Le métro de 05h27 - Chroniques de l'Intranquillité

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Ophelie, le 3 décembre 2012.

  1. Ophelie

    Ophelie
    Expand Collapse
    Monarchiste au crépuscule

  2. Wade.

    Wade.
    Expand Collapse
    Ti bouzin

    Ça me rappel quand je devais aller au BAFA au 6h du mat le dimanche... j'avais trop peur, il y avait des bouteilles, des clopes de partout, des mecs en train de dessaouler.
    Je préfère être du coté ce deux qui rentrent de boites :shifty: (parce que ça veut dire que je dors juste après!)
     
  3. Carnifex

    Carnifex
    Expand Collapse
    Mélange instable


    Tu es plus en sécurité avec lesdits mecs bourrés qui ne sont pas là pour faire du mal aux gens mais qui rêvent juste de leur lits... Perso entre le métro de 05h27 et celui de 01h45, mon choix est vite fait !
     
  4. Charuru

    Charuru
    Expand Collapse
    En construction...

    J'ai beaucoup aimé cette chronique. Cette phrase m'a tuée : "ce n’est pas facile tout les matins d’être la Jack Kerouac des transports en commun ".

    Jai connu cette époque sauf que moi je faisais partie de la horde de zombie. J'ia déjà bossé le dimanche mais pas assez tot pour prendre un métro dans ces heures là.
     
  5. Gotmilk

    Gotmilk
    Expand Collapse
    Working Girl

    J'ai TELLEMENT ris, merci pour cet article !
    En plus tu écris tellement bien Ophelie <3
     
  6. Lutin Farnese

    Lutin Farnese
    Expand Collapse
    Etant donné deux points, A et B, situés à égale distance l’un de l’autre, comment faire pour déplacer B, sans que A s’en aperçoive ?

    Tient on dirait moi dimanche matin, mais du côté des "bourrés qui pionce sur le strapontin en bavant un peu, les chaussures pleines de boue".

    Personnellement pour avoir fait les deux côté de la force, bourrée et travailleuse, ça me fait plutôt bien rire quand je suis toute propre et nette prête à entamer ma journée et voir tous ces gens qui luttent pour garder leur corps debout.

    Et je préfère largement prendre le métro de 5h30 avec des gens qui sortent de soirée (et qui sont au final trop claqués pour faire quoi que ce soit de trop méchant) plutôt que prendre le dernier métro de 1h45 ou là, ya toujours des types VRAIMENT chelou ;)
     
  7. Princess Disease

    Princess Disease
    Expand Collapse
    Robert le camionneur

    A l'inverse, quand tu rentres d'after d'after etc, en fort piteux état, & en minorité (à 3 ou 4 voire SEULE) dans un tram/métro de fin de matinée/début d'aprèm plein de gens ayant dormi & aux regards lourds de réprobation, la position est tout aussi inconfortable (sinon plus, parce qu'on essaie clairement de te faire culpabiliser (& des fois ça marcherait presque)). Comme quoi le problème c'est pas l'état des gens, c'est de ne pas être dans le même état que la majorité, comme tu l'as si justement souligné avec cette histoire de se sentir en décalage.


    Sinon,
    :cretin: :XD: !!!
    Tu touches un point crucial de l'histoire de l'humanité là.
     
  8. CherryHana

    CherryHana
    Expand Collapse
    Une margarita a la main

    Article très agréable à lire et très bien écrit !

    Maintenant je fais ma curieuse, je rêve de savoir ce qui pousse Ophélie à se lever si tôt :P

    Pour avoir connu pas mal d'horaires, le train le pire (niveau sécurité) n'est certainement pas celui-là et je ne suis pas sûre que ce soit celui de 1h30 car il est rarement vide en tant que dernier train. En revanche, ma hantise quand j'étais étudiante, c'était le train de 13h. Entre 12h et 14h, les trains étaient totalement vides et j'ai eu la peur de ma vie quand je suis tombée sur un type (jeune et super balèze) qui s'est masturbée à 1 m de moi dans un wagon totalement vide. Les 6 minutes les plus longues de mon existence. Bref. Bel article une fois de plus !
     
  9. Black Mamba

    Black Mamba
    Expand Collapse
    Meurs, pourriture communiste.

    Ça me fait toujours rire de prendre le premier métro (du côté des fêtards j'entends hein..), je trouve ça fédérateur un peu, j'ai l'impression d'être en colo, ou qu'on revient tous de la même soirée et que maintenant on va faire dodo.

    Sinon question technique mais, pourquoi ces chroniques ne sont plus le dimanche?
     
  10. Polly Maggoo

    Polly Maggoo
    Expand Collapse
    .

    Je n'ai pris qu'une ou deux fois le 1er métro du dimanche matin et très étonnamment il n'y avait pas tant de gens bourrés, au contraire beaucoup moins que la vieille au soir ! J'ai surtout vu des gens qui allait bosser, des voyageurs qui allaient à la gare, des ptites vieilles qui allaient au marché à l'autre bout de Paris... Bref j'étais plutôt tranquille, alors que la vieille j'avais fait le même chemin vers minuit et le métro le samedi soir à Paris.... c'est la cour des miracles... sur 1/2 de trajet j'avais croisé 3 personnes en train de vomir déjà, bonne ambiance.
     
  11. Miawou

    Miawou
    Expand Collapse

    Haha je venais dire la même chose. Perso je suis plus souvent du côté de ceux qui rentrent, mais ça m'arrive pas mal de rentrer d'after genre à midi, la tête défaite, le maquillage des yeux à mi visage, les chaussures dégueulasses, en dégageant une bonne odeur d'alcool/clope/sueur (oui je suis au TOP du glam quand je rentre de soirée :cretin: ), ben en général c'est pas trop marrant non plus! (D'ailleurs je me planque derrière des énormes lunettes de soleil)

    Moi ce que j'aime bien, c'est quand tu reviens d'une soirée / d'un concert un peu ex-centré, et que du coup toute cette même foule rentre par le même métro / le même tram.
    A Lyon, les trams de retour des Nuits Sonores sont magiques :cretin: (j'avoue que ça doit pas être marrant pour les gens qui ont rien à voir dans ce cirque)
     
  12. LuzLo

    LuzLo
    Expand Collapse
    Energie à revendre

    Je me souviendrais toujours du dimanche ou j'ai pris le premier train entre Aix et Marseille (5h et des brouettes).
    La totalité des passager étaient encore bourrés ou avait pas complétement décuvé!
    J'avais l'air maligne avec mon chat et ma valise au milieu de tout ce beau monde!
    Le plus drôle reste quand même la tête du contrôleur quand il m'a vu, il s'est précipité vers moi s'est empressé de vérifier mon billet et a blablaté toute la durée de trajet x)
     
Chargement...