Parce que le féminisme, ce n'est pas que montrer ses seins parfaits.

Sujet dans 'Culture Générale' lancé par La petite cuillère, le 14 mars 2013.

  1. La petite cuillère

    La petite cuillère
    Expand Collapse

    Chères Madmoizelles,

    N'ayant pas trouvé de forum consacré au féminisme, je me permets de lancer la discussion ici...

    Les Femen, un mouvement féministe importé d'Ukraine défraie régulièrement la chronique en France. Nouveau féminisme? Révolution dans la communication? Ou bien jolies marionnettes?
    Personnellement, l'argumentaire "écrivons nos idées sur nos seins, ça passera mieux" m'a toujours laissée perplexe. A l'époque d'une société qui réagit au buzz, faut-il renoncer au débat d'idées, privilégiant ainsi la forme au fond?

    Le Monde Diplomatique propose un excellent article sur la dynamique pas si claire idéologiquement que ça des Femen.

    Pour le lire, c'est par là: http://http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2013-03-12-Femen

    A vos claviers ;)
     
  2. KYN

    KYN
    Expand Collapse
    Ohooohooooh-ohoh-oooh

    Le lien ne fonctionne pas :shifty:

    Il y a aussi un article intéressant à ce propos dans le dernier Causette.

    Je suis d'accord sur le fait qu'elles ne font que du buzz, mais je vois pas ça comme un problème majeur : elles n'alimentent pas le débat mais attirent l'attention sur celui-ci. C'est une sorte de service de com' du féminisme, qui, dans l'idéal, mène les gens à s'interroger sur ces problèmes et à se pencher sur les contenus créés par d'autres féministes. Le problème, c'est beaucoup de gens s'arrêtent sûrement à la première étape.
     
  3. La petite cuillère

    La petite cuillère
    Expand Collapse

    Merci de l'info :)

    Toutefois, ce n'est pas un sujet sur le sexisme mais bien sur le féminisme. Un topic qui à mon avis manque un petit peu ici: quand je parle de féminisme, je veux parler du monde militant et associatif qui existe, pas forcément des discriminations quotidiennes (bien qu'elles contribuent à un sexisme ambiant rendant plus que nécessaire le féminisme bien entendu!) mais plus de l'engagement. Parce qu'en tant que jeune femme, je me suis bien souvent demandé où il était ce féminisme et comment on peut agir aujourd'hui, au-delà de petits actes quotidiens... Quels associations? Moyens d'actions? Type de féminisme..? Toussa toussa...

    You know what I mean? ;)
     
  4. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    A lire aussi : [font='Helvetica Neue', Helvetica, Arial, sans-serif] [/font]FEMEN ouvre un camp d'entraînement à Paris - Le P'tit Reportage   

    de Laystary publié en septembre dernier sur madmoiZelle :)
     
  5. EllaFitz

    EllaFitz
    Expand Collapse
    La valse des monstres




    Je crois que la Mad voulait parler de ce lien (qui a beaucoup circulé parmi les "anti" Femen je crois ^^).

    Avant je pensais la même chose que toi, mais depuis que j'ai découvert à quel point elles étaient islamophobe / anti-Arabes, j'ai plutôt tendance à penser qu'elles constituent un vrai problème pour le féminisme. Je trouve leurs argumentations assez primaires aussi.
    Bref, sur bien des points, elles me font honte.

    Et juste pour finir, en tant que que féministe passionnée du monde arabe, j'ai pas envie qu'on m'assimile à ça :



    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Et je répondrai plutôt par ça :


    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !


    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !





    Même si je ne suis pas non plus d'accord avec tous les messages de réponses postés par les meufs de MuslimPride, je suis assez pour leur démarche générale de "Ne me libérez pas je m'en charge".

    Et un article en bonus sur la réponse des musulmanes aux Femens sur Barbieturix
    Maintenant je me calme avec les liens c'est promis :shifty:

    Edit : OMG OMG j'avais pas lu ça haha

    "Au sujet de la « Muslim Women Against Femen », la leadeuse des Femen, Inna Shevchenko livre ses impressions au Huffington Post britannique : “Elles disent qu’elles sont contre les Femen, mais nous affirmons que nous sommes là pour elles. Elles écrivent sur leurs pancartes qu’elles n’ont pas besoin d’être libérées, mais leurs yeux disent “aidez-moi”. Vous savez, à travers toute l’histoire de l’humanité, les esclaves ont nié être esclaves."


    C'est grandiose.

     
    #5 EllaFitz, 20 avril 2013
    Dernière édition: 20 avril 2013
  6. Elawan

    Elawan
    Expand Collapse
    I want to break free!

    Le mouvement des Femen a eu un certain succés en Ukraine,mais en France ça a l'air différent...
    De plus, j'ai remarqué qu'en fin de compte, ça les dessert complètement. Même si l'action est un peu provoc' pour faire réagir, j'ai le sentiment que les gens (surtout les mecs en fait) sont plus là à mater leurs seins qu'à faire gaffe à leur message...
     
  7. ~Ilusae

    ~Ilusae
    Expand Collapse
    Vertiginée.

    L'exportation du concept l'a peut-être un peu desservi étant donné que les situations ukrainiennes et françaises sont différentes mais les Femen ont le mérite, je trouve, de provoquer des réactions et des questionnements comme le montre ce topic. Avant les Femen, je souffrais un peu du cliché féministe = vieille 68arde aigrie, chienne de garde etc etc ... Les Femen ont fait évoluer les choses ... vers une image pas forcément moins flatteuse. Mais je me pose quand même la question de savoir quel compromis faire entre les actions choc qui font parler d'elle et des propos plus raisonnés que les médias ne couvrent pas. J'ai l'impression que pour faire avancer l'égalité des sexes de manière un peu globale et non à une échelle très individuelle, il faut forcément montrer ses seins ...  : /  Au final je suis assez dépitée et les Femen expriment quand même bien ça : qu'est-ce qu'il faut faire pour qu'on nous entende ? Se mettre à poil ?!
    Pourtant, lisant Causette, je vois bien qu'il y a d'autres méthodes seulement justement Causette est-elle condamnée à fréquenter les milieux qui s'intéressent au féminisme, tandis que les Femen ont quant à elles trouvées un moyen d'être plus largement vues par une population moins portée sur le militantisme etc via de grands médias ? Mais est-ce que justement c'est à ce moment là qu'elles sont stigmatisées car vaguement présentées comme des extrémistes qui se désapent et qui crient fort pour on-ne-sait-trop-quoi ? Je suis assez perplexe mais moins critique à l'égard des Femen que nombre d'entre vous, apparemment. Elles soulèvent ( à leur insu ou non ) des questions intéressantes et posent par là même la problématique du féminisme de demain je trouve : sous quelle forme ? Avec quel moyen ? Jusqu'où aller ?
     
  8. Lysine_

    Lysine_
    Expand Collapse
    Anciennement Risika

    C'est parce qu'il y a un sondage, donc à chaque fois que quelqu'un vote, le topic remonte ;)
     
Chargement...