Mademoiselle se meurt, par François Morel

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 9 mars 2012.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. skaperla

    skaperla
    Expand Collapse
    sur le chemin de la rutilance

    Hé Morel il faut arrêter de fumer des robes à fleur, c'est ptetre frais et léger mais ça tape sur le crane apparement ! :d
     
  3. Lililys

    Lililys
    Expand Collapse

    Je me rangerais plutôt du côté de Justine! Il est vrai que la chronique est très bien rédigée et poétique, seulement, elle me parait affligeante!
    Pas particulièrement concernant le débat Madame-Mademoiselle mais surtout sur sa définition de la femme, merci les clichés, les stéréotypes : le culte de la jeunesse, la femme qui ne se soucis de rien à part d'être jolie, fraîche et légère pour le plus grand bonheur de ces messieurs...
    Et pourquoi le "sérieux" de Madame serait-il négatif et pas celui de Monsieur?
    Il est retombé dans le fameux "les féministes feraient mieux d'avoir des revendications plus importantes" et en faisant cela il n'est vraiment pas à la hauteur, on aurait pu attendre, au moins, un peu plus d'originalité et de réflexion !
     
  4. Helianka

    Helianka
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Waouh. Un grand merci à Justine_ qui a parfaitement réussi à exposer clairement pourquoi cette chronique était puante de sexisme et de paternalisme derrière son apparente bienveillance. J'étais tellement hors de moi ce matin en l'écoutant que je ne sais pas si j'aurais réussi à dire les choses aussi bien moi-même.
    (J'emploie à dessein des mots durs, mais qu'on ne s'y trompe pas, j'adore François Morel en temps normal. Je crois même que ma colère est proportionnelle à l'admiration que je lui porte - ça, et le fait que tous les arguments qu'il a exposés ont été rebattus jusqu'à la nausée depuis des mois que dure ce débat).

    Sinon, je ne trouve pas que "poétique" soit le mot juste. Mon copain a dit ce matin que tout ça avait un côté désuet, et je trouve que c'est tout à fait ça. Désuet. A la fois charmant, et dépassé. Un peu comme la case "mademoiselle", en somme ^^

    (vous remarquerez que je ne parle que de la case, hein, je ne voudrais en aucun cas heurter celles qui tiennent au terme lui-même au quotidien, et encore moins avoir l'air de désavouer le seul magazine féminin dans lequel je me retrouve un peu !)
     
  5. Véruca

    Véruca
    Expand Collapse
    Ce matin, je suis empreinte d'une étrange tristesse qui me caresse la nuque.

    J'apporte juste mon grain de sel :

    Combien de pro-Mademoiselle ont sorti l'exemple pathétique du "On ne va pas appeler une jeune fille de 14 ans Madame !" en oubliant que tous les professeurs de collège et lycée interpellent les élèves garçons d'un "Monsieur" alors que ce sont également des jeunes hommes ? Beaucoup. Beaucoup trop. Dès que l'un d'eux dit ça, toute crédibilité s'effrite, à mes yeux.

    Et puis bonjour l'amalgame entre usage oral courant et usage administratif écrit.
     
  6. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    Justine power aussi.
    Madame, on s'y habitura. Les hommes ont bien intégré Monsieur, au même tarif pour tout le monde!
    Un jour madame ce sera une femme, et pas une vieille casée et posée forcément.
    Les odes "aux femmes", j'ai déjà dit ce que j'en pensais, c'est effectivement à gerber. nous sommes des sujets, pas des objets frivolles prêtes à virevolter en robe à fleur pour plaire à ces messieurs.
    Quand aux inégalités salariales, on y travaille tous les jours, merci.
    Pff ça me fatigue en fait. J'ai l'impression que les pro-mademoiselle s'accrochent toujours aux même arguments sexistes.
     
  7. Leech

    Leech
    Expand Collapse
    Have less. Do more. Be more.

    Team Justine :supermad: !

    Cette chronique m'a déjà bien cassé les ovaires ce matin, et j'en avais d'ailleurs un peu parlé sur "en ce moment". Le débat "madame/mademoiselle" a déjà eu lieux à mainte reprises sur le forum (sur 2 topics consacrés, à droite à gauche sur le reste du forum) donc je ne re-rentrerai pas dans le débat, mais, ça fait du bien de voir des Mmz qui comprennent les enjeux. En dehors d'ici je me sens bien seule à soutenir cette décision :sad:...
     
  8. Lyncis

    Lyncis
    Expand Collapse
    Ecrivain en herbe

    Encore un homme qui croit que La Femme (oui, il n'y a qu'un seul type de femme) n'a aucun autre but dans l'existence que de rester jeune, belle et de plaire aux hommes... Affligeant.

    Il faudrait simplement lui rappeler que les femmes sont des êtres vivants à part entière, et non pas de jolis ornements destinés à contenter les yeux (et le reste) des hommes.
     
  9. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    Je reviens car j'y pense : il dit la même chose qu'Alix Girod de l'Ain dans son fameux Edito qui a fait scandale, non?

    Sinon, les réactions à l'article me réchauffent le coeur. il y a un an ce n'était déjà pas la même chose. Preuve que cette habitude est ancrée bêtement depuis des années, et qu'en y réfléchissant, on change d'avis.
     
  10. Le flamant roux

    Le flamant roux
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Moi aussi en écoutant cette chronique ce matin, je me suis sentie mal à l'aise. Certes, mademoiselle c'est jolie, c'est frais, c'est jeune (vue mon pseudo je ne peux pas être complètement contre). Mais justement, on n'a pas toujours envie d'être cataloguée comme une personne "jolie, jeune et fraiche". Parfois on veut/on doit être considérée comme une personne sérieuse, responsable, décidée, aimable, énervée ou n'importe quoi d'autre !
    Et sur un papier administratif ou quand un/une employé(e) de la mairie ou de la poste m'appelle "madame" et bien, on devrait le prendre comme une politesse tout simplement. C'est vrai que dans nos têtes, madame = personne plus âgée (à partir de 30 ans quoi) mais c'est juste une habitude. Madame devrait être le terme de base, courant et mademoiselle le petit plus, un terme choisit.
     
  11. Ameneechan

    Ameneechan
    Expand Collapse
    Attention, je mords

    Je suis TOTALEMENT d'accord avec Justine.
    C'est marrant, on trouve ridicule d'appeler "Madame" une petite de 14 ans, mais alors appeler "Monsieur" un garçon de 8 ans, ça ne choque personne ? Si ça ne vous est jamais arrivé de l'entendre, je l'ai entendu en primaire. Oui oui, en primaire.
    Mesdames, rien que le fait que le terme Mademoiselle vous évoque de la légèreté constitue un problème, car ce terme renferme en son sein justement toute cette symbolique de peu de crédibilité. Non, nous ne resterons pas de gentilles fifilles frêles et insouciantes.
    Ce pauvre petit garçon qu'est Morel n'a rien compris à l'affaire.
     
  12. Antisexisme

    Antisexisme
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Bien d'accord avec Justine...
     
Chargement...