Le ski, ce « sport de riches » pas si inaccessible, vous tend les bras !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 15 février 2016.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Multicolorielle

    Multicolorielle
    Expand Collapse

    Dans ma famille, on faisait du ski de fond … et il me semble que l´une des différences avec le ski alpin/ski de piste, c´est justement le budget, notamment pcq pour le ski de fond, il y a moins besoin d´infrastructures telles que les télésièges, donc les forfaits pistes sont moins chers (me semble-t-il, tout ca remonte à des souvenirs lointains de gosse). Une alternative à explorer aussi donc ;)
     
    Clemence Bodoc a BigUpé ce message
  3. Jukeuh

    Jukeuh
    Expand Collapse
    Tombe amoureuse de personnages fictifs.

    J'ai grandi loin des montagnes, j'ai découvert la montagne à 25 ans en déménageant dans l'est. Rien que de voir la montagne enneigée, c'était incroyable. Au fil des années, j'ai testé des trucs. J'ai fait de la rando en raquettes, c'était incroyable. J'ai fait du ski de fond, c'était incroyable. J'ai fait du ski alpin sur une piste pour les petits, c'était incroyable ! J'ai eu méga peur ! Mais j'ai assuré comme une chef, j'ai même pris le tire-fesse et on avait oublié de me laisser mes bâtons alors j'ai du m'arrêter toute seule sans bâtons et sans tuer la foule des parents qui attendaient leurs enfants en haut derrière la butte, j'ai fait un superbe arrêt en dérapage sur le côté, très élégant, j'ai laissé tout le monde bouche bée, j'étais trop fière de moi là ! :egyptian: (Je n'ai pas renouvelé l'expérience, alors je n'ai pas gâché le souvenir encore !)

    Parmi les enfants, je ne faisais même pas tâche car personne ne s'est moqué ou ne m'a regardée de travers. Les gens ont été bien plus compréhensif que je le pensais ! Je m'imaginais déjà avoir la honte mais non, que néni. C'était épuisant, douloureux pour mes pauvres mollets écrasés dans les chaussures de location, mais fun ! Je n'ai jamais retenté l'expérience (ça coûte tellement cher de louer le matériel). Mais j'ai mon propre matériel de ski de fond maintenant et j'adore en faire au moins une fois par an dans les petites montagnes voisines (quand il reste de la neige...ce qui commence à se faire rare).

    UN GRAND MERCI pour l'article ! Car j'aimerais beaucoup faire un séjour UCPA pour apprendre à faire du snowboard au moins une fois. J'ai maintenant 30 ans. Il parait que c'est pas plus difficile que le ski, juste différent, et donc le fait que je ne fasse pas de ski alpin ne m'handicaperait pas du tout, quel est votre point de vue les Madz de la glisse ? :ordi:
     
    #3 Jukeuh, 15 février 2016
    Dernière édition: 15 février 2016
    Clemence Bodoc et Biousse ont BigUpé.
  4. Solène.

    Solène.
    Expand Collapse

    @Jukeuh J'ai fait du ski alpin une semaine tous les hivers quand j'étais gamine, donc j'avais plutôt un bon niveau (genre les rouges je kiffe, pas les noires parce que j'aime pas les bosses et noire = bosses). J'ai testé un tout petit peu le snowboard, et ça n'a vraiment rien à voir. La position est très différente (un pied devant l'autre au lieu des deux au même niveau), la mobilité aussi (c'est difficile d'accepter de ne pas pouvoir bouger les pieds séparément !), donc je ne pense pas que n'avoir jamais fait de ski alpin soit un désavantage. Je pense qu'au contraire, tu n'auras pas envie de faire "comme en ski". :)
     
    Clemence Bodoc et Jukeuh ont BigUpé.
  5. Smaje

    Smaje
    Expand Collapse
    Team os de Mégaloceros en plomb blindé!

