L'injustice de la beauté

Sujet dans 'Forum Beauté' lancé par M82, le 12 octobre 2014.

  1. M82

    M82
    Expand Collapse

    Coucou les filles!
    J'adore ce site et j'espère que mon sujet ne va pas être snobé car je n'ose en parler à personne dans ma vie quotidienne et je me méfie beaucoup trop d'internet pour poster n'importe ou, surtout que je ne veux pas de réaction blessante...

    Alors voilà, j'ai 16 ans, je suis au lycée et j'ai tout pour être heureuse : des amis, des parents pas trop chiant et une armoire de fringues bien remplie. Sauf que je complexe. Comme beaucoup d'ado, oui. Mais moi c'est diffèrent, j'ai des excellentes raisons de penser que mon physique est un réel soucis, un handicap pour ma vie...
    Je ne suis pas laide, je suis rouquine aux yeux bleus, la peau un peau acnéique mais je ne me plais pas. Par contre je suis en forma mini, je fais 1m52. Je varie, une période je suis très mince et je ne pense qu'à maigrir toujours plus, une période je m'acharne au sport pour me muscler et je grossis pour "prendre des formes" (= seins et cul). Mais dans tous les cas je reste mal foutue et je ne supporte pas mon image. Surtout que j'ai bien compris comment ça se passe pour une femme dans cette société. Si t'es belle, t'es traitée comme une reine, t'as pleins de mecs à tes pieds et ça durant toute ton enfance et toute ta vie. Si t'es un "thon" ou du moins que t'es "transparente" tu vas douiller!
    Je revois ma cousine, un pure canon, m'avouer "oui c'est vrai tous les mecs sont à mes pieds".Pendant nos vacances, c'est elle qui se faisait draguer par le moniteur de plongée beau gosse, moi je restais seule, honteuse de mon corps immonde. C'est moi qui était seule à l'école primaire et le seul garçon dont j'étais vraiment amoureuse était celui qui se moquait le plus de ma tignasse rousse et de ma petite taille.Plus agé, j'ai du subir les humiliations diverses à cause de ma taille, beaucoup de moqueries...Sur le coup je prend toujours ça avec le sourire, je fais la nana qui s'en fou mais quand je rentre chez moi le soir je déprime. Pendant les soirées, j'étais la seule qui restais seule alors que toutes mes copines rencontraient des garçons. Pourtant je suis vraiment cool, on me dit que j'ai de l'humour, j'aime beaucoup passer du temps avec les autres. Mais voilà, je suis une fille, et pas spécialement jolie, alors c'est foutu. Pareil cette année dans ma classe, il y a une nana foutue comme une top model, et c'est pour elle tous les commentaires et les sourires des garçons. Moi, je passe inaperçue, mais déjà je ne suis plus moquée vu que je fais particulièrement attention à mes fringues, mon maquillage...N'empêche que cette vie ou tout est superficiel me dégoute. Je suis triste d'être celle qui sera privée des belles histoires avec des garçons, car je n'ai pas le corps pour.
     
    LittleMuffins a BigUpé ce message
  2. Whats

    Whats
    Expand Collapse
    PAS LE MALEFUUUUCK!

    Je suis d'accord avec @Morgus . Honnêtement, ça se saurait s'il n'y avait que les gens beaux (=socialement désignés comme tels) qui pouvaient trouver quelqu'un :dunno: Ton physique ne sera un handicap que si tu l'envisages ainsi, que si tu t'empêches d'aller vers les autres et de découvrir des choses parce que tu t'estimes "pas assez belle", mais sinon il y aura toujours quelqu'un pour remarquer ta façon de sourire, ta façon de bouger, ton odeur, le petit grain de beauté que tu as à tel endroit, toutes les petites choses auxquelles tu ne fais pas attention parce que tu te concentres sur un modèle établi hyper rigide, alors qu'il y a plein de formes de beauté et que personne n'y est sensible de la même façon !
    Pense aussi qu'à 16 ans, ni ton corps ni les personnes qui t'entourent ne sont définitifs. A l'adolescence c'est sûr qu'il y a probablement une plus grande importance attachée à l'apparence (et surtout à faire correspondre cette apparence à un modèle prédéfini), mais ce n'est pas le cas de tout le monde et ce n'est pas éternel ! La plupart des gens ne sont pas des gros connards qui attendent de toi que tu rentres dans un moule de magazine, ce sont des humains, avec leurs petits défauts et leurs complexes, comme toi, qui sont tout à fait capable de trouver de la beauté ailleurs que dans ce qu'on nous présente dans les pubs ;)

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    wisp, Clover, Aleynia et 3 autres ont BigUpé ce message.
  3. Floflow'

