Le « yaoi » et son édition en France — Entretien avec Guillaume Kapp, de Taïfu Comics

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par LadyDandy, le 13 octobre 2015.

  1. LadyDandy

    LadyDandy
    Expand Collapse
    Licorne

  2. Lyre

    Lyre
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    Ca fait longtemps que j'ai laissé tomber les mangas yaoi par difficulté et manque de temps pour trouver des titres qui me plaisent, et aussi plusieurs déceptions quand j'ai tenté des achats malgré tout. Je me suis depuis plutôt tournée vers les fanfics, mais cet article est très intéressant et donne vraiment envie de se replonger dans ce que ce genre a à offrir !
     
    Miss_Bubulle a BigUpé ce message
  3. Lucrane

    Lucrane
    Expand Collapse

    Je ne prétends pas avoir la science infuse concernant le yaoi, mais Modoru Motoni, mangaka de (l'excellent) Dog Style, n'est-elle pas une femme ? C'est en tout cas le genre que bien des gens lui attribuent, moi y compris. Aurait-on tou.te.s faux ?
     
  4. Ilya

    Ilya
    Expand Collapse
    Mother of drag....crapulette !

    Ahhh le yaoi =) j'en lis depuis que j'ai 14 ans ... maintenant que j'approche des 25 ans, mon style de yaoi a bien évolué .... je suis accro au site the spectrum nexus yaoi et mon niveau d'anglais en a bien profité =).
    J'ai bien aimé les deux premiers volumes d'In these words, j'attends donc la suite avec impatience.
    Sinon, j'aime beaucoup le jeu du chat et de la souris (en deux volumes), 50/50 ( http://view.thespectrum.net/series/50x50.html ), Ameiro Paradox, Love in the afternoon (yarashii hirusagari) ou encore l'histoire délirante Yume Musubi Koi Musubi que j'ai déjà du relire 4-5 fois ....
    Je n'ai jamais caché que j'avais ce genre de lectures. Quand j'ai commencé c'était uniquement par Internet, mais depuis que les mangas sortent en volumes je n'hésite pas à acheter ceux que j'ai aimé ou qui m'intriguent. Ils sont bien visibles dans la bibliothèque avec mes shonen et ceux de mon mari. Je me souviens d'une fois où j'étais à la fnac avec mon père et je lui ai demandé de m'acheter un yaoi avec une couverture plutôt explicite .... ^^ il m'a même pas sourcillé en bon petit papounet qu'il est !!!
    Mon mari ne comprends pas bien mon interêt pour ce genre, mais il m'a promis de lire In these Words car il apprécie les dessins. J'ai un ami hétéro qui m'emprunte souvent un yaoi quand il passe à la maison, comme quoi ...
    Super article sinon =)
     
    Miss_Bubulle, KeyKwet et Sigrid ont BigUpé ce message.
  5. DvasssT

    DvasssT
    Expand Collapse

    Perso, les yaoi c'est pas trop ma cam' mais j'en ai déjà emprunté à des potes qui en sont de grosses consommatrices et ... bon disons que je plussoie à ce que dis l'article sur les (trop) nombreuses scènes de viol (ce que je trouve très dommageable au sens ou quand ce sont des jeunes filles qui voient ça elles intègrent le fait que quand on dit non et que l'autre nous force et qu'on y prend du plaisir même malgré soi = pas un viol). En plus, j'ai l'impression que effectivement beaucoup trop de yaoi se basent sur le même schéma : mec âgé, souvent austère ou manipulateur qui rencontre un mec (voire des fois ado) efféminé (on peux même dire androgynes, ça m'est arrivé de me rendre compte du sexe d'un perso qu'au momet des scènes explicites :happy:) qui est souvent manipulable à souhait et totalement soumis (y'a toujours cette relation de dominant/dominé) et au final le mec âgé se rend compte qu'il l'aime d'amour) après moults péripéties pas toujours super développées ou cohérentes.
    J'attend de voir l'évolution de ce genre, même si je reste assez sceptique vu que la diversification du public aura quand même ses limites malgré des scénarios plus travaillés et de meilleurs dessins.
     