    J'ai testé le ski une seule fois pendant une semaine... au lycée. Du coup j'avais un niveau tout pourri dans une classe entière de bons skieurs, c'était pas la gloire :ninja:
    Bon j'ai découvert au passage que tenir sur des skis relève pour moi de l'impossible (z'avez déjà vu un hippopotame bourré à skis?), mais le snowboard sans aucun problème, yé souis oune paradoxe vivante!
    Du coup, après très précisément 49 chutes à ski, 3 en snowoboard, de nouveau 7 à ski et des bleus aux tibias à cause de ces foutues chaussures j'ai eu la confirmation que je n'aimais définitivement pas la neige, ni la montagne (sauf en été) et que j'avais le pied très marin, mais pas trop trop skieur :cretin: (pas du tout même)
     
    Clemence Bodoc et Babitty Lapina ont BigUpé.
  6. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Le ski c'est cher, comme la plongée, les sports de montagne, beaucoup de sport "outdoor" en fait, pour lesquels il faut amortir les infrastructures (type remontées mécaniques) ou emprunter des équipements coûteux (de type bateau, avion). C'est justement l'une des missions de l'UCPA, de rendre ces activités "de plein air" accessibles financièrement. Bien sûr que 600€, ça reste cher pour une semaine de vacances, mais c'est un tarif accessible pour pratiquer une activité dont le prix est discriminant.

    Quand un forfait de remontées mécaniques pour 1 semaine coûte près de 300€, une semaine tout compris à 600€, c'est un tarif abordable. C'est clair que j'ai pas le niveau de vie de mes parents, donc pas les moyens de "partir au ski" comme quand c'est eux qui payaient.

    Ça reste un budget, c'est sûr. Mais une semaine à 485€, c'est un vrai effort, c'est pour ça que je le souligne.
    Perso, je me suis mise au snow après m'être blessée à ski : je n'avais plus du tout confiance en moi, en mes jambes à ski, donc j'ai voulu "repartir de zéro" en apprenant le snowboard. Je sais que savoir faire du ski aide à appréhender l'équilibre, et ça peut être un écart de niveau dès le départ avec celles qui tiennent bien à ski. Du coup, je te conseillerais de choisir un stage spécial débutant ! Mais pour avoir découvert plusieurs activité avec l'UCPA "en partant de zéro" voire carrément avec de l'appréhension, je ne peux que recommander leurs stages ! :)
     
    Jukeuh a BigUpé ce message
  7. Kiem

    Kiem
    Expand Collapse
    Il dit qu'il voit pas le rapport

    C'est sans doute un très bon plan mais le titre de l'article le survend un peu quand même... 600 euros c'est actuellement plus que ce que je gagne en un mois, alors tout mettre dans une semaine... Mes parents n'ont jamais eu les moyens de m'envoyer faire du ski (ca ne m'a jamais manqué ceci dit) et je n'en aurai sans doute pas les moyens moi même avant un moment.

    J'imagine bien qu'on peut difficilement daire moins cher vu les infrastructures, mais de là à dire que ça me "tend les bras"... Ca reste un sport de gens qui en ont les moyens.

    (ce n'est pas une critique de l'article hein, l'initiative est très bonne et c'est normal d'en faire la pub. C'est juste le titre qui me laisse songeuse.)
     
    #7 Kiem, 15 février 2016
    Dernière édition: 15 février 2016
    Kiyona, Ouestrion, Denderah et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  8. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    600€, c'est mon estimation sur Tignes sans transports, "par mes propres moyens" : c'est 485 € le prix "qui vous tend les bras" ;) (pour les étudiant•es 18-25 ans donc !)
     
