Ode aux selfies, qui m'ont réconciliée avec mon image

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 25 septembre 2014.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. salsifi

    salsifi
    Expand Collapse
    Guest

    C'est une chance de se trouver jolie en selfie ! Tu n'as besoin que de toi même pour avoir une jolie photo.

    Perso, c'est un angle de prise de vu qui me fait ressembler à un gros crapaud avec des cernes. Du coup, moi j'ai besoin de mon mec (et toute sa patience) pour faire 100 photos de moi à quelques mètres de distance pour espérer en avoir une ou je me trouve jolie ;)
     
  3. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    Attention, quelqu'un qui aime se  prendre en photo n'est pas forcément narcissique. Le narcissisme, c'est plutôt l'attitude de quelqu'un qui s'imagine que le monde tourne autour de lui/elle:

    Surestimation de ses capacités
    Exagération
    Vantardise
    Étonné de ne pas recevoir de louanges
    Dévalorisation des autres
    Fantasmes de succès, puissance, beauté
    Sentiment de supériorité
    Besoin excessif d’admiration
    Estime de soi très fragile
    Préoccupé par l’opinion des autres
    Besoin constant d’attention et d’admiration
    Sentiment que tout lui est dû
    Exploitation des autres
    Manque d’empathie
    Méprise les besoins ou sentiments d’autrui
    Froideur émotionnelle
    Réagit à la critique par la rage ou la provocation
    Envie les autres et croit que les autres l’envient
    Se considère comme unique et ne veut intéragir qu'avec des gens uniques
    Jalousie
    Arrogance
    Condescendance
    Repli social
    Réticence à prendre des risques lorsque l’échec est possible


    A une époque, j'ai été "copine" avec un vrai narcissique. Ce fut une expérience épuisante: il voulait sans arrêt que je l'admire, ne s'intéressait jamais à moi et ne se remettait jamais en question. En effet, il était accro aux selfies mais j'espère bien que parmi les gens qui font des selfies, il y en a qui savent s'intéresser aux autres. ;)


    Edit: Un jour, je lui ai gentiment conseillé de photographier ses parents pour nouer des liens avec eux (ils avaient des relations tendues). Il m'a répondu: "t'es folle, ils se négligent et ils ont pris du poids, ils voudront sûrement pas!"

    Pour lui, il fallait forcément être beau pour être photographié. ça m'a choquée, d'autant plus que j'appartient à la génération qui a grandi sans internet. Quand j'étais enfant, on photographiait sa bande de copains en se disant: "génial, on va tous être sur la photo, après ça nous fera de bons souvenirs..." Je crois que dans la tête de beaucoup de gens, photographier ses amis, c'est une façon de les aimer et c'est pour ça que les selfies peuvent choquer.

    Pour en revenir à mon ex ami narcissique, le jour où j'ai annoncé à mes proches qu'il allait falloir m'hospitaliser, je me suis attendue à des tas de réactions, de la gentillesse à la fuite en passant par la gêne. Lui m'a dit "oh, ça me touche ce qui t'arrive parce que je suis quelqu'un de sensible et qui s'intéresse aux gens. Le jour où le père de Miss France est morte, ça m'a bouleversé."

    Je vous jure qu'il a vraiment dit ça. ça, c'est un narcissique au vrai sens du terme. OK, j'arrête de raconter ma vie et désolée pour le gros pavé. :dunno:
     
    #3 lafeemandarine, 25 septembre 2014
    Dernière édition: 25 septembre 2014
  4. LanaByron

    LanaByron
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Le fait que les gens se prennent en photo ne me dérange pas. Ce qui m'agace c'est comment il le font.

    Je ne dis pas que c'est le cas de l'auteur mais, est ce que c'est nécessaire d'interrompre une conversation pour envoyer un snap de toute urgence, de documenter chaque seconde de sa vie, de taguer tout et n'importe quoi juste pour avoir des "likes" ?

    C'est pas le selfie qui m'agace c'est la dépendance aux réseaux sociaux.
     
