Mon amoureux est rastafari — Témoignage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Tragedelevingne, le 28 juin 2013.

  1. Tragedelevingne

    Tragedelevingne
    Expand Collapse
    Guest

  2. Justinesmn

    Justinesmn
    Expand Collapse

    Mercii pour ce très beau témoignage qui me redonne foi en la vie pour la journée :test Comme quoi l'amour dépasse toutes les différenceeees. Ca n'a pas du être facile au début j'imagine de s'accorder avec toutes vos différences alors bravo pour ça je trouve ça génial ! Et la culture rastafari a l'air très intéressante -mais bien compliquée quand même !- même si j'imagine que ça doit te soûler aussi un peu parfois. Enfin ça me conforte dans l'idée que qui se ressemble ne s'assemble pas forcément ! J'ai toujours eu des relations avec des mecs complètement différents de moi (d'origines, de religion, d'opinions politiques etc), l'homogamie c'est nul ! ahah

    Juste une question, comment ça s'est passé avec vos amis respectifs ? est-ce que chaque groupe a accepté l'autre et vice versa où vous avez chacun votre "petit monde" ?
     
    Selinde a BigUpé ce message
  3. hatalide

    hatalide
    Expand Collapse

    Je vois surtout que tu es très amoureuse...
     
    MémiCha, Fate, Matouh et 3 autres ont BigUpé ce message.
  4. sweeteums

    sweeteums
    Expand Collapse
    Cumbercookie Guest

    Pareil que toi, mais plutôt que "triste" ça m'a navrée. Ça donne l'impression que l'auteure n'arrête pas de faire milles efforts, de complètement changer sa vie, d'accepter énormément de choses :
    - qu'il se moque d'elle parce qu'elle ne reconnait pas les chanteurs reggae
    - elle devient végétarienne
    - elle diminue sa consommation d'alcool
    - elle le laisse mettre sa musique dans l'appartement et se réjouit quand parfois il met le casque
    - il remporte tous leurs petits "débats"

    J'ai tout lu, et si cette demoiselle est ravie de sa vie, tant mieux et bravo ! ^^ D'ailleurs comment vous êtes-vous connus ? Qu'est-ce qui a fait que vous avez accroché l'un  à l'autre alors que visiblement vous n'avez rien en commun ?

    Personnellement, je ne pourrais jamais jamais vivre ni fréquenter quelqu'un qui a ce genre de manière de vivre, j'ai l'impression d'être contre à peu près tout ce que ce jeune homme rastafari prône, à commencer par le cannabis... :/
     
    Mullipa, Tzig0ne, Marie-Gertrude et 2 autres ont BigUpé ce message.
  5. Peaudouce

    Peaudouce
    Expand Collapse
    Peau d'ours.

    Pour un type qui rejette tous les mots en "isme", je trouve qu'il est bien soumis à sa doctrine.
     
    Sayress, Mullipa, melynia et 14 autres ont BigUpé ce message.
  6. Erialc12

    Erialc12
    Expand Collapse

    Eh bien, même si je ne vis pas du tout avec un rastafari, je me suis assez bien reconnue dans ce témoignage.
    Mon copain est mon opposé. Total. Il a 10 ans de plus que moi, et a beaucoup de mal à comprendre mon mode de vie.
    En effet, étant étudiante, je sors (oulala), je bois de l'alcool (oulalalala), je m'engage associativement (mais quelle perte de temps ! ), et il m'est arrivé de tirer quelques taffs de fumettes diverses (VADE RETRO SATANAS).
    Le pire n'étant pas qu'il désapprouve, mais qu'il ne comprenne pas. Du tout. Du coup, même quand j'essaye de lui faire comprendre les raisons qui font que je vis ma vie ainsi, il reste hermétique. Et c'est bien cela le  plus dur.

    Là où la madmoizelle vit une très belle histoire, c'est que malgré leurs différences, ils s'acceptent et se comprennent. Ils s'adaptent l'un à l'autre (car j'imagine qu'il fait lui aussi des efforts).

    Même si c'est mal facile tous les jours de vivre avec quelqu'un de si différent, ça doit être incroyablement enrichissant. Le tout est de trouver l'équilibre qui convient à chacun.

    :fleur:
     
  7. Azeban

    Azeban
    Expand Collapse

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Moi le truc qui me choque surtout, c'est le "rejet des mots en -isme". Pour moi ça veut rien dire, déjà parce que j'ai rarement vu rejeter l'alpinisme (ou les personnes atteintes de nanisme ?)
    Ensuite parce que hors quelques exceptions (dont les deux ci-dessus^^) , généralement ça dénote juste un concept, un ensemble d'idées...
    Par ailleurs, j'ai souvent lu écrit "rastafarisme", c'est un abus de langage, du coup ?
     
    Mullipa, Neyane, Marie-Gertrude et 12 autres ont BigUpé ce message.
  8. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    :jv:

    En lisant le titre de l'article, je me suis dit "oh zut j'aurais du écrire l'article avant !" puisque mon compagnon est aussi rasta. Et puis j'ai lu, et en fait de rasta, mon mec n'a que les dreads et la fumette (et l'ouverture d'esprit quand même), donc pas du tout l'aspect "philosophique". Enfin si un peu, mais pas aussi poussé, pas "investi". (ça va si on différencie "rasta = mec avec des dreads qui fume des oinj" et "rastafari = adepte de la philosophie rastafari dans son entièreté" ?)

