L'expérience du petit Albert : quand des psychologues apprennent la peur à un enfant

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 3 décembre 2012.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

  2. Aamu.

    Aamu.
    Expand Collapse
    L'Âme d'un dragon

    Ça me fait tellement de peine pour le petit Albert... :erf:

    Du coup j'ai une question qui me vient là, comment on soigne les phobies ? Enfin je veux dire, comment un thérapeute "désamorce" la phobie, comment il l'amène à son patient ?
     
    narvali14 a BigUpé ce message
  3. MyAlgebra

    MyAlgebra
    Expand Collapse
    Arequipeña

    Il n'y a "pas de règles" en psy (entre guillemets, pour dire qu'il n'y a pas UN traitement donné). Mais de plus en plus, les psy utilisent des TCC = thérapies cognitivo-comportementales pour prendre en charge les phobies (mais pas que), et dans ce genre de troubles je crois ça marche plutôt mieux que tout ce qui est analytique. C'est un peu comme un re-conditionnement. On ne s'intéresse pas aux causes du trouble, mais à ses manifestations, ce qui gêne concrètement le patient, et on tente de "renverser" les processus mentaux pathologiques en mettant le patient dans des situations qui génèrent de l'anxiété pour lui, graduellement.

    J'adore ce genre d'articles, c'est très intéressant !
     
  4. Nihil

    Nihil
    Expand Collapse
    in Cypress Grove.

    Ça me rappelle le conditionnement des classes dans "Brave New Wolrd" de Huxley...
    Légèrement dérangeant quand même. Pauvre Albert !
     
  5. Caliodë

    Caliodë
    Expand Collapse
    Oh Yeah !

    Tout à fait !
    J'ai été moi même victime de cela, qui s'appelle "renewal effect". J'avais une phobie des araignées, et du coup j'avais un comportement d'évitement envers la cave et le jardin. J'ai traité ma phobie avec un TCC, et si aujourd'hui j'arrive à aller au jardin et à la cave, la phobie pure est revenue, et je suis toujours paniquée quand je vois des araignées.
    Par contre, je me vois mal engager une analyse pour ça. J'avoue que l'origine de ma peur m’intéresse moins que comment la résoudre.
     
    Blumeen a BigUpé ce message
  6. Nanaelim

    Nanaelim
    Expand Collapse
    Je suis un Bernard-L'Hermite du Flux!

    Oui, je me rappelle avoir étudié une expérience dans laquelle ils avaient pris des nourrissons qu'ils nourrissaient et gardaient dans des berceaux sans leur parler ni les prendre dans les bras et tous étaient mort... Pour prouver que le contact humain et la parole sont nécessaires a l'humain dans son développement ... Sympa comme expérience!
     
    Mewen a BigUpé ce message
  7. alea9

    alea9
    Expand Collapse

    Les phobies sont tellement complexes !!
    Effectivement, les TCC fonctionne très bien dans ce genre de domaine ! Après le but d'une TCC n'est pas de supprimer une phobie mais d'apprendre à vivre avec, d'atténué sa peur.
    En psycho il existe divers courant. C'est ce qui fait la richesse de la psychologie ! J'pense pas qu'il y ai un courant mieux qu'un autre ! Dans un commentaire une personne (je sais plus qui !) disait que les TCC était mieux que l'analytique pour ce genre de trouble. Je suis pas d'accord !! Le courant analytique a aussi toute ces chances "d’apaiser" une phobie !! Tout dépend de la personne et comment elle aborde sa thérapie ! Un individu peut très bien avoir envie de passer du temps, de réfléchir sur le pourquoi du comment cette phobie c'est développé. Et au contraire une autre personne va vouloir "régler" ça en quelques séance, elle aura pas envie de trop réfléchir sur l'origine de sa phobie elle veut juste s'en débarrasser.
     
    SalvioHexia, Babitty Lapina, Kounette et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
Chargement...