Le syndrome d'Asperger raconté par des madmoiZelles

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 2 avril 2016.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

    Tante Clara a BigUpé ce message
  2. Loulam

    Loulam
    Expand Collapse
    Entre les ombres de la pluie.

    Merci pour cet article!
    Il y a eu une soirée mercredi sur l'autisme avec téléfilm, débat, documentaire, et c'était sur France 2, encore en replay!
    L'autisme, on le confond encore avec une maladie, mais c'est un trouble neuro-développemental. ;)



    Je suis aussi une personne autiste asperger, j'ai 26 ans, et j'ai été diagnostiquée à 23 ans. Maintenant, je suis AVS, et j'aide un p'tit loup, également asperger, à s'épanouir à l'école.
    Errance dans mon parcours médical également, parents atypiques (mais pas autistes) eux-mêmes donc peu de recul. J'ai eu la chance d'avoir des capacités de compensation, et un sens de la survie développé face à des claques régulières, surtout à l'adolescence, et dessiner était mon moyen de communication.

    Pour un diagnostic reconnu, plusieurs moyens:
    -Les CRA (Centre Ressource Autisme -structure régionale-)
    -Psychiatres ou médecins spécialisés
    -Autre centres et structures privées

    Le tout avec plusieurs rendez-vous, analyse de l'enfance, avec tests... Un psychologue peut poser un pré-diagnostic qui n'est pas reconnu pour les aides.
    Long parcours le plus souvent pour les adultes, car il y a encore moins de personnes formées à cela par rapport aux enfants, mais très très bénéfique.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    #2 Loulam, 2 avril 2016
    Dernière édition: 2 avril 2016
    Cantor Métrique, AprilMayJune, Lumiciole et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. cococat

    cococat
    Expand Collapse

    Merci pour cet article. C est cool d avoir précisé que les autistes asperger ne sont pas forcement surdoués. Mon frère est asperger et à un QI dans la norme voir meme dans la moyenne basse. Il a toujours eu de grosses difficultés scolaires et sociales. Mais c est pas une fatalité, on peut travailler sur son autisme (psy, orthophoniste, sport etc...) : Beaucoup de pro avaient déclaré que mon frère ne saurait jamais parler et au il devrait aller en.institut spé. au final, à force de travail sur lui meme, il a eu son brevet, son bep et aujourd hui il a un bon boulot et gagne bien sa vie, il a un copine depuis 3 ans et vit de façon indépendante. C est plutôt une belle victoire sur la vie.
     
    Red_lady, Andorinita et Biousse ont BigUpé ce message.
  4. Lyloo

    Lyloo
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Bonjour,
    Je pense que je pourrais être Asperger, est-ce que l'une de vous connait une adresse à Lille où je pourrais passer un test?
    Merci
     
  5. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    Superbe article, j'avais vu un reportage sur la détection des femmes asperges ou surdouée (je séparé les deux notions) et apparemment, elles sont plus négligées que les hommes:
    http://www.autisme-regards-croises.com/#!le-syndrome-dasperger-femmes/c1gng
    http://monomania.info/2016/01/28/le...-differents-le-syndrome-dasperger-au-feminin/
    Là où je me reconnais c'est le paragraphe du monde imaginaire, j'ai un vrai monde mental et je me suis toujours demandée si c'était normal mais je pense surtout être TDAH sans hyper activité.
     
  6. Somebody else

    Somebody else
    Expand Collapse
    Déteste le rose.

    Comme c'est la journée mondiale de l'autisme, il me semble important de préciser que l'autisme / le trouble du spectre autistique ne se réduit pas qu'au syndrome d'Asperger... même c'est l'une de ses facettes les plus connues.
    C'est quelques fois sous-entendu, mais pas clairement affirmé dans l'article je trouve (simple impression personnelle de lecture !).
    Il y a donc beaucoup de points communs entre les autistes Asperger et non-Asperger, avec la fameuse triade :
    1/ Difficulté dans les interactions sociales y compris familiale
    2/ Difficulté à la communication verbale et/ou non verbale
    3/ Intérêts restreints et stéréotypés.

    Les TSA s'échelonnent aussi du TSA "léger" jusqu'au trouble extrêmement lourd avec potentiel retard mental à la clé et personne non verbale, et que les TSA englobent ainsi le Trouble autistique, les troubles envahissants du développement (TED) non spécifiés (TEDns), le syndrome de Rett (qui n'atteint que les filles) et les troubles désintégratifs de l'enfance (c'est très vaste !).
    A noter également que selon la dernière classification internationale du DSM-V, le syndrome d'Asperger ne fait plus partie des TSA (même si on a parfaitement le droit de trouver ça aberrant :goth:).