    Kyubey a BigUpé ce message
  6. LadyDandy

    LadyDandy
    Expand Collapse
    Licorne

    Alors mon article a été relu plusieurs fois mais je l'ai fait à partir de notes donc j'ai peut-être fait une erreur. J'avais vérifié au moment de la rédaction mais je viens de googler son nom et de voir que Modoru Motoni était vu comme une femme sur certains sites. Dans le doute, je supprime la référence à son genre mais je vais redemander :)
    Merci pour vos retours sinon :) n'hésitez pas à laisser vos suggestions yaoi comme @Ilya
     
  7. Sigrid

    Sigrid
    Expand Collapse
    PhD student ! \o/

    Je lis du yaoi depuis 10 ou 11 ans, et comme Ilya, mes préférences ont beaucoup évolué au cours du temps.
    Avant j'engloutissais des tonnes de One-Shot en scan en français ou en anglais, mais les bluettes ont fini par me lasser, notamment quand le scénario ne propose aucune originalité.

    J'ai aussi découvert à l'époque des séries que je suis toujours aujourd'hui et dont j'achète les volumes édités : Viewfinder (dont le premier chapitre - le fameux - m'avait choquée, puisque c'est le 2ème yaoi que j'ai lu et maintenant il s'agit de mon titre favoris :yawn:), Silent Love (bien que ça ne soit pas très original, étant un de mes premiers yaoi, j'y suis attachée), Crimson Spell, ...

    La plupart des shojo concernent des lycéens ou des collégiens, les romances sont mignonnes mais redondantes. Le traitement de la romance dans les shojo, la psychologie des personnages, ne me correspondent plus.
    Ce que j'aime dans le yaoi, c'est l'aspect adulte de la relation amoureuse.
    Beaucoup de titres mettent en scène des hommes adultes, qui travaillent, ... Le traitement de la romance est "plus proche de la "réalité" ". Ça me parle beaucoup plus.

    Les titres comme Haru wo Daiteita sont trop rares. Bien que les premiers chapitres de ce manga soient faibles, il a pris une envergure incroyable aussi bien au niveau de l'histoire qu'au niveau des thématiques qu'il aborde. Je regrette qu'il ne soit pas publié en France d'ailleurs (mais je présume que l'histoire d'amour de l'écrivain Sawa peut poser problème).

    Je pense que Le labyrinthe des sentiments et Mon amour à tout jamais sont très bien "équilibrés" : l'évolution de la romance rencontre quelque obstacles (j'adore :cupidon:), il y a des moments de mignonitude merveilleux, de la frustration et du sekse plutôt hot sans être "anatomique". Ça peut être de bons titres pour faire connaître le genre.

    Pareil ! Je prête mes yaoi à ma meilleure amie et à son copain. Ma meilleure amie regrette d'ailleurs de ne pas trouver "des manga comme les yaoi mais avec des hétéros" ! XD

    @LadyDandy Une petite coquille s'est glissée dans l'article : Yamane Ayana => Yamane Ayano
     
    Ilya a BigUpé ce message
  8. Pixel Quartz

    Pixel Quartz
    Expand Collapse
    Aime les patates

    Je lis souvent du Yaoi (qui a dit tous les jours??) et c'est vrai que mes gouts on pas mal évolué, avant je lisais surtout des oneshot avec des scénario assez pauvre et maintenant je suis vraiment à la recherche de scénario plus riche ou, limite, l'aspect sexuel passe en deuxième! (après je n'accroche toujours pas aux mangas trop long ... mais ça c'est personnel)
    Ensuite, LE problème de ce style c'est que beaucoup de mangas ont le même scénario: rencontre et coup de foudre au premier regard > copinage > viol > ok tu m'as violer mais comme on s'aime c'est pas grave ... :slap:
    donc c'est vrai qu'au bout d'un moment à force de lire ce genre de merdouille on peut en avoir marre mais perso si j'en lis c'est pour les perles que j'y trouve!
    Et si vous voulez lire plus de Yaoi / Souhen-ai et que vous n'avez pas peur de l'anglais, je vous conseil le site MangaFox, ils ont un liste longue comme ma b ... l'autoroute Paris/Marseille et pas que dans ce genre la d'ailleurs dans tous! (je vous conseil le très bon
    GENWAKU NO KODOU dont j'attend avec impatience chaque upload! )
     
