L’infidélité & vous — Témoignages

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 29 avril 2016.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    Intéressant comme article.
    Dans mon entourage, j'entends pas mal d'histoire sur l'infidélité et je trouve que les "maîtresses" s'en prennent pleins la poire. Il y a même un mec qui a dit à une amie: "oui je t'ai trompé avec A. Mais elle m'a allumé, son attitude avec moi, sa façon de s'habiller.." ce qui s'est passé c'est que A est passée pour une briseuse de couple et s'est retrouvée isolée dans sa propre filière. J'ai trouvé ça horrible. Et j'ai l'impression que ce phénomène touche plus les femmes que les hommes. Bon je me trompe peut-être mais c'est pas la première fois que j'observe ce genre de phénomène.

    Le seul jugement que je porte sur les événements de cet article ou du moins qui me met quelque peu mal à l'aise:

    Pour la phrase soulignée, c'est le genre de truc que je trouve hypocrite (ça fait genre je te souris et je te fais des crasses par derrière) et dans ce cas précis, l'épouse aura toutes les raisons du monde d'être en colère contre son mari et la maîtresse.

    Dans l'infidélité, quand la trahison vient de l'entourage, ça doit être deux fois plus dur pour le ou la trompé-e. Je ne sais pas si c'est parce que je mets l'amitié avant tout, mais le comportement de certain-e-s est complètement aberrant et je n'arrive pas à comprendre celles et ceux qui risquent une amitié forte pour une histoire d'infidélité, ça me dépasse et j'ai l'impression que ce manque d'honnêteté signifie que l'amitié n'est pas réciproque du tout.
     
    Pawline, ~*Galaxy*~, Monanged et 42 autres ont BigUpé ce message.
  3. Mélusine94

    Mélusine94
    Expand Collapse
    You are dying in a prison Of your own device

    @Neverland90

    Tout ce que je vais dire est assez confus mais il est vrai que l'exemple de Noémie (celui que tu cites) est celui qui m'a le plus mis mal à l'aise. Elle se définit uniquement comme la femme avec qui l'on trompe et semble se cantonner à ce rôle parce qu'elle ne pense mériter que ça. Cependant elle dit qu'elle connait mieux ou sait réellement qui est la personne avec qui elle est contrairement à sa femme qu'elle connait... Je sais pas vraiment comment le dire parce que ce témoignage m'a vraiment pris aux tripes. J'ai l'impression qu'elle a le besoin de se comparer à l'autre femme, de la mépriser pour se sentir en confiance. J'avais une connaissance qui lorsqu'elle couchait avec un gars qui était en couple faisait tout pour rentrer en contact avec la fille trompée pour lui faire le plus de mal possible et pour lui montrer qu'elle, elle était le "plus" tellement elle avait un égo proche du néant et aucune confiance. Elle avait donc besoin d'être malveillante avec autrui pour être bien. Pour en revenir au témoignage de Noémie c'est comme si en étant dans le rôle de la maîtresse elle pense compenser son manque de confiance en elle car elle croit ne pas pouvoir être trompé dans ce rôle et avoir une emprise plus importante sur la personne avec qui elle est :erf: Je parle de "rôle" car c'est vraiment ce à quoi j'ai l'impression qu'elle veut qu'on l'identifie quand elle dit qu'elle est la méchante maîtresse, la femme de l'ombre etc ( le bon vieux stéréotype). Je crois que ce qui m'a le plus marquée par rapport aux autres témoignages c'est cette envie de marquer la possession ainsi que le fait de se comparer, de se sentir supérieure à la femme "officielle" et donc de la connaître pour voir à quel point on se jauge mieux qu'elle... Encore une fois tout ce que j'écris est basé sur mon ressenti donc je peux me planter totalement mais ce témoignage m'a vraiment attristée pour elle.

    Je suis bien d'accord avec le fait que les personnes avec qui les gens trompent ne sont en rien responsables et qu'on ne doit pas s'en prendre à eux.

