Mirion Malle décrypte la culture du viol dans « Seize bougies pour Sam »

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 2 décembre 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. SnitchDream

    SnitchDream
    Expand Collapse
    Riddikulus !

    Wouah mais c'est horrible !!! :eek: J'ai jamais vu ce film mais c'est à gerber surtout, quand on sait que le public visé pour voir ce film est dans l'adolescence. Ils ont besoin de modèles et de repères... Entre le porno et ce genre de film, sympa le modèle de sexualité.
     
    ChansonMuette a BigUpé ce message
  3. Morrigan

    Morrigan
    Expand Collapse
    Guest

    Cet article me dérange.
    Ok, ce film à l'air dérangeant pour la culture du viol, toussa toussa. Mais c'est obliger de modifier le titre de cette façon, de le défoncer comme ça, etc?
    Ce film reste l’œuvre d'une personne, aussi mauvaise soit-elle. Je pense qu'on peut montrer qu'on est contre ce film pour plusieurs choses sans pour autant le dénigrer à ce point et utiliser le mot/image "vomi" à toutes les sauces.
     
  4. finderella

    finderella
    Expand Collapse

    Moi aussi, même si j'aime toujours beaucoup ce que fait Mirion Malle, là je vois pas trop pourquoi basher à ce point un film d'une autre génération. Analyser des "vieux" films ou series pour en montrer les trucs qui ne passerait plus maintenant c'est intéressant mais là elle est pas trop constructive dans son propos. Et puis c'était une tout autre époque et OUI BIEN SUR le viol ça a toujours été un crime et une abomination quelle que soit l'époque mais dans les années 80 caricaturer à mort un étranger ou la "fille facile" ça se faisait pas mal. C'est comme reprocher aux films des années 50 d'être sexistes, non? :dunno:
     
    lalaya, Ai Haibara et ziloa ont BigUpé ce message.
  5. HarryJoe

    HarryJoe
    Expand Collapse
    jamais 203

    Je trouve ça bien d'analyser les vieux films, car on ne grandit pas qu'avec les films de sa génération ! Je me souviens avoir regardé beaucoup de film qui n'était normalement pas de ma génération dans mon enfance/adolescence (et tant mieux, sinon on rate beaucoup de chose), ne serait-ce qu'avec les films qui passe à la télé.
     
  6. SnitchDream

    SnitchDream
    Expand Collapse
    Riddikulus !

    C'est sûr que le porno n'a bien entendu aucune visé éducative, cependant faut pas se voiler la face on sait tous très bien que les mineurs en regardent. Et malheureusement (enfin je m'appuie sur mon expérience) les écoles, qui ont le rôle d'éduquer, ne le font pas, ou de manière très maladroite.
    Premièrement, la question n'est abordée qu'à partir lycée alors que certains ont une activité sexuelle dès le collège, et deuxièmement lorsqu'elle est finalement abordée c'est de manière tout à fait maladroite on parle plus de "reproduction" qu'autre chose.
    Ils se tournent alors vers quoi ? Soit les parents en discutent avec eux mais bon la aussi c'est rare et souvent maladroit. Ou bien ils cherchent ce qu'ils peuvent trouver dans les films. Mais on est bien d'accord justement que ces films n'ont en aucun cas une portée éducative, d'où ma réflexion.
    Heureusement qu'il existe des filles super comme Laci Green et j'aimerai que ses messages soit diffusés plus largement aux jeunes. Pour ma part j'aurai adoré voir ses vidéos au collège.
     
  7. lampiote.

    lampiote.
    Expand Collapse
    A la fin de mon pseudo, il y a un point. Ne pas oublier le point, je répète ne pas oublier le point !!

    Juste sur ce point. La sexualité est évoquée dès le collège à travers des modules "Vie affective" dispensés par l'infirmier(ère) et le/la CPE dès la 5e. Les choses évoluent ;)
     
    Ghost wind a BigUpé ce message
  8. Morrigan

    Morrigan
    Expand Collapse
    Guest

    @MarionGa Je dirais même plus que @lampiote. , la sexualité est abordée au collège, notamment lors des cours d’éducation sexuelle. :nod:
     
  9. SnitchDream

    SnitchDream
    Expand Collapse
    Riddikulus !

    @lampiote. @Morrigan @ziloa
    Ah ben tant mieux alors, moi en 5eme j'avais seulement eu le droit a un cours sur comment mettre des serviettes et des tampons. Bon j'etais dans un collège/lycée très catholique, ça explique peut être... :hesite:
     
    Ghost wind a BigUpé ce message
Chargement...