L'exploitation des étudiants en IUT TC

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par sarahblbl, le 19 septembre 2014.

  1. sarahblbl

    sarahblbl
    Expand Collapse
    Guest

    Bonjour à toutes et à tous
    Oh quel vilain titre ai-je mis, il vous a choqué n'est-ce pas ? Et bien figurez vous que moi aussi ! :hesite:

    Avant de vous raconter mon histoire, je vais rapidement me présenter.
    Je m'appelle Sarah, j'ai 18 ans depuis 9 jours et cette année, je suis rentrée en IUT TC (Technique de commercialisation) après avoir obtenu mon Bac ES (Mention bien :banana:).


    Cela fait donc 3 semaines que j'ai cours, et hier, l'ensemble des étudiants de TC ont été convié pour le projet "Show 7", et c'est ici que le problème se pose.
    Cette opération, présenté comme un projet tutoré, consiste à vendre, des paires de chaussettes, des serviettes, peignores etc provenant de la societé DIVAM en porte à porte (Pour nous former au métier de commercial disent-ils). Nous devons faire un chiffre d'affaires de 500€ en 1 mois (Nous avons jusqu'au 17 octobre) pour avoir 20, sinon c'est un système de pallier.

    Sauf que voilà, je considère ça comme de l'exploitation :oo:
    Cette societé, DIVAM fonctionne sur ce principe, c'est à dire aller dans toutes les universités de France liées au commerce (IUT, BTS etc...) et proposer à des professeurs d'instaurer ce projet, sous le couvert des études de vendre leurs produits hors de prix, par exemple une paire de chaussettes à 7€ ou une serviette à 25€.
    Il y a d'énormes enjeux financiers (Je n'ose pas imaginer la marge que se prend le prof à nous faire faire ça, sachant que l'année dernière dans l'IUT où je suis actuellement, le chiffre d'affaire effectué par les étudiants était d'environ 65000€)

    Nous avons eu le droit à une "formation" express de 30-40min pour savoir comment vendre leurs produits, c'est à dire vanter les mérites du made in france et de leurs qualités, mais SURTOUT, utiliser notre situaton d'étudiant pour les vendre !! Ils nous incitent fortement à dire "Mais c'est dans le cadre de mes études, c'est pour avoir une bonne note, pour réussir mon année etc", ce qui est de la vente forcée, et pour moi du vol.
    Evidemment, ils nous incitent également à le vendre à la famille, les amis et les proches (Il est où le commerce là dedans ?)
    Et bien sûr pour motiver les élèves à faire ça, le prof en charge de l'opération n'a pas hésité à faire son petit embrigadement, plus on rapporte, plus il donnera son vote pour que nous validions nos semestres !

    D'autant plus que, nous devons donc démarcher nous même comme je l'ai déjà précisé en porte à porte (Ou faire des réunions comme les produits tupperware). Mais au moment de la vente, on prend juste un bon de commande, et on aura les produits seulement 1 mois après que nous devrons livrer nous même ! Ce qui me semble très foireux comme système, d'autant plus que la vente à domicile est à l'avantage du consommateur et qu'il y a donc des délais de rétractation etc...

    Voilà mon histoire, ou problème plutôt :dunno:
    Je voulais donc avoir vos avis, si vous aviez déjà été confronté à cette societé (Peut être parmis vous, certaines madz qui ont fait un IUT ou BTS ont dû faire ce projet) ou si vous aviez déjà été commerciale en tant que porte à porte, ou tout simplement votre opinion extérieur (Parce que j'avoue que je ne suis pas la personne la plus objective, étant un peu rebelle j'aime pas vraiment qu'on m'impose des choses :rotate:)

    J'en ai également parlé à mes parents qui étaient scandalisés (Mon père à été commercial et très peu de vente aboutissent, perte de temps puisque à notre époque ça ne fonctionne plus de cette manière, c'est risqué puisque je suis pas très imposante, rentrée chez des inconnus comme ça c'est pt'être pas top, surtout dans une ville que tu connais pas [J'ai un studio et je suis pas chez moi la semaine donc je devrais vendre là où j'étudie] et j'en passe)

    Je vous remercie de m'avoir lu :free:

    PS : J'ai sûrement omis quelques détails, donc n'hésiter pas à me demander quelques précisions si vous souhaitez en savoir plus !
     
    Themissfbi, Ultra Boulette, Querencia et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  2. artemis-diane

    artemis-diane
    Expand Collapse
    Geekette métalleuse

    Je viens de découvrir que cette pratique se fait toujours dans le lycée de ma ville (St Jo sup), c'est tout simplement honteux ! :scream:
    J'ignore s'il y a moyen de dénoncer ça, mais ce qui est sûre c'est que je refuserais en bloc de le faire.
     
