Les « 5 pourquoi », une méthode simple pour trouver des solutions et mieux comprendre les autres

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 25 février 2017.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    #1 Anouk Perry, 25 février 2017
    Dernière édition par un modérateur: 4 mars 2017
    lilydouce a BigUpé ce message
  2. Mannose

    Mannose
    Expand Collapse

    Les "Cinq pourquoi" sont un outil du Lean management. Ces "cinq pourquoi" s'insèrent dans le diagramme d'Ishikawa. A la base, cela a été utilisé dans le monde de l'industrie. Aujourd'hui, cela se trouve dans tous les domaines professionnels. J'ai utilisé cette méthode lors de la mise en place de plans d'action pour l'amélioration des conditions de travail dans un EHPAD (maison de retraite). Les soignantes se sont rendues compte de beaucoup de choses lorsque l'on a travaillé là-dessus.
    En revanche, je ne pensais jamais pouvoir l'utiliser au quotidien dans la vie personnelle. Merci pour l'idée grâce à cet article :d
     
    eloylö a BigUpé ce message
  3. Aska

    Aska
    Expand Collapse
    “Vous voulez du courage ? Ayez déjà de la volonté.”

    @Mannose
    Mais le diagramme d'Ishikawa, ce n'est pas le modèle des 5M (Matière, Matériel, Méthode, Main-d'oeuvre, Milieu) normalement? C'est un inventaire des causes possibles influant sur l'effet/la situation.
    Ces deux outils sont un peu différents, car les 5 "Pourquoi" remontent à la cause symptômatique directe de manière linéaire.

    J'aimerais bien un article sur la méthode des 5S dans le même esprit, c'est à mon sens un outil que l'on peut utiliser dans la vie de tous les jours.
     
  4. Lacus_Clyne

    Lacus_Clyne
    Expand Collapse
    Eternal, launching

    @Aska Pour rester dans le même esprit il y le livre “Changer de vie avec le Lean à la maison"
    Utilisation d’approches industrielles dans la vie de tous les jours : Kanban, valeur du temps, 5S, les 7 gaspillages,...

    Lors de notre dernier changement de mode de vie, je pensais partir sur une approche de “minimaliste/zen”, finalement c’est mon compagnon qui m’a convaincue avec son approche “industrielle”.
     
Chargement...