Montrer les cicatrices issues de l'automutilation, ça fait débat

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 11 juillet 2018.

  1. Manu

    Manu
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    Cépamoi a BigUpé ce message
    ----- Publicité -----
  2. Cépamoi

    Cépamoi
    Expand Collapse
    Absente en ce moment

    Je ne connais pas bien l'auto-mutilation donc je dis peut-être des bêtises mais ça a l'air tellement lourd que je doute que ça se glamourise par ce mannequin.
    Par contre, je vois bien des genTes dire ça à une personne qui s'auto-mutile parce qu'iels se sentiraient impuissant.es. C'est moins dur de réduire la violence à un effet de mode que de mesurer l'ampleur d'une souffrance devant laquelle on ne sait que faire :hesite:
    Btw, je trouve ça bien qu'il n'y ait pas de photoshop. J'ai l'impression que c'est un phénomène méconnu et ça ne peut qu'aider.
     
    zazouyeah, Kaylie, MidoriNoHikari et 14 autres ont BigUpé ce message.
  3. Shay'n

    Shay'n
    Expand Collapse
    Change bien trop souvent d'avatar.

    Kaylie, MidoriNoHikari, Hikari78 et 35 autres ont BigUpé ce message.
  4. Hercynie

    Hercynie
    Expand Collapse
    I'm a Cat Person

    A force que les marques promeuvent des styles de vie autour de leurs objets on en arrive à se faire ce genre de nœuds au cerveau. C'est triste.

    Quand je vois cette photo, je me dis que cette jeune fille a enfin réussi à accepter son corps puisqu'elle est mannequin pour maillots après l'avoir détester si fort qu'elle voulait le détruire. Cette photo est la preuve de sa résilience.
     
    zazouyeah, MidoriNoHikari, GabyMoose et 20 autres ont BigUpé ce message.
  5. candyclown

    candyclown
    Expand Collapse

    zazouyeah, MidoriNoHikari, Hikari78 et 13 autres ont BigUpé ce message.
  6. Nedjma

    Nedjma
    Expand Collapse

    D'accord avec les Madz précédentes. Pour rejoindre la réflexion de @Flowercream- sur les réflexions stupides autour d'une femme obèse en bikini sur Internet .... Depuis quand la promotion de la honte ( cacher, photoshoper tout ce qui ne correspond pas au sacro-saint corps blanc, jeune, mince et en bonne santé ) a-t-elle aidé qui que ce soit ? Ça vaut peut-être le coup de tenter autre chose non ?
    Peut être que si la vue des cicatrices était plus courante, les gens seraient moins choqués.
     
    #7 Nedjma, 11 juillet 2018
    Dernière édition: 11 juillet 2018
    zazouyeah, LovelyLexy, Kaylie et 27 autres ont BigUpé ce message.
  7. Cleos

    Cleos
    Expand Collapse

    Kaylie, adita, MidoriNoHikari et 18 autres ont BigUpé ce message.
  8. Mooossia

    Mooossia
    Expand Collapse

    De mon côté je reconnais que passer l'été en manches longues pour cacher mes cicatrices n'est pas très réjouissant... Parfois quand je sors dans un secteur où je ne risque pas de croiser quelqu'un qui me connait je n'hésites pas et zouh : vitamine D pour mon body ! Mais au boulot, auprès de membres de la famille pas au courant etc. c'est plus complexe. Même si maintenant que je n'en ai plus de récentes (moins de 2 ans) et que j'en ai fait passer au laser pour les aplatir et éclaircir je suis moins gênée pour les exposer, je n'ai pas forcément envie de répondre aux questions que ça peut soulever. Quoi que, ça m'est arrivée auprès de qq personnes, une fois en débardeur, alors que je me sentais mal à l'aise, elleux devaient l'être plus que moi et n'ont finalement rien dit ^^ Ou une petite fille qui était complexée par ses cicatrices aux genoux, quand je lui ai montré les miennes elle était rassurée (moment trop choupi ^^)
    Tout ça pour dire, et mes excuses pour le racontage de life, que voir des cicatrices sur un mannequin me renforce dans l'idée que les exposer n'est pas si grave ! Mais à tester d'abord auprès de personnes bienveillantes :fleur:
     
    LovelyLexy, Kaylie, adita et 21 autres ont BigUpé ce message.
  9. Samsayonara

    Samsayonara
    Expand Collapse
    Je me balade, hétéroclite. Autant l’hiver éclate, que l’été roclite!

    Sans compter le fait que l'automutilation est une expression de son mal être, passé ou présent. De quel droit doit-on nier ce qui fait partie de son histoire, si elle décide de les assumer? Ça regarde le mannequin si elle assume ces marques, comme celles qui acceptent leurs vergetures, leurs bourrelets, la peau d'orange, leurs os, leurs tâches de naissance, leur vitiligo. De là à dire qu'on fait la promotion de l'automutilation et du mal être... :slap:
    Ça me fait penser aussi au tabou sur la dépression, l'obésité, l'anorexie, l'acné. A croire que pour certains, ce monde est réservés pour des gens parfaitement normés.
     
    adita, MidoriNoHikari, Hikari78 et 16 autres ont BigUpé ce message.
  10. candyclown

    candyclown
    Expand Collapse

    @Mooossia J'ai inventé un très gros chat méchant pour les questions. Les très anciennes, celles de la première période, ont passé pour des griffures de feu mon lapin nain. Mais j'aime bien l'idée du gros chat, le tigre, comme je l'appelle. Mon tigre féroce.
     
    Kaylie, MidoriNoHikari, AFRO INSOLENTE et 15 autres ont BigUpé ce message.
  11. Bealor

    Bealor
    Expand Collapse

    Moi aussi je suis partagée... OUI pour le body positive et ne pas vouloir masquer toutes les difficultés, imperfections... mais aussi, on ne peut pas nier l'effet "contagieux" de ce genre de pratique. Moi-même je l'ai fait pendant des années ado après avoir vu une copine le faire. Si je n'avais pas eu cet exutoire, j'aurais sans doute adopté un autre comportement auto-destructeur pour exprimer mon mal-être mais j'ai "choisi" celui-là car je l'avais vu ailleurs. Je l'ai d'ailleurs revu des années plus tard, comme mono, 50% de mon groupe d'ado a commencé à se scarifier sur base d'une seule personne qui le faisait en début de séjour (je vous raconte pas l'ambiance !). Bref, si c'est montré, ce doit être avec prudence et avecune vraie réflexion en amont avec des personnes spécialisées (pas moi, donc).
     
    noodle_george, Kaylie, adita et 7 autres ont BigUpé ce message.