Les tests de grossesse bientôt en grandes surfaces ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 11 septembre 2013.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. olaflor

    olaflor
    Expand Collapse
    High risk=high reward

    Je suis au Pays-Bas en ce moment et ce genre de produits est vendu en grandes surfaces genre Hema et l'équivalent de Sephora ici (Ainsi que le paracétamol et les antidiarrhéiques) Au début ça me "choquait". Mais ici il n'y a pas de pharmacie tous les 100m comme en France donc bon...
    D'ailleurs quand je me suis rendue en Belgique avec un hollandais il était étonné de voir autant de pharmacies à Anvers alors que pour moi c'était banal.
     
    #2 olaflor, 11 septembre 2013
    Dernière édition: 11 septembre 2013
  3. Pope

    Pope
    Expand Collapse
    Angoissée

    "Et toi, tu en penses quoi ? Es-tu satisfaite de voir que les tests de grossesse pourraient devenir plus accessibles (un moyen de maîtriser son corps en étant prévenue au plus vite d’une grossesse), ou crains-tu, comme Philippe Gaertner, que des jeunes femmes se retrouvent dépourvues d’un conseil précieux (si conseil il y a, puisque tou-te-s les pharmacien-ne-s ne sont pas au même niveau en terme de communication) ?"

    C'est quoi cette question faussement posée qui permet simplement à l'auteur de donner son avis?!
    D'ailleurs, j'aurai 2 choses à répondre:
    1- "être prévenue au plus vite d'une grossesse" grâce aux grandes surfaces, qui se trouvent le plus souvent en zones industrielles? Je ne vois pas comment cela est possible vu qu'il y a des pharmacies tous les 100 mètres dans les grandes villes (cf commentaire précèdent) donc plus accessibles, non?
    2- "être dépourvu de conseils précieux" Je suis étudiante en pharmacie ce qui fait que j'ai déjà fait le tour de pas mal de pharmacie et je pense que seuls les pharmaciens "âgés" sont avares de conseils, je l'accorde mais si l'on se montre intéressée ou si l'on pose une question, n'importe quel pharmacien serait heureux d'y répondre...
     
  4. Treize

    Treize
    Expand Collapse
    A l'aise comme un sado-maso chez Cuir Center

    J'ai un vieux doute sur le fait que ça va faire baisser les prix... Ils vont se caler un peu en-dessous des tarifs des pharmaciens mais ils ne vont pas faire considérablement baisser les prix.

    Pour le reste, je préfère aller chez le pharmacien avec un vrai conseil sur le produit. J'espère que ce n'est pas un premier pas vers la vente de médicaments en grandes surfaces à laquelle je suis opposée.
     
  5. Pope

    Pope
    Expand Collapse
    Angoissée

    Les pharmacies restent quand même plus nombreuses (et donc répandues)et accessibles que les grandes et moyennes surfaces, non? Et puis, qui va expliquer à la femme comment utiliser son test de grossesse?La caissière? Internet? Suis-je bête, on va profiter du pharmacien la 1ere fois et ensuite aller au moins cher!
    Le gouvernement ne cherche pas à rendre la découverte plus accessible les tests mais plutôt de renfluer ses caisses.

    Comme dit plus haut, on commence par le test de grossesse, ensuite le paracétamol, les anti inflammatoires,etc.
     
  6. Wade.

    Wade.
    Expand Collapse
    Ti bouzin

    Si ça peut nous éviter le regard de la pharmacienne qui te regarde comme si tu venais de commettre un crime je dis oui.
    Je n'irais surement pas l'acheter le jour des courses avec ma mère mais je trouve que c'est une bonne initiative.

    Par contre j'ai pas compris le rapport avec la pilule du lendemain? Si tu fais un test c'est que t'as dépassé le seuil de la pilule non :eh:
     
  7. Leeloo-Dallas-Multipass

    Leeloo-Dallas-Multipass
    Expand Collapse
    Indécise

    Je ne suis pas sûre que l'argument "celles qui auraient peur d’être jugées par leur pharmacien-ne de quartier pourraient s’éviter un moment plutôt désagréable" tienne vraiment puisque dans le supermarché du coin on a autant de chance de rencontrer des personnes que l'on connait!

    Pour citer une situation comparable, qui n'a jamais subbit le regard accusateur d'une connaissance en achetant des capotes au supermarché?
     
  8. Vanities

    Vanities
    Expand Collapse
    Faut pas le dire mais c'était court. Faut pas l'écrire ça pue l'amour.

    Exactement ! A moins qu'il n'existe une pilule du lendemain qui peut rompre une grossesse, s'il y a lieu, un mois après...

    Je suis complètement pour cette initiative, et pour celles qui disent : oui mais si c'est la première fois et que l'on sait pas utiliser, à qui demander conseil ? Il y a une notice très explicite à l'intérieur...
     
  9. Hawley

    Hawley
    Expand Collapse
    Retraitée sans scrupules

    Je pense que c'est dans le sens où si une jeune fille qui ne souhaite pas être enceinte fait un test, c'est qu'elle n'a pas pris la pilule du lendemain, on peut en déduire que parmi ces filles, il y en a qui ne savent pas que ça existe/comment se la procurer. A supposer que le test s'avère négatif, si elle achète son test en pharmacie, le pharmacien pourra l'informer sur l'existence et l'accessibilité de la pilule du lendemain au cas où la situation se reproduirait.
     
  10. Pope

    Pope
    Expand Collapse
    Angoissée

    C'est pas top effectivement.
    Mais imagine la scène: tu ne vas pas acheter ton test pendant tes courses alimentaires,si? Du coup, tu vas te promener dans la grande surface sans caddie ni rien. Je ne sais pas toi mais moi, quand je vois quelqu'un avec très peu d'articles, je le laisse passer devant moi dans la queue pour la caisse. Du coup, je regarde ce qu'elle prends....
    Bref on peut dire au revoir au secret professionnel du pharmacien voire à sa discrétion.
    Parce que oui, quand je délivre du viagra, des protections pour adultes ou un test de grossesse , je fais attention à ce que les autres patients ne voient pas ce qu'on m'a demandé et fait attention à mes mots pour ne pas faire de "gaffes"
     
  11. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    Je suis carrément pour ! Je me rappellerai toujours de la pharmacienne à qui j'ai demandé un test et qui m'a filé le test ultra high-tech à 15 euros alors que j'étais complètement bouleversée avec les larmes aux yeux (et que j'étais clairement jeune et sans le sou) :stare: Et toutes les autres fois je me suis sentie gênée (surtout quand j'avais dans les 18 piges). Depuis je commande sur internet.
     
  12. Wade.

    Wade.
    Expand Collapse
    Ti bouzin

    Je comprends ton explication mais j'ai fait plusieurs test dans la même pharmacie et jamais on ne m'a demandé si je me protégeais/prenais la pilule/la pilule du lendemain. Le seul truc qu'on me demande c'est la date de mes dernières règles, c'est jamais allé plus loin!
    Après je parle pour moi, je ne vois pas ce que ça changerais vu que dans tous les cas je n'aurais pas les conseils que peuvent apporter la pharmacie.
     
Chargement...