Passer le permis en candidat libre, une façon méconnue de faire des économies

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Chloé P., le 20 octobre 2016.

  1. Chloé P.

    Chloé P.
    Expand Collapse
    Ancienne rédactrice sur la rubrique Devenir Adulte

  2. Gadda

    Gadda
    Expand Collapse
    "Il se trouve que par hasard, j'ai justement un biscuit sur moi."

    Je pense qu'il y a une petite erreur de ponctuation qui fait qu'une phrase n'est pas très compréhensible : "Être sous la surveillance constante et directe d’un accompagnateur qualifié (i.e. détenteur du permis, que tu prépares depuis au moins 5 ans sans interruption)".
    Là, ça veut dire qu'on prépare le permis depuis 5 ans sans interruption, je pense que ce serait plutôt "i.e, détenteur depuis plus de 5 ans sans interruption du permis que tu prépares" :fleur:
    Sauf si j'ai mal compris, mais dans ce cas je ne comprends pas pourquoi préparer le permis depuis 5 ans sans interruption, peut-être que j'ai loupé un truc :ko::fleur:
     
    Laoragwen, RadioRimbaud et Chloé P. ont BigUpé ce message.
  3. Locke

    Locke
    Expand Collapse
    If one wolf's alive, the sheeps are never safe.

    Bon c'est très bien tout ça, genre vraiment, mais moi ça me choque qu'on laisse une personne qui n'est pas formée du tout prendre la main sur l'apprentissage de la conduite d'un futur conducteur dès le début. Evidemment, y'a l'économie réalisée qui est très importante. Ceci étant :
    - je pense qu'en termes d'assurance, ça doit pas être gratuit. Que ce soit pendant les leçons de conduite, ou une fois le permis passé, et venu le moment de payer l'assurance pour un véhicule (et ça me semble tout à fait cohérent).
    - c'est une chose que de faire de la conduite accompagnée (où on a déjà des bases) ou de la conduite supervisée (idem) parce qu'à priori, le mono a déjà eu le temps, en 20 ans, de faire passer des choses, des règles indispensables type angles morts, comment bien prendre un rond point, les vitesses, le fait que non pour s'arrêter à un feu on se met pas au point mort avec le pied sur le frein en attendant que la voiture s'arrête gentiment, ces trucs là un peu importants quand même. C'en est une autre de commencer DES LE DEBUT a conduire avec quelqu'un qui n'applique plus vraiment la théorie pure, mais a déjà commencé à construire sa propre conduite (parce qu'une fois le permis obtenu, la voiture accessible, il faut pas très longtemps pour commencer à se détacher petit à petit des automatismes que les moniteurs ont essayé de transmettre pendant des heures). Du coup, le jeune conducteur commence à conduire avec des automatismes qui ne sont pas forcément les bons...
    - et puis franchement, apprendre quelque chose à quelqu'un ça s'apprend. Exemple : je suis psy, j'ai des connaissances bien spécifiques dans des domaines assez pointus, ça ne veut pas dire pour autant que je sais enseigner ma spécialité de façon suffisamment pédagogue pour qu'au final, la personne ait la possibilité d'être psychologue également. Sans parler du fait que la conduite change, les réglementations changent, et je pense que toute personne qui a passé le permis puis conduit avec ses parents/des personnes plus âgées ensuite s'est fait la remarque à un moment donné que ces personnes font des trucs dans leur conduite qui sont dangereuses/inconscientes/pas vraiment correctes vis à vis des autres usagers de la route.

    Aujourd'hui, on sait que le permis de conduire est un gouffre financier pour beaucoup de personnes, tout en étant indispensable à quiconque ne travaille pas dans les grandes villes/ayant à se déplacer pour son travail/toute autre raison. J'ai du mal à comprendre pourquoi on n'essaie pas plutôt de mettre en place des financements un peu différents (i.e. basés sur le revenu, par exemple, pour que les familles qui sont vraiment en difficulté n'aient pas besoin de se couper un rein ou de renoncer au permis pour un de leurs enfants) qui seraient à mon sens bien plus cohérents. Je serais curieuse du taux de réussite de ces permis passés en candidat libre.

    Personnellement, je suis contre.
     
    Chouette-Culotte, Kounette, Muwglyk et 7 autres ont BigUpé ce message.
  4. Somebody else

    Somebody else
    Expand Collapse
    Déteste le rose.

