L'orientation post-bac « améliorée » en 6 mesures par le gouvernement

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Miss Lu, le 8 décembre 2015.

  1. Miss Lu

    Miss Lu
    Expand Collapse
    Des moutons et des nuages, du chocolat et des pandas.

  2. Triphosphate

    Triphosphate
    Expand Collapse
    Je suis une FQNPLAF

    Dans l'ensemble je trouve l'initiative vraiment chouette, mais en revanche y'a un truc qui me gène, c'est le droit de regard des profs sur les voeux de leurs élèves.
    C'est presque du voyeurisme je trouve :/ Visiblement, le but serait de réduire l'autoscensure, mais à me mettre à la place des futurs étudiant.e.s, j'aurais détesté, et je me serais certainement censurée dans mes voeux !

    Par exemple un.e lycéen.e en fillière scientifique choisisant une réorientation en langue ou en histoire, ne risque-t-il.elle pas des remarques comme "Oh, c'est dommage, vu tes résultats en [insérer la matière adaptée à la filière]."
    Et pour celles/ceux qui n'ont pas d'exellent résultats d'autres remarques du même accabit :/

    Enfin bien sûr, je me doute que tous les profs ne sont pas comme ça, mais ça me pose quand même un peu question.
     
    Chouette-Culotte, Muwglyk, Luthéa et 6 autres ont BigUpé ce message.
  3. Odinn

    Odinn
    Expand Collapse
    Je ne cherche aucun ennui. Généralement, ce sont les ennuis qui me trouvent.

    @Triphosphate , ils sont malheureusement comme ça.
    Dans mon ancien lycée, on m'a fait la morale parce que j'allais en prépa littéraire après mon bac S. On m'a clairement dit que ça n'avait aucune utilité d'agir comme ça après avoir fait un bac S que c'était une filière réservé aux bacs L et que j'étais moins méritante et que je devais avoir honte d'agir ainsi.
    Je leur ai doucement rappelé que c'était eux qui m'avait poussé à faire un bac S.
    Donc ce droit de regard est à mes yeux légèrement surestimé et oppressif.
     
    Siobhàn Salomé, Cornélie, MadKingBunny et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Hannah-Scarlett

    Hannah-Scarlett
    Expand Collapse

    C'est drôle, le voeu non sélectif obligatoire on faisait déjà ça dans mon lycée. Une bonne chose je trouve. C'est bien qu'APB évolue parce qu'il y a quand même pas mal de failles dans ce système...
    @Triphosphate et @Odinn pour l'histoire des profs qui peuvent voir les voeux, ça m'a pas choqué personnellement ... Moi j'étais en S, je réussissais (mention TB, fierté de ma vie...), je n'avais mis QUE des études littéraires... Et on ne m'a rien dit. En fait ils auraient du, parce qu'en hypokhâgne j'ai déchanté et je me suis réorienté en fac de bio (que je kiffe). Mais pas grâce à APB. Donc c'est pourquoi, selon moi, on devrait insister sur la réorientation. Le système est bancal sur ce point, et on est pas assez informés.
     
    Luthéa a BigUpé ce message
  5. Le_lA

    Le_lA
    Expand Collapse
    derrière toi

    ce que je trouve merveilleux, c'est qu'on s'applique encore à faire croire aux jeunes qu'ils peuvent choisir (décider) à 17 ans ce qu'ils vont faire de leur vie.
     
    Muwglyk, OffTheWall, Hannah-Scarlett et 3 autres ont BigUpé ce message.
  6. gwenbutterfly

    gwenbutterfly
    Expand Collapse
    Taming teens

    En fait ça a pas mal évolué l'orientation depuis 'nos' années lycée. Par exemple, une partie de l'AP est souvent consacrée à l'orientation, cela permet aux élèves de faire des recherches sur les différentes filières et sur les études post-bac, en fonction de leurs intérêts. L'orientation ça reste quelque chose de compliqué puisque c'est impossible de connaître tous les métiers existants et toute les possibilités d'études post-bac. Et on ne peux pas faire une présentation exhaustive de tout pour que les élèves n'aient plus qu'à piocher ensuite. Il faut aussi que les élèves fassent des recherches par eux mêmes, posent des questions, etc... Et cela commence bien sur dès la seconde puisqu'il y a des filières plus évidentes que d'autres par rapport à la poursuite d'études envisagée, même si bien sur rien n'empêche de changer d'avis à n'importe quel moment.
     
