Le Matou à la waternité - Le Carnet d'un Pompier

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Le Matou, le 16 mai 2012.

  1. Le Matou

    Le Matou
    Expand Collapse
    Des fois je sauve des chats, des fois j'écris.

  2. Caliodë

    Caliodë
    Expand Collapse
    Oh Yeah !

    L'autre soir on parlait déni de grossesse avec ma famille (oui, nous avons des discussions passionnantes) et ma s?ur a raconté l'histoire d'une femme à qui était arrivé la même chose, accouchement dans les toilettes, sauf qu'après par panique elle avait tiré la chasse et que le bébé s'était noyé.
    Je sais pas si l'histoire est vraie parce que je ne sais pas d'où elle l'a sortie, mais tu dois quand même être dans un état de panique assez hallucinant quand tu te rends compte qu'un truc vivant de 2,5 kg s?apprête à sortir de ton vagin !
     
  3. Zwan

    Zwan
    Expand Collapse
    Hé beh! On est pas sortis du sable!

    Ouch! Pauvre petite... Bienvenue sur terre! Ca fait flipper les dénits.... et les familles comme ça :s

    Une copine a appris qu'elle était enceinte au bout de 8 mois... heureusement la nouvelle a été bien pris par tout le monde même si sa situation n'était vraiment pas géniale, elle a réussit à tout gérer pour accueillir son petit bonhomme sereinement, il arrive d'ici début juin <3
     
  4. sayurisaya

    sayurisaya
    Expand Collapse
    GameuZ en puissance

    Même si j'étudie le déni de grossesse pour mon mémoire, 'ai pas pu m?empêcher de rire :sweatdrop:

    Bon c'est vrai que ce genre de situations arrive mais c'est en général plutôt rare un déni jusqu?à l'accouchement, par contre un déni "partiel" (on s'en rends compte avant terme mais après 3 mois au moins) c'est plutôt courant...

    N?empêche cette jeune fille à eu le bon réflexe d'appeler les pompiers parce que c'est pas évident de penser à ça quand on se rends qu'il y a une "chose" (oui un bébé mais bon je vous laisse imaginer que quand il sort on est pas encore tout à fait consciente que c'est un enfant) qui sort de son vagin, c'est vite fait de paniquer ...
     
  5. DolceVita

    DolceVita
    Expand Collapse
    home sweet home

    Wouah, c'est tendu comme situation !
    J'ai pas réussi à en rire vraiment, en fait.

    C'est arrivé aussi à une de mes amies au collège, elle était enceinte de six mois mais elle ne le savait pas, elle avait ses règles et prenait la pilule. Elle a accouché toute seule chez elle et son bébé n'a pas survécu, c'était trop tôt...

    J'imagine que ça doit être hyper traumatisant :erf:
     
  6. FlashForward

    FlashForward
    Expand Collapse
    Comme si j'étais le roi de la pomme de terre, J'envoie la purée!

    Ok... Bon là, les filles, vous m'apprenez un truc que j'ignorais totalement :oo:

    Je ne pensais pas qu'on pouvait faire un déni de grossesse comme ça!!! Enfin je sais pas, je ne m'imaginais pas qu'il pouvait être possible d'être enceinte sans le savoir.
    Ca me paraît encore maintenant inimaginable malgré vos témoignages. Enfin je sais pas, le jour où j'ai le ventre comme une mongolfière, je me pose des questions quand même. Et je pense que mon entourage aussi!


    L'exemple que tu as cité DolceVita me traumatise encore plus, le fait qu'elle prenne la pilule, ait ses règles...
    Ca va me tranformer en grande parano tout ça, du genre à vouloir faire des tests de grossesse tous les mois!




    (Merci Madmoizelle de m'en apprendre un peu plus sur la vie! :d)
     
  7. Darky-Angel

    Darky-Angel
    Expand Collapse
    ch ch ch ch CHERRY BOMB !

    Le problème c'est que dans les dénis de grossesse justement, tu ne grossis pas toujours plus que ça!
    ça n'est pas que psychologique, c'est aussi physique!
     
  8. aerodynamic

    aerodynamic
    Expand Collapse

    J'avais déjà entendu parler des dénis de grossesse dans le cadre d'affaires du type "bébés congelés"...