    Floflow'
    Expand Collapse
    Baleine échouée

    Ce que tu dis n'as aucun sens. Quand je dis ça, je veux dire qu'il n'y a pas de quoi complexer. Je mesure 1,55m, je n'ai pas spécialement de forme et pourtant, j'ai pas de complexe.
    Enfin si, à ton âge je me trouvais trop petite, je me demandais si j'étais normale ou pas...
    Je trouve que tu es trop dure envers toi même.
    Sache que tu seras aimée, les gens qui se moquent de toi sont bêtes.
    J'ai connu les moqueries méchantes sur ma taille, je sais à quel point ça peut être très méchant.
    Mais passe outre. Laisse tomber ces personnes, ne les écoutes pas, ils ne valent pas la peine.
    Pense à toi, essaie de rester toi même et tu verras, et l'amour viendra à toi.

    Mon crush du moment m'a dit un jour "J'aime pas les grandes, je préfère les petites. Tu n'as pas à complexer de ta taille, t'es pas petite petite. Je peux comprendre que plus jeune, tu complexais mais franchement, tu n'as pas à complexer de ta taille. T'es très bien comme ça."

    Il faut juste t'accepter, aller voir les gens. A 16 ans, les mecs pensent qu'aux filles bien foutues juste pour se dire "je suis sorti avec une bombasse" mais ça durera pas spécialement.
     
    Aleynia, Cochlée et Whats ont BigUpé ce message.
  4. M82

    M82
    Expand Collapse

    Merci pour vos réponses ;)
     
    Aleynia a BigUpé ce message
  5. wisp

    wisp
    Expand Collapse
    Oui, dans la vie je souris aussi comme une psychopathe.

    Bon c'est la première fois que je poste sur le forum mais moi aussi ce que tu as écrit m'interpelle.

    Je vais te raconter un peu ma vie mais je pense que ça peut t'aider. Quand j'étais adolescente j'étais pas la fille jolie qu'on regarde, dès que j'étais amoureuse d'un garçon il se foutait de ma gueule ouvertement, j'étais petite (je le suis toujours d'ailleurs, je fais 1m 57), j'avais de l'acné, j'étais très mince, j'avais zéro formes et un visage rond comme un ballon qui donnait l'impression que j'avais 9 ans au lieu de 13. De surcroît, j'étais complexée par mon corps sans forme et du coup je me fringuais genre garçon manqué etc...Comme toi, c'était toujours ma cousine ou mes copines que l'on regardait, jamais moi. Bref, l'histoire même de l'adolescente mal dans sa peau.

    Pourtant, tout ça m'a permis de prendre du recul, de voir que la beauté est le concept le plus subjectif au monde. Tu peux trouver une nana ou un mec attirant et ton voisin ou ta voisine te dira que non c'est pas du tout son genre. Finalement, chacun est attiré par des choses différentes chez l'autre. Certaines personnes détestent les cheveux roux ou blonds ou même bruns tandis que d'autres adorent ça. Certains mecs aiment les nanas avec des formes, d'autres préfèrent les filles menues avec une petite poitrine et des fesses plates.
    Je ne pense pas qu'un jour tu puisses te dire que tu es parfaite, parce que ça n'existe pas, tu déplairas toujours à quelqu'un au final car tu ne correspondras pas aux critères physiques qu'il/elle aime. Il faut que tu apprennes à te détacher de l'image de perfection qu'on cherche à nous imposer tous les jours. La société reconnaît aujourd'hui un type de beauté et surtout physique: la fameuse silhouette en X garnie de jolies formes, qui doit être l'objectif ultime de toutes les femmes. Pourtant, combien sont concernées naturellement par cette silhouette ? Très peu je pense parce qu'il existe des tas de morphologies avec des combinaisons infinies propres à chacun. Tu es née avec un corps qui a encore le temps d'évoluer au cours de l'âge (fin de la puberté, grossesse etc...) et tu ne pourras pas le changer pour obtenir ce que tu n'es pas. Apprends à vivre avec lui parce que vous avez un bon bout de chemin à faire ensemble ! Et n'oublie jamais qu'une nana à l'aise avec son corps attire énormément aussi bien au niveau des amis que des relations ! Tu ne penses pas que c'est plus agréable à vivre une fille qui ne se trouve pas grosse 36 fois par jour et qui accepte sans jugement le corps de son ou sa partenaire parce qu'elle capable en tout premier lieu d'accepter le sien ? :)

    Pose toi a contrario la question des nanas qui sont considérées comme belles parce qu'elles collent à cette image. Tu crois que c'est amusant d'être plus ou moins détestée par toutes les filles que tu croises parce qu'elles sont moins bien foutues ou avec un visage moins jolis et de les voir se réjouir à chaque fois que tu prends un peu de poids ? Tu penses que c'est facile pour elles de ne pas savoir si un gars s'intéresse à leur physique ou à ce qu'elles sont vraiment ?
    Victimes potentielles de slut-shamming ou trophée à mettre dans son lit. Objectivement, je ne les envie pas tellement.