    Je connaissais cette pratique (qui est de toute manière écrite depuis des lustres sur le site du service publique donc pas vraiment secrète). Par contre, cela impose tout de même que la personne accompagnante soit un minimum formée (académiquement ou non) afin que la conduite soit sûre (apprentissage des angles morts, bonnes techniques pour les manœuvres, le recul etc.) et corresponde aux exigences des inspecteurs de l'examen final (sécurité, connaissance et prise en compte des risques etc.).

    Ça n'est probablement pas adapté à tous les cas, mais de mon point de vue, ça peut aussi être super intéressant en complément d'un cursus à l'autoécole. Le forfait de base étant souvent de 20 h, intercaler quelque "leçons" particulières avec un véhicule double-commande peut peut-être aider à faire baisser la facture tout en gagnant un peu en expérience (pour peu qu'on ne soit pas un vrai danger ou quelqu'un qui a des difficultés) :hesite:.

    Mon moniteur d'autoécole m'avait aussi dit que pour arrondir leurs fins de mois, un certain nombre d'instructeurs louaient des véhicules double-commande et enseignaient à côté de leur activité principale à des personnes qui voulaient passer le permis en candidat libre (ce qui est illégal parce que l'accompagnateur ne peut pas être rémunéré normalement).
     
    Licornichon et Locke ont BigUpé.
  5. Ayrshire

    Ayrshire
    Expand Collapse

    terrible!

    ma galère permis est terminée, mais c'est typiquement le genre de chose que j'aurais adoré savoir... j'ai eu un nombre hallucinant d'heures de conduite en auto-école, et autant au début j'ai raté parce que j'étais pas prête, autant à la fin c'était plutôt un problème de confiance en moi. à 40€ l'heure pour regagner un petit reliquat de confiance, ça fait un peu cher à la longue.

    comme l'ont dit @Anableps et @Locke avant moi, j'ai quelques doutes sur une formation "full candidat libre", parce que les moniteurs ne font pas qu'enseigner la conduite, ils donnent aussi les codes implicites à respecter pour pas se faire recaler. et puis avec toutes les réformes qu'il y a tout le temps (y en a-t-il eu une récemment d'ailleurs?) sur l'examen, je sais même pas si j'obtiendrais mon permis si aujourd'hui je devrais le repasser.

    mais comme complément pour acquérir de l'expérience sans y laisser un rein, c'est vachement valable!
     
    Babitty Lapina et Somebody else ont BigUpé.
  6. Aky_x

    Aky_x
    Expand Collapse

    @Locke C'est marrant, c'est ce que je dis à mon chéri qui est belge :). Et en Belgique, c'est quelque chose de courant d'apprendre à ses enfants de conduire sans AUCUNE heure de conduite en auto école. Alors je ne parlerai pas aussi bien qu'un belge qui connait ça et qui l'a vécu mais en gros :
    - il faut que l'accompagnant ait son permis depuis au moins 7 ans et ne pas avoir eu d'infractions
    - il faut avoir eu son code/permis théorique

    Par contre, le permis se passe sur la voiture sur laquelle on a appris, soit notre propre voiture. Il n'y a pas de double pédale.

    Chez eux, c'est "encore mieux" vu que ça ne coûte environ 100€ pour code+permis.

    D'après son expérience, les gens font les premières heures sur un parking vide (genre un dimanche) jusqu'à maîtriser le véhicule puis après ils passent sur de la route. Alors après, comme en France, il faut que les parents aient du temps et soient un minimum pédagogue pour pouvoir faire apprendre ça à leurs enfants. Par contre, je suis d'accord, il faut que la personne qui apprend à conduire à son enfant puisse donner tous les éléments nécessaires à réussir son permis (les choses que l'examinateur ne laisse pas passer, mais qu'en vrai on fait tous).
    Et du coup, si on rate le théorique ou le pratique, on est obligé de faire des heures en auto-école. Sinon au niveau de la réussite, c'est assez similaire à la France, il me semble avoir vu env. 55%.

    Je ne me sentirai pas de le faire pour mes enfants, de peur qu'ils fassent des conneries mais en Belgique c'est comme ça depuis un moment et ça ne génère pas plus d'accidents que ça (après vu l'état de leurs routes, ça m'étonne pas AHAHAH).
     
    Denderah, Anableps, Somebody else et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. Locke

    Locke
    Expand Collapse
    If one wolf's alive, the sheeps are never safe.

