Payer pour décrocher un stage !

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 11 octobre 2010.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Tu es jeune diplômée et à défaut d'avoir décroché un CDI miraculeux tu cherches un stage pour faire tes premiers pas en entreprise ? Achtung ! Marianne2 nous apprend
    ce matin que des magouilleurs créent des organismes de formation bidon pour proposer des conventions de stage contre espèces sonnantes et trébuchantes (400 à 800 euros). Pire, certaines universités sont elles aussi tentées par ce joyeux business.
    Tous les détails dans cet article signé Pauline Baron.
     
  2. Zyga

    Zyga
    Expand Collapse

    ça ne m'étonne pas et ça ne va pas aller en s'arrangeant avec le décret sur les stages qui a été mis en application début septembre.

    Déjà que la plupart du temps il faut payer pour être stagiaire : pas ou peu de rémunération et un loyer à payer si l'on monte à Paris pour trouver un stage par exemple. Alors si il faut en plus rajouter les 400? pour avoir la convention, le stage va devenir un produit de luxe.....

    Il me semble pourtant clair que les abus proviennent des entreprises qui promettent monts et merveilles si l'on fait l'effort de renouveler pour 6 ou 12 mois supplémentaires notre stage!
     
  3. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Comme aimait à le dire notre ancien président Jacques Chirac, "les promesses n'engagent que ceux qui les croient".
    Ne faut-il pas tout simplement interdire le stage ? Le stage est un truc (un mal ?) très français qui n'existe quasiment nulle part ailleurs que dans notre pays...
     
  4. dresden

    dresden
    Expand Collapse
    Stressée a mort

    Je pense qu'il faudrait revoir la formule du stage. Je ne trouve pas le système mauvais loin de là, des expériences et un côté pratique pour les étudiants + une entreprise ouverte aux "jeunes" et qui bénéficie d'une main d'oeuvre moins chère. Maintenant avec les frais de personnel, l'entreprise doit se contraindre constamment, ce qui n'est pas vivable surtout lorsque c'est une petite entreprise ou qu'elle débute, un stagiaire représente des charges sociales moins importantes. En conclusion cette dernière devrait accueillir à bras ouverts le stagiaire en le respectant et c'est l'Etat qui devrait encourager ce comportement (structures, lois, plus d'aides, moteur de recherche national/régional pour les petites annonces de stage, car pour l'instant c'est le gros bordel sur les sites destinés à la recherche de stage, etc.....)
    Je sais très bien que de nombreuses entreprises exploitent leurs stagiaires . Tout le monde le sait. Le gouvernement devrait mettre en place une législation plus sévère à l'égard des entreprises qui recrutent des stagiaires avec par ex: un nombre d'heures max et un seuil de rémunération minimum à partir d'un mois. Car même si le stagiaire apprend, il devrait être considéré comme faisant parti de l'entreprise et doit être reconnu pour les tâches qu'il effectue. Pour l'instant les entreprises par ex lors des vacances recrutent des stagiaires pour remplacer des employés en congés payés ce qui est interdit en théorie mais en pratique cette méthode honteuse est rarement punie. Une législation qui encadrerait les stages serait bienvenue. Car à mon avis c'est un concept qui pourrait marcher si les entreprises n'abusaient pas. Il ne faut pas oublier qu'à la clé, les stagiaires sont là pour appréhender le marché du travail (son cadre, ses horaires, ses contraintes) et pour s'enrichir socialement et humainement. Sauf qu'aujourd'hui le stage est souvent = surexploitation ou procrastination. C'est bien dommage...
     
Chargement...