Mon grand-père est mort (et c'est vachement triste)

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 4 novembre 2014.

  1. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    SohoFinawel, vainora et RadioLu ont BigUpé ce message.
  2. minachka

    minachka
    Expand Collapse

    Très mignon et touchant cet article qu'on dirait écrit par ton toi enfant, petite girolle
     
  3. mlle_lee

    mlle_lee
    Expand Collapse
    Cinéfille en puissance

    Je viens de vivre la 1e Toussaint où je vais déposer des fleurs sur la tombe de mon Papy, c'était vach'ment dur.
    Alors ce texte me touche fort beaucoup. Il est vraiment très beau.
     
  4. Cassiis

    Cassiis
    Expand Collapse
    Ich liebe Tee

    Ce texte m'a donné les larmes aux yeux. Merci Mymy pour ce doux moment de nostalgie. Moi non plus je n'oublierai jamais Grand-père, qui me chantait toujours la chanson du dodo, lorsqu'il me portait depuis le canapé du salon dans lequel je m'étais endormie pour me mettre dans mon lit.
     
  5. Lili_Ka

    Lili_Ka
    Expand Collapse

    C'est si beau et si triste à la fois.
    Ça fleure bon les souvenirs d'antan, et quelque part, ça fait du bien :)
    Merci ! (je ne connaissais pas ton blog, je vais m'empresser d'y jeter un œil) ;)
     
  6. mag591

    mag591
    Expand Collapse

    C'est bien sur triste, mais à la fois je trouve que ton texte a un côté doux et apaisant (apaisé peut-être).
    C'est touchant
     
  7. Demezia

    Demezia
    Expand Collapse
    To infinity and beyond

    Très joli texte, il m'a fait pleuré ... Ca m'a fait pensé à mon arrière-grand-mère adorée qui est morte il y a un peu plus d'un an, qui venait des Vosges aussi et qui me manque vraiment beaucoup
     
  8. Mia_Wallace

    Mia_Wallace
    Expand Collapse

    Ce texte m'a aussi mis les larmes aux yeux, j'ai également perdu mon grand père il y a 2 ans (un peu plus). Le grand père modèle, un parangon de bienveillance et de gentillesse. Comme toi j'ai des souvenirs de virées dans les bois et de cueillettes de champis, j'entends encore sa voix, son rire, je l'entends se moucher (sacré bruit de trompette), il m'a tant appris...
    Il était âgé; il a mis du temps à partir, suffisamment pour pouvoir fêter ses 70 ans de mariage avec ma grand-mère (!!!!!!) et pour qu'on puisse lui dire au revoir. Jusqu'à maintenant c'est la plus grosse perte de la famille, on a toujours du mal à s'en remettre, même 2 ans après...
     
    #8 Mia_Wallace, 5 novembre 2014
    Dernière édition: 5 novembre 2014
  9. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

    Je me souviendrais toujours de mon grand père en phase terminale, qui s'excusait de pas pouvoir construire la cabane qu'il m'avait promis ou de plus pouvoir jouer au foot avec nous, et moi je regardais obstinément la tv parce que ça me faisait peur de le voir comme ça.
    Vieux souvenirs...., je devais avoir 10 piges, enfin, je sais qu'il était assez intelligent pour comprendre et trop bon pour m'en vouloir. Un vrai rital cliché, le nez coloré au vin rouge, mais le définitivement le meilleur des papis dont j'aurais pu rêver.
     
  10. RadioLu

    RadioLu
    Expand Collapse
    When you say "I don't know" you let other people decide for you...

    Mon pépé, il fumait des cigares qui sentaient fort. Mon pépé, il élevait des escargots de Bourgogne dans une immense boîte en bois. Mon pépé, il n'arrivait pas à me gronder, même quand je nourrissait le magnétoscope de mon goûter et de Barbies mal coiffées. Mon pépé, il entrait dans la pièce où nous étions et se mettait à déclamer "aaaah, j'ai maaaaal ! J'ai maaaaal !" et nous, petits héros que nous étions, lui sautions dessus et plongions nos mains dans ses grandes poches, remplies de bonbons. Une fois ses poches vides, son mal était passé. Mon pépé, il me manque...
     