  3. Meligood

    Meligood
    Expand Collapse
    Grumph.

  4. Yvianna

    Yvianna
    Expand Collapse

    J'en ai parlé un peu autour de moi, connaissant un certain nombre de juristes. Voici les conseils récoltés auprès d'experts judiciaires et autres attachés parlementaires :
    1. Portez plainte pour injure "vous êtes pitoyables"
    2. Saisissez l'inspection générale de l'administration de l'Éducation nationale et de la Recherche
    Vous pouvez également appeler la permanence du député de la circonscription pour qu'il ou elle adresse directement un courrier au ministre de l'enseignement supérieur.
    Adressez également un courrier au Président de l'université de Valenciennes ainsi qu'au recteur d'académie pour dénoncer la situation, avec un dossier contenant les captures d'écran et les messages.
    Vous pouvez aussi contacter la presse locale (le badbuzz fait toujours plaisir), mais dans tous les cas il faut être prêt à aller jusqu'au bout des démarches.
    Contactez aussi les élus étudiants au conseil d'administration et au conseil académique de la vie universitaire (et s'ils ne font rien vous pourrez toujours les dénoncer ;))

    J'espère que ces quelques conseils vous aideront.
    Cordialement~
     
    #4 Yvianna, 7 octobre 2016
    Dernière édition: 7 octobre 2016
    Ultra Boulette a BigUpé ce message
  5. Gabelote

    Gabelote
    Expand Collapse
    Ouverte du lundi au vendredi, de 8h à 18h :buzy:

    Comme beaucoup je découvre ce système honteux sur twitter (plutôt sur twog, y'a tout un sujet : http://twog.fr/esclavedivam-ou-quan...ssettes-est-accusee-dexploiter-des-etudiants/ )
    Sinon, y' a pas moyen de les squizzer en faisant chacun votre vente de 500 euros chez des proches.... qui se rétracteront tours à la livraison ! (avec courrier LR/AR dans le délai légal de 2 semaines). En gros : faites vos "ventes" avant le 17. En remettant les bons de commande au prof, signe de votre "réussite". Et à la livraison, tous les clients se rétractent (j'imagine mal des clients se plaindre pour des chaussettes ou un peignoir). Donc pour vous : démarchage accompli. Pour vos "boss" : pas une seule chaussette vendue, pas un kopeck dans les caisses.

    Si y'a des juristes dans la place... ça peut pas passer pour du travail dissimulé ça ?

    edit ; un lien utile peut être https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F23224
     
  6. Ultra Boulette

    Ultra Boulette
    Expand Collapse
    Against the odds, we choose to fight !

    C'est vraiment scandaleux comme pratique ! J'en ai entendu parler via cet article sur Mr Mondialisation, au moins ça circule bien sur le net ! Bon courage en tout cas.
     
    Leech a BigUpé ce message
  7. Nancy Drew

    Nancy Drew
    Expand Collapse
    Super-héroïne badass du style Viking en goguette

    Je viens de lire l'article sur M. Mondialisation, c'est absolument du délire, portez plainte!
     
  8. Rainette.

    Rainette.
    Expand Collapse

    Comment ça, cette pratique se fait toujours à St Jo sup ? L'IUT en question se trouve à Valenciennes, non ?
     
  9. artemis-diane

    artemis-diane
    Expand Collapse
    Geekette métalleuse

    Oui mais elle est aussi en cours cette année dans un des lycées de ma ville. Lorsque l'on va sur la page de la boite qui fait ça, on voit un message et une photo.
    Ils ne se limitent pas a un seul partenariat.
     
  10. Gabelote

    Gabelote
    Expand Collapse
    Ouverte du lundi au vendredi, de 8h à 18h :buzy:

    C'est bien ce qui me fait penser qu'on a du travail dissimulé là. Quand une boîte fait l'essentiel de ses ventes par des partenariats étudiants, c'est probablement une manière pour elle d'éviter d'embaucher.
     
  11. celine56

    celine56
    Expand Collapse

    J'étais en BTS TOURISME , et la première année on nous a aussi demandé de vendre les produits DIVAM, les profs nous disaient que c'était ce qui rapportait le plus, que ça fait des années qu'ils collaborent avec eux etc, donc on a aussi eu droit au speech sur la manière de vendre ces produits, qui sont d'ailleurs pas donné donc difficile à vendre! et au final, même si on a pas mal vendu, on a pas récolté grand chose pour financer notre voyage... Par contre nous on avait pas vraiment de pression venant des profs, on devait faire au mieux et puis c'est tout.
     
Chargement...