Les filles sont-elles respectées à leur juste valeur ?

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par SML, le 21 janvier 2008.

  1. SML

    SML
    Expand Collapse
    Merci pour ce moment

    Boulot, position sociale, opportunités, comment ressens-tu l'environnement actuel ?

    D'après toi, on a gagné la guerre, ou juste une bataille ??

    ( j'utilise un champ lexical guerrier au second degré ok ? ;))
     
  2. Malaussène

    Malaussène
    Expand Collapse
    42

    Bataille (je développerai plus tard, mal au crâne là...)
     
  3. pomframboiz

    pomframboiz
    Expand Collapse
    Détendue

    d'après ce que j'ai connu, professionnellement parlant, rien n'est gagné... une femme experte dans son domaine et très haut placée hiérarchiquement suprend toujours. Evidemment, on est moins à plaindre que les générations antérieures, mais il reste encore beaucoup à faire
    D'un autre coté, les hommes aussi ont des problèmes du meme genre : par exemple pour travailler avec les jeunes enfants ou dans la puericulture, c'est extremement difficile (mon pere essaye depuis des années).
     
  4. Zack

    Zack
    Expand Collapse
    Brand New Me

    Justement j'ai eu un cours où on est parti sur le sujet, et l'idée que développait le prof, c'est que la femme est obligée d'être polyvalente.
    Je m'explique: de nos jours on peut accéder aux mêmes carrières que les hommes, arriver au même niveau professionnel. En ça on est égaux.
    Mais le problème, c'est tout ce qui va à côté. Rien que le ménage, il suffit de regarder les pubs, c'est la femme qui est censée tenir sa maison.
    Ca plus les enfants, dont on doit s'occuper en plus de la maison et de la carrière.

    On a beau avoir les mêmes droits que les hommes, on en attend tout de même beaucoup plus des femmes. Un rôle de wonderwoman quoi.
    Et ce qui m'a abasourdie, c'est que le prof nous a dit qu'il y avait un vrai retour vers la femme au foyer: la femme ne pouvant évidemment pas assumer tout ce que je viens de citer choisit de s'alléger la tâche en abandonnant le travail.

    Voilà, j'ai pas de stats ou de source à vous citer, autres que ce que le prof nous expliquait, mais je trouvais intéressant d'en parler dans ce sujet.

    Pour ma part je suis assez d'accord, je trouve que même si la femme a relativement les mêmes statuts, avantages et droits que l'homme, elle doit toujours assumer le rôle de mère, maitresse de maison, épouse qu'elle avait avant. Et pour moi, c'est là le problème.

    ( Roh le pavé, pas taper)
     
  5. pomframboiz

    pomframboiz
    Expand Collapse
    Détendue

    Comme quoi, les différences Paris/Province ne vont pas toujours dans le sens attendu ! Je bosse dans un cabinet d'audit à la Défense, et quand on appele ma responsable qui a une fonction importante, la personne appelant s'attend presque toujours à avoir un homme au téléphone.
    Par contre, je ne dis pas que les femmes ne peuvent pas obtenir des postes clés. Elles y arrivent, mais parfois elles doivent plus se battre qu'un homme pour s'installer aux commandes.
     
  6. Malaussène

    Malaussène
    Expand Collapse
    42

    Bon en regardant autour de nous, je pense qu'on sera toutes d'accord pour dire que grosso modo, la condition féminine en France aujourd'hui est meilleure que celle des générations précédentes. Accès aux postes d'encadrement, engagement politique, vie domestique etc.

    Néanmoins de grandes égalités demeurent (même si elles diminuent)

    En terme d'emploi:
    • écarts salariaux entre les hommes et les femmes toujours présents
    • la proportion de femmes en temps partiel subi est bien supérieure à celle des hommes
    • répartition désequilibrée des emplois, s'expliquant notamment par une différence de traitement des enfants en fonction de leur sexe pendant leur scolarité
    • taux de chômage des femmes supérieur à celui des hommes
    Conditions de vie:
    • temps de loisir inégalitairement réparti entre père et mère après une naissance
    • dans un couple ou les deux sont salariés, les femmes consacrent plus de temps aux activités ménagères que les hommes
    Egalement criant: la sous-représentation des femmes dans la vie politique.

    source Observatoire des inégalités

    Et puisque certaines personnes préfèrent les "expériences vécues" aux statistiques:
    Exemple parlant: attendez le prochain mouvement social étudiant, et regardez quelles sont les personnes prenant le micro en AG. Ecrasante majorité d'hommes (parole d'ex-syndicaliste). Je pourrais également citer la répartition traditionnelle des rôles au sein d'une association:
    un Président (rôle de représentation de l'assoc' à l'extérieur, forte responsabilité)
    une secrétaire générale (rôle principalement organisationnel)
    un trésorier (gère le budget)


    Mon copain me fait judicieusement remarquer que les inégalités n'ont pas disparues, mais qu'elles sont en revanche moins visibles (évidemment, la discrimination sexuelle est illégale).



    Je ne parlerai pas de l'influence des religions là-dedans. Surtout qu'elles reprennent du poil de la bête. Non, je n'en parlerai pas. Pas tout de suite.

    Je ne parlerai pas non plus de la condition féminine dans ce que les médias appellent "les banlieues". J'irai chercher les chiffres...
     
  7. Malaussène

    Malaussène
    Expand Collapse
    42

    La tournure de la question me gênait aussi je dois dire.
    Disons que je l'ai interpretée en "y a t'il égalité entre les sexes". Egalité en droit, et égalité dans les faits.
    Je suis partie du principe que la "valeur" d'une femme était égale à celle d'un homme. Mais il est vrai que pour certaines personnes ce n'est pas si évident. j'en connais quelques-uns qui pourraient dire: "oui, les femmes sont respectées à leur juste valeur: juste en-dessous de mon chien". Hahaha...
     
  8. Malaussène

    Malaussène
    Expand Collapse
    42

    En même temps, quand on voit à quel point le sujet les passionne...

    Parfois je me dis que je devrais être Malaussèniste, et non féministe (et non ,"féministe" n'est pas une insulte.. pas comme l'autre greluche d'actrice à la con qui à la question - débile - "êtes-vous plutôt féminine ou féministe?" a répondu "fééééminiiiiine, évideeeeemment". Grognasse)
     
  9. Llits

    Llits
    Expand Collapse
    Vide

    Je pense que les femmes "remontent" doucement "la pente". Il va probablement falloir encore pas mal d'années avant qu'à poste égal, un homme et une femme aient le même salaire, mais aujourd'hui ça choque de moins en moins de voir une femme à la tête d'une entreprise et grimper dans les échelons me semble moins compliqué. C'est vraiment au niveau du salaire que ça bloque, et un peu à l'embauche aussi ( c'est les femmes qui tombent enceintes, pas les hommes ) mais de moins en moins.
    Par contre, c'est pas juste quelques années qu'il va falloir pour qu'à la maison, il y ait un réel partage des tâches ( ménage, lessive, s'occuper des enfants... ). Mais quelque part, à ce niveau-là, si les hommes sont parfois de grosses feignasses, il y a aussi souvent les femmes qui ont du mal à déléguer.
     
Chargement...