« Les jeunes n'ont plus le goût de l'effort », et pourtant nous sommes 70% à avoir un job d'été

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 2 août 2017.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

  2. Nyxi

    Nyxi
    Expand Collapse

    Je suis pas du tout certaine que quand quelqu'un dit que "les jeunes n'ont plus le goût de l'effort" ce soit dans le sens pris dans l'article. J'ai plutôt l'impression que c'est dit dans un contexte général par rapport à la valeur travail. En gros, quand j'entends quelqu'un dire que les jeunes ont plus le goût de l'effort, j'entends quelqu'un qui trouve que les jeunes ne sont pas/plus aussi impliqués dans leur job que pouvait l'être la génération d'avant : que les jeunes veulent faire leurs heures et qu'importe que le boulot soit fini ou pas, bien fait ou pas, ils partent, basta.
    Fin c'est comme ça que je l'entends....
     
    AStarShinesBright, Carlawn, Gabelote et 5 autres ont BigUpé ce message.
  3. Kaus Australis

    Kaus Australis
    Expand Collapse
    Stupéfiant.

    Ah oui c'était comique, un été je surveillais les piscines du haut d'une chaise de MNS. y avait là trois dames qui étaient en âge de travailler mais qui passait des journées entières à tanner leur cuir, pendant trois mois, d'où le fait que je les prenais pour des chômeuses ou dames entretenues (J'ai rien contre, sauf leur discours qui va suivre); pendant une heure elles se sont mises à parler des petits jeunes qui ne foutaient plus rien, qui ne voulaient plus travailler, les fainéants de la France. Et moi j'étais au-dessus d'elles à les entendre jacasser comme des hypocrites, et j'avais rien le droit de dire.

    Peut-être que.«les jeunes font ceci», peut-être aussi que certains devraient se remettre en question.
     
    AStarShinesBright, Kounette, just_in_case et 11 autres ont BigUpé ce message.
  4. antidiamant

    antidiamant
    Expand Collapse

    "qui n’ont pas envie (qui sont ces 8%, quels sont leurs réseaux ? Je mène l’enquête et je reviens vers vous)"

    Je n'ai pas bien compris la question des réseaux ?
     
  5. distinguo

    distinguo
    Expand Collapse
    Scrubs, Kaamelott et dinosaures :supermad:

    @Nyxi je pense que ce que tu dis est vrai, mais je le nuancerai quand même : d'après ce que j'ai pu entendre (sachant que je travaille avec des gens qui ont entre 20 et 30 ans de plus que moi), la plupart se basent sur une personne, un jeune qu'ils ont connu et des choses précises, anecdotiques, qu'il a pu faire, pour se faire une opinion générale sur l'ensemble des jeunes, donc pour moi ils basent quand même leurs critiques sur des individus précis et sur la valeur de l'effort, pour généraliser après effectivement sur la "valeur travail"

    @Kaus Australis, tellement de souvenirs, je faisais des ménages l'été et je devais demander aux gens de se reculer de leurs bureaux pour nettoyer dessous, on m'a répondu " Non mais vous comprenez pas que nous on fait un vrai travail?!" :facepalm:
     
    CutaPica, Kounette, Babitty Lapina et 4 autres ont BigUpé ce message.
  6. Khyra

    Khyra
    Expand Collapse

    @antidiamant : Le "quels sont leurs réseaux ?", c'est à prendre avec ironie ainsi que toute la parenthèse d'ailleurs. Je ne sais pas d'où ça vient, peut-être une façon de se moquer des formules toute faites des reportages à sensation. Je pourrai aussi dire "les amateurs de combat d'escargots géants, qui sont-ils, quels sont leurs réseaux, à qui leur passion profite t-elle". :)
     