    Sinon j'ai vraiment trouvé cet article intéressant et j'ai bien aimé la progression: les personnes trompées, les infidèles, les non-exclusives et la réflexion sur l'infidélité. Selon moi l'infidélité c'est la trahison et elle se rapproche bien plus de la déloyauté.

    PS: Merci beaucoup pour vos témoignages et j'espère que tout ira pour le mieux pour vous :fleur:
     
    #3 Mélusine94, 29 avril 2016
    Dernière édition: 29 avril 2016
    -June-, yuyunaâ, Simone castor et 15 autres ont BigUpé ce message.
  4. Lunafey

    Lunafey
    Expand Collapse
    Une communauté qui empêche le dialogue, les points de vues alternatifs et la critique est une communauté malade.

    Pareil :d
    J'ai été en relation sensée être libre, puis en relation exclusive, et actuellement en relation "libre avec conditions" (c'est à dire qu'on se dit tout et que si on veut faire des choses avec une personne que l'autre ne peut pas supporter, ou qu'on a besoin de stabilité pendant un moment : on va pas voir ailleurs). Et bah dans ma première "relation" donc, monsieur avait le droit d'aller voir ailleurs. Il avait le droit, ça me gênait pas. Et bah il a couché avec 7 filles dans mon dos en me mentant (dont une pour qui ça a vraiment été le pompom pour plusieurs raisons) et c'est une autre personne qui l'a mis au pied du mur et l'a forcé à me dire la vérité.
    Et c'est ça que j'appelle tromper chez moi : mentir et cacher. Surtout que c'est idiot : il savait que ça ne me dérangeait pas s'il était honnête :facepalm:
     
    Balsamique, ~*Galaxy*~, Maud Kennedy et 14 autres ont BigUpé ce message.
  5. Madrygal

    Madrygal
    Expand Collapse

    @Impassioned Lorsque mon ex copain m'a trompée, j'en ai autant voulu à l'autre fille qu'a lui ; lui pour avoir trahi ma confiance et s'être copieusement foutu de moi, elle car elle savait très bien qu'il était en couple avec moi au moment des faits. Elle a couché avec lui en pleine connaissance de cause en sachant pertinemment que cette histoire risquait de faire des dégâts. De ce fait, elle a été aussi irrespectueuse que lui à mon égard. C'est ce manque total d'empathie et de respect qui m'a sidérée et véritablement blessée en plus de la trahison.

    Ce serait bien de ne pas complètement minimiser la responsabilité des maîtresses et des amants (lorsqu'ils sont au courant que la personne est en couple bien sûr, je sais bien que certains n'hésitent pas à mentir en se disant célibataires pour tromper leur copain/copine). Quand je lis des témoignages de personnes qui entretiennent des relations cachées (parfois depuis des années) avec des gens en couple/mariés, je pense qu'elles sont quand même un minimum conscientes de ce qu'elles font et des conséquences désastreuses que ça peut avoir. Je veux dire, ces personnes sont (en théorie) libres de dire non et de refuser d'être la maîtresse/l'amant/la personne avec qui on trompe. Il serait plutôt intéressant de se pencher sur les raisons qui les poussent à accepter d'endosser ce rôle qui peuvent être multiples (et à ce sujet, je trouve l'analyse de Mélusine94 assez pertinente).

    Que les maîtresses et amants ne soient pas responsables du malaise dans le couple de l'infidèle, nous sommes d'accord. Mais à partir du moment où on devient maîtresse ou amant en pleine connaissance de cause, on a une part de responsabilité selon moi. Et il y a des chances que cela cache quelque chose de bien plus profond car je pense que tout le monde mérite mieux que d'être l'homme ou la femme "de l'ombre".
     