    faye_valentine, DvasssT et Sigrid ont BigUpé ce message.
  9. Tatsue

    Tatsue
    Expand Collapse

    @LadyDandy @Ilya
    Alors je m'incruste parce que je ne lis plus de manga ou de Yaoi depuis une paye, mais j'ai été vérifier sur le blog officiel de Modoru Motoni, que mon japonais me serve à quelque chose, et je confirme que c'est une femme, point de doute c'est écrit sur son profil !

    Bon et sinon j'en ai lu un peu dans mon jeune temps et c'est vraiment symptomatique de la façon dont les japonaises perçoivent la sexualité. Être forcée ça fait parti de leur imaginaire érotique même, la dernière à la mode c'est le "kabedon" (de kabe=mur et don=pan, paf, vlan comme vous voulez) : plaquer une femme contre un mur en tapant de la main sur le mur pour avoir l'air bien impressionnant, souvent succédé d'un baiser un peu imposé. Ça fait grave fantasmer les japonaises, la passivité fait parti de leur délire...

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    #9 Tatsue, 14 octobre 2015
    Dernière édition: 14 octobre 2015
    Ilya, Pixel Quartz, faye_valentine et 3 autres ont BigUpé ce message.
  10. faye_valentine

    faye_valentine
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Alors moi le yaoi je l'ai découvert par hasard et aussi par curiosité il y a 6-7 ans et ça a été une révélation. Je lisais du hentai depuis une bonne dizaine d'année et depuis la découverte du yaoi je me dis que le hentai ne me correspond pas, je préfère largement un rapport seme - uke garçon que dominant- dominée mec- fille. Je lis principalement des doujins d'animés que j'apprécie: One Piece (Rom-13 je t'aime d'amour:loveeyes:), Tiger & Bunny, Kuroko no Basuke... mais aussi d'autres de doujinka comme par exemple Mentaiko (son trait de crayon est fantastique :red:) ...
    J'ai une étagère pleine de yaoi (merci ebay et les vendeurs japonais) et je lis aussi sur certains sites comme Myreadingmanga par exemple où on trouve de tout du plus soft au plus hard.
    Je lis aussi des fanfics, bizarrement les meilleures auteures que j'ai trouvé sont espagnoles (Tomato mermaid a un talent fou pour les hispanophones) ou italiennes mais c'est pas grave ça fait travailler mon espagnol et mon italien et j'ai fait des progrès de fou en anglais depuis que je lis du yaoi :nerd:
     
    Miss_Bubulle et Sigrid ont BigUpé.
  11. allumette

    allumette
    Expand Collapse

    C est marrant ce matin je lis cet article, ce midi bulle d encre met la chronique d un des titres de taifu sur Facebook
    (Perso je ne consomme pas, si on m en mettait un entre les mains je lirais (tres) volontiers :) mais je n en ai jamais cherché de moi même, le côté consentement c est quoi ca rien a foutre tu vas voir tu va kiffer/culottes/hechi chelou sans raison qu il y a dans beaucoup trop de mangas en général me coupe un peu l envie d essayer ceux de fesses...)
     
    Sigrid a BigUpé ce message
  12. Kierane

    Kierane
    Expand Collapse
    Et je lis dans un éclair, dans ses grands yeux si purs l'explication du mystère qui régnait entre ces murs...

    J'en lisais y'a un bon moment (j'étais jeune (oupa) et j'appréciais), et je reste toujours sur Sanami Matoh et Fake. J'ai fini par abandonner parce que beaucoup se ressemblent au final, et hormis peut être un ou deux (New York New York et Haru Wo Daiteita, que j'aime d'amour parce que franchement, Youka Nitta pète tout ! XD, entre deux autres que j'aime d'amour aussi) qui restent dans ma bibli, je les ai tout vendu/donné/jeté.

    Après je pensais que le YAOI justement était en plus grande croissance. Comme quoi.
     
    Sigrid a BigUpé ce message
Chargement...