Ministère des droits des femmes : que faut-il en penser ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 18 mai 2012.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Luschka

    Luschka
    Expand Collapse
    Dresseuse de loulous, Dynamiteuse d'aqueducs

    Je me réjouis aussi :clap: Bon c'est sûr, un ministère de "l'égalité" aurait été plus malin. Mais il y a tant de chemin à faire que pour moi ces arguments tatillons n'ont pas beaucoup de poids. Le nom n'est peut-être pas parfait, mais ça reste une très bonne chose.

    Quand à cet argument :
    Oui, je suis d'accord, seulement je pense qu'il y a beaucoup plus d'injustices faites aux femmes qu'aux hommes, c'est donc juste qu'elles aient la priorité. Enfin encore une fois, c'est une question de nom peut-être maladroitement choisi.
     
  3. Scratinette

    Scratinette
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Merci d'en parler :)
    Je trouve que Ministère des Femmes ça fait trop catégorisation d'une "minorité" (dans le sens moins importante) donc au niveau du nom avec Egalité ça aurait été mieux
    Après je suis super contente qu'il existe parce que je rêve d'un monde sans inégalités ! :bave: Bon le monde peut-être pas maintenant mais la France, en tant que grande puissance mondiale, se doit de respecter les droits des femmes autant que ceux des hommes !
     
  4. Feeling-Good

    Feeling-Good
    Expand Collapse

    J'avoue que je n'avais pas encore réfléchi à la question, merci pour l'éclairage SPP !
    Je suis moyennement à l'aise avec l'idée de "Ministère du Droit des Femmes" à vrai dire, je trouve cela nécessaire, oui, mais stigmatisant. Pourquoi n'y-a-t'il pas dans ce cas de Ministère du Droit des Noirs ? des Roux ? des Gros ?
    J'ai l'air d'ironiser mais j'ai bossé dans une grande entreprise sur le thème des discriminations et, bien que les femmes restent effectivement discriminées, elles ne sont pas les seules et le sont d'ailleurs moins que d'autres catégories de la population...
    BREF. C'est cool mais effectivement j'aurai trouvé plus judicieux un Ministère de l'Egalité. D'autant que la HALDE n'existe plus, ou presque.
    Toutefois, c'est toujours mieux que rien donc réjouissons-nous. :P
     
  5. Sonea

    Sonea
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement.

    Moi je trouve ça pas mal comme nom, pour la simple et bonne raison que beaucoup de gens pensent que l'égalité homme femme est acquise. Ça permet de rappeler a tout le monde que NON ce n'est pas acquis.
    Un ministère de l'égalité aurait pu traiter de toutes les formes d'égalité, ça faisait passer un message différent je trouve.

    Esperons que des progrès seront faits dans ce quinquennat.
     
  6. Tirion

    Tirion
    Expand Collapse
    Eternelle optimiste

    Rho je suis bien contente! J'entends beaucoup trop souvent que ça n'existe plus les inégalités hommes/femmes. Et le plus affligeant, c'est que cette remarque vient généralement de femmes:facepalm: !!!
     
  7. elou

    elou
    Expand Collapse
    Guest

    Je trouve que le nom du "ministère des droits des femmes" est approprié et bien choisi. Certes, on pourrait lui reprocher de n'être axé que sur le critère de discrimination sexuelle mais en attendant comme l'a rappelé une madmoizelle, cela cible clairement les femmes et cela permet de se concentrer sur un thème central.
    Quant aux réflexions sur la création d'un ministère pour les droits des hommes, je trouve que celles ci n'ont pas de sens et j'attends les propositions de nos collègues masculins pour justifier la création d'un tel ministère (même si je me doute que c'est plus un contre argument qu'autre chose).
    J'ai remarqué que beaucoup d'hommes reprochent à ces mesures d'être trop féministes, les laissant presque à l'abandon (pauvre petits matous délaissés, rien n'est fait pour eux) et ça me désole de voir qu'ils croient qu'en ce jour l'égalité hommes/femmes est parfaite, appliquée et respectée, comme s'ils étaient tellement focalisés sur leur propre personne qu'ils en oubliaient l'essentiel, car ces questions liées au féminisme ne peuvent être apparentées à un caprice de femme.
     
  8. FlorenceS

    FlorenceS
    Expand Collapse
    Cinéphile accomplie

    Moi je suis pour. Dans le sens, ou hélas, on en est encore à un satde archaïque quant aux droits et aux considérations faites aux femmes. Pour la parité dans le gouvernement ausi, puisqu'elle peut permettre de faire évoluer les mentalités aussi, même si c'est bien dommage de nommer une femme parcqu'elle est une femme...
     
  9. Lenwha

    Lenwha
    Expand Collapse
    Mais nous, on était aussi silencieux que deux morceaux de tofu.

    Je suis aussi pour.
    Je ne connais honnêtement et pour l'instant pas d'hommes discriminés, du moins d'hommes qui me parlent de discrimination faites envers eux. Je ne nie pas que les hommes peuvent aussi se faire maltraiter et violer par des femmes.

