Le service civique, un coup de pouce pour les 16-25 ans — Témoignage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 27 juin 2014.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. Kimsouille

    Kimsouille
    Expand Collapse
    Détendue

    Coucou, le Service Civique m'intéresse beaucoup, mais je me demande si ça prend beaucoup de temps ? Parce que cette année, je vais préparer le bac, et ça reste ma priorité !
    Merci pour ce témoignage en tout cas :)
     
  3. Minuscule

    Minuscule
    Expand Collapse
    J'ai suivi mon coeur et il m'a guidé jusqu'au frigo.

    Je serai intéressée pour faire un SC a partir de septembre en parallèle de mes études. J'espères très sincèrement que les deux sont compatibles... Ça m'aiderai beaucoup, pour payer mon loyer dans un premier temps et puis pour me faire une expérience dans le domaine de mes études c'est aussi un gros plus! Par contre un truc m'a surprise, dans l'article il est écrit qu'on ne peut faire qu'une seule fois un service civique dans sa vie, est ce vrai ? Je ne pensais pas du tout...!
     
  4. Aurore54

    Aurore54
    Expand Collapse

    Bonsoir à toutes,

    Perso j'ai fait un service civique en début d'année en collège... ça n'a pas été du tout l'expérience que je m'en faisais.

    Dans cette mission j'ai pu apprendre pleins de choses mais j'ai aussi été utilisée à tort et à travers et donc cela ne s'est pas bien passé du tout.

    Alors avant de choisir une mission renseignez vous sur ça et aussi sur l'association, le collège... enfin bref le lieu où vous allez être accueilli.
     
  5. augustine

    augustine
    Expand Collapse
    Guest

    Oui tu ne peux faire qu'un seul service civique. Par contre, si tu en fais il peut être renouvelé mais les durées sont limitées.
     
  6. Miawou

    Miawou
    Expand Collapse

    Je suis assez mitigée sur le service civique... Je trouve le principe intéressant, mais plus pour les jeunes de 16 à 20 ans disons.
    Je recherche actuellement du travail dans la culture, j'ai des diplômes, et de l'expérience (un peu) et sur 10 offres, il doit y avoir 4 CDD (remplacement congés mat) / 3 contrats aidés (CAE CUI) / 2 services civiques et 1 CDI. Oui oui, quand je vois le descriptif des missions du service civique, j'ai parfois l'impression d'être face à une fiche de poste. Et quand on a 25 ans, qu'on galère pour trouver du boulot c'est un peu rageant. D'autant que le service civique n'ouvre pas de droits au chômage, donc on peut même pas se dire qu'on est un peu à l'abris en terminant les 6 à 12 mois de taf.
     
  7. Marie

    Marie
    Expand Collapse
    Événements & Box madmoiZelle
    Membre de l'équipe

    Ouah, merci beaucoup pour vos témoignages :)
     Je me permets de réagir et de répondre à certaines questions !

    Il est donc bien vrai qu'on ne peut faire qu'un service civique dans sa vie. Je ne connais pas le fondement précis de cette restriction mais j'imagine que c'est justement pour éviter les abus !

    Les volontaires ont droit à 2 jours de congés par mois.

    Le service civique ne permet pas de cotiser pour Pôle Emploi... Car ce n'est pas un emploi. D'ailleurs, les conseillers ne savent souvent pas ce que c'est !

    Je tiens mes informations de cette page de l'Agence du service civique : http://www.service-civique.gouv.fr/content/foire-aux-questions-des-volontaires

    Dans certaines universités, les volontaires en service civique ont droit à des aménagements ou à une validation pédagogique (crédits). Ce n'est pas le cas partout, mais ça vaut vraiment le coup d'aller poser la question au service de la vie étudiante dans votre établissement dès que vous commencez votre mission. Malheureusement, la communauté universitaire a encore du mal à comprendre le dispositif (comme le bénévolat, qui est souvent considéré comme concurrent aux études !) alors qu'il permet de développer des compétences parfois très utiles !

    D'ailleurs, si l'université ne reconnait pas ces compétences, vous pouvez toujours vous reporter sur un programme (gratuit) qu'Animafac a développé spécifiquement pour valoriser les compétences des bénévoles étudiants ou volontaires : http://competences.animafac.net

    Sur les abus... C'est malheureusement une réalité, mais elle reste plutôt marginale, même si on en lit pas mal dans vos témoignages (je pense que c'est dû au fait qu'on partage aussi plus facilement une expérience négative que positive, mais je n'en ferais pas une vérité absolue :) ).

    Pour exemple, à Animafac, on propose chaque année plus de 300 agréments (=300 missions définies par les structures) à des assos étudiantes. Comme le dispositif n'est pas facile à comprendre et à respecter, on accompagne les assos qui se lancent dedans. Et du coup, les "emplois déguisés" ne sont pas une réalité. Je sais que ce n'est pas le cas partout, mais c'est majoritairement dû à une méconnaissance du dispositif (qui arrange bien les structures parfois :/...).

    Enfin, pour info, une démarche d'évaluation du service civique est mise en place depuis 3 ans par le biais d'une asso indépendante, le comité du service civique associatif : http://www.service-civique-associatif.fr/le-label-pour-un-service-civique-de-qualite. Elle ne touche actuellement qu'une minorité d'assos (et pas les structures de l'Etat, collectivités locales etc.) mais... hey, it's something \o/

    Voilà, j'espère que c'est plus clair. En tout cas, n'hésitez pas si vous avez d'autres questions :)
     
  8. Peaudouce

    Peaudouce
    Expand Collapse
    Peau d'ours.

    Eh bien, comme précisé dans l'article, ça te prendra de 24 à 35h par semaine. Donc non, ça n'est pas compatible avec une vie de lycéenne.
     