    Pour finir mon histoire, quand je suis rentrée à la fac j'ai rencontré un garçon avec qui je suis restée un certains nombre d'années et qui m'a donnée énormément confiance en moi. Une fois, il m'a mise nue devant un miroir en me montrant tout ce qu'il aimait dans mon corps et en m'expliquant pourquoi ça lui plaisait et pourquoi il ne voulait surtout pas que je change. Depuis, je me sens en parfaite harmonie avec lui. Alors, j'avoue que certains matins je me sens grosse et moche, mais bon, on serait pas vraiment des nanas si ça ne nous arrivait pas de temps en temps.

    Laisse toi le temps, en vieillissant tu te rendras compte qu'on s'éloigne naturellement, aussi bien filles que garçons, de l'image idéale qu'on veut nous renvoyer de l'être humain. Tu apprendras à voir tes qualités et tes défauts et tu comprendras très rapidement que le physique ne fait pas tout et que la personnalité d'une personne compte tout autant, si ce n'est plus. Tu ne seras peut être jamais la fille sur laquelle on se retourne dans la rue, mais ça ne t'empêchera pas de trouver le bonheur un jour auprès de la personne qui aura appris à te connaître et à t'aimer autant pour ton corps que pour ce que tu es :).

    Voilà, désolé pour ce long pavé mais j'espère que tu prendras du recul sur tes exigences avec toi même parce qu'en te prenant la tête avec tous ces questionnements, tu passes à côté de beaucoup de choses et de personnes ! :)
     
    #5 wisp, 13 octobre 2014
    Dernière édition: 13 novembre 2014
    Pompoen, Black Phillip et Aleynia ont BigUpé ce message.
  6. M82

    M82
    Expand Collapse

    Hello!
    J'ai lu vos messages et vos expériences et c'est vrai que ça m'a aidé à relativiser!
    Je ne peux pas dire que je pète la forme et que je suis bien dans ma peau mais ça va quand même mieux depuis quelques semaines, j'essaye d'apprendre à m'accepter comme je suis.
    J'imagine que je ne suis pas la première ado à vivre ça! Mais en tant que femme on a beaucoup de pression par rapport à notre physique, surtout dans la jeunesse et quand on ne répond pas aux critères il faut apprendre à s'accepter. Dans quelques années je serai surement dans un tout autre état d'esprit! Je n'ai plus qu'à attendre gentiment la fin de mes années lycée :)

    Merci de m'avoir répondu!
     
  7. Miscake

    Miscake
    Expand Collapse
    We've had one, yes. But what about second breakfast ?

    Faut te dire que tout ça est une question de confiance en soi.
    Crois-moi j'ai vu des meufs avoir une ribambelle de copains alors qu'elles n'étaient pas des canons, juste parce qu'elles avaient une confiance en elles incroyable qui les faisaient rayonner.
    Je sais que c'est dur et c'est vraiment un travail à faire sur toi mais il faut que tu assumes chaque parcelle de ton corps au lieu de le dénigrer. Le problème quand on se compare aux autres c'est qu'on a tendance a comparer "nos coulisses à leurs devant de scène". C'est à dire que tu les vois tout beau, tout frais, maquillés toussa toussa mais est-ce que tu sais vraiment à quoi ils ressemblent quand ils se lèvent le matin avec les cheveux qui partent dans tous les sens et les cernes de 3 kilomètres ? J'pense pas.
    Franchement il faut que tu sois fière de ce que tu es et que tu te bâtisse une confiance qui sera à l'épreuve des moqueries, insultes etc. Si quelque chose ne te plais pas, qu'est-ce qui t'empêche de le changer ? Tu peux toujours te teindre si tu n'aimes pas tes cheveux roux par exemple et ça pourrait peut être t'aider à te sentir mieux (mais si je trouve ça dommage en tant que brune teinte en rousse).
    Donc voilà garde le sourire, essaye de mettre en valeur les parties de ton corps que tu préfères (je suis sur que tes yeux sont magnifiques), n'écoute plus les gens de toute façon ça te stressera plus qu'autre chose et profite vraiment de cette période pour déterminer qui tu veux être et te bâtir une estime de soi en béton ! Le reste suivra faut pas t'inquiéter.
     
  8. Demye

    Demye
    Expand Collapse

    Je suis désolée si ça vexe quelqu'un, mais je trouve ce message un peu immature..

