Mon genre et moi, une histoire pas si simple

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par ladydandy, le 4 octobre 2013.

  1. ladydandy

    ladydandy
    Expand Collapse
    Licorne Guest

  2. Black Phillip

    Black Phillip
    Expand Collapse

    wahou super article :bouquet:
     
  3. Carmelita

    Carmelita
    Expand Collapse
    Ne comprend rien au nouveau forum !

    C'est en effet un super article. :)

    Cela dit, je dois dire que sans n'avoir jamais eu aucun problème d'identification de mon genre, je me suis reconnue dans pas mal de points de l'article, pour des raisons très différentes...

    Bon, et puis je tenais à dire que Cindy Sherman = <3
    :)
     
  4. KBi

    KBi
    Expand Collapse
    Onk Onk

    Super article!

    J'imagine très bien ce que ça doit faire de se sentir sans genre du coup. Pas forcement évident de s'habiller, mis à part acheter des fringues unisex :P

    Et d'un point de vu relationnel, tu es attiré aussi par les deux sexes ?

    Je me suis bien reconnue dans les jeux avec les barbies, j'avais un 4x4 et j'avais simulé un crash. J'étais trop contente, sous le choc ma barbie s'était décapité! (Contente pour le réalise du scénario, ma barbie était morte maintenant). J'avais une barbie escalade et je l'adorais!

    Et j'adorais lipoutou ! <3
     
  5. Eternity-

    Eternity-
    Expand Collapse
    J'ai le cœur qui invente des souvenirs

    Merci bien pour cet article très intéressant :fleur:
     
  6. Madame_Casse-Pieds

    Madame_Casse-Pieds
    Expand Collapse
    Trousse de compétition

    Excellent article !

    Tout comme une autre Mad l'a dit, je me suis vraiment identifiée au sujet, même si je n'ai jamais trop fait attention aux problèmes de genre.
    J'aime beaucoup ta vision des choses, la manière dont l'article est écrit est vraiment rafraîchissante et entraînante.

    A la fin de l'articles, tu mentionnes "continuer à te chercher", et du coup je me pose une question : est-ce que tu ressens comme un "manque" le fait de ne pas pouvoir t'identifier à un genre ? Qu'est-ce que tu penses que ça t'apporterait d'un jour découvrir que tu es une fille ou un garçon ?

    Désolée, je trouve que mes questions font limite agressif, mais promis, en vrai il n'en est rien :bouquet:.

    En tout cas, merci beaucoup pour ton article, il y en a peu qui m'ont autant enthousiasmée je crois.
     
  7. Canard

    Canard
    Expand Collapse
    Quiche des bois

    J'ai bien aimé ce témoignage, très intéressant!!! Mais j'ai du mal à tout comprendre, rapport au fait que plus je grandis et moins j'arrive à faire des " cases ".

    Parce qu'en fait, si l'auteure a autant de mal à se "trouver" entre femme et homme, c'est qu'elle classe ( consciemment ou pas ?) des vêtements, attitudes comme féminin ou masculin ( comme par exemple, quand elle dit robe rouge, talons = femme). Enfin je dis elle classe, c'est la société qui classe ça et on est plus ou moins influencée par ces "cases".

    Mais plus je grandis, plus ces cases se dissolvent dans ma tête et je ne garde plus qu'un genre biologique H/F. Bref tout se mélange et je comprends pas pourquoi on se définit par rapport à notre genre, quand je regarde dans un miroir je me dis "c'est moi" pas "c'est une femme".
    Bref, ceux qui m'ont suivi bravo à vous :goth:
     
  8. MrAbel

    MrAbel
    Expand Collapse
    Newbie

    Merci pour cet article fantastique ?

    Une preuve, encore une, qu'on gagnerait tous beaucoup à arrêter de confondre genre et sexe.
    Je suis une femme sur le plan biologique, mais mon genre est un mélange de valeurs masculines et féminines, parce que je suis, comme tout le monde, un être de nuances. 

    En fait, je pense qu'on a tous ressenti ce que toi tu as ressenti, dans une moindre mesure peut-être, mais quand même. Parce que personne ne peut correspondre parfaitement aux attentes d'un seul genre. Aucune fille n'est qu'une princesse toute rose à paillettes  aucun garçon n'est qu'un guerrier viril brutal. Et à un moment ou un autre, il faut réussir à s'affranchir de tout ça, de toutes ses attentes, de toutes ses règles que la société nous impose.

