Les agressions quotidiennes vues par la psychologie

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 23 juin 2014.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

  2. Rizri

    Rizri
    Expand Collapse
    Gros virage

    Ça doit être mon 35ème post d'épileptique sur le sujet mais, STOP avec les gifs à chaque paragraphe non de dieu. Surtout quand ça ne serre absolument pas le fond de l'article (qui avait l'air intéressant en plus).
     
  3. Spacesheep

    Spacesheep
    Expand Collapse

    C'est vrai qu'il y en a beaucoup, ça ne me dérange pas mais je comprends.
    En attendant que tu sois entendue, tu peux toujours immobiliser les gifs en pressant "Echap" quand tu es sur la page :)

    Chouette article !
     
  4. Jeune-bique

    Jeune-bique
    Expand Collapse
    Des mots plein la tête

    En effet l'article était intéressant, mais je trouve que les gifs avaient un rapport avec.
    Bah oui, ça m'étonnerais que @Justine_ ait décidé de mettre des gifs qui n'ont totalement rien a voir avec ce dont elle parle, du genre "Tiens, sur mon article à propos du féminisme, si je plaçais un petit gif d'abeille qui butine?" :dunno: (j'invente, hein)(Quoique, tout dépend du contexte, ça pourrait même peut être avoir sa place, qui sait :happy:)
    Personnellement, je trouve que c'est justement sympa ces ptites images qui bougent, parce que même si le sujet est un truc qui te passionnes, parfois tes yeux ont besoins d'autres chose que du texte pour pouvoir ensuite se concentrer encore plus dessus par la suite.
    Après c'est mon opinion, et je peux comprendre la tienne, mais pas totalement, surtout si c'est ton "35ème post d'épileptique sur le sujet", ça ne sert à rien de redire les mêmes choses 100 mille fois... :)
     
    #4 Jeune-bique, 23 juin 2014
    Dernière édition: 23 juin 2014
  5. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Désolée c'est moi qui illustre les articles de @Justine_ je vais enlever un ou deux gifs :fleur:
     
  6. Camilia Pond

    Camilia Pond
    Expand Collapse

    Ca me fait beaucoup penser à ce qu'on appelle les "douces violences" en animation. Les douces violences c'est tout ce qu'un adulte peut faire à un enfant et qui peut être pris pour une violence de la part de l'enfant alors que du point de vue de l'adulte ce n'est pas violent (essuyer systématiquement la bouche d'un enfant directement avec la cuillère quand on lui donne à manger par exemple).

    C'est exactement la même chose que les violences énoncées dans l'article (et d'ailleurs je m'étais dit l'autre jour que je voulais essayer de vous faire un article dessus, mais c'est trop tard c'est déjà fait ! :d)
     
  7. addiction_3

    addiction_3
    Expand Collapse

    C'est exactement ce que je vis avec une amie ! Les petites agressions du quotidien, les mots qu'elle balance comme ça sans faire attention mais qui me font du mal.

    Exemple : quand j'ai eu une meilleure note qu'elle, elle me fait "Mais t'avais révisé ? J'ai passé mon week end à relire mon cours moi..."
    càd une expression de sa jalousie + une petite agression pour moi, je trouve, je le prends comme une remise en cause de mon travail, et c'est pas top.

    Ou sinon, quand, après m'être fait larguée, ayant décidé d'arrêter de pleurer et de me morfondre et allant tout à fait bien deux jours après la rupture, cette même amie me dit "Mais...tu l'aimais ?" je l'ai super mal pris, de un j'essayais de l'oublier, de deux j'ai senti du jugement dans sa question, je déteste ça ; et en plus elle a remis en cause ce que j'avais vécu avec lui, non mais oh.

    Et le pire dans tout ça, c'est que des fois je prends sur moi, d'autres fois je regarde les gens dans les yeux en leur disant d'arrêter de m'agresser ("hey tu m'agresses là jme sens pas bien"), et personne comprends... "Mais je t'agresse pas, je te pose une question ! T'es cheloue/chiante/parano/puérile"

    Merci pour cet article, ça me montre que j'avais raison (AH !) et que les gens agressent sans le vouloir, merci merci <3
     
  8. Lotso

    Lotso
    Expand Collapse

    Très intéressant cet article (gif compris ! (ceci n’est pas une agression indirect envers @Rizri ;))) Merci !

    Ça me permet enfin de mettre un mot sur un « phénomène » que j’ai pas mal observé au sein des couples que je côtoie. J’ai toujours trouvé ça hyper violent. En général, ce sont des remarques faites avec un peu d’ironie, mais souvent en public, et du coup je trouve ça encore plus traître. Ça cache souvent un reproche (petit ou gros) sincère qu’on n’arrive pas à faire en privé.