    @Aky_x C'est bon à savoir ! Après il me semble que le fonctionnement est plus ou moins le même aux US non ?
    Peut-être que la mentalité des conducteurs est différente en belgique, aussi, parce que franchement, quand je vois le comportement/la mentalité des français, c'est assez hallucinant. Genre "les radars c'est pour se faire du fric" mais en fait, mec, les limitations de vitesse c'est pas optionnel du tout, c'est une RÉGLEMENTATION donc si tu respectes la réglementation -> pas de contravention. CQFD.
     
    Netissi et Somebody else ont BigUpé.
  8. Twinsen

    Twinsen
    Expand Collapse

    Je confirme pour les Belges, c'est une pratique assez courante chez nous, je suis d'ailleurs étonnée qu'en France ça soit si peu répandu...

    Il faut aussi préciser que chez nous, quand on le passe en filière libre, on n'a jamais le droit de conduire seul-e tant qu'on n'a pas passé le permis. Par contre quand on prend des heures d'auto-école, à partir d'un certain nombre d'heures on peut rouler tout seul (mais pas entre 22h et 6h). Je sais pas comment ça se passe en France... En filière libre on peut rouler à n'importe quelle heure MAIS toujours avec notre "moniteur volontaire"... Quand on voit le prix des heures d'auto école ça se comprend que beaucoup ne veuillent pas apprendre comme ça :erf:
    Et effectivement souvent on commence dans un endroit totalement désert, d'abord on apprend l'embrayage, le démarrage etc... On ne se jette pas sur la route dès qu'on a le volant en mains :d
    Il est aussi courant qu'on prenne 6h de conduite avant de passer le permis, pour quand même avoir un moniteur agréé qui nous donne des trucs et astuces qu'une personne non agréée ne pensera pas spécialement à nous dire parce que c'est logique pour elle...
    Et si on rate le permis 2x, on doit reprendre 6H.

    Et puis aussi un truc qui change, c'est que notre "L" (licence) disparaît dès qu'on a le permis, alors qu'en France il me semble que vous devez garder votre "A" deux ans, même si vous avez le permis ? (ou alors j'ai mal compris ?)
     
    Somebody else a BigUpé ce message
  9. Twinsen

    Twinsen
    Expand Collapse

    @Anableps ah oui, d'ailleurs j'ai oublié de préciser qu'en Belgique, tu dois attendre un certain temps avant de pouvoir passer le permis si tu es en filière libre (deux ou trois ans aussi de mémoire ?). Après tu dois repasser le théorique.
    Mais bon effectivement ils ne peuvent pas contrôler si tu as roulé un certain nombre d'heures, comme en conduite accompagnée (où il y a aussi un certain délai + nombre d'heures obligatoires avant de passer le pratique...)
    Je me suis souvent dit que ça serait utile si on gardait notre L plus longtemps, les autres conducteurs auraient peut-être plus de patience...
    (J'ai passé mon permis il y a tellement longtemps et ça a tellement changé depuis, je ne suis plus trop sûre des délais!)
     
  10. Twinsen

    Twinsen
    Expand Collapse

    @Mels Les gens oublient vite qu'ils ont dû apprendre un jour eux aussi :rire:
     
    ChansonMuette, Denderah et Mels ont BigUpé ce message.
  11. Yaladaisa

    Yaladaisa
    Expand Collapse
    Je suis un nuage

    Faux, maintenant les opérateurs agréés sont les mêmes tant pour les auto écoles que les candidats libre. Je viens de passer mon code, à la date que je voulais à l'heure que je voulais en candidat libre, en même temps qu'une auto école, vu qu'à présent les opérateurs sont indépendants et qu'il y a toujours de la place aux sessions.
     
  12. Chokochoc

    Chokochoc
    Expand Collapse
    Le chocolat, ça chatouille le nez!

    @Twinsen pour les délais entre les permis théorique et pratique en Belgique, c'est 6 mois. la durée de validité du permis théorique en filière libre est de 36 mois et celle avec l'auto-école (se pointer avec son résulte réussi de théorique+20h d'auto-école obligatoire avec un test à passer propre à l'auto-école) est de 18 mois.
    Pour rebondir sur ce que disait @Anableps sur les délais de RDV pour le pratique, ils n'étaient pas très élevés (pour mon cas c'était 4 semaines quand je l'ai passé en libre et une semaine quand je l'ai repassé en auto-école) mais bon j'étais à la campagne. Mes amis dans les agglomérations avaient plus de délais mais les examinateurs étaient moins vaches.
     
    Anableps a BigUpé ce message
Chargement...