Les TED de la semaine ? La dépression

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lady Dylan, le 20 mai 2014.

  1. Lady Dylan

    Lady Dylan
    Expand Collapse
    Hazel Tellington

    Selinde a BigUpé ce message
  2. CaroMLC

    CaroMLC
    Expand Collapse
    Lovin' you

    Juste : merci :bouquet:.
     
    Selinde a BigUpé ce message
  3. Mhelodye

    Mhelodye
    Expand Collapse

    Serait-il possible de connaître les morceaux joués dans la dernière vidéo ? Merci
     
    Selinde a BigUpé ce message
  4. Ex- Lulae

    Ex- Lulae
    Expand Collapse
    At too look into the past, we forget the present and erase the future...

    Merci pour cet article qui fait du bien.


    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    #4 Ex- Lulae, 20 mai 2014
    Dernière édition: 20 mai 2014
    Awdrey, Cléo., Luz- et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. Gwennili

    Gwennili
    Expand Collapse
    I want world peace... and bigger boobs.

    ça fait longtemps que je connais la plupart de ces vidéos mais celle de Solomon je l'ai vu une bonne vingtaine de fois à chaque fois elle m'émeut un maximum surtout sa conclusion qui est magnifique. ça me rappelle qu'il faut que je me procure son livre sur la dépression.
     
    Selinde a BigUpé ce message
  6. BloodyLucy

    BloodyLucy
    Expand Collapse

    Je dois dire que je suis carrément bluffée par la justesse de ces vidéos. Je n'ai rien à ajouter tant je me reconnais dans ces paroles. Un moment m'a fait tilt dans la vidéo de Kevin Breel quand il parle de honte. Avoir honte ou ne pas assumer, selon moi c'est un peu pareil et en ce qui me concerne, quand j'essaie de parler de ce qui me tracasse sur mon blog notamment (je n'en parle jamais à qui que ce soit IRL parce que je me trouve ridicule), j'ai juste l'impression de passer pour une attention whore et j'efface mes élucubrations quelques heures/jours après publication. J'ai toujours peur de me sentir jugée, moquée. Si j'en crois Kevin Breel, ce n'est pas l'attitude à adopter mais il n'a pas la solution... dommage ;)
     
    Selinde a BigUpé ce message
  7. Caliodë

    Caliodë
    Expand Collapse
    Oh Yeah !

    @Lulaë Facebook n'est surement pas l'endroit pour en parler, mais tu as effectivement besoin d'en parler à quelqu'un. Parce que je pense que tu te trompes : tu dis qu'il n'y a que toi qui peut y faire quelque chose mais c'est faux. La dépression n'est pas quelque chose qui se guérit par soi-même. Il y a des gens susceptibles de t'apporter de l'aide, de te donner les outils pour te reconstruire. Et ces outils ne sont pas forcément des médicaments, des psychothérapies peuvent fonctionner sans être alliées à un traitement médicamenteux.
    Le chemin est difficile, mais il en vaut le coup. Si tu ne penses pas que ton entourage peut être réceptif et supportant, va voir directement un psychologue (où un médecin pour qu'il te redirige, mais les médecins ont plus tendance à prescrire des médicaments.).
    Je peux supprimer mon message si tu veux, n'hésite pas à m'envoyer un MP si tu as besoin.
     
  8. Isis

    Isis
    Expand Collapse
    Musique Addict

    - les 4 saisons Vivaldi l'été 3 ème mouvement
    - Chopin nocturne n20 en Do dièse mineur (à la base pour piano seul arrangé par Milstein je crois)
    -Haendel Sarabande (version qui lui est personnelle)
     
    Selinde a BigUpé ce message
  9. TaraGray

    TaraGray
    Expand Collapse
    -

    La première phrase citée... C'est tellement ça!

    Du coup j'ose même pas regarder les vidéos parce que ça ne va pas fort pour le moment... Enfin, si, je réalise une partie de mes rêves, mais vous voyez quoi... C'est vraiment culpabilisant vis-à-vis des proches qui sont au courant ( ma mère qui me traite d'ingrate, qui dit que je suis difficile, jamais contente ) et pour les autres j'enfile un masque de normalité, et me montre sous un jour plutôt:cheer::free:...
    Je garde l'article dans un petit coin pour le moment où je me sentirai de regarder les videos.

    @Lulaë    
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    #9 TaraGray, 21 mai 2014
    Dernière édition: 21 mai 2014
  10. Suricate suricatta

    Suricate suricatta
    Expand Collapse
    En construction

    Merci pour cet article!!! Je suis en phase de guérison d'une longue dépression avec tendances bipolaires, anorexie, tentatives de suicide bref gros merdier dans ma vie et ma tête et si je suis toujours là aujourd'hui, c'est grâce surtout à ma volonté...
    Comme dit dans l'article, quand tu fais une dépression, ne t'attends pas à ce que l'on prenne des news de toi ou qu'on vienne te rendre visite, les gens vont plutôt t'éviter et il m'est déjà arriver de constater que des potes à qui j'avais confié mon mal-être faisaient comme si rien ne s'était passé la fois d'après, genre "ah bon, tu te sens encore mal?" :dowant:
    Comme si ça se guérissait en 2 jours avec des antibiotiques...
     