  7. rodeolilith

    rodeolilith
    Expand Collapse
    Complètement paumée

    J'étais en terminale l'année dernière, et notre prof principale ainsi que la CPE ou je sais plus qui avaient la possibilité de savoir qui avait entré ses vœux et qui ne l'avait pas fait, mais ils n'avaient aucune idée de ce qu'on avait choisis, c'etait juste histoire de verifier que aucun élève se retrouver le lendemain de la clôture du site sans voeux. Donc pour moi cette nouvelle possibilité que les profs ont de voir les voeux inscrit en détails c'est inutile dans le cas de "le lycéen qui n'a rien inscrit". Et je trouve cette nouvelle mesure dangereuse presque. Ma prof principale nous demandait ce qu'on avait mit, on choisissait de répondre ou non, on choisissait à qui on faisait part de nos perspectives d'orientation. C'est comme ça que j'avais pus en parler avec mon prof de math et ma prof de SES, des personnes extraordinaire, avec qui j'ai de super bon souvenirs au lycée. Mais clairement d'autre prof n'avait rien à faire dans ma vie, parce que oui, mes voeux APB c'est MA vie.
    Alors plutôt que d'autoriser tous les profs à avoir accès à notre intimité j'ose dire, il faudrait plutôt mieux renseigner les élèves sur l'importance de cette période de choix de vœux et à eux de choisir ce qu'ils en font, et leur montrer qu'ils peuvent en parler, à leur professeur préféré par exemple plutôt qu'au conseiller d'orientation qu'ils peuvent ne pas avoir en amour !
    J'ai hais le système scolaire du Lycée et j'étais très renfermé sur moi même quand au sujet du post-bac parce que je savais que je ne rentrais pas dans ce qu'ils attendaient de moi, j'étais ultra paumée et je n'avais pas besoin de l'avis des "mauvais profs" (dans le sens où un prof est un humain, une personne avant tout en dehors de toute qualité d'enseignement, on trouve des gros cons et des geniaux), donc si j'étais née en 1999 au lieu de 1997 et je serais arrivé dans ce nouveau système APB j'aurai encore plus angoissé d'aller en cours et de me confronter à eux, et ça c'est pas cool.
     
    Muwglyk, Odinn et Luthéa ont BigUpé ce message.
  8. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    Selon moi le problème c'est pas tant que les profs puissent savoir quelle formation nous fait envie (il s'agit pas non plus de donner le nom de son porno préféré) mais le regard qu'ils ont eux-mêmes sur l'orientation. Personnellement, quand j'étais en terminale (y a 6 ans), filière S, c'était pas compliqué, y avait prépa maths, bio ou commerce (MPSI/PCSI, BCPST, ECS), médecine, ou à la rigueur pour les originaux sciences po ou droit. Le reste, c'était considéré comme des sous-filières, et même nous les élèves on parlait tristement de machin qui, avec ses notes, devra se contenter d'un BTS/IUT ou du fou furieux de la terminale S3 qui il paraît veut aller en fac d'histoire (tout ça me rappelle un strip de @Cy. où elle distribuait des baffes mentales à son elle-même du passé). Et pourtant, c'était un lycée de province ordinaire, j'étais pas à Henri IV. Aussi, on était persuadés que si on échouait dans notre future formation, c'était la fin du monde, la condamnation éternelle à tenir une caisse de supermarché (je dénigre pas, mais y a plus excitant). Je parle de mon expérience perso, mais je suis persuadée que c'est comme ça partout, y a les "bonnes" filières et les "mauvaises". Alors que ça n'a aucun sens (sauf à parler de la qualité de l'enseignement, bien sûr).

    Cet élitisme intégré par tout le monde, inculqué par tous les adultes à des jeunes forcément influençables, pour moi c'est un vrai problème. D'ailleurs, dès qu'il y a un programme ambition réussite ou je ne sais quoi qui est lancé, c'est pour encourager des jeunes (en général défavorisés ou en lycée ZEP) à tenter des filières prestigieuses. C'en est au point où même la plupart de nos profs de lettres/humanités trouvaient dommage qu'on puisse avoir envie de suivre cette voie alors que ben, ils ont fait quoi eux avant de devenir prof d'histoire ou de philo, ingénieur en macramé ?

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Odinn et Luthéa ont BigUpé.
Chargement...