  5. Tatsue

    Tatsue
    Expand Collapse

    Je trouve ce passage intéressant parce que j'ai eu à une époque des "amies" qui avaient effectivement un gros problème avec les gens qui "se kiffent trop" *dire avec un air dégoûté et le coin du nez plissé*
    J'ai remarqué que ça touchait beaucoup les filles parce qu'elles sont élevées avec un espèce d'esprit de compétition par rapport à leur physique. Ils faut toujouuuurs se comparer aux autres et une de ces personnes qui est, je le pense vraiment, malade sur ce point là à atteint un stade où j'ai tout simplement coupé les ponts parce que c'est vraiment bon pour personnes ces gens là. Elle me faisait des remarques même sur mon bonheur, quand j'étais un peu trop heureuse de partager des pensées positives sur facebook (j'avais la naïveté de penser que les gens de mon entourage pouvait être contents pour moi ou utiliser mes expériences positives pour se donner du courage, n'importe quoi !) eh bien je cite "on dirait que tu veux dire que la vie des autres c'est de la merde comparé à la tienne"

    Euh... merci mais non, ça, c'est toi qui le pense peut-être mais moi... :yawn: dès que j'étais un peu trop bien dans ma peau fallait qu'elle me fasse une super vacherie pour "gagner contre moi"... des gens malades ! Heureusement tout le monde est pas à ce point mais de  façon général, quelqu'un qui n'est pas heureux de ton bonheur que ça soit pour ton physique ou autre chose, c'est pas bon pour le moral !
     
  6. KtyKonéko

    KtyKonéko
    Expand Collapse

    Qu'on le veuille ou non, nous sommes encore sous les carcans des jugements judéo-chrétiens qui persistent à coller à notre société
    Une femme ne doit pas trop se regarder (dans une glace ou en selfie), ni "trop" s'aimer, sinon c'est une femme superficielle... soupiiiiiir

    Hors, si il y a bien un truc que j'ai appris du haut de mon grand âââge (42 ans quand même ^^), c'est qu'il est impossible d'aimer sincèrement les autres de façon équilibrée si on ne s'aime pas un peu soi-même
    Et si des selfies peuvent aider à dépasser ses complexes, je ne vois pas où est le mal. Moi, cela aurait pu me faire grand bien, mais dans les années 80-90, il n'y avait pas de portable
    Pour le reste, c'est comme pour le chocolat noir (bon pour la santé), tout est une question de mesure :cucul:
     
  7. natarocas

    natarocas
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement. Guest

    Il est mal vu de s'aimer et encore plus de l'afficher, tout comme il est mal vu d'être heureux et de le montrer.

    Je fais de la photo et oui j'avais pas mal de photos (mais proportionnellement aux autres bon ça fait plus tant que ça) de moi sur ma page photo. Une de mes collègues, chaque fois qu'on parlait de ça, se permettait la petite "tes photos sont jolies mais y'en a vraiment trop de toi quoi, même si elles sont belles aussi !".

    Mais euh... Je suis mon modèle le plus facilement disponible, il va de soi que je me prenne en photo quand j'ai une envie pressante et une idée de folie sans personne d'autre sous la main, non? Je la laissais parler, mais ça m'a super souvent interloquée...

    Bref pour en revenir aux selfies purs et durs, tant qu'on est à l'aise avec notre image et qu'un petit portrait nous fait un coup de fouet à la confiance en soi, parce qu'on s'aime un peu (pour une fois ou tout le temps, l'important c'est qu'on s'aime) et bah... Fuck les autres.
     
  8. evye

    evye
    Expand Collapse
    Guest

    Ouai enfin, il y a une différence entre s'aimer, se prendre en photo pour immortaliser cet instant, et passer ses journées a se prendre sous un angle différent pour chercher les likes sur Facebook. Pour moi il est la le problème, c'est de dire "je m'aime et je vous emmerde" tout en publiant les photos afin de demander l'approbation de votre réseau et la confirmation de votre pensée. J'ai une amie ( qui elle est réellement narcissique) se prend en photos 10 fois par jour, en sélectionne une par jour a offrir en pâture aux "wao tellement belle!". Si jamais la dernière née échoue aux tests du like, elle fond en larmes et c'est a nous de devoir la complimenter même si on en a pas envie. Merci l'estime de soi !
     