    Selinde a BigUpé ce message
  11. tititelili

    tititelili
    Expand Collapse
    Tout va bien :)

    Je ne peux pas regarder les vidéos parce que je suis au boulot et que juste en lisant la légende sous la vidéo de JC Schramm j'ai eu les larmes aux yeux.

    Mon Dieu qu'il y a du chemin à faire à ce sujet...Je pourrais vous en faire un exposé.
    J'ai eu le droit à cette magnifique phrase de soutien "tu te complais dans le malheur" je crois que quand tu entends ça, tu te dis que c'est le summum de l'incompassion (oui, j'invente des mots)

    Et quant au suicide (en tout cas aux tentatives) c'est encore plus tabou, c'est vu comme un geste de faiblesse alors que si on en arrive là, c'est qu'on est désespéré...Et qu'on a besoin d'aide.
    Il y a un réel manque de maison de repos pour les personnes touchées. surtout quand on se sent sur le fil, qu'on est à la limite de passer à l'acte, tout ce qu'on vous propose c'est de vous mettre à l'hopital psy ou toutes les pathologies mentales sont mélangées...Ce n'est vraiment pas adapté.

    Malheureusement, souvent, il "faut" passer à l'acte pour être reçu aux urgences ensuite et voir mis en maison de repos. Mais 3 semaines ce n'est pas long pour se remttre d'un tel passage à l'acte, ça prend des mois, et parfois le goût pour la vie n'est pas si facile à retrouver.
    Aussi souvent, l'entourage pense, espère qu'à la sortie de la clinique, vous être "guéri" ... Sauf que non, ce n'est pas si simple.

    Je parle en "on" mais en fait je parle de moi. j'ai réellement senti de la part du corps médical un gros manque de suivi.

    Mais petit message d'espoir : après avoir traversé des années très sombres, touché le fond (et même en dessous), avec un bon travail thérapeutique je vois le bout. Il est important d'identifier les bases de la dépression pour pouvoir la guérir mais on y arrive. ça prend du temps mais après on peut vivre et ne plus survivre.

    Bon courage à toutes les Madmoizelles qui sont encore dans cette zone d'ombre. Plein de bisous car je sais ô combien on en a besoin dans ces cas là.

    Et vous pouvez me contacter en MP si vous voulez parler de ça avec moi, ça sera avec plaisir.
     
    Cléo. et Selinde ont BigUpé.
  12. Ex- Lulae

    Ex- Lulae
    Expand Collapse
    At too look into the past, we forget the present and erase the future...

    @TaraGray oui mais c'est là le problème. Il n'y a pas d'examen qui te montre sur papier que tu as une déficience de jenesaisquoi ici ou que ces petits bidules là ne fonctionnent pas correctement, etc. Tout ce qu'il en ressort ce sont des symptômes : tu agis comme ça, donc tu as ça. Enfin bref.
    Et pour ton post, moi j'ai regargé les vidéos justement à un moment où je me sentais particulièrement mal et ça m'a vraiment fait du bien. Ca n'aura peut être pas le même impact sur toi, je ne veux pas te forcer à regarder mais qui sait du coup, si ça ne te ferait pas du bien ? :fleur:

    Et je réagis sur le post de @tititelili, quant au suivi médical. Je me souviens que pour ma première TS, j'avais 16ans, je suis allée voir un psy de l'hopital après qu'ils m'aient soignée et tout ce dont je me souviens c'est que le gars m'avait demandée si j'allais recommencé. J'ai été très honnête, je lui ai répondu que je n'allais certainement pas recommencé prochainement mais qu'en effet ce n'était pas impossible que je retente un jour (ce que j'ai fait, quelques années plus tard). On m'a laissée sortir le soir même, sans suivi, ni rien.
    Je trouve ça honteux.
    C'est comme lorsque j'ai été hospitalisée il y a 7ans. J'ai été internée deux semaines dans un hôpital psy et ils m'avaient laissée sortir pour le week end. Je suis revenue là bas avec les pompiers. Une semaine plus tard ils me laissaient sortir. Je ne comprends pas bien.
    Je les avais revu quelques temps après pour refaire le point, et je leur avais dit que j'avais toujours des idées suicidaires. Ils m'avaient alors envoyée au service d'urgence. J'y ai passé la pire journée de ma vie. J'ai attendu plus de 7heures pour voir l'interne. Ma mère m'a rejoint au bout de deux / trois heures et je crois que je me serais véritablement foutue en l'air si elle n'avait pas été là. J'ai pleuré tout ce que j'ai pu sur ses genoux, je n'ai jamais eu autant les nerfs à vif que ce jour là. Heureusement, l'interne était très cool. Bon il n'a pas fait grand chose au final. Il nous a dit qu'il n'y avait que moi qui pouvait appeler à l'aide si j'en ressentais le besoin. Mais il nous a expliqué tout ça très bien et du coup je suis ressortie de là relativement apaisée (et surtout épuisée).

    Mais c'est quand même fou, la manière dont on peut être traitée. Il y a vraiment du progrès à faire là dessus.
     
Chargement...