    Ymotana, Freehug et Blumeen ont BigUpé ce message.
  7. Sukye

    Sukye
    Expand Collapse

    Sujet très intéressant, mais je me suis perdue dans ces pourcentages :): (43+33+36+34 = 146% des étudiants partent en vacances, woaw! :) )
    C'est bien ce qui suit?
    43% des étudiants partant en vacances les payent avec leur job d'été
    33% des étudiants partant en vacances (autres que les premiers) les payent avec l'économie réalisée pendant l'année
    36% des étudiants en général ont déjà des économies (qui les aident à payer des vacances), et 34% des étudiants en général reçoivent de l'aide de leurs parents?
     
    just_in_case, Cornélie, Lord Griffith et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  8. narvali14

    narvali14
    Expand Collapse

    @Sukye , il est possible d'appartenir à plusieurs catégories : tu peux financer une partie de tes vacances avec un job d'été, tes parents t'aident également un peu et tu utilises une partie de tes économies, ...
     
    Freehug et Kaus Australis ont BigUpé.
  9. Sukye

    Sukye
    Expand Collapse

    @narvali14 , je suis totalement d'accord, mais c'est la manière dont c'est écrit qui me perturbe (et qui à mon sens n'est pas tout à fait clair, ou mériterait une reformulation ;) ).
     
    Naurore a BigUpé ce message
  10. narvali14

    narvali14
    Expand Collapse

    @Sukye , pourtant la manière dont c'est écrit est parfaitement correcte, en math le ou est inclusif, ce qui fait (entre autre) que beaucoup de personne ne comprenne pas les statistiques
     
    Freehug a BigUpé ce message
  11. Sukye

    Sukye
    Expand Collapse

    Les autres: c'est-à-dire ceux qui n'ont ni payés avec le job d'été ou leur épargne de boulot étudiant? Sauf que c'est pas tout à fait vrai que 36% de ces personnes restantes ont déjà des économies (enfin c'est pas ce qui est indiqué sur Diplomeo en tant que tel - c'est plutôt indiqué que 36% des étudiants partant en vacances se servent en partie de leurs économies).

    Attention, je fais pas un reproche énorme à Madmoizelle, c'était juste un commentaire pour juste clarifier ce côté pourcentage qui me perturbait ^^". C'est la difficulté en général quand on manipule les pourcentages, de réussir à être vraiment clair (et juste) sur ce qu'on dit.

    (Et pas la peine non plus de débattre des heures sur la clarté de ces phrases, c'est pas non plus le sujet de l'article ^^' -EDIT: Il est pas du tout impossible que je sois la seule qui comprend mal ces phrases et que je sois trop tatillonne)
     
    #11 Sukye, 3 août 2017
    Dernière édition: 3 août 2017
    Freehug, Kaus Australis et Naurore ont BigUpé ce message.
  12. Little Moi-Même

    Little Moi-Même
    Expand Collapse
    Veux changer le monde

    Mais sinon c'est pas spécifiquement le genre de paroles et remarques qui reviennent à chaque génération?

    Ma mère me disait que ses tantes la trouvait "fainéante" parce qu'elle faisait des choses que les dites tantes ne faisaient pas et n'avaient pas connus. De même avec le fameux "tout se perds, les jeunes, ces idiots qui jouent à pokemon go" quand à l'époque de mes parents c'étaient eux les idiots qui aimaient écouter du rock... Après il y a eu "les jeunes de nos jours ils n'ont plus la patience pour faire un bon mariage". Pour ceux de ma génération c'est du "les jeunes ces fainéants qui osent partir en vacances". Même sur YT (un media donc plutôt jeune), on voit déjà des gens de mon age 25-27 ans critiquer "l'idiotie et la fainéantise" des "jeunes" collégiens/lycéens à force de remarques sur le fait que "rien ne va plus", que "le monde va s'effondrer si on n'inculque pas la vérité aux jeunes", "les jeunes blablabla"... Humpf:goth:
     
    Gabelote, distinguo, just_in_case et 9 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...
Sujets similaires
  1. Liliandthemusic
    Réponses :
    2
    Affichages:
    716
  2. Denis
    Réponses :
    30
    Affichages:
    10468
  3. Haruhi
    Réponses :
    0
    Affichages:
    1708
  4. kazoo35
    Réponses :
    2
    Affichages:
    841