    Prends toi en main au lieu de regarder les filles autour de toi. Prends confiance en toi. Et va parler à ces filles que tu trouves si belle, tu verras si ça leur fait vraiment plaisir d'avoir des mecs à leur pied. Y a aucun honneur à ça. Tu cherches à avoir tous les mecs à tes pieds tandis que ces filles dont tu parles ne voudraient peut-être que d'un seul, et elles souhaiteraient sûrement qu'on leur foute la paix. Le slut-shaming et le harcèlement de rue c'est pour tout le monde, et encore plus pour ces filles. Y a pas de quoi les envier. Elles se sentent aussi mal dans leur peau puisqu'elles ne peuvent pas s'habiller comme elles veulent ou faire un pas sans être sifflée ou accostée dans la rue.

    La taille ne fait pas la beauté. Et le physique non plus. Tu te bases sur quelque chose de immatériel.
    En plus les garçons préfèrent les filles plus petites qu'eux !

    Mes copines seraient à côté de moi, elles me diraient : C'est facile pour toi, t'es toute mince, pas trop petite et t'es brune aux yeux vert. Oui, et à côté j'ai un copain depuis deux ans et demi parce qu'il m'aime pour ce que je suis. Je ne ressemblais certainement pas à la jeune femme que je suis devenue aujourd'hui. Il ne m'a pas choisi parce que je sais me mettre mon maquillage et accorder mes vêtements pour sortir. Au contraire, plus jeune j'étais la petite fille qu'on regardait pas où dont on se moquait parce qu'elle remplissait pas son jean. Maintenant je suis celle qu'on jalouse parce que j'ai grandit et que sans vraiment en avoir conscience, je suis devenue celle qu'on regarde. C'est pas agréable non plus. Vraiment pas.

    Ne jamais envier les autres. Jamais. On a tous nos problèmes, envier les autres n'est pas un problème, c'est juste un mauvais point de vu.
     
  9. Bouh

    Bouh
    Expand Collapse
    Think like a boss, act like a lady.

    @Hyaline Moi aussi .. je te trouve un peu dure en disant que son message est immature.
    Ce que tu dis est vrai , il faut se détacher du regard des autres, mais pour y arriver ça nécessite quand même un gros travail sur soi-même. Surtout à l'adolescence, période à laquelle les jeunes sont vraiment horribles entre eux.
    Je trouve que c'est normal qu'elle doute d'elle , on a tous des complexes et j'ai l'impression que durant l'adolescence on nous regarde avec une loupe, pour critiquer chaque détail de notre corps.
    Si tu as passé une superbe adolescence , tant mieux pour toi , mais c'est loin d'être le cas de tout le monde. :rolleyes:
     
  10. Demye

    Demye
    Expand Collapse

    @Tecumseh Sparrow Spivet Justement, ce n'est pas parce qu'on correspond aux normes, qu'on se sent bien, c'est que je voulais faire comprendre. Parce que ce n'est pas le cas. Rentrer dans les normes, ça ne fait pas tout, pour autant dire que ça ne fait rien.

    @Bouh je viens de dire exactement le contraire si tu m'avais bien lu. Je suis loin d'avoir passée une adolescence géniale. Très loin. Je suis passé de la "moche" dont on rigolait tout le temps à la "fille plutôt mignonne" dont on se moquait par jalousie et contre laquelle on retournait tout le monde.
    Y a rien de génial là dedans. Y a rien d’intéressant. Et comme je le disais, on peut avoir un physique qui peut paraître avantageux et être très mal dans sa peau.
    C'est normal de douter de soi, certes. Ce qui n'est pas normal c'est d'envier les gens comme ça. Non, une fille aux critères soi-disant vu comme avantageux (pas trop grande, pas trop petite, pas planche à pain et patati et patata...) n'aura pas plus de chance qu'une fille " originale " dans la vie. Au contraire. On se démarque par notre caractère, pas par notre physique !
     
  11. Bouh

    Bouh
    Expand Collapse
    Think like a boss, act like a lady.

    @Hyaline non mais je suis d'accord avec le fond de ton message, je suis dans la même situation.
    Mais pas avec la forme. Pour TOI ce n'est pas normal d'envier ces gens-là. Mais pas tout le monde raisonne comme toi, et pas tout le monde a fait un travail sur soi-même pour en arriver là.
     
  12. Bouh

    Bouh
    Expand Collapse
    Think like a boss, act like a lady.

    @Hyaline non mais je suis d'accord avec le fond de ton message, je suis dans la même situation.
    Mais pas avec la forme. Pour TOI ce n'est pas normal d'envier ces gens-là. Mais pas tout le monde raisonne comme toi, et pas tout le monde a fait un travail sur soi-même pour en arriver là.
     
Chargement...