    Pawline, Cha_215, Monanged et 35 autres ont BigUpé ce message.
  6. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    @Mélusine94
    Je trouve ton analyse intéressante ce qui rend la situation encore plus triste. Le seul "gagnant" dans cet histoire c'est le mari infidèle et encore on ignore aussi son état d'esprit. Pourtant, je pense que personne ne mérite de rester comme ça dans l'ombre.
    Bon après, je n'excuse pas la malveillance envers autrui et je continue à penser que la situation est remplie d'hypocrisie.
    En tout cas, c'est le genre de situation qui amène forcément à une remise en question: surtout l'époux : est-il malheureux dans son couple ? Trop craintif du divorce ? Pourtant ce genre de situation n'est drôle pour personne et il manque de respect à sa femme mais aussi à sa maitresse en la maintenant ainsi dans l'ombre.
     
    ~*Galaxy*~, yuyunaâ, Aska et 2 autres ont BigUpé ce message.
  7. Antheus

    Antheus
    Expand Collapse
    Addict aux maillots de bain et aux imprimés tropicaux.

    Je trouve cet article vraiment bienvenu et j'aurais aimé le lire plus tôt, quand j'étais dans ma période de questionnement. J'ai eu ce moment ou j'avais du mal avec le côté "exclusif" du couple, le "tu es avec moi donc tu m'appartiens" en quelque sort (même si c'est pas vraiment ça). J'avais l'impression de ne pas pouvoir disposer de mon corps et de mes envies comme je le voulais mais à côté de ça j'aime toujours profondément mon copain et je ne me voyait pas le blesser alors j'y ai renoncé. Mais je suis assez d'accord avec ce que dit l'article dans le sens ou tant que l'autre s’épanouit et ne nous blesse pas alors d'accord. Il y a peut-être un an, je n'aurais pas été capable de penser comme ça, pour moi l'infidélité à toujours été quelque chose qui me faisait peur. Aujourd'hui,m'étant retrouvée face à la situation ou on se pose sincèrement la question, je pense que je suis plus indulgente vis à vis des pulsions et des désirs et je sais faire la différence entre amour et envie. La seule chose, et je rejoins plusieurs madz là dessus, c'est l'honnêteté. Si jamais mon partenaire se retrouve confronté à ce genre de dilemme ou même s'il est passé à l'acte, je pense que je préfèrerais le savoir et lui pardonnerais plus facilement que si je l'apprenais d'une manière détournée, là je me sentirais blessée je pense. Enfin, c'est facile de parler en mettant des "si" partout, mais je suis heureuse de voir des témoignages différents, des ressentis différents, ça rassure et ça permet de se dire que finalement, non, c'est normal parfois d'avoir envie de quelqu'un d'autre sexuellement parlant et que ça fait pas de toi un quelqu'un de mauvais. Après le passage à l'acte, c'est encore autre chose. Bref, bisous à toutes ♥
     
    ~*Galaxy*~, Maia Chawwah, Nymphetameen et 4 autres ont BigUpé ce message.
  8. Crazy

    Crazy
    Expand Collapse
    "Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important." (Terry Pratchett)

    Y'a un truc que je trouve peu abordé dans le sujet, c'est l'angle non-physique de l'infidélité.

    Perso (du moins, vis-à-vis de ma relation actuelle), je trouverais moins gênant que mon conjoint couche simplement avec qqn d'autre que de savoir qu'il me tromperait avec qqn dont il est tant soit peu amoureux. Je n'ai pas envie de m'étendre (^^) là-dessus, mais je me sentirais bien plus trahie s'il entretenait une vraie liaison que simplement un coup d'un soir de temps en temps.
    (Et je précise tout de même que ce n'est pas "parce que c'est normal c'est dans la nature des hommes").
     
