L'UMP lance une campagne de souscription nationale

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 5 juillet 2013.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Toffee

    Toffee
    Expand Collapse
    Je préfère ma jupe trop courte à ton esprit trop étroit :boxing:

    Merci pour cet article, Marie.Charlotte, je ne savais pas que l'UMP préférait payer quelques millions d'euros d'amendes plutôt que de respecter la parité, ça en dit long sur leur vision de la femme...
     
  3. beth-greene

    beth-greene
    Expand Collapse
    Féministe lovecraftienne Guest

    Bon article qui résume bien toute l'histoire ! Du chouette travail, bravo ! Et le rappel sur la loi sur la parité en conclusion, impec !

    Ce qui est certain c’est que le non-respect de la parité coûte très cher à l’UMP. Avant de lancer une grande campagne de souscription nationale pour renflouer ses caisses, le parti pourrait commencer par se conformer à la législation en vigueur.

    :rockon:


    Parce que finalement, si le parti se trouve dans la merde, c'est parce qu'il n'a pas respecté les règles...
     
  4. Patrick

    Patrick
    Expand Collapse

    "Cette situation inédite sous la Vème République met en péril la formation qui doit préparer l'alternance tellement nécessaire au socialisme." LOL

    Je me dis qu'ils ont franchement peur/honte de rien à ruer dans les brancards comme ça. Si cela avait été une décision rendue par une entité à tendance PS je dis pas, mais là c'est une commission du CONSEIL CONSTITUTIONNEL: 1. censé être neutre, 2. composé de "sages" majoritairement issus de droite....

    Après, j'avoue que priver un parti du remboursement total c'est violent. Mais bon, c'est le jeu des règles et des outils pour inciter à les respecter... Ils le savaient.
     
  5. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    J'ai vraiment ri à la lecture de l'article :yawn:

    Déjà merci car c'est expliqué clairement, donc j'ai tout compris (enfin je crois :shifty:).

    Mais déjà la CNCCFP qui rejette les comptes, puis le Conseil Constitutionnel qui trouve d'autres irrégularités... Je crois que les gens de ces organismes neutres en ont eu marre de voir ces vols à grande échelle, et ont dit : "bon, c'est la crise, faut aider les citoyens, on va... on va faire quoi du coup... attend, c'est écrit quoi dans la Loi ? ...ah...pas de remboursement si dépassement de plafond...ah bah voilà nickel, c'est plié ! :lunette:".

    Je ne comprends pas comment l'UMP peut contester cette décision, la cause à effet est écrite noir sur blanc !

    En tout cas après les diverses affaires de détournements de fonds, je pense que ça va faire plaisir aux Français que la Justice s'applique pour ce cher Sarkozy... Pan ! dans les dents !!! :boxing:

    Et sinon... Sérieusement ils lancent une campagne de crownfounding ? :moqueur: Un parti politique qui demande à ses partisans de cotiser tous ensemble ?
    Y'a que moi que ça choque ? ...
     
  6. Vanities

    Vanities
    Expand Collapse
    Faut pas le dire mais c'était court. Faut pas l'écrire ça pue l'amour.

    L'UMP qui fait un appel aux dons :moqueur: ( Les même qui avaient établi une loi contre la mendicité :lalala: )
     
  7. Frédibou

    Frédibou
    Expand Collapse
    A bouffé du clown

    Juste un mot LOL
     
  8. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Merciii pour vos compliments ! :free:

    J'ai hésité à faire tout le paragraphe sur la décision du conseil constit puis je me suis dit que l'UMP allait sans doute omettre de préciser que la règle était connue, figée, et qu'au passage, ils avaient été prévenus (le PS avait d'ores et déjà clamé qu'ils saisiraient la commission des irrégularités du financement de la campagne UMP). 

    Bref. "Plus c'est gros, mieux ça passe". Raté sur ce coup-là, hein ! 

    Je partage ici un strip très drôle sur la stratégie de com' de l'UMP, par Petula Moore
    C'est cadeau ! 

    (je ne l'avais pas précisé dans l'article, mais la majorité des membres du Conseil Constit ont été nommés... par Nicolas Sarkozy / l'UMP. Quand bien même le CC aurait pris une décision "politique"... bah ils sont quasiment tous de droite !!!)
     
  9. Lamina

    Lamina
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    @Marie.Charlotte,  je suis en désaccord sur une partie de l'article. Si l'UMP est en faillite c'est en partie la faute a l’élection présidentielle, mais aussi et on ne le dis pas assez, à la gestion calamiteuse des finances  par J.F Copé. Je me rappelle avoir lu régulièrement ces derniers mois des articles dans le Canard Enchainé dénonçant ce fait. On peut en retrouver quelques traces dans ces articles : http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/05/10/l-ump-plombee-par-des-comptes-dans-le-rouge_3174858_823448.html


    http://www.challenges.fr/economie/20121122.CHA3456/les-dessous-financiers-de-la-guerre-fillon-cope-a-l-ump.html

    La non validation des comptes ne fait que précipiter leur chute financière.

    Sinon pour le CC même s'il est de droite, tout le monde sait que Debré ne porte pas Sarkozy dans son cœur :cretin: . De là a ce qu'il fasse couler son propre parti ... je ne pense pas.
     
  10. Hole

    Hole
    Expand Collapse

    Le Conseil constitutionnel chargé de vérifier les comptes de campagne d'un membre du Conseil constitutionnel.

    Normal.
     
  11. Lolli

    Lolli
    Expand Collapse

    Hihihi Hahaha :danser:

    Voila, très constructif, je sais
    (et ma réaction serait la même avec un autre parti hein..)
     
  12. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Entièrement d'accord ! Ils avaient déjà des problèmes de gestion avant que la décision ne soit rendue. 

    Dans l'article, je ne dis pas qu'ils risquent la faillite à cause de la décision, je dis juste qu'il comptaient sur cette somme, et par conséquent, ça leur fait un manque à gagner. (hin hin hin !!! :cretin:)

    Mais en toute objectivité, c'est un magnifique bal des faux culs auquel nous avons droit depuis hier : 

    non seulement, comme tu le soulignes, leur gestion plus que cavalière les avait déjà mis dans le rouge, mais en plus, ils savaient pertinemment qu'il y avait un gros risque pour que les comptes de campagnes soient rejetés. 

    Le PS avait annoncé dès le début de la campagne de NS qu'il déposerait un recours devant la commission CNCCFP. 

    Les règles n'ont pas été changées, il a été dit et répété pendant la campagne de NS que ce n'était pas une bonne idée de faire campagne aux frais de l'Etat, surtout que ça avait tendance à se voir... 

    Moi ce qui m'insupporte au plus au point à titre personnel, c'est de voir Nicolas Sarkozy s'offusquer du fait que les règles écrites soient appliquées. Comme s'il n'en avait pas l'habitude... 

    J'écoutais Barbara Pompili (député EuropEco) ds le zap politique (itélé) hier, elle a eu cette phrase à propos de NS : "bientôt il va nous expliquer pourquoi c'est injuste que les règles qui s'appliquent aux autres s'appliquent aussi à lui". 

    C'est tellement ça !!! :facepalm:
     
Chargement...