  9. Yepa

    Yepa
    Expand Collapse

    Je rejoins l'avis de quelques Madz. Dans le principe, le service civique est une bonne chose, mais les structures en abusent vite et désormais, les jeunes sortis d'études y répondent comme à un premier emploi. Je suis allée jusqu'au bac + 5, et au moins la moitié des personnes de ma promo sont passées par la case service civique car c'est de plus en plus ce que les structures proposent. Les missions sont vachement intéressantes, les structures renouvellent les SC d'années en années, au lieu de créer un nouveau poste, alors que ça en mériterait complètement le statut. Bref, énormément d'abus et d'hypocrisie dans ce principe, même si, utilisé correctement, l'idée est vraiment bonne.
     
  10. Marie

    Marie
    Expand Collapse
    Événements & Box madmoiZelle
    Membre de l'équipe

    Hello, je comprends que tu sois agacée par des structures qui abusent de ce dispositif.
    Concernant les congés, pour moi ça n'a rien à voir avec le fait que ça soit un travail ou pas, on mérite simplement des jours de repos parce qu'on a une activité soutenue :) Le fait de l'écrire noir sur blanc empêche (techniquement...) les structures accueillantes d'abuser !

    Le débat sur "le service civique n'est pas un emploi" est vraiment sans fin. Mais dans l'esprit, il s'agit avant tout de donner la possibilité à TOUS les jeunes, avec ou sans diplômes, avec ou sans compétences de faire une mission d'intérêt général. L'esprit du service civique, ce n'est pas de pallier a un besoin d'activité d'une structure mais d'accompagner des jeunes vers un projet. C'est regrettable que des structures ne jouent pas le jeu, mais dans ce cas, il faut s'en prendre à elles et les dénoncer mais pas au service civique. Il faut bien prendre en compte que de nombreux jeunes en galère, tous juste sortis du système scolaire arrivent à être raccrochés grâce à ce dispositif (cf étude dans l'article).

    Une précision pour savoir si une structure est vertueuse en la matière : elle indique dans ses offres qu'elle ne demande aucune compétence de base.

    Enfin, si on parle de "remplacer des postes salariés", il faudrait reprendre tout le système associatif français :) combien de bénévoles travaillent gracieusement plus de 10h par semaine pour leur asso simplement parce qu'ils veulent continuer à faire vivre le projet ? :)
     
  11. Le_lA

    Le_lA
    Expand Collapse
    derrière toi

    "Pas un emploi, mais un super bénévolat

    On entend parfois dire que ce dispositif est du sous-emploi. Mais se mettre en tête que le service civique, c’est un emploi, ce n’est pas la bonne voie… Non seulement c’est hyper mal payé comme boulot, mais en plus il ne dure pas longtemps, il n’est pas renouvelable et ne correspond pas à des missions qu’on propose à des salariés !

    Ton indemnité n’est pas une rémunération ; c’est un moyen de pouvoir mener ton projet jusqu’au bout. C’est une sorte de super bénévolat, même s’il reste difficile de vivre avec si peu dans les grandes villes.

    Le côté positif, c’est que pendant ces quelques mois, tu peux découvrir un nouvel univers, te forger un réseau, acquérir de nouvelles compétences et tout et tout !"


    mouais j'ai fait un service civique la première année ou le gouvernement l'a récupéré. l'indemnité était à hauteur de 440+100 euros par mois. (contre 640 l'année d'avant) les 3 premiers mois payés en retard. ils avaient mal prévu le temps pour enregistrer tout le monde à l'agence de paiement et les autres organismes (CAF, SECU et cie ne connaissaient pas ce nouveau statut. pas eu de carte de sécu pendant 6 mois. super)
    super bénévolat oui, mais y'en  a eu un paquet qui se sont trouvé dans la vraie merde à côté de ça. quand on est en service civique, le chômage saute, le RSA aussi et on n'y gagne pas d'années de cotisation (alors que pourtant on œuvre pour la communauté)
    je me rends bien compte que l'expérience humaine (quand le SC se passe bien) est plus enrichissante que tout ça malheureusement les proprios s'en foutent qu'on aident des gamins à faire leurs devoirs gratos quand il s'agit de payer le loyer).

    je conçois que c'est un "volontariat" et non un "emploi" mais je reste choquée par cette mesure promue par le gouvernement qui dit ensuite "oh, la jeunesse est pauvre" "oh, il y en a plein qui vivent sous le seuil de pauvreté" et de continuer à ne verser qu'une indemnité dérisoire, pour bien souvent des postes déguisés. J'ai déjà vu des annonces pour des volontariats demandant des diplômes ou de l'expérience. et qui SI donnaient des missions de "vrai" travail. Ce qui est le contraire du Volontariat Civique original qui est en plus censé fournir une formation. si si. à hauteur de 7 h/ semaine environ - du moins avec UniCité, c'était dans ces proportions.

    l'idée du service civique est sympa, mais la mise en œuvre, je suis contre. complètement.
     
  12. iFloww

    iFloww
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement.

    Hello !

    Perso, je suis actuellement en service civique dans un festival ... et c'est clairement un poste déguisé ! L'asso n'avait pas assez de sous pour payer un salarié donc on se prend pas la tête et on prend un service civique !
    Je bosse comme une salariée, 30h par semaine, sans les avantages salariales ...

    Et franchement, je trouve ce principe terrible car les associations culturelles (mon domaine de formation) en profite pour ne pas créer de poste et déjà que c'es difficile de trouver un job dans la culture aujourd'hui ... ça l'est encore plus quand on ne te propose que des service civique ou des emplois CAE-CUI !!

    Bref courage à ceux qui le tentent, ça reste malgré tout une bonne expérience
     
Chargement...