Les jeux vidéo sont-ils dangereux ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 8 juillet 2013.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

  2. Ysia

    Ysia
    Expand Collapse

    Je fait actuellement des recherches sociologiques sur les jeux vidéo en ligne pour mon mémoire de fin d'étude et, bien sûr, je n'ai encore vu aucun auteur critiquer un jeu vidéo.
    Leur réputation négative provient principalement des médias et des parents/vieux cooooomplètement extérieurs au monde des jeux vidéo. S'ils prenaient la peine de se pencher un minimum sur le sujet, sans aucun a priori, ils verraient que ce n'est qu'un moyen de divertissement comme un autre qui peut devenir une passion très enrichissante.
    Je suis également persuadée que les jv demandent certaines capacités spécifiques comme la rapidité d'action et de décision, une meilleur perception visuelle voire même une meilleure communication de groupe pour les jeux en ligne, qui sont très bénéfiques à l'individu.

    Mais les médias n'ont pas attendu l'ascension des jeux comme GTA pour dire des conneries. J'avais vu un reportage datant des années 80 où on accusait les roleplayers sur papier (style Dungeons & Dragons) d'être des dangereux tueurs en série... nan mais sérieux, des nerds, des tueurs, ya que moi que ca fait rire? ^^

    Bref, avant des critiquer les jeux vidéo les gens, informez-vous sur ce qu'est vraiment l'univers concerné.
     
  3. Geek-i

    Geek-i
    Expand Collapse
    Ultimate Bavouze

    Le faites qu'ils aient de meilleurs mécanismes ne viens pas des JV en eux même, mais plutôt du fait qu'ils aient un travail "action/réaction" à faire, ce que demande les jeux de tire.
    Mais c'est vrai que certain jeu apporte beaucoup, de la réflexion ou autre.
    Même si ça n'apporte pas grand chose(enfin, pour moi en tout cas) ça affirme se que l'on sait et soutient déjà: le JV c'est pas dangereux :lunette:
     
  4. Geek-i

    Geek-i
    Expand Collapse
    Ultimate Bavouze

    Tu rigoles, mais il y a vraiment eu un fou furieux de donjons et dragon, qui a assassiné une nana parce qu'elle ressemblait à un de ses personnages... Et l’andouille de présentateur qui dit que se genre de jeu amène à des dérives :facepalm:
    Donc, c'est vrai oui, mais il avait juste un gros problème et à confondu réalité et fiction(en même temps, de se que j'ai compris de l'histoire, il avait des problèmes psychologique)

    Il y a bien un gamin qui a tué toute sa famille après avoir regardé Shreck, l'animation 3d a-t-elle été critiqué?beeeh non

    PS: désolé pour le double post...
     
  5. Kasunda

    Kasunda
    Expand Collapse
    Le genre, cay le mal

    (Non, je ne suis pas une anti JV, loiiiiiin de la, mais j'me pose quand meme pleiiiiin de questions)

    Deja, comment est-ce qu'ils ont choisi leurs joueurs pour la premiere etude ? Ont-ils pris des gens qui jouent 3h/semaine, ou le type qui passe litteralement la moitie de la semaine enfermee a jouer ? Parce que mine de rien, ca doit jouer enormement. C'est pas parce que je joue 4h/semaine avec ma Xbox que je vais transformer mon cerveau, mais quid du joueur intensif ?
    De plus, je trouve ca bizarre que les chercheurs aient choisi des temps aussi courts pour tester les joueurs... Je veux dire, ca biaise enormement l'experience de mon point de vu.
    (Non, j'ai pas lu l'etude, c'est ma pause midi, j'ai pas le teeeeeeemps !)

    De meme que si ca a une influence sur le cerveau (meme minime), ne serait-il pas logique qu'il y ait un impact beaucoup plus fort sur les enfants/ado ? Perso, j'ai l'impression qu'un adulte fera generalement plus facilement le distingo entre realite vs fiction qu'un gamin de 11 ans accro a CoD.

    Cela dit, je trouve que les medias en rajoutent beaucoup beaucoup. Oui, je pense qu'un JV peut influencer quelqu'un, pour plein de raisons differentes, mais ce n'est pas pour ca que c'est la solution miracle a tous les crimes commis en ce bas monde. Faut arreter les conneries a un moment quand meme.
     
  6. Gil'

    Gil'
    Expand Collapse
    Une margarita a la main

    La conclusion de l'étude ne m'étonne pas vraiment : effectivement pourquoi il y aurait une différence ? C'est pas parce qu'on dégomme des zombies sur le jeu x qu'on va se comporter comme un sale égoïste dans la vrai vie ^^"
    Après oui comme toute étude faut la prendre avec des pincettes, mais en tout cas l'ensemble parait cohérent.

    Par contre je suis toujours sidéré de voir à quel point effectivement les médias et compagnie aime taper sur les jeux vidéo : "le tueur jouais aux jeux vidéo" comme si c'était LA raison qui l'a conduit à l'acte ^^"


    Tu aurais l'étude exact qui parle de ça ? Parce qu’honnêtement la conclusion me parait un peu simpliste.
    Si il y a bien phénomène d'habituation (long ou court terme), il n'a été testé que dans le cadre de l'étude apparemment.
    Je me méfie toujours de ce genre de conclusion absolu ou des tas de détails sont complètement laissé de coté (ils ont testé l'impact de la violence réel, comment ? Parce que c'est très facile de faire des biais sur ce genre de détails difficilement mesurable).
    J'ai toujours eu des gros doute sur le fait que la violence des jeux va réellement affecter notre façon d'analyser la violence dans la vie réel.
    La réaction d'une personne face à la violence c'est pas juste une question de neurone, mais c'est aussi une question de culture, de façon d'analyser et d'exprimer l'émotion, c'est des aspects qui ont été laissé de coté dans l'étude apparemment.