    Généralement, dans les TSA le diagnostic peut être posé avant 3 ans, mais des signes sont souvent remarqués par les parents dès la première année de vie de l'enfant. Plus le diagnostic est précoce, plus la prise en charge (individualisée et adaptée) est efficace. Mais dans les faits, plus le TSA est léger, plus le diagnostic est posé tard.

    Voilà. Ces précisions sur l'autisme en général me semblaient manquer dans l'article (même si je comprends qu'il s'axait principalement sur le vécu des personnes Asperger), du coup, je me permets de les placer ici :fleur:
     
    Lunafey, Evaloona, Dalhousie et 2 autres ont BigUpé ce message.
  7. Luniiie

    Luniiie
    Expand Collapse

    Je dois avouer que je suis très troublée par cet article. J'ai été diagnostiquée surdouée quand j'étais enfant, et aujourd'hui je me retrouve énormément dans le témoignage de Héloïse qui parlait de sa routine du matin, de ses difficultés à prendre le métro ou le RER... Je pense me renseigner un peu plus sur le sujet du coup. Merci de m'avoir mise (peut-être) sur la voie. :fleur:
     
  8. Evaloona

    Evaloona
    Expand Collapse
    En quête de sens[ations]

    Merci pour ces articles, j'en veux ++++ (pas que autisme, aussi d'autres trucs :nod: ) ! Je suis étudiante en psycho et c'est super intéressant d'avoir les témoignages des gens et pas juste des descriptions théoriques des symptômes !
     
  9. Lunafey

    Lunafey
    Expand Collapse
    Une communauté qui empêche le dialogue, les points de vues alternatifs et la critique est une communauté malade.

    Il me semble que c'est l'inverse : il est "fondu" dedans (donc en soit il "n'existe plus", mais tout comme l'autisme kanner), il n'y a plus de distinctions de types dans l'autisme, tout porte le même diagnostic (autisme) avec une position sur le spectre en fonction du degré :hesite:
     
    Parker Hale et Lumiciole ont BigUpé.
  10. karelle

    karelle
    Expand Collapse

    C'est un sujet qui m'intéresse beaucoup car une personne de ma famille vient d'être diagnostiquée et je me pose beaucoup de questions. Est-ce quelqu'un qui "vit" ce syndrome (ou quelqu'un qui connait très bien le sujet) accepterait d'en parler par messages privés avec moi ? Ce serait vraiment adorable (et je sais que vous êtes adorables) !
     
  11. Somebody else

    Somebody else
    Expand Collapse
    Déteste le rose.

    @Lunafey : oui, la DSM-V regroupe désormais les TSA selon une échelle graduée qui rassemble ces affections. De ce que j'ai compris et de ce que ma professeur (qui a fait sa thèse sur l'autisme plutôt récemment) m'a dit, l'interprétation restera à la discrétion de la MDPH en France... En fonction des commissions (et vu comment certaines sont spéciales), le SA pourra ne pas être reconnu du tout tout comme il pourra être reconnu comme un "TSA de bas niveau" ou une échelle de TSA comme tu dis.
     
    Tante Clara a BigUpé ce message
  12. Loulam

    Loulam
    Expand Collapse
    Entre les ombres de la pluie.

    @karelle je peux essayer de répondre à tes questions si tu veux. :happy:

    @Somebody else L'appellation en elle-même sera peut-être changée pour certains qui sont déjà diagnostiqués. Mais maintenant, ça a fusionné et c'est regroupé sous le terme de troubles du spectre autistique avec différents degrés selon le besoin de prise en charge/l'autonomie de la personne.
    C'est encore nouveau tout ça, on verra comment ça se profile dans les années à venir.

    L'autisme est un sacré spectre en tout cas, et on n'évoque souvent que les deux extrémités. Et c'est aussi régulièrement la guerre entre les parents d'autistes sévères et d'asperger, ce qui est vraiment dommage. On peut difficilement comparer les difficultés, je trouve, chaque emplacement sur le spectre apporte son lot de souffrance avec parfois d'autres troubles associés.

    Sinon, une vidéo anglaise réaliste sur l'hypersensibilité des autistes:
     
    Eeva, Tante Clara, Somebody else et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
Chargement...