    Bref!

    Effectivement vivre avec qqun de très différent de soi est super enrichissant. J'ai moi aussi tiqué sur les nombreux efforts que tu as l'air de faire, par rapport aux siens, mais au final moi c'est pareil, donc je comprends.

    Aux MadZ plus haut qui trouvent ça triste, je pense qu'il faut concevoir que le bonheur d'être avec la personne compense largement les efforts en question. Alors on peut penser que "c'est l'amour, ça va passer", oui, peut-être (comme pour n'importe quel couple), mais perso ça fait 3 ans que ça dure avec le mien, et je l'aime toujours autant même s'il m'agace ou m'attriste parfois. Et pourtant j'étais avant lui du genre à me lasser très rapidement des mecs...

    Après, devenir végétarienne, boire moins d'alcool, être sans cesse reprise à l'ordre sur la société de consommation qui nous aliène... Enfin je trouve que ce sont de "bonnes choses". Donc quelque part, peut-être que la Madz de l'article y trouve son compte aussi, dans le sens où ce sont des choses positives pour elle, sa santé, la planète... A sa place en gros je me dirais "c'est un mal pour un bien", j'adore la viande, j'ai pas (encore) le courage de la bannir de mon alimentation, mais si mon mec me mettait un coup de pied au cul pour y arriver, et bien je lui en serais reconnaissante.

    Sinon, c'est super cool que ta famille l'ait accepté, en un an seulement wouw ! Moi je galère toujours !!
     
  9. alice et caetera

    alice et caetera
    Expand Collapse

    comme une Madz plus haut dans les commentaires, je m'interroge sur la position de ton compagnon concernant l'homosexualité...de ce que je connais des rastafari, il y a quand même beaucoup de mépris pour la fameuse "Babylone" et ses habitants. Comment gères tu cette violence là ? parce que le côté "toutes ces brebis égarées, ma bonne dame !"  ça me donnerait envie de coller des claques... et comme dirait Didier Super ("le club des catholiques" ):" Car quand on est convaincu qu'on a raison, on a plus besoin de se casser le cul à réfléchir"
     
    PousseMoussue, Super-triceratops 73 et Kmarlou ont BigUpé ce message.
  10. Lamina

    Lamina
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    Témoignage sympathique néanmoins je me pose plusieurs questions :
    - il aurait peut être été judicieux d'avoir un éclairage d'un rastafari ou de quelqu'un qui connait bien cette religion, parce que des précisions manquent sur la "doctrine" pur. Par exemple, j'ai pas du tout compris le concept de Babylone, j'ai un peu l'impression qu'elle le présente comme étant toute la société de consommation alors que je n'avais pas du tout compris cela. Mais aussi la question du retour, ici il est en Israel mais je pensais que la terre de retour était l'éthiopie? Je trouve tout l'aspect théorique plutôt faiblard
    - ce que je retiens de ce témoignage c'est qu'un couple c'est des sacrifices et ce encore plus lorsqu'on a des modes de vies opposés. Je pense que dans ce cas la il y'a deux issues : s'adapter ou se quitter.
    - les locks :cretin: sujet sensible... enfin tout ce qu'il faut retenir c'est que ce n'est pas forcement crade et que malgré la tradition les locks c'est de l'entretien et ça a un certain coût (mais effectivement pas de peigne ni de ciseaux mais ça serais plus du a sa nature de cheveux qu'aux locks elles même)
     
  11. Lena.in.Wonderland

    Lena.in.Wonderland
    Expand Collapse
    A reconstruire.

    C'est peut-être un parti pris de l'auteure, mais j'ai l'impression que c'est surtout elle qui fait des concessions et "sacrifices" pour s'adapter au mode de vie de son copain... A titre personnel ça m'a un peu mise mal à l'aise :erf:
     
    Sayress, Elo87, Mullipa et 10 autres ont BigUpé ce message.
  12. Apaloosa

    Apaloosa
    Expand Collapse

    "Babylone, parlons-en. Si comme moi vous avez du mal à saisir le concept de Babylone, ne demandez jamais à un rasta de vous expliquer sous peine de le voir s’agacer, s’énerver et peut-être vous accuser s’il est en forme"

    C'est tellement vrai ! Un soir avec un ami, on était posés sur une place où les jeunes aiment bien se réunir, et comme il fait du djembé, il est parti dans une petite impro "raggae". Et pour chanter de manière fluide, ben il s'amusait tout simplement à caser ces terme un peu incantatoires qui reviennent toujours dans les chansons raggae de second rang, du genre "raggamuffin", "jah", et évidemment "Babylone". Et là, il s'est fait renvoyer bouler par un grand black (pas trop méchamment quand même), ça lui a fait tout bizarre !!

    Voilà, sinon j'ai trouvé les précisions de @Mrs Yoda très intéressantes, ça montre parfaitement comment même une idéologie qui se veut "peace and love" peut dégénérer quand on est trop endoctriné.

    Ca n'a pas l'air d'être le cas du copain de @Sheeranyway, mais c'est vrai que, comme d'autres Madz, cette inégalité dans les concessions m'agacerait :sweatdrop: D'ailleurs je trouve qu'elle se déprécie quelque peu par rapport à lui, c'est dommage...
     
    Kmarlou a BigUpé ce message
Chargement...