    ~*Galaxy*~, -June-, OxsanaBCN et 21 autres ont BigUpé ce message.
  9. MissBlack

    MissBlack
    Expand Collapse
    G(r)eekster

    Je vous rejoins @Neverland90 et @Mélusine94, c'est ce témoignage là qui m'a le plus tourneboulée (pas choquée, pas énervée, juste.... tourneboulée c'est bien)

    J'ai été la fille avec qui on trompe, à plusieurs reprises, notamment avec le même mec mais différentes copines (et ce pour un tas de raisons), et j'ai du mal à voir comment on peut véritablement se complaire dans ce rôle. Pour un coup d'un soir, pourquoi pas, la petite amie n'est qu'une ombre, perso je ne les connaissais jamais. Mais rester dans un tel schéma ? Et pendant 5 ans ?! Je ne pourrais pas. Je trouve ça hyper irrespectueux pour l'épouse et les enfants qui n'ont rien demandé à personne. Une fois, c'est juste sexuel, quelque part c'est "moins grave", mais quand ça se répète encore et encore, qu'il y a un véritable attachement psychologique, comment ça peut se terminer bien ? Et pis je sais pas, savoir que l'autre sera jamais entièrement "à toi" ça doit être horrible non ? Le principe d'un couple, c'est donnant-donnant, un espèce d'échange équivalent (vive FMA), mais dans cette situation, ça peut pas être le cas... Je pourrais jamais rester avec un homme avec qui je ne suis pas sur un pied d'égalité.
     
    yuyunaâ, just_in_case, Freehug et 5 autres ont BigUpé ce message.
  10. Antheus

    Antheus
    Expand Collapse
    Addict aux maillots de bain et aux imprimés tropicaux.

    @Impassioned Je vois pas pourquoi tu te prendrais des pierre ! C'est un avis tout à fait respectable et je le partage en un sens parce que oui, toute vérité n'est pas bonne à dire et parfois il est nécessaire d'avoir un jardin secret, même si la société juge que c'est sournois/mauvais/faire l'autruche tu t'en moque, tant que tu es bien dedans et que la relation reste basée sur la confiance, c'est toi qui définit les règles, même si elles sont différentes de celles des autres ou de la société, au pire, osef on à qu'une vie ;) (même si cet adage ne peut pas justifier tout les excès, attention, ce n'est pas ce que je dis)
     
    Kmarlou, elisabellissima, Elithea et 2 autres ont BigUpé ce message.
  11. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    @Impassioned

    Ça dépend de la situation. Certaines personnes sont bien trop honnête pour ne rien dire. À noter que dans certains couples exclusifs, une infidélité peut cacher un mal être plus profond qu'il convient de couper à la racine avant que les choses n'empirent.
    Apres le risque c'est aussi que la personne trompée l'apprenne de quelqu'un d'extérieur.
    Je pense que selon les personnalités, parfois une infidélité d'une nuit peut tout chambouler et donc préfèrent l'avouer.
    Ça me rappel qu'on m'avait raconté cette histoire d'une fille qui avait trompé son copain le coup d'un soir et qu'elle lui a avoué 7 ans plus tard (elle avait bien bu), il s'est senti trahi et à considéré que "les bases de son couples ont été construit sur un mensonge" alors qu'après elle n'a jamais recommencé, il l'a quitté car il s'est demandé sur combien d'autres sujets elle avait menti. Bref, il a perdu confiance.
    De mon opinion personnelle, je pense qu'il est préférable d'être honnête mais s'il y a un accord tacite dans le couple qui préfère ne pas aborder l'infidélité, si les partenaires le vivent bien, pourquoi pas ? Chacun vit de la façon dont il lui convient.
     
    Lis, Kmarlou, Maia Chawwah et 12 autres ont BigUpé ce message.
  12. Khyra

    Khyra
    Expand Collapse

    @Impassioned : Je suis d'accord avec ton dernier message. Je crois que si je n'étais pas célibataire et que si mon copain m'avouait avoir couché avec une fille mais qu'il n'y a rien de plus, je crois que j'aurais peur de devenir parano, de stresser à la moindre occasion, de me dire "s'il a fait une fois, pourquoi pas 2, 3, etc ?" :ninja::ko: Si c'est un acte isolé, je préfère ne pas savoir. Toute vérité n'est pas bonne à apprendre. :dunno:
    Au final, je vois surtout l'infidélité comme le fait de briser la confiance de quelqu'un qui tient à nous. Qu'on soit en couple exclusif ou non.
     
    Simone castor, Freehug, Lis et 6 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...