Le manga : petit guide à la découverte du genre

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sarah Bocelli, le 16 avril 2014.

  1. Sarah Bocelli

    Sarah Bocelli
    Expand Collapse
    I had an amazing inner world before it was popular.

  2. Eiluned

    Eiluned
    Expand Collapse
    Goodbye !

    Ah XXXholic ?
    Les dessins sont sublimes (les couvertures notamment), le bestiaire et l'imaginaire est hyper développé et intéressant... J'adore !

    Sinon niveau manga, je lis de tout aussi... Mes premiers souvenirs sont avec Sailor Moon, Magic Knigth Rayearth, Card Captor Sakura et Angel Sanctuary.

    Plus tard il y a eu Monster, Fruits Baskets, Yakitate japan, Quartier lointain, Naruto (même si j'ai décroché), Nodame Cantabile (le drama est formidable aussi), Nana...

    Et j'arrête parce que la liste pourrait être super super longue.
     
  3. Melimelo__

    Melimelo__
    Expand Collapse

    Je suis une grande lectrice de mangas et adepte d'animes depuis mon enfance! Commençant par Princesse Mononoke, Dragon Ball Z, Nicky Larson... Mon tout premier manga (livre) était Danzaïsha (seinen) j'ai commencer fort, c'est touchant et gore et ça ma donner vraiment cette passion pour le manga et notamment le genre seinen! Mon Manga préféré (que je vénère) est Hellsing! (attention si vous voulez le lire il est très dur à trouvé tout les tomes et si vous voulez regarder, il faut regarder le "Hellsing Ultimate" et non le "Hellsing" tout court car c'est la version censuré pour les enfants, qui n'est pas du tout fidèle au livre...)
    Pour celle qui veulent commencer à en lire ou à regarder, penser d'abord quel genre vous aimez ou vous intéresse le plus. Il y a le shonen (pour les graçon), le shojo (pour les fille *cestvrailentcuculdesfois*) et le seinen (pour les adultes, la plupart du temps ils sont violent). Ce sont les 3 genres dominant, mais bien sûr il y en a d'autre comme le Yaoï (histoire gay avec des scène érotique le plus souvent)... Après c'est à vous de choisir!
    Laissez vous tenter par la culture japonaise! :)
     
  4. Minalhi

    Minalhi
    Expand Collapse

    Pour les non initiés tout dépend de leurs attentes comme dit dans l'article il y a à boire et à manger dans les mangas. Qu'on cherche de la baston pas prise de tête, des histoire d'amour, du culcul, du moins culcul, du réaliste ou fantastique, de l'économie y a de tout ^^

    Pour le coté tranche de vie avec des enfants (ça évite de conseiller chi une vie de chat qui n'est pas ma tasse de thé)  il y en a trois qui sortent du lot :

    - yotsuba&! : qui devrait être rembourser par la sécu tellement ça donne le sourire (il n'y a pas d'histoire à proprement parler c'est vraiment de la tranche de vie où on suit la découverte de la vie via les aventure d'une petite fille un peu idiote mais super attachante)

    - Barakamon : encore des enfants dans la même veine que yotsuba&! mais avec une histoire cette fois ci

    - Non Non biyori : il ne se passe rien du tout mais on suit 4 élèves dans une classe de campagne et c'est juste super chou et contemplatif

    le tranche de vie avec enfant peut être un bon premier pas pour se lancer même si c'est un genre atypique, ça permet de sourire pendant son trajet de bus ça ne fait pas de mal (j'aime pas les enfants pourtant mais ceux là on a envie de les adopter direct)

    Pour un coté plus adulte il y a le magnifique Solanin en deux tomes, (et tout les livres d'Inio Asano) qui revient souvent sur les thématiques du passage du stade de jeune adulte au vrai age adulte et toutes les questions qu'on se pose à ce moment là. C'est graphiquement beau et le contenu l'est tout autant ! C'est surement mon auteur préféré qui n'a pas beaucoup de série longue à son actif (beaucoup de one shot) mais il a quand même une très belle oeuvre qui s'intitule Bonne Nuit PunPun en une dizaine de tome qui faut absolument avoir dans sa bdthèque.

