Parler différement du trouble dissociatif de l'identité et de la schizophrénie

Sujet dans 'Le Forum à Suggestions' lancé par Tricoti-tricota, le 11 février 2017.

  1. Tricoti-tricota

    Tricoti-tricota
    Expand Collapse

    Voilà, vous parlez de différentes maladies mentales, prenez en compte des personnes qui l’ont/le vivent et je trouve ça génial.

    Malheureusement vous n’avez jamais fait d’articles quant à la schizophrénie ou le trouble dissociatif de l'identité.

    Enfin si deux (ou trois si on ajoute Fight Club) (d’après mes recherches) : Vis-à-vis du film Split et The Crowded Room. Même s’il s’agit de films traitant du trouble dissociatif de l’identité, cela va aussi stigmatiser la schizophrénie (c’est pour cela que je cite les deux), car énormément de personnes pensent que la schizophrénie est un dédoublement (triplement, ou plus ?) de l'identité (ce qui est faux), même la rédactrice de l’article vis-à-vis de The Crowded Room a fait l’erreur en parlant de schizophrénie (qu’elle a ensuite modifié suite au commentaire d’une lectrice).

    En effet, mis à part les sites spécialisés, il y a très peu de sujet (dans Madmoizelle mais aussi partout), traitant de ces deux maladies en dehors de la violence (pour la schizophrénie, le trouble dissociatif je ne sais pas trop, dans les films en tout cas c’est sûre). En effet, les personnes atteintes de schizophrénie ne sont pas plus dangereuses que les autres, elles ne commettent proportionnellement pas plus de meurtres que les personnes sans maladie, à la différence que lorsqu’une personne sans maladie commet un meurtre on ne pointe pas le fait que les personnes sans maladie sont violentes, ce qu’on fait pour les schizophrènes. (je ne parle pas ici du trouble dissociatif de l’identité car je n’ai pas trouvé de chiffres)

    Les deux films dont vous parlez sont des films ou la personne atteinte de la maladie a un comportement (extrêmement) violent. Je ne juge pas de la qualité cinématographique de ces films, ou les autres intérêts qu’ils peuvent avoir (je ne les ai pas vu, mais j’ai vu Fight Club il y a longtemps, que j’ai bien aimé alors qu’il [alerte spoiler]associa malheureusement une fois de plus dédoublement de l'identité et violence).

    Ce serait vraiment cool qu’un journal qui a autant de visibilité que le vôtre fasse des articles sur ces maladies mentales (j’imagine qu’il ne faut pas trop compter sur des témoignages vus que ces maladies sont très stigmatisées, mais il y a déjà plusieurs témoignages sur la schizophrénie qui existent ).

    En résumé ce message est un peu un coup de gueule vis-à-vis de la représentation du trouble dissociatif de l'identité au cinéma et du coup dans la société en général (et le contre coup que subie la schizophrénie).

    Si par tout hasard vous décidez de faire un article sur la schizophrénie (je n’ai pas assez de connaissances vis-à-vis du trouble dissociatif de l'identité), je suis tout à fait motivée à l’idée de vous aiguiller (on peut pas tout savoir), lire votre article pour ajout ou correction (bien sûre je ne suis qu’un individu avec donc un seul point de vue et des connaissances limitées, mais que j’ai accumulé depuis un petit moment). Après voilà je vous laisse faire le travail je n’ai pas vos qualités rédactionnelles ^^
     
    #1 Tricoti-tricota, 11 février 2017
    Dernière édition: 13 février 2017
    Pample-Lune, Manea, Tippi et 2 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...