    Par contre je suis tout à fait d'accord avec la fin de l'article : le jeu vidéo peut clairement avoir des effets bénéfiques.
    Certaines action demandées dans tel jeu vidéo peut par exemple solliciter les même processus cognitif que ceux qui traite tel tache dans tel boulot.
    Donc quand on "joue" à tel jeu, on s'entraine et on facilite le traitement automatique quelque part.
    Il y a qu'à voir l'engouement autour de serious gaming pour voir que c'est en plein expansion =)
     
  7. Kwack

    Kwack
    Expand Collapse
    ta maman l'ornithorynque

    Ramasser un stylo = le summum de l'altruisme
     
  8. Bibifocus

    Bibifocus
    Expand Collapse
    A chaud aux fesses

    Oui, les jeux vidéo sont dangereux !

    League of Legends à haute dose est dangereux pour la vie sexuelle de mon couple!
    Mais c'est tout.
    Enfin, c'est déjà beaucoup. :lunette:
     
  9. Hawley

    Hawley
    Expand Collapse
    Retraitée sans scrupules

    Ca fait longtemps qu'elle traîne, la crainte des jeux vidéo, mais c'est clair qu'elle ne s'amenuise pas assez avec le temps ! Elle est intéressante cette étude. J'avais aussi fait une partie de mon mémoire de fin d'études là dessus (sur l'impact social des jeux vidéo et du jeu de rôle), et c'est vrai que beaucoup d'études montrent que ça n'a aucune incidence sur le comportement des joueurs. Je me demande pourquoi elles ne sont pas davantage mises en avant, du coup c'est cool qu'il y ait un article sur Mad...

    Pour celles que le sujet intéresse, sur le site de l'OMNSH il y a beaucoup d'articles qui traitent du jeu vidéo d'un point de vue sociologique, et ceux de Michael Stora sont particulièrement intéressants !
     
  10. Floflow'

    Floflow'
    Expand Collapse
    Baleine échouée

    Je suis d'accord sur le fait que les joueurs qui jouent beaucoup aux jeux vidéos retiennent bien plus d'informations et font bien plus attention dans la vie quotidienne.
    Mon copain joue énormément à Battlefield et a bien plus de facilité à remarquer un tout petit détail et a bien plus de réflexes que moi.
    Comme le dit @JeeCKi c'est plus un travail "action/réaction".

    Apres les études dans ce genre, on ne sait pas qui sont choisis. Le temps de jeu est vraiment court je trouve.
    Puis j'aime bien avant c'était les comics qui étaient dangereux comme quoi on pouvait avoir envie de détruire une ville ou quoi que ce soit comme le Jocker dans Batman ou le Bouffon Vert dans Spiderman...
     
  11. Elywen

    Elywen
    Expand Collapse
    Next to Jessica Hyde

    Toutes ces craintes prouvent bien que les jeux vidéos sont avant tout une cible facile pour ceux qui ne connaissent et ne côtoient pas ces mondes ... C'est plus simple de trouver une explication des crimes et autres actes de violence en pointant du doigt les choses qu'on ne comprend pas. Alors que bon, au final, c'est un ensemble de facteurs qui poussent les criminels à agir, mais les médias ne cherchent pas à savoir si ils avaient déjà une instabilité à la base et/ou si des évènements antérieurs auraient provoqués le passage à l'acte ...  Et par exemple, ils oublient que le cinéma, même si on ne contrôle pas l'histoire comme dans un jeu, propose aussi de nombreuses scènes violentes, et pourtant personne ne s'en plaint !
    Je voulais aussi rajouter que pour les jeux en ligne, en plus de faire gagner en réflexes, permettent de développer une socialisation, sans aucun doute différente d'un échange IRL mais pas plus malsaine ! Personnellement, étant baignée dans ces univers depuis des années, je n'ai jamais eu à m'en plaindre, et lorsque des personnes relancent le débat du "les jeux vidéos c'est mal ça transforme les enfants en monstres sanguinaires" devant moi, je ne peux pas m’empêcher d'éprouver un ressentiment : non, les j-v ne sont pas la cause des malheurs du monde, et pour preuve, ceux qui affirment le contraire n'ont qu'à en apprendre plus sur eux et pourquoi pas en essayer quelques un, et s'ils se métamorphosent en criminels psychopathes, qu'on me jette au bucher !
     
  12. Opalescente

    Opalescente
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    Cette étude n'est absolument pas pertinente. Si ça se trouve les joueurs ont aidé le type a ramasser ses stylos parce qu'il était devant l'écran :troll:
    Non mais érieusement, je suis hardcore gameuse depuis la Master System (l'article laise entendre que le hardcore gamers sont plutôt orientés jeux d'action, mais pas forcément), un nombre incalculable de consoles est passé entre mes mains donc je connais bien le sujet et je suis largement pro gamers ;) et le fait est que c'est évident que le jv puissent potentiellement accentuer des tendances violentes et sociopathes...tout comme les films violents, de la musique, etc, etc...
    Après non, je ne suis pas devenue tueuse en série et je ne regarde pas des images de gens torturés sur le net mais bon avec le temps et cette expoition constante à la violence je me suis désensibilisée aux formes de violence irl.
    Alors je sais que c'est hype de dire que les jv ne sont pas nocifs mais c'est quand même sacrément hypocrite.  A quand une véritable étude?

    (sinon je fait des jeux de rôels aussi et pour le coup je trouve ça potentiellement beaucoup moins perturbant ;))
     
Chargement...