    Si on a envie de connaitre un peu plus sur la vie d'un mangaka, il y a le blcokbuster 'bakuman' qui relate l'histoire de deux jeunes gens qui décident de de devenir mangaka, ça permet de découvrir l'univers de la prépublication et le travail d'un mangaka (avec une trame derrière). Bon c'est pas le meilleur manga du monde, loin de là même, ce n'est clairement pas un manga que j'adore, mais ça permet de comprendre un peu mieux comment marche l'industrie du manga pour le néophyte qui serait intéressé.

    Car oui le manga c'est une industrie, chez nous on voit un peu le coté auteur bd qui sort un tome par an, artiste, rebel et libre dans sa tête etc.... le manga au japon c'est un buisness il y a des votes, des sondages si vos clients n'aiment plus votre série et bien on adapte l'histoire en court de parution ou bien on l'arrête point barre.

    Une des différence (en généralisant) dans le coté industriel : les mangakas souvent assez jeune ont de grave problème de santé, sont totalement épuisé car le rythme de travail et de production n'est pas du tout le même qu'en france (en généralisant bien sur l'inverse existe de chaque coté ^^), mais j'ai rarement vue/entendue des dessinateurs français être en total dépression ou bien ne peux plus pouvoir dessiner pour cause de poignet totalement péter. Au japon un manga ne se fait pas tout seul il y a une équipe avec des assistants. En france vous ne trouverais jamais de boulot 'd'assistant dessinateur' ça n'existe pas une bd c'est tout seul ou avec un scénariste/un pote, mais jamais en équipe. Bref c'est une industrie mais c'est pas négatif pour autant.

    Bien au contraire même si le manga est très codé je lui trouve cette liberté qu'on a beaucoup moins chez nous ou aux état-unis. Oui les héros peuvent mourir, oui l'histoire d'amour peut se finir super mal au dernier tome... on est pas dans le monde des bisounours culturelle dans lequel l'europe et les états-unis sont ancrés (encore une fois je généralise, il y a évidement des contre exemples) Mais c'est ça qui est bon, un manga me touche souvent largement plus qu'une oeuvre de par chez nous trop lisse trop propre.


    Après le mieux c'est de discuter avec des amis ou avec votre libraire pour vous conseiller car y a vraiment à boire et à manger, des mangas sur la musique classique (nodame cantabile une vraie tuerie et pourtant la musique classique je m'en tampone le coquillard à la base), sur le karuta (chihayafuru) non ça n'a rien à voir avec le karaté.

    Bref l'un des grands points forts des mangakas c'est de faire quelque chose d’intéressant avec un sujet dont tout le monde s'en contre fou. Le curling tout le monde s'en fou et bien un mangaka en fera surement une super histoire autour de ce sport qui brille par ses magnifiques pantalons.

    Pour vous dire j'étais un enfant élevé par dorothé et la 5 mais je n'aimais pas les mangas (le fait de ne pas avoir de couleur me rebutait) et ceux que j'avais essayais était plutôt brouillon à l'époque j'avais pas du tout été convaincu. Mais vu que je suis un peu con j'ai décidé il y a un an de retenter l'aventure et j'ai été totalement séduit maintenant y en a 400 chez moi et la plus part sont vraiment formidables !

    Bref les mangas c'est bon mangez en ^^

    Sinon des bons mangas j'en ai à la pelle suivant les goûts et les couleurs j'ai pas trop parlé de shojo mais il y en a pleins de très bonne qualité pour ceux qui veulent du girly avec des jolies histoire d'amour (ou des histoire d'amour bien fun) et pour les gros shonen vous les connaissez déjà de nom (one piece, naruto, fairy tail, magi etc) surement ^^ mais y en a des plus petits qui valent vraiment le détour (samidare pour ne citer que lui)
     
  5. tom-chaton

    tom-chaton
    Expand Collapse
    Passion mignon Guest

    @Sarah Bocelli
    Je ne conseillerais le manga Ghost in the shell à personne car je le trouve très confus. Autant regarder la relecture en dessin animé pour la télévision : Ghost in the shell Stand Alone Complex. ;)

    J'en propose quelques uns :

    Ludwig Revolution (Kaori Yuki), 4 tomes, terminé

    [​IMG]

    Kaori Yuki est une auteur prolifique et très connue, même en France où ses œuvres ont toutes (ou presque ?) été publiées. On la connaît pour son beau coup de crayon, ses éphèbes tenant souvent le premier rôle, le style fantasy (sorcellerie, anges, fées, etc) de ses histoires et l'ambiance sombre qui y règne.

