Les produits bio et vous [pour mes études]

Sujet dans 'Sciences, Nature et Ecologie' lancé par Quetche, le 16 juin 2015.

  1. Quetche

    Quetche
    Expand Collapse

    Coucou les madz!

    Je suis maraîchère bio dans un Esat ( un Cat si vous préférez) et en formation pour être responsable d'exploit agricole en bio. Pour cette formation, je dois faire un dossier sur la commercialisation de mes productions. Et j'ai besoin d'avis! De consommatrices ou non, convaincues ou septiques sur le bio, voici les questions que je me pose:

    - Consommez vous des légumes bio et locaux? Pourquoi?

    - Quel mode de vente vous semble le plus en accord avec votre rythme de vie: marchés bio, paniers/amap, drive paysan, vente a la ferme, magasin bio (style biocoop)?

    - Lors de l'achat d'un produit bio et local, aimeriez vous rencontrer le producteur? La vente directe représente t'elle un gage de qualité selon vous?

    - L'engagement dans une amap vous semble t'il être contraignant ?

    - Les paniers de légumes dont le producteurs impose le contenu selon ses productions, cela représente pour vous une contrainte ou un point fort ?

    Merci pour vos réponses!
     
  2. Svobode

    Svobode
    Expand Collapse

    - Consommez vous des légumes bio et locaux? Pourquoi?
    Oui, écologie (proximité et moins de produits chimiques,..), revenus pour le producteur

    - Quel mode de vente vous semble le plus en accord avec votre rythme de vie: marchés bio, paniers/amap, drive paysan, vente a la ferme, magasin bio (style biocoop)?
    Tous, mélangés selon les moments et les besoins et selon les produits

    - Lors de l'achat d'un produit bio et local, aimeriez vous rencontrer le producteur? La vente directe représente t'elle un gage de qualité selon vous?
    Oui, peut-être pas à chaque fois mais de temps en temps et c'est clair que voir le producteur ou au moins quelqu'un qui le connait bien et qui connait son (au producteur) travail donne plus envie d'acheter ses produits

    - L'engagement dans une amap vous semble t'il être contraignant ?
    Je suis Belge, je ne sais pas si on a des amap aussi mais je ne vois as ce que c'est

    - Les paniers de légumes dont le producteurs impose le contenu selon ses productions, cela représente pour vous une contrainte ou un point fort ?
    Je vis avec ma mère et elle avait essayé mais pour elle ça n'allait pas, maintenant je pense que ça irait pour moi si je cuisinais pour moi, je pense que ça serait plutôt un point fort
     
    Quetche a BigUpé ce message
  3. Greenrainbow

    Greenrainbow
    Expand Collapse
    My heart belongs to Scotland.

    Salut !

    - Consommez vous des légumes bio et locaux? Pourquoi?
    Pas forcément bio, mais local oui. (mon maraicher n'a pas eu l'agrément qui est assez couteux il me semble...)
    Pour la qualité des produits, l'impact sur l'environnement et pour aider un producteur local.

    - Quel mode de vente vous semble le plus en accord avec votre rythme de vie: marchés bio, paniers/amap, drive paysan, vente a la ferme, magasin bio (style biocoop)?
    Je vis en ville, donc je dirais un mélange de tout, même si je ne cautionne pas trop les magasins bio parce que je les trouve trop branchés marketing et ils ne sont pas forcément écolo! (notamment sur le suremballage des produits)
    Je dirais surtout le marché et les paniers.

    - Lors de l'achat d'un produit bio et local, aimeriez vous rencontrer le producteur? La vente directe représente t'elle un gage de qualité selon vous?
    Oui, je trouve que c''est important. La vente directe est clairement un gage de qualité car on peut voir où poussent les produits, comment ils sont traités, et ça engrange moins de transports donc c'est tout bénef.

    - L'engagement dans une amap vous semble t'il être contraignant ?
    Cela peut être contraignant surtout lorsqu'on vit seul au vu de la quantité de produits dans les paniers. Mais on s'inscrit principalement en amap pour un acte politique et pour soutenir un producteur local donc cette contrainte me parait tout à fait justifiée.

    - Les paniers de légumes dont le producteurs impose le contenu selon ses productions, cela représente pour vous une contrainte ou un point fort ?
    Point fort car on peut renouveler ses recettes, apprendre de nouvelles façons de cuisiner et surtout cuisiner au fil des saisons et se contenter de ce que l'on a.

    En espérant être utile :)
     
    Quetche a BigUpé ce message
  4. Quetche

    Quetche
    Expand Collapse

    Merci @Svobode, @Greenrainbow et @SanctiPirate pour vos réponses !

    J'essaie de trouver pour mon dossier un moyen de commercialiser mes produits de manière innovante et flexible pour le consommateur, mais qui ai les mêmes avantages que la vente en amap pour le producteur (stabilité du volume des productions et trésorerie disponible via les paiements anticipés/réguliers) c'est pas évident.