    MON DIEU, c'est niais tout ça :nerd:

    Voici une licorne pour détourner l'attention :unicorn:
     
    Hathaway a BigUpé ce message
  9. wild doll

    wild doll
    Expand Collapse
    Jamais assez.

    J'ai trouvé ce témoignage vraiment intéressant et très touchant, merci de t'être livrée/livré ainsi :fleur:
    Je me retrouve dans pas mal de choses que tu racontes : la difficulté d'accepter les règles et les seins naissant, l'isolement à l'adolescence... Mis à part que j'ai un peu évoluée dans "l'autre sens", c'est-à-dire que petite, j'avais une aversion pour le rose, les princesses et les robes, je m'identifiais à des personnages masculins (faute de trouver des personnages féminins correspondant à mes attentes). Ma mère, couturière, était triste de me voir (re)jeter les vêtements "mignons" de poupée qu'elle me préparait et je méprisait ma soeur et ma mère parce qu'elles se maquillaient le dimanche matin alors que moi, j'allais faire du vélo avec mon père.
    Pendant l'adolescence, j'oscillais entre immitations vestimentaires des filles de ma classe que je trouvais jolies et immitations de mon père, en récupérant des vieux jeans trop larges, des chemises, etc.
    J'ai longtemps eu un physique androgyne, avec un long corps tout maigre dont je ne savais pas bien quoi faire... J'avais l'impression d'être une âme sans genre, sans sexe, dans un corps qu'on m'avait imposé.

    Finalement, ce n'est que bien plus tard, notamment en découvrant des textes féministes, en découvrant qu'il existait des personnes transgenres... que j'ai compris que mes goûts, mes envies et mes attitudes ne faisaient pas de moi une non-femme ou un "garçon manqué" (non je ne suis pas un être raté merci ^^'). J'ai aussi compris qu'être une femme me gênait parce que je refusais d'être réduite à un objet de désir, un beau bibelot. Et quand j'étais petite et ado, je pensais qu'on était "obligée" de s'y résigner, que c'était ça un "rôle de femme".

    Aujourd'hui je sais qu'il n'y a pas une LAFÂME mais bien des femmeS. Et ça fait du bien :)

    Désolée pour le pavé.. mais c'est sorti d'une traite, j'avais envie de partager ma petite expérience.
     
    Kai a BigUpé ce message
  10. Alanne

    Alanne
    Expand Collapse
    Sherlockian


    Merci infiniment pour cet article fantastique (et merci pour les photos, c'est très courageux de s'exposer ainsi, mais je crois que ça m'a fait comme un électrochoc par comparaison plus encore qu'avec les simples mots), j'ai traversé à peu près la même chose dans mon adolescence et toujours un peu maintenant. Je plussoie complètement le commentaire au-dessus. Je pense qu'il est en effet extrêmement important de pouvoir dépasser complètement ces règles sociales pour vivre correctement. "être viril car je suis un homme", "être une bonne mère sensible car je suis une femme"
    Je suis un être humain alors je suis viril ou sensible selon le contexte et point barre.

    Après, le fait d'être a-genre est probablement un peu plus compliqué que cela, c'est une construction personnelle, mais d'une manière générale, je pense sincèrement que cela devrait être moins important dans notre société, pour arriver à une société plus juste (où les femmes ont le même salaire que les hommes, notamment ;p).
     
  11. Clodwiga

    Clodwiga
    Expand Collapse

    La question de la relativité du genre commence à être bien étudiée par les anthropologues.
    Comparer les façons dont les différentes sociétés perçoivent ces concepts permet de beaucoup relativiser la vision supposée binaire (mais qui est en réalité beaucoup plus complexe) de notre société sur la question.

    Pour ceux que ça intéresse, voici un enregistrement passionnant des universités populaires du quai Branly concernant la naissance et l'immédiate intervention de la société dans l'élevage de l'enfant en Afrique et en Arctique. L'intervention de Bernard Saladin, spécialiste de la question de le rapport très particulier de la notion de transsexualité chez les Inuit permet à mon avis d'apporter beaucoup de matière sur ce débat.

    http://www.quaibranly.fr/fr/program...ence.html?tx_gayamqbunivpop_pi1[id_fiche]=199
     
    Ghost wind a BigUpé ce message
  12. fyhf

    fyhf
    Expand Collapse
    vegan cat <3 tea

Chargement...