    Ludwig Revolution est un manga comique un peu trash. Le beau et tordu prince Ludwig doit trouver une épouse et pour cela, il quitte le royaume, rencontrant de nombreuses demoiselles. Sa quête semée d'embuches est un prétexte pour malmener les contes que nous connaissons bien comme Blanche Neige, Hansel et Gretel, etc.

    Amer Beton(Taiyou Matsumoto), 1 tome, terminé

    [​IMG]

    Deux gamins orphelins, frères et comme les deux doigts de la main, vivent dans la rue et se considèrent comme les rois et les gardiens de leur quartier. Lorsque les yakuza débarquent pour s'en emparer, les héros leur déclarent la guerre sans songer aux conséquences.
    Les personnages sont tous charismatiques, l'histoire est tour à tour drôle, horrible, surprenante et il suffit de feuilleter quelques pages pour remarquer que c'est une bombe graphique.

    Il a été adapté en film par le réalisateur français Michael Arias (point cocorico) avec le studio 4°C (Japon).
     
    #5 tom-chaton, 16 avril 2014
    Dernière édition: 16 avril 2014
  6. Kaoruko

    Kaoruko
    Expand Collapse

    J'adore tous les mangas de cet article et j'en ai pas mal lu, mais mon chouchou, mon amour, celui dont je n'arrive pas à me défaire c'est Heartbroken Chocolatier, de Setonna Mizushiro.
    En fait, j'adore tous les mangas de cette mangaka haha ;D
    Ils sont juste beaux, réels et en même temps tellement perchés par moment ! Pour commencer dans la lecture de mangas je ne sais pas si ce sont les mieux, mais ils ont vraiment une teinte particulière que je trouve particulièrement agréable !!
    Pour les addicts de mangas, go go go ! ;)
     
  7. tom-chaton

    tom-chaton
    Expand Collapse
    Passion mignon Guest

    @Eriador
    - Alabaster (Osamu Tezuka) :bave:

    Superbe athlète noir américain, James Block est rejeté par la fille qu’il aime à cause de sa couleur de peau. En tentant d’échapper à un lynchage, il tue accidentellement un homme et se retrouve sous les verrous. L’injustice et le désespoir font naître en lui une haine indicible pour le genre humain. En prison, James Block rencontre un savant dont la dernière invention, un rayon qui rend invisible, va lui permettre de se venger de l’humanité toute entière, sous le nom d’Alabaster. Tezuka crée ici un personnage de méchant complexe, pervers et très humain, à mi-chemin entre Fantomas et Hollow Man, le jumeau maléfique du comte de Monte Cristo. (Editions Flblb)


    - MPD Psycho (le héros est un policier schizophrène)
    - Gosick (l'héroïne est une gamine en robe froufroutante)
     
  8. AnAwkwardGirl

    AnAwkwardGirl
    Expand Collapse
    Fausse libraire parisienne, futur dictateur.

    Je suis totalement et irrémédiablement amoureuse d'Ai Yazawa, la créatrice de Nana mais aussi Gokinjo et le magnifique Paradise Kiss <3
    Elle mêle le rock :rockon: et la mode au milieu de dessins superbes. Je suis sous le charme de son coup de crayon, j'ai toutes ses œuvres (sauf Je ne suis pas un ange (à presque 15e le tome, mon porte-monnaie refuse de s'ouvrir)) et j'aime beaucoup comment chacun d'entre elles fait des références aux précédentes. :free: Même si une grande partie peuvent sembler très facile, elle touche à des sujets sensibles (la différence, le poids des parents...).
    (Le grand désespoir de ma vie, c'est qu'elle soit en dépression depuis plusieurs années et qu'elle ait donc mis Nana en stand-by juste après le moment le plus horrible de tout le manga :tears:)
     
  9. Vagina Raptor

    Vagina Raptor
    Expand Collapse
    Kraken Féministe - Your lack of fab disturbs me.

    Aaah, les mangas... Mon premier date d'il y a... Longtemps XD Une amie de la famille qui avait un fana de mangas pour fils nous a offert, à mon frère et à moi, le premier tome de Fairy Tail. J'ai adoré %D

    Bon, maintenant FT se casse léééégèrement (beaucoup) la gueule. L'auteur a complètement dérivé dans le fanservice. Je prends toujours le même exemple : une jeune femme a réussi à délivrer son village natal d'une malédiction, séquence émotion, pleurs... Et l'auteur choisit évidemment le champs le plus adapté. Une espèce de contre-plongée qui fait qu'on voit QUE les seins, et à peine le visage. Là j'applaudis.