    SohoFinawel, Azadora, Thedreaming et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  11. Arenaria

    Arenaria
    Expand Collapse

    Mon papy avait toujours un gros oeil noir, sa caméra, pour filmer nos moments en famille. Il a même fait rien que pour moi toute une collection de film qui va depuis ma naissance jusqu'à mes 13 ans. Quand j'étais petite, j'adorais regarder la moi encore plus petite sur la télé mais maintenant c'est différent parce qu'entendre sa voix et voir son visage quand il n'est plus là, c'est pas facile. Il me racontait des histoires passionnantes sur son père avec des étoiles plein les yeux et souvent le matin, on se racontait avec ma mamie des histoires drôles avant de se lever, les siennes était toujours mes préférées.

    Un jour, ma mamie et mes parents était partis dans la cuisine et j'étais seule avec lui, à table. Je sais pas vraiment pourquoi mais je suis venue lui faire un câlin et je lui ai dit que je l'aimais (chose que je disais pas souvent), et là, j'ai pas vraiment compris, il s'est mis à pleurer et m'a demandé si c'était vrai, je lui ai tout de suite dit "Évidemment que c'est vrai !". Il avait l'air vraiment touché. Cette réaction m'avait beaucoup choqué et dans la voiture en rentrant j'ai demandé ce qu'il avait, mon papy, et c'est là que j'ai appris qu'il avais un cancer.

    A sa sortie de l'hôpital, on est venu le voir. Il était dans le canapé-lit de ma chambre, extrêmement maigre et affaibli, mangeait plus rien de solide et avait des boissons spécial pour garder de l'énergie mais moi, malgré tout, je pensais bêtement qu'il allait s'en sortir, je ne pouvais pas penser autrement et d'ailleurs je l'ai même dit à ma mamie "il va s'en sortir". Je revenais tout juste d'un voyage scolaire en Angleterre et leur avait ramené des caramels, alors qu'il ne pouvait plus rien avalé, il en a mangé un devant moi et m'as dit que c'étais très bon. À ce moment là, on s'était retrouvé tout seuls tous les deux, je le regardais mais je ne savais pas trop quoi dire parce qu'on m'avait dit qu'il fallait pas que pleure devant lui mais moi j'étais triste de le voir comme ça. Puis on est partis, je me rappelle même plus si je lui ai fait la bise ou pas. C'est la dernière fois que je l'ai vu.
    Ma mamie m'a dit plus tard que les caramels que je lui avait offert était la seule chose solide qu'il mangeait.

    Papy, je t'aime et je ne t'oublierais jamais.

    P.S : Excusez mon pavé mais ça m'a fait beaucoup de bien d'écrire tout ça :fleur:
     
    Shurto, Gwenh, mag591 et 4 autres ont BigUpé ce message.
  12. Azadora

    Azadora
    Expand Collapse
    Faut pas respirer la compote, ça fait tousser.

    C'est si mignon et si bien écrit. J'adore ton texte Mymy, sobre et pourtant si touchant ! Et j'aime beaucoup l'idée du sapin, j'aime ces petites choses qui sont en réalité beaucoup plus importantes qu'elles n'y paraissent. Ma petite mamie nous a quitté le 1er Janvier de cette année et j'ai été (et suis encore, il faut bien le reconnaître) complètement abattue, d'autant que personne ne s'y attendait malgré son âge avancé. Mais quand je suis retournée lui parler sur sa tombe le soir après son enterrement et que j'ai vu toutes ses fleurs, ça m'a fait un bien fou. Elle adorait les fleurs ma mamie, et tout le monde le savait alors ils ont voulu lui faire ce dernier plaisir : une tombe toute fleurie, toute colorée :jv:Aucune plaque, que des fleurs. Partout. Et ça peut paraître bête mais sur le moment, et tous les week-end quand je vais la voir, ça atténue un peu mon chagrin.
     
    Mymy, SohoFinawel et Cantor Métrique ont BigUpé ce message.
Chargement...