    J'ai pensé a un système (que j'ai vu dans mon enfance dans une asso d'insertion) de carte, que l'on paye a l'avance et qui est créditée d'un certain solde de points. La vente ne s'effectue plus via une valeur monétaire mais via un nombre de points.
    Je pense que ce système est avantageux pour moi niveau trésorerie et gestion du nombre de clients qui sont "fidélisés" par cette carte et pour le consommateur, ça laisse le choix comme au marché.

    Qu'en pensez vous?
     
    Ultra Boulette et SanctiPirate ont BigUpé.
  5. Greenrainbow

    Greenrainbow
    Expand Collapse
    My heart belongs to Scotland.

    Je trouve aussi que c'est une bonne idée !! c'est moins contraignant pour le consommateur mais l'engagement reste le même. Par contre, c'est peut être moins évident pour le producteur de savoir quelle quantité produire par semaine...
     
  6. Quetche

    Quetche
    Expand Collapse

    Effectivement, pour les quantités ça reviens à la même organisation qu'un marché. Je pense proposer cette méthode de vente en complément des paniers (qui existent déjà dans la structure où je suis).
    L'avantage de la carte, aussi et pas moindre, c'est que je peux imaginer faire participer les travailleurs handicapés à la vente. Pas de rendu de monnaie, pas de calcul, ça permet d'inclure plus de monde derrière le stand. Sur 10 équipiers, j'en ai 3 qui comptent bien mais leur handicap (malvoyance) rend difficile la manip de monnaie, car il faut bien regarder ce qu'on rend et c'est plutôt long... Pourtant la plupart ont la fibre commerciale et adore leur job, c'est trop dommage de les laisser planqués dans notre champ!
     
    Lumiciole et SanctiPirate ont BigUpé.
  7. Ultra Boulette

    Ultra Boulette
    Expand Collapse
    Against the odds, we choose to fight !

    - Consommez vous des légumes bio et locaux ? Pourquoi ? Oui, j'essaie d'acheter principalement du bio et je privilégie le local. Bio pour éviter les pesticides & autres dans mon alimentation (et donc ne pas cautionner leur utilisation), et local parce que du bio qui vient d'Espagne va voyager beaucoup et donc polluer, ce qui me semble assez contradictoire avec la démarche environnementale qu'implique la consommation de produits biologiques. Je trouve ça assez contre-productif d'acheter du bio qui vient de loin (dans les supermarchés c'est souvent le cas), d'autant plus que souvent il y a énormément d'emballages inutiles (légumes vendus en barquette emballée dans du plastique, etc.)

    - Quel mode de vente vous semble le plus en accord avec votre rythme de vie: marchés bio, paniers/amap, drive paysan, vente a la ferme, magasin bio (style biocoop)? Les paniers pour la vie de tous les jours, et si j'ai du temps marché bio.

    - Lors de l'achat d'un produit bio et local, aimeriez vous rencontrer le producteur ? La vente directe représente t'elle un gage de qualité selon vous ? Oui, complètement ! Je peux poser mes éventuelles questions au producteur et je m'assure d'avoir un prix "juste", qui n'est pas gonflé par l'utilisation d"intermédiaires.

    - L'engagement dans une amap vous semble t'il être contraignant ? Oui & non. C'est parfois compliqué de trouver une amap où il reste de la place et qui est suffisamment facile d'accès, mais une fois qu'on a trouvé la bonne ça me semble assez simple à gérer.

    - Les paniers de légumes dont le producteurs impose le contenu selon ses productions, cela représente pour vous une contrainte ou un point fort ?
    Plutôt un point fort, ça permet de manger des produits réellement de saison et de varier son alimentation :) Le seul problème se trouve lorsqu'il y a un aliment qu'on aime vraiment pas.
     
  8. Kaindaty

    Kaindaty
    Expand Collapse
    On the road again !

    - Consommez vous des légumes bio et locaux? Pourquoi?
    O
    ui car ils sont plus sains et meilleures au goût (surtout les fruits!!) et ça favorise l'économie nationale.
    - Quel mode de vente vous semble le plus en accord avec votre rythme de vie: marchés bio, paniers/amap, drive paysan, vente a la ferme, magasin bio (style biocoop)?
    E
    tant donné que je suis étudiante sans voiture et que je vis en centre ville le plus pratique et économique pour moi c'est le rayon bio et fruits&légumes régionaux de ma grande surface, après si j'aurais une voiture les marchés bio et autres regroupement de ventes d'agriculteurs régionaux me plairaient bien.
    - Lors de l'achat d'un produit bio et local, aimeriez vous rencontrer le producteur? La vente directe représente t'elle un gage de qualité selon vous?
    P
    as spécialement, je regarde surtout et avant tout les labels et l'origine du produit.
    - L'engagement dans une amap vous semble t'il être contraignant ?
    J
    e sais pas ce que c'est un amap ^^'
    - Les paniers de légumes dont le producteurs impose le contenu selon ses productions, cela représente pour vous une contrainte ou un point fort ?
    P
    lutôt contraignant car surtout en matière de légumes je suis un peu difficile.
     
Chargement...