Le Surin Project aide les cornacs et leur éléphant à mieux vivre ensemble

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Fab, le 27 mars 2015.

  1. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

  2. MarieFreckles

    MarieFreckles
    Expand Collapse

    Bonjour Anaïs, merci de partager ce magnifique projet avec nous, tu m'as donné bien envie d'y participer aussi un jour. Aurais tu des informations plus techniques à nous transmettre ? Sur l'organisation de ton voyage, la vie au sein même du projet ...?
    Merci d'avance !
     
  3. Crumblix

    Crumblix
    Expand Collapse
    New Born.

    Merci beaucoup @MarieFreckles !
    La vie au sein du projet est très paisible. Il y a 12/13 volontaires maximum par semaine, et pendant que j'y étais, nous n'étions que 9, ce qui rend l'ambiance très familiale. Au niveau des commodités, c'est assez spartiate. Il y a différentes "maisons" dans le village réservées aux volontaires, avec deux personnes dans chacune d'elles. Les maisons sont en bois, il n'y a que deux chambres en fait, avec juste un matelas et une moustiquaire (faut pas avoir peur des bêtes :taquin:). La salle de bain est une petite pièce à l'extérieur avec une douche "à la thaï" (c'est une genre de poubelle en plastique remplie d'eau avec une grosse louche pour s'arroser). Mais en vrai, ça a son charme. J'étais un peu flippée au début mais à la fin de la semaine, je ne prêtais même plus attention à ce manque de confort, et j'étais vraiment la plus heureuse du monde là bas (et j'ai même tenté de gratter une semaine de plus, mais c'était malheureusement complet).
    Si je pouvais y retourner, je le ferai sans hésiter, c'était vraiment une expérience de dingue. En plus, quand tu voyages seule, c'est cool d'aller dans des endroits comme ça, ça te permet de tisser des liens forts avec d'autres personnes.
    Si tu as d'autres questions, n'hésites pas, je serais ravie d'y répondre !
     
    MarieFreckles a BigUpé ce message
Chargement...