Nos Racines — Nancy Drew, normande à moitié allemande

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 18 janvier 2015.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. MementoMori

    MementoMori
    Expand Collapse
    Adopt don't shop

    Jeune vie, jeune vie... Faut le dire vite !

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Nancy Drew, Susi et Constanz ont BigUpé ce message.
  3. BLS19

    BLS19
    Expand Collapse

    J'ai beaucoup aimé ce témoignage. Je trouve juste dommage que le père de cette Madz ait refusé que ses enfants continuent à parler allemand avec leur mère alors qu'être bilingue c'est quand même un super atout !
    Surtout j'ai apprécié la fin du texte sur les racines retrouvées. Je suis née en Alsace et même si je ne suis pas Allemande j'ai quand même hérité de certains traits de caractère qu'on associe plus souvent aux Allemands qu'aux Français. Tout ça pour dire qu'au cours de ma scolarité j'ai pu effectuer des stages en Allemagne et j'ai aussi fait mon séjour Erasmus là-bas et j'ai vraiment eu l'impression d'être chez moi. Je me suis même sentie mieux qu'en France pour des raisons très diverses. Effectivement le harcèlement de rue c'est un truc qui n'existe pas (ou presque pas, on va pas généraliser) et du coup c'est hyper agréable de se sentir en sécurité, de savoir qu'on peut rentrer tard en mini-jupe et que normalement personne ne nous fera chier. Ensuite, c'est clair que les rapports au bureau restent strictement professionnels (d'ailleurs mon coloc me disait sans cesse qu'il était hors de question qu'il sorte avec ses collègues parce qu'il les voyait toute la journée et que ce n'était en aucun cas ses amis) mais ça n'empêche pas les Allemands d'être chaleureux et la hiérarchie y est plus souple qu'en France. Et franchement, à quelques rares exceptions tous les Allemands que j'ai pu rencontrer se sont tous montrés gentils et accueillants. Le seul truc que je peux regretter quand je suis là-bas c'est parfois la nourriture :rire:
    En tout cas, pour les Madz qui ne connaissent pas ou qui ont des a priori sur l'Allemagne (eh oui des fois les clichés sur les Allemands et la Seconde Guerre mondiale perdurent ;)) franchement allez-y vous ne serez pas déçues ! (Voilà c'était ma minute de propagande pro-teutons :taquin:)
     
    Susi a BigUpé ce message
  4. Heran.

    Heran.
    Expand Collapse
    La vie est un état stable de non équilibre.

    Je suis un peu perturbée par l'absence du harcèlement de rue en Allemagne. J'ai rarement été autant emmerdée que pendant les 4 mois que j'y ai passé cet été. Y'a des mecs chelous qui me faisaient des commentaires régulièrement (manque de pot pour eux je comprenais rien :lunette:), un autre a essayé de me tripoter dans le tram... Et j'étais pas dans une ville ou un quartier qui craignait particulièrement. :hesite: Je suis peut être très mal tombée, mais je crois plutôt que le harcèlement de rue existe partout malheureusement.
    Mais bon, ça m'a pas empêchée d'adorer ce pays et de mourir d'envie d'y retourner. :shifty:
     
  5. BLS19

    BLS19
    Expand Collapse

    Ah bon ? Tu étais où en allemagne ? Parce qu'après avoir passé plusieurs mois dans des villes de taille différente je ne me suis jamais faite emmerder alors qu'en France je ne compte même plus. Mais oui t'es peut-être tombee sur l'exception qui confirme la règle, et c'est pas de chance.
     
  6. Heran.

    Heran.
    Expand Collapse
    La vie est un état stable de non équilibre.

    A Freiburg. C'est peut être trop près de la frontière française et ils ont pris les sales habitudes de leurs voisins ? :hesite: :yawn:
     
  7. Kafkanorexia

    Kafkanorexia
    Expand Collapse
    Guest

    Freiburg c'est la ville de mon Opa, et je n'ai jamais eu de soucis. :halp: Mais mois c'est plus l'idée d'une ville ou d'un pays plus chiant qu'un autre. Ca dépend de plein de choses ! :)
     
  8. BLS19

    BLS19
    Expand Collapse

    Ah ah ah :rire: c'est possible. Fribourg j'y ai juste passé 2 jours donc j'ai pas eu le temps de tester les relous :cretin:
     
    Heran. a BigUpé ce message
  9. Pamplemousse-

    Pamplemousse-
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    C'est marrant cet article, drôle de coïncidence parce que je suis aussi franco-allemande, ma mère est normande et mon père allemand - d'ailleurs il vivait aussi à Francfort lorsqu'ils se sont rencontrés (et j'y suis née quelques années plus tard). Et je suis actuellement étudiante à Leipzig!
     
    Nancy Drew a BigUpé ce message
  10. Susi

    Susi
    Expand Collapse
    A pas de loups ...

    @BLS19 BIG UP x10000000000000000 pour ton message. Je suis moi-même alsacienne et je me sens tellement imprégnée par la double culture franco-allemande. Et comme la Madz qui nous a partagé son témoignage, j'ai vécu un véritable désamour avec l'allemand au lycée et lors de mes études supérieures, pour les mêmes raisons qu'elle a évoquées. Mon lien avec l'Outre-Rhin s'est renoué lors d'un stage que j'ai fait en Bavière. Depuis, je ne peux plus m'imaginer vivre sans la culture germanique au quotidien. J'ai trouvé mon petit paradis en Suisse alémanique. :)
     
    Nancy Drew et BLS19 ont BigUpé.
  11. Nancy Drew

    Nancy Drew
    Expand Collapse
    Super-héroïne badass du style Viking en goguette

    J'en connais une qui a fini ses exams et à qui je dis PROUT! (Et gros bécots! :unicorn: )
     
Chargement...