    C'est vrai que la fille a eu le bon réflexe comme l'a dit une Mad plus haut, elle a du mérite aussi : à sa place je sais même pas si j'aurais survécu à l'épreuve ! Accoucher seule sur les toilettes, ça doit être horrible, elle a du souffrir la pauvre...
     
  9. DolceVita

    DolceVita
    Expand Collapse
    home sweet home

    C'est justement ça le plus dingue, en général les femmes qui font des dénis de grossesse ne grossissent pas du tout ! Elles commencent à grossir une fois que le déni est passé, qu'elles ont accepté. Comme quoi le corps d'une femme, c'est 100% dans la tête d'abord...

    La page Wiki sur le sujet ;)
     
  10. FlashForward

    FlashForward
    Expand Collapse
    Comme si j'étais le roi de la pomme de terre, J'envoie la purée!

  11. Antonia41

    Antonia41
    Expand Collapse

    Moi aussi j'avais du mal à l'imaginer, même encore ! On en parle un peu + depuis l'affaire des "bébés congelés" (quelle horreur, rien que le nom de l'affaire fait peur) et de temps en temps de nouvelles affaires surgissent. Du coup, j'avais vu un reportage où un gynéco montrait des schémas de femmes qui faisaient un déni, le ventre est presque plat, jusqu'au terme... Il expliquait que c'était le corps qui faisait ça mais aussi le bébé, qui "ressent" que ça va pas et se fait tout petit dans son coin en gros, pour pas déranger... Je trouve ça hallucinant, le corps humain est totalement incroyable.

    J'ai aussi eu du mal à rire, même si c'est super bien raconté et que j'adore les chroniques du Matou ! Mais j'arrêtais pas de me dire "pauvre petite" ! Dans la cuvette des wc... :erf: en même temps je ne juge pas mal la jeune fille, car je ne peux pas imaginer la panique (et au moins, elle, elle ne l'a pas zigouillée), ça nous arrive souvent dans le stress de faire un truc à côté de la plaque et de s'en rendre compte qu'après, alors là quel choc...

    (ah si, là où j'étais pliée, c'est quand le père de la jeune fille, sous le choc, croit que le pompier qui vient d'arriver est le père ! :yawn: dans sa tête, on ne devait plus être à une hallu près ! lol )

    Je me dis du coup qu'autrefois, ça devait créer des paniques du genre "oh mon dieu c'est une sorcière", ou le contraire "oh mon dieu c'est un miracle" :eh:
     
  12. freddycruegger

    freddycruegger
    Expand Collapse
    joiejoiejoiejoie dans mon ptit coeur tout mou...

    Deux cas moins drôles (ouai parce que l'article m'a bien fait rire quand même) ont eu lieu dans mon entourage :
    Une tante à moi a fait un déni de grossesse dans sa jeunesse et a accouché sur le trône solitaire...le hic c'est que c'était aux Comores où l'on chie directement au dessus de la fosse sceptique, le bébé n'a malheureusement pas survécu (je vous assure qu'en écrivant cela je suis encore toute retournée et vois encore ma tante pleurer en nous racontant son histoire)....elle a fait de la prison pour cela car aux Comores 1/ on ne rigole pas avec la fornication, 2/si vous leur ouvrez le dictionnaire sur le terme "déni de grossesse", les autorités vous rient au nez en vous disant que c'est bien une invention des femmes et du démon pour repousser leurs responsabilités et leurs hontes (sales pécheresses va!) - déjà qu'en France c'est assez mal compris... !!!!