    Du coup, maintenant que je suis en couple, j’essaye de pas reproduire ça… Il me semble qu’en communiquant, tout est vachement plus simple et plus sain ! (J’ai quand même un peu pourri mon amoureux il y a quelques jours (j’allais avoir mes règles, hormones en freestyle), sans raison valable, mais il l’a pris pour du taquinage niveau 2 :rolleyes:).
    Dans ma coloc’, ça marche aussi comme ça, on est tous sur la même longueur d’ondes et ça fait du bieeen !
    J'aurais presque envie de dire qu'il "suffit" d'apprendre à se tempérer pour éviter toutes les embrouilles, mais si c'était facile ça se saurait... Je pense notamment très fort à l’article « Je suis féministe et parfois je me déteste », parce que je perds aussi grave mon sang-froid quand je dois expliquer que le harcèlement de rue c’est insupportable, qu’on est trop considérées comme des femmes avant quoi que ce soit d’autre, que la domination masculine n’a pas des origines seulement génétiques, etc. !
     
  9. Rizri

    Rizri
    Expand Collapse
    Gros virage

    @Mymy mes yeux te remercient :lunette:
    Et du coup j'ai noté l'astuce de @Spacesheep :fleur:
    Fin du HS
     
  10. Islen

    Islen
    Expand Collapse

    c'est tellement ça ! S'entendre dire "arrête de prendre la mouche pour rien" ou "tu es trop sensible à être blessée par 3 fois rien" est tellement frustrant. Surtout que ça n'arrive pas si souvent, c'est donc que c'est bien réel.

    Un exemple de remarque que je classerai dans cette catégorie d'agression passive et que pourtant ma mère a balayer d'un "mais non, ce n'est rien"... A vous de me dire

    L'autre jour déjeuner chez une de mes tantes parisienne que je vois 2 fois l'an, je lui dit que j'ai décidé de faire seules les expo prévues (en cadeau d'anniv par mon ex) car pas de raison d'être privée de ça aussi, et elle de me dire directement, "ah ben décidément ils ne restent jamais avec toi" ça m'a blessée profondément, et elle n'a rien remarqué et continuer à babiller le temps et les grèves de train.

    En analysant ce qui m'a fait mal c'est ce dédain de cette histoire vraiment très belle pour moi et de la douleur de perdre celui avec qui je pensais enfin avoir le bon.
    c'est surtout que ça m'a renvoyer a l'image que j'ai apparemment dans ma famille, de celle dont on ne veux pas et qui est la seule pas en couple sur les 7 cousines


    Et histoire de m'achevée parlant du concours que je tente pour la 4ème fois, et où une amie est prise en emploi réservés (pour les anciens militaires) j'ai eu un "ben et toi avec ton poids, tu ne peux pas y prétendre?"
    et là re paf dans ma tête, la prise de conscience que pour elle emploi reservé = emploi pour les handicapés,
    et que surpoids = handicape
    et surtout que le fait que j'arrive toujours sur liste complémentaire, soit dans les 10 meilleurs, ne signifie rien, puisque mon cerveau est caché par mes bourrelets...

    Et là j'ai mal, j'ai honte, je me sens sous-estimée et rabaissée, je ne l'ai toujours pas digérer



    La preuve ça fait 1 semaines j'en suis pas remise, j'aurai bien envie de manger pour compenser ou de me rouler en boule sur mon lit pour pleurer, la découverte de mon statut de "pauv'fille" dans ma propre famille.

    Mais cet article me fait reflechir et peut être progresser
     
  11. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    Heu oui c'est clairement des agressions, elle est grave ta tante. Faut vraiment avoir l'intelligence d'une endive pour ne pas se rendre compte que ces remarques sont blessantes.

    Sinon, question: mon copain me reprenait toujours quand j'utilisais le mot "décrédibiliser", comme quoi il faut dire "discréditer". Or les deux mots existent et sont synonymes, je viens de lui en envoyer la preuve. C'est une agression?
     
  12. Aninhas

    Aninhas
    Expand Collapse
    Moral au beau fixe

    Grâce à vos commentaires, je me rend compte que parfois moi aussi j'agis comme ça... Sans le vouloir... Et surtout avec mon copain... =/
    Je vais essayer de me maitriser, surtout que pour le coup, je comprend totalement cette agression implicite et pourtant violente, que cela peut créer...

    Pour ma part je vis ça un peu au boulot... donc forcément parfois j'y vais à reculons... Mais quand j'essaie de comprendre en demandant directement aux personnes concernées, c'est avec un grand sourire "quelque peu" hypocrite qu'on me répond: "mais nooooon, tu te fais des idées"...

    Du coup, j’oscille entre remise en question de ma soit disant paranoïa, et le sentiment de mal être dû à l'hypocrisie...

    Merci pour cet article en tout cas.
     
Chargement...