  9. RockAlma

    RockAlma
    Expand Collapse
    Douce comme une vieille chaussette

    C'est sûr, le ski et ce genre d'activité outdoor de montagne restent chères, mais c'est sympa de proposer des alternatives, des bons plans et de partager vos différentes expériences pour justement ceux qui veulent se lancer :)
    De mon côté, c'est pas demain la veille que je vais y aller. Je suis plutôt bords de mer et la montagne m'étoffe beaucoup trop pour que je l'apprécie réellement. De plus, le budget est vraiment un frein, même avec ces bons plans... Et ça m'énerverait trop de dépenser autant pour quelque chose qui me plairait que moyennement et devoir faire attention au moindre achat. Donc ne pas se faire plaisir quoi :/
    C'est vrai qu'étant plus jeune, j'étais terriblement jalouse de mes amies qui partaient au ski. Mes parents me disaient d'une qu'ils aimaient pas la neige et la montagne, et de deux que c'était trop cher pour nous. Du coup, je nous croyais pauvres. Alors que non. Nous sommes une famille de la classe moyenne, vivant bien, sans excès ni privation. Mais entre une famille de trois personnes et une de six, clairement c'est pas le même montant. Mais du coup, mes parents pouvaient nous payer des petites vacances très sympa dans le sud, en Bretagne, voir même une fois au Maroc. Donc je en regrette pas du tout leur choix. Un jour peut-être j'irai mettre un pied en montagne, mais j'y crois pas trop ^^
     
    Clemence Bodoc a BigUpé ce message
  10. Kiem

    Kiem
    Expand Collapse
    Il dit qu'il voit pas le rapport

    J'ai lu un peu vite en effet. Ceci dit, en tant quétudiante de 22 ans qui vit en ville avec 500 euros/mois (et franchement vu beaucoup de mes amies je m'estime privilégiée), ça reste bien au-dessus de mes moyens.

    Mais encore une fois, c'est très bien que vous en parliez hein.
     
    #10 Kiem, 15 février 2016
    Dernière édition: 16 février 2016
    Clemence Bodoc a BigUpé ce message
  11. Efe'

    Efe'
    Expand Collapse

    Ha, ça me donne envie de refaire du ski :)
    Sinon, y'a moyen de faire beeeaucoup moins cher encore (perso, j'ai pas non plus les moyens de débourser près de 500 euros pour une semaine de vacances).
    En choisissant une station pas trop cher, on trouve des forfaits 6 jours abordables (genre 150 euros ou j'allais, 120 pour les étudiants), et en partant hors périodes de vacances, on a des trucs carrément abordables (y'a 2-3 ans, on avait trouvé un chalet 4 personnes à 180 euros la semaine, au pied des pistes...)
     
    Clemence Bodoc a BigUpé ce message
  12. Gunnm

    Gunnm
    Expand Collapse

    C'est super chouette cet article pour promouvoir le ski mais c'est un peu frustrant parce que cette année y a pas de neige :gonk: Enfin j'imagine que dans les grandes stations des Alpes il doit y en avoir mais dans les Alpes du Sud c'est pas la joie...

    Pour ma part j'ai commencé le ski au Jardin des Neiges donc autour de 3-4 ans et j'en ai fait une fois par an pendant quelques années. Puis la famille s'est agrandie, le CE de mon père a diminué les subventions ski donc c'était plus du tout dans nos moyens. Je m'y suis remise pas mal d'années plus tard et c'était pas super évident. Quand t'es gamin t'as peur de rien, la vitesse, les chutes, tu t'en tapes ; alors qu'à 18-20 piges t'as beaucoup plus conscience du danger et tu penses que tu vas te briser la nuque au moindre faux pas. Bon après ça revient "vite" et maintenant j'ai vraiment progressé et je me fais bien plaisir. J'ai testé le snow aussi mais seulement sur 2-3 jours donc pas suffisant pour vraiment s'amuser.

    Bref, c'est vrai que le ski c'est un budget conséquent mais je trouve ça cool de mettre en avant des initiatives pour le rendre un poil plus accessible :top:
     
    Clemence Bodoc, Erinnern et Biousse ont BigUpé ce message.
Chargement...