    Après dans l'article, certes la jeune fille dit qu'elle ne savait pas mais ne sait on jamais...une cousine à moi (pas la fille de ma tante précédente...faut savoir que j'ai une grande famille...on a la culture du thé aux gingembres chez nous :v:!!!) a caché son ventre tout le long de sa grossesse mettant sa prise de poids sous le compte des gènes familiales qui veut que l'on prenne des hanches et des cuisses à la moindre cuillère de Nutella..à 6 mois de grossesse elle faisait des tournois de Volleyball en compétition avec mon équipe sans qu'aucun doute ne nous traverse (et on a fini 2ème du championnat régional pour vous dire!), elle avait 17 ans, et a eu ses contractions à 3h du matin ...et ben elle a serré les jambes et les dents jusqu'au matin (franchement je n'ai jamais été enceinte et jamais eu de contraction mais je pense ne pas m'avancer en disant que c'est un exploit!), et devant ses parents a joué à la fille qui allait à l'école tranquillement...passé la porte elle a toute suite appelé la bande des cousines pour l'emmener à l'hôpital...je peux vous assurer que j'ai encore des souvenirs de ma crampe à la mâchoire quand on s'est rendu compte de son état et que le bébé arrivait là maintenant sur l'instant quasiment sur les sièges arrières de ma voiture. J'essayais de parler avec ma mâchoire bloquée tout en invectivant ma cousine avec des MAIS POURQUOI MAIS POURQUOI (en fait ça ressemblait plutôt à Wéééé Woooukoi Wéééé Wooookoi qui voulait dire en fait = pourquoi tu ne nous l'as pas dit à nous certes nous sommes des pipelette mais on aurait bien voulu profiter de ta grossesse par procuration et t'aider dans ce moment là!). J'ai conduit comme une malade sans regarder la route tellement j'étais hypnotisée par le ventre de ma cousine et ces cris (heureusement que l'on n'a pas eu d'accident d'ailleurs..en plus je venais juste d'avoir mon permis et ma voiture) .... bref elle a accouché sans problème ( et on en remercie encore le seigneur car elle n'avait vu qu'une gynéco au planning familial au tout début de sa grossesse!!!), elle a voulu faire adopter son enfant et ne pas parler à ses parents de cette histoire mais en moins de 4h à la vue du bébé et avec nous sur le dos qui lui assurons notre soutien toutes les 2 secondes (en état de choc et quand même un peu en colère du secret...on est humaine quoi!) elle a décidé de le garder...on a appelé ses parents et je peux vous dire que ça n'a pas été facile, heureusement on était à l'hôpital avec plein de gens autour, le pire c'est quand le "père" et ses parents sont arrivés...il a voulu assumer et ses parents n'ont pas voulu....ça a fini en presque pugilat dans les couloirs de l'hosto...mon oncle et le grand père paternel non assumé ont fini leur discussion sur le parking avec un langage corporel pas très pacifique stoppé par la sécurité ouf.....Ma cousine ne revoit plus le "géniteur" et c'est con car son petit ne connait pas son vrai père (mais il en a un adoptif trop génial...d'ailleurs en passant Saïd je te kiffe, t'es trop mon neveu super chou que j'aime!), les Grands parents (tonton et tata) sont restés sur le choc un bon moment mais je crois que ce qui leur a fait le plus mal c'est que ma cousine ait pensé à faire adopter le bébé alors que chez nous la famille c'est sacrée.....

    Pour le côté fun, ce jour là en accompagnant ma cousine à l'hosto, c'est que
    1/ je me suis rendue compte que j'avais des cousines formidables sur qui on peut compter, on est resté groupé jusqu'au bout face aux "adultes" qui pétaient 15 câbles, tout en bloc autour de ma cousine tels les Expendables défendant la fille de Chuck Norris...ce sont plus que des cousines ce sont mes amourités (c'était mon moment Besta Sistah Kikooo lol)
    2/ J'ai trouvé mon amoureux du moment, c'était l'aide soignant qui m'a aidé à relaxer ma mâchoire (il n'y a pas de sot moment pour trouver l'amour et surtout pas de tête ridicule parce que je peux vous assurer qu'avoir la mâchoire bloqué 3-4h ça ne vous fait pas une jolie face!!!!, et même si on plus ensemble c'est un des grands repère masculins de mon neveu!)
    3/ Moi qui pensait que j'avais une famille pieuse ancrée dans les traditions, les "adultes" m'ont prouvé qu'ils pouvaient être ouverts et défendre leurs rejetons jusqu'au bout
    4/ Les coïncidences quand même ce jour là j'ai raté mon cours de DEUG 1 Sciences de la vie - La reproduction des mammifères : les interactions mère/foetus
    5/ Ma mère m'a sorti une phrase de son cru que je n'ai jamais oublié : SI TU M'AVAIS FAIT CA, JE T'AURAI MANGE TOI ET LE BEBE.... PAS DE CORPS, PAS DE PREUVE!!!!

    Bon ben vous savez tout de la vie de ma famille....:red:
     
Chargement...