    En 2012, entendre encore des conneries type "elle s'est faite violée, elle l'a bien cherché" me mettent hors de moi, tout comme les filles qui ne se disent pas féministes. Un jour, il faudra expliquer qu'il y a plusieurs formes de féminisme, et qu'être féministe n'est pas une insulte, ni même une tare. Ca me fait beaucoup de mal cette incompréhension vis-à-vis de ce mot.

    D'ailleurs, mon copain ne s'étonne même pas que je me fasse insulter de "sale pute". J'entends ça souvent, et je suis toujours en colère, mais lui, ça ne semble pas le toucher. Pourquoi est-ce que ça devrait être les femmes qui se font insulter à cause de leur apparence ou tout simplement parce qu'elles sont pourvues d'un vagin ? Peut-être que je dérive un peu en parlant de ça (puisqu'on ne pourra jamais vraiment appliquer de loi à ce propos, enfin j'en sais rien), mais du respect à notre égard, ça serait fort sympathique.

    Et dernier point, les gens n'osent plus faire de blagues racistes (et tant mieux. Même si il reste les blagues sur les roux qui m'insupportent), mais par contre, celles sur les femmes, ça continue. Blague raciste ou contre les femmes, c'est tout aussi grave.
    (de toute façon, je suis mauvais public pour les blagues discriminantes, je les déteste :cretin: )

    (bon, j'ai un peu dévié du sujet. Pour rester dedans, je suis contente qu'on s'occupe de la loi sur le harcèlement sexuel ._.)
     
  10. Faith.

    Faith.
    Expand Collapse
    A perdu la foi.

    Je comprend absolument les raisons des gens sceptiques (et pas ceux qui sont contre parce qu'ils pensent que y'a pas de problèmes, trololol). Mais dans l'absolu, je me satisfais du fait qu'il y ai un ministère mit en place.

    Je me satisfait de sa création, mais j'attends de voir le reste.
    Je ne suis pas "féministe" dans le sens où je ne me connais pas trop en terme de loi ect pour pouvoir tenir des discours et avancer des arguments intéressants et objectifs, mais j'oublierais jamais la fois où pour contredire mon père, ma mère avait calculé ce qu'elle gagnerait en plus si elle était un homme, avec le même nombre d'années au compteur, expérience ect. Bah on vivrait pas dans un deux pièces et elle dormirait pas dans le salon. Certes, on est pas des Cosettes, mais savoir ça juste parce qu'elle est une femme, ça m'avait révolté (je devais avoir genre 12 ans). En fait non, ça m'avait pas révolté, je n'avais tout simplement pas compris pourquoi. Et c'est toujours le cas.

    Ce n'est qu'un fait parmi tant d'autres, et j'espère que ça va permettre de changer les mentalités, petit à petit. Le sexisme ordinaire est tellement présent que jusqu'à récemment, je ne m'en rendais pas forcément compte, mais ça fait peur.

    Après, comme l'ont soulevé des Mads, parler d'un Ministère de l'Égalité permettrait d'englober toutes les inégalités, pas seulement entre femmes/hommes. Par rapport au fait que malgré l'expérience et les études de la mère de mon frère, elle a été au chômage 8 ans avant la retraite parce qu'elle était trop vieille pour retrouver un emploi, entre autre.
     
  11. Azeban

    Azeban
    Expand Collapse

    Moi je trouve que c'est très bien un ministère des droits des femmes. Et je préfère ce nom à un "ministère de l'égalité", qui serait beaucoup trop vague. Même si l'égalité est importante que ce soit f/h ou d'autres (lutter contre le racisme est tout aussi important, par exemple). Et aussi à un "ministre des droits de la femme" (LA femme ? y en a qu'une ?). J'espère bien d'ailleurs que le gouvernement luttera aussi contre les autres inégalités !
    Par ailleurs, il est vrai que ce sont les femmes qui sont le plus victimes de sexisme, donc on se demande bien ce que viendrait faire un ministère des droits des hommes... Ça veut pas dire que les hommes ne sont pas victimes du tout, mais de toutes façons, lutter pour l'égalité fait, selon moi, progresser les droits des femmes comme ceux des hommes.
    Et aussi, même si je suis pas PS, j'approuve totalement le choix de Najat Belkacem. Et je salue aussi la parité dans le gouvernement, ça va dans le bon sens. J'espère d'ailleurs qu'en juin, l'Assemblée sera plus féminisée qu'elle ne l'est actuellement, parce que le taux de femmes y est franchement désespérant...
     
  12. Schottky

    Schottky
    Expand Collapse

    C'est vrai, mais ce qui fait la différence entre les discriminations envers les femmes et les autres (du moins pour moi) c'est que les femmes, c'est quand même la MOITIÉ de la population.

    Du coup pour moi c'est plus "urgent" même si je suis absolument d'accord que les discriminations sont multiples et qu'aucune n'est acceptable.
     
Chargement...