Le RSA bientôt accessible à partir de 18 ans ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 18 avril 2016.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Angele12

    Angele12
    Expand Collapse

    C'est une bien bonne idée ça!
    Mais d'ici que ça passe j'aurais déjà 25 ans.. Ou mieux : Un travail (sivouplaiiiiiiit)
     
  3. PingouinMasqué

    PingouinMasqué
    Expand Collapse
    Ramsay Bolton est un connard, mais Simon... Raaah Iwan Rheon je te hais et je t'aime en même temps!

    Ah ben quand même, c'est pas trop tôt.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    PousseMoussue, Bitonio, ElectraHeart et 6 autres ont BigUpé ce message.
  4. artemis-diane

    artemis-diane
    Expand Collapse
    Geekette métalleuse

    J'en aurais bien eu besoin quand je suis sortie du lycée -_-
    Peut être que les politiques commencent enfin à comprendre que la vie (d'adulte avec des trucs à payer) ne commence pas à 25 ans, c'est pas trop tôt !
     
    ElectraHeart, Biousse, Dysnomia et 5 autres ont BigUpé ce message.
  5. Asveig

    Asveig
    Expand Collapse
    moi j'répond merde, en principe ça va avec tout.

    Mon dieu que ce serait top, parce que bon, un travail c'est la croix et la bannière pour en avoir un, à fortiori jeune, et puis bon rester à squatter chez papa maman parce qu'on a pas d'argent c'est pas top...(dans mon cas je suis chez mon beau-père, on est 3 sur un RSA, la joie totale). Enfin ils se sont rendu compte que tout le monde n'a pas les moyens de vivre jusqu'à 25 ans sans aide....
     
    PousseMoussue, ElectraHeart, Biousse et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. crapaud des bois

    crapaud des bois
    Expand Collapse
    Les castors travaillent la nuit...

    Bonjour les Madz,

    Je travail justement dans le secteur de l'insertion des jeunes majeurs "18-25 ans"... enfin plutot le logement et l'autonomie.

    En effet il existe déjà dans beaucoup de département un dispositif s'apparentant au RSA et spécialement dédié aux "jeunes majeurs": la garantie jeune. Ce sont les centre de mission locale d'insertion qui en sont le plus souvent à l'origine. Actuellement beaucoup des jeunes que s’accompagnent (1/3) sont dans ce dispositif et certains ont déjà trouvé un emploi plus ou moins durable.

    A quoi ça ressemble ce truc?
    En clair les jeunes présente un dossier à une commission locale puis départementale afin de présenter leur projet, leur situation. (Justifie ta galère mon ami... humour)

    S'ils sont acceptés, ils entrent dans une "formation qui n'en est pas une", puisqu'il garde le statut de demandeur d'emploi, durant 6 semaines en collectif dans un groupe de 15 jeunes. L'objectif étant de mesurer les compétences de chaque jeune, de comprendre là où il se situe par rapport au monde du travail, ses envies... afin de développer un accompagnement personnalisé pour son insertion professionnelle. Bien sure certains trouveront que la formation infantilise un peu, mais d'autres en ont clairement besoin pour reprendre ne serait-ce qu'un rythme de vie: se lever tôt, rester assis une matinée entière... Puis un peu de diversité et de solidarité ça fait du bien!

    La formation contient également beaucoup d'atelier et de rencontre avec des partenaires pour informer les jeunes adultes sur le fonctionnement du monde administratif et c'est pas un luxe. Ne cachons rien, ces 6semaines servent aussi à mesurer la motivation de la personne à se bouger pour l'emploi, certains trop en difficulté peuvent ainsi être repéré et orienté vers d'autres dispositifs (ex: chantier d'insertion).

    Ensuite après les 6semaines, les jeunes commencent à percevoir une allocation non imposable à hauteur du barème du RSA et cela pendant un an renouvelable. En parallèle, il n'y a plus de collectif mais un accompagnement vraiment personnalisé (deux conseillers en moyenne), ils créaient du réseau avec des entreprises et même obtiennent régulièrement des offre d'emploi spécialement conçu pour les jeunes (peu d’expérience demandé... Par exemple un Burger King à ouvert à Nîmes... la plupart des équipes qui ont été formés à Paris gratuitement sont sont issue de la garantie jeune et n'avaient aucune formation ou expérience au départ. Ce n'est pas la panacée mais c'est un bon début.

    Des stages sont obligatoires pour maintenir l'allocation (environ 15jours par mois). C'est contraignant mais ça créé de l’expérience.

    Il y a du bon et du moins bon mais personnellement l'unique point noir que je vois dans ce dispositif c'est "l'après garantie jeune" mais il est trop tôt pour prendre du recul ou s'alarmer. Il faudra attendre un ou deux ans avant de véritablement pourvoir l'évaluer et le réajuster su besoin.

    J'espère que ces information en aideront certain(e)s.

    Bisous à toutes!
     
    LrCh29, Atypik, Anouk Perry et 2 autres ont BigUpé ce message.
  7. Asveig

    Asveig
    Expand Collapse
    moi j'répond merde, en principe ça va avec tout.

    @crapaud des bois justement je l'avais fait la garantie jeune, en soi c'est pas mal, c'est bien en solution temporaire, même si quand tu viens de sortir des études c'est vite déprimant... par contre personne m'avait dit que c'était renouvelable, on nous avait dit que c'était 1 an, pas plus.
    C'est super pour les jeunes en échec scolaire ou qui n'ont aucun diplôme, c'est une super initiative! Ca permet de s'insérer dans la vie active etc!
     
  8. Angele12

    Angele12
    Expand Collapse

    @crapaud des bois Mais du coups cette garantie jeune c'est plus pour les jeunes sans diplôme ou sans projet pro non ?
     
  9. Asveig

    Asveig
    Expand Collapse
    moi j'répond merde, en principe ça va avec tout.

    @Angele12 à priori non parce que j'avais déjà un diplôme et un projet pro :) je pense que c'est surtout par rapport à la situation sociale (isolement, problèmes familiaux etc) couplé à un problème de pas trouver du boulot et des difficultés financières :)
     
    Angele12 a BigUpé ce message
  10. Angele12

    Angele12
    Expand Collapse

  11. Asveig

    Asveig
    Expand Collapse
    moi j'répond merde, en principe ça va avec tout.

  12. Bibi Tricotin

    Bibi Tricotin
    Expand Collapse
    Dans mon antre

    J'en parlais avec d'autres personnes handicapées.... le rsa à partir de 18ans, pourquoi pas.
    Par contre, au niveau AAH, on ne sait pas trop à quelle sauce on serait mangé, vu qu'ils disent "tout le monde à 400euros"... même si ils disent ensuite qu'il y aurait un "complément" si c'est comme pour les autres aides liés au handicap... on risque de passer de 800 à 400... :cheer: *pars vivre dans un cirque en tant que monstre de foire*
     
    Asveig a BigUpé ce message
Chargement...
Sujets similaires
  1. Camoumille
    Réponses :
    4
    Affichages:
    5443
  2. Everything change
    Réponses :
    2
    Affichages:
    2493
  3. lily001
    Réponses :
    8
    Affichages:
    1587
  4. rachelle28
    Réponses :
    2
    Affichages:
    1733
  5. Vice-Versa
    Réponses :
    36
    Affichages:
    3279