  9. Vanillyne

    Vanillyne
    Expand Collapse

    Personnellement je n'ai rien contre les selfies, et comme beaucoup de gens, c'est le fait de les publier. Depuis que j'ai une cam' sur mon PC ou que j'ai mon propre objectif (Portable ou appareil photo) je me suis prise souvent en photo pour tenter de m'aimer. J'ai souffert d'un gros manque de confiance en moi, ma timidité et mon léger surpoids ne m'ont pas aidé. D'où les selfies pour déjà me sentir mieux dans ma peau.

    Ce qui me gêne dans les selfies des autres c'est la publication. J'ai une connaissance sur FB qui a franchis les 1000 photos ... Et à chaque fois, madame a droit à "wo comment t'es belle" ... J'ai (Peut-être malheureusement) ce type de pensée qui me vient à l'esprit "Cette fille elle est jolie, elle le sait, ça lui sert à quoi de savoir qu'il y a plein de monde qui la trouve jolie ?". Peut-être que c'est une forme de jalousie de ma part. Après je ne vais pas non plus l'insulter ou lui faire une remarque. C'est son corps, pas le mien.

    Je ne pense pas, à mes yeux pour être bien dans sa peau, "suffit" de s'accepter, de se trouver pas trop mal, au moins de se trouver des points positifs. Les goûts peuvent tellement varier d'une personne à une autre que ça ne sert à rien de chercher à plaire à tout le monde.
     
  10. Coronille

    Coronille
    Expand Collapse
    Parfois, l'herbe est plus verte chez toi, j't'assure.

    J'aime bien prendre des selfies aussi, mais en privé, oh tiens elle est pas mal ma boucle qui tombe, et il y a une lumière superbe aujourd'hui. Hop, un petit selfie si j'ai le pc sous la main.
    Je pense que ce qui dérange, c'est cette ode à soi-même en public. En privé franchement, allons-y.
    Je ne doute absolument pas que le selfie, c'est bien, pour se faire plaisir à soi et rebooste l'ego. Ça ne fait pas de mal de s'aimer. Qui ne passe pas un bon quart d'heure devant le miroir pour se regarder sous toutes les coutures une fois par semaine ?

    Mais en public, le selfie, c'est mal vu, quand je prends une photo de mon assiette (pour mon propre souvenir, je n'ai pas instagram), ou de mes potes et moi-même, je me sens toujours un peu con.
    C'est relativement le même sentiment lorsque je prenais des photos de concert, sauf que le groupe ne prend pas la pose. Toi derrière ton téléphone, si.
    Cela dit, les selfies grimaces "hey regardez je suis à New York" pris vite fait, je n'y vois pas trop d'inconvénient.
    Je pense qu'on a juste l'air idiot à poser (l'air, juste l'air), c'est comme tous les gens qui mitraillent le grand Canyon avant de l'apprécier, ou le nombre de personnes qu'on voit sur le champ de Mars, faire des acrobaties ou des "je tiens la Tour Eiffel avec mes mains". Voir tous ces gens prendre des photos et des poses, ça dérange, comme s'ils étaient ailleurs que dans l'instant présent qu'on partage entre petits humains.
    Ils sont en train de poser pour d'autres.
    Un selfie ça peut être pour soi, pour les autres, pour les deux.
    Mais rien ne nous empêche d'être un tantinet, un brin narcissique, discrètement.
     
  11. kaligan

    kaligan
    Expand Collapse
    Vacances éternelles !

    Ce qui est chiant avec les selfies, surtout des jeunes je trouve, c'est les espèces de citations philosophiques nazes qui sont souvent accolées aux photos...
    Jme dis que ces filles auront ptet un peu honte quand elles auront pris de l'âge, comme mes conscrits avec les skyblogs
     
  12. harryjoe

    harryjoe
    Expand Collapse
    S'en tape le coquillard Guest

    Rien contre les selfie non plus, mais comme d'autre Madz' c'est cette obsession sur les réseaux sociaux qui est vraiment dérangeant. Surtout cette envie d'être "approuvée" ou "validée" par les autres. La quête du like.

    J'ai une apprentie au travail qui en est accro, pas une journée sans une photo d'elle sur instagram. En soit ça ne regarde qu'elle, mais le problème c'est que le 2/3 de ses photos sont prises au boulot !! :facepalm: Je trouve ça vraiment irrespectueux, surtout que moi je me gène quand je dois répondre à mes texto.
     
Chargement...