Manuel de survie dans la maison de campagne

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par SML, le 3 avril 2008.

  1. SML

    SML
    Expand Collapse
    Merci pour ce moment

  2. NeKo-ChAn

    NeKo-ChAn
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    J'adore, c'est tellement vrai!
    Mon père et son ex-femme avaient une maison paumée du style, accessible uniquement à pied et sans eau courante. J'y ai souffert plusieurs étés...
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    M'ouai... J'ai vecu 20 ans a la campagne, quand je rentre chez mes parents c'est la campagne et c'est pas si terrible que ca!!! On peut avoir internet et Canal Sat a la campagne!!!

    Il faut arreter un peu avec les cliches comme quoi la campagne c'est plouc, c'est peut-etre different de la ville mais ca a du bon aussi.
     
  4. SML

    SML
    Expand Collapse
    Merci pour ce moment

    ah j'ai dit q c'était dur, mais j'ai pas dit que ça me plaisait pas ! J'ai eu du mal à accepter de passer tous mes we dans les Vosges entre 9 et 17 ans, alors que pendant ce temps tous mes copains apprenaient à embrasser mes copines dans les boums


    mais par professionnalisme je ferai bientôt une étude sur le terrain : "manuel de survie, 10 ans après". Et si ça tombe un we où il fait beau, peut être que je tirerai le jus suivant de mon expérience : "Les filles, on déménages, toutes dans les Voooosges, ouaiiiiis"
    (ah, j'ai un message de la régie qui me dit "Fab est pas d'accord" lol)
     
  5. artemis-2

    artemis-2
    Expand Collapse
    Adooore les sushis Guest

    Moi aussi j'ai souffert...;)
    Non sans blague, la vieille maison toute pourrie (façon étable à vaches refaite), avec les toilettes à 100 mètres de la maison jusqu'en 95 (si, si), au milieu du jardin-potager.
    Tous mes étés au milieu des vaches et de leurs mouches, sans chauffage (fallait pas un été pourri hein), avec une télé qui grésille, et aussi le JT de 13H (je vois que j'étais pas la seule.)

    Des souvenirs d'ado atroce, coincée là-bas pendant 3 semaines, à tourner en rond, entre les rediffs des Feux de l'Amour (fallait occuper mémé) et les tournois de belote (pépé et ses copains).

    Je crois que je suis traumatisée, ça fait des années que j'y ai pas remis les pieds, aujourd'hui j'habite en plein centre-ville et j'apprécie !
     
  6. SML

    SML
    Expand Collapse
    Merci pour ce moment

    "Hellooo Artemis" ( façon AA)
    ben ma pauvre ça c'est du lourd, chez moi y'avait pas d'après shampoing, mais on trayait pas les vaches pour le lait du matin quand même !!!
     
  7. Judz

    Judz
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    Haha je connais ça aussi! Sauf que il y a même pas la télé, que la ville la plus proche est à 15km (et si on se fait piquer par un serpent super dangeureux???) et que le portable ne passe pas. Mais bon il ya toujours du Nutella (plein même!!) et on en profite pour faire des monologues philosophiques sur la socialisation .Et puis on se dit que finalement même si les gens on les aime pas on a besoin d'eux pour pas devenir agitée du bocal.
     
  8. titemiss801

    titemiss801
    Expand Collapse

    Olala cet article m'a remonté le moral, comme quoi je ne suis pas la seule a détester ma maison de vacances... Oui je pense bien que ça peut être sympa la campagne, mais quand c'est une maison de vac' et qu'on ne connait personne là bas, qu'il n'y a aucun magasin digne de ce nom...
    Bref si vous vaez des conseils pour moi qui m'ennuie totalement là bas, ils seront les biens venus.
    Bizoux :happy:
     
  9. Mae

    Mae
    Expand Collapse

    Récemment mes parents ont déménagé en pleine campagne, au milieu des collines. Y a quelques voisins, le plus proche est un fermier qui parle un français-patois incompréhensible \o/ Autrement, y'a internet, la TNT, mais juste pas de réseau pour les portables. Y'a pas le tout à l'égout. Une partie de la maison est en sale état. La première boulangerie est à dix minutes en voiture.
    Mais y'a un puits devant la maison, un champ, des arbres fruitiers, des fraisiers, des framboisiers, une vue superbe, un calme formidable, et on respire vraiment. Y'a strictement rien à faire, si ce n'est se promener, faire des travaux dans la maison et s'occuper du jardin. Mais j'adore!
     
  10. Douille.

    Douille.
    Expand Collapse
    Joyeuse de vivre

    Je n'ai pas de maisons de campagne. J'ai un appartement en plus de ma maison mais qui se trouve en plein centre-ville. Je précise, j'ai 14 ans : je vis avec mes parents.

    J'aimerais bien vivre un jounée sur une semaine à la campagne, ça doit être super !
     
  11. Zack

    Zack
    Expand Collapse
    Brand New Me

    Ah, je suis pas d'accord du tout, moi j'ai toujours adoré la maison de campagne, durant toutes les périodes de ma vie.

    Y a toujours plein de trucs à faire, on se ressource, et même quand il fait moche, y a moyen de s'éclater.

    Vive la maison de campagne !
     
Chargement...