    Par contre, Rave est un excellent manga (c'est du même auteur pour ceux qui savent pas) même s'il aurait pu garder la fin initiale (initiale pour moi, la "vraie" fin est trop cucul mon Dieu XD).

    Des mangas à conseiller... Évidemment ceux cités dans l'article déjà o/  (Je veux ABSOLUMENT faire lire FMA à mes parents, je SAIS que ça va leur plaire rah !)
    Silver Spoon (même auteur que FMA) est cool aussi o/

    Sinon... Vous pouvez toujours essayer le fameux Dieu des Mangas ! Allez, je suis sûre que vous connaissez au moins ses œuvres... Astro Boy par exemple ! Ou Princesse Saphir ! Ce mec est un génie. Dans sa très grande collection, je conseille particulièrement Phénix (cette série est juste magnifique), La Vie de Bouddha (qui vous montrera que Bouddha est trop swag) et BlackJack (mon chouchou, que je l'aime, c'est un docteur extra-doué et marron, il exerce dans l'illégalité, véreux et juste méga-classe). Bien sûr, tout le reste de sa bibliographie est splendide aussi.
    @Eriador : Tom Chaton a parlé d'Alabaster (génial), mais il y a également L'Histoire des Trois Adolf, MW ou encore Kirihito ! (Tous de Tezuka.)

    Doubt et Judge sont biens aussi, même si les histoires se ressemblent un peu. Mais j'ai quand même les deux séries x)

    J'aime également King's Game (pas pour les sensibles, y'a de l'hémoglobine dedans %D)

    Gen d'Hiroshima est un pur chef-d’œuvre. Comme le titre l'indique, c'est l'histoire d'un gosse peu avant, pendant, et après la bombe d'Hiroshima. La fin du tome 1 et le tome 2 peuvent choquants, l'auteur dessinant très crûment les scènes d'horreurs pures de la catastrophe. Et je vous conseille de vous munir de mouchoirs, vous allez pleurez. Beaucoup.

    Et je vous conseille TOUT ce qu'a fait Jiro Taniguchi. Ceycool. (Oui c'est tout.) Vous connaissez peut-être une de ses œuvres, très connue, Quartier Lointain.

    Je crois que c'est tout. C'est déjà pas mal 8D
     
    #9 Vagina Raptor, 16 avril 2014
    Dernière édition: 16 avril 2014
  10. tom-chaton

    tom-chaton
    Expand Collapse
    Passion mignon Guest

    Pour celles qui s'intéressent particulièrement au shôjo, le site Club Shôjo propose une sorte de bibliothèque ultime (humour, horreur, la crème de la crème, etc.).
    C'est parfois à se taper la tête contre un mur lorsque des mangas "introuvables" sont conseillés...
     
  11. Kristeva

    Kristeva
    Expand Collapse

    Je suis plus Anime que manga (j'aime bien la couleur, le mouvement et entendre les voix japonaises !) mais j'ai quand même bien kiffé quelques mangas :
    - totalement d'accord pour Bride stories et Barakamon, 2 séries légères que je suis en ce moment, ainsi que n'importe quoi de Jiro Taniguchi !

    - sinon je conseille Eden de Hiroki Endo, seinen d'anticipation/post apocalyptique bien violent mais hyper complexe et travaillé (fini, 18 tomes, attention c'est sombre et parfois gore)

    - en fait je lis mes mangas sur le net, en e-reading (pas de besoin de télécharger donc), sur des sites anglo-saxons (je crois pas qu'il y en ait en français), c'est bien pratique pour pas se ruiner ! (la plupart des mangas connus y sont)

    - j'ai commencé à lire XXth century boys de Naoki Urasawa (auteur de Monster), c'est bien prenant pour l'instant !
     
  12. tom-chaton

    tom-chaton
    Expand Collapse
    Passion mignon Guest

    @Kristeva
    Très sympa Eden sur Google Images. :lol: Ca me fait envie.

    Je t'imagine bien lire Dragon head (Minetaro Mochizuki) du coup. C'est l'apocalypse.
     
Chargement...