Peut-on guérir de la peur de décevoir ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 12 octobre 2016.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Lisabel

    Lisabel
    Expand Collapse
    Plus rien à dire... Quoique !

    Ouaip, c'est bien vrai tout ça !
    Mais... comment on fait concrètement...?
    Parce que ça a l'air plus simple que ça ne l'est vraiment, à mon avis :erf:
     
  3. ben quoi ?

    ben quoi ?
    Expand Collapse

    Perso, j'ai toujours fait ce que je voulais de ma vie, sans écouter les autres (famille, amis...) De toute façon, je savais qu'ils n'étaient pas d'accord avec mes choix de vie et que si je les avais écoutés, je n'aurais jamais vécu autant de chose. Et je ne le regrette pas du tout !!!
    J'estime que c'est ma vie et j'en fais ce que je veux. Donc, la peur de décevoir, je ne connais pas et je n'ai aucun compte à rendre à qui que ce soit. NA !
     
  4. Lifaë

    Lifaë
    Expand Collapse
    "Of course it is happening inside your head, Harry, but why on earth should that mean it is not real ?"

    Mais, mais.. je n'avais pas vu cet article :hesite:

    Pourtant, c'est tellement moi :lunette: J'ai mis du temps à m'en rendre compte, mais je suis devenue une pro pour faire ce que les autres attendent de moi à la place de ce que moi je veux faire... parce que j'ai toujours super peur qu'ils soient déçus, ou pas d'accord avec ce que je veux/suis. Et c'est con, mais je crois qu'avant de lire cet article, je n'avais jamais vraiment pris le temps de faire la différence entre les deux... :dunno:

    Et du coup, aujourd'hui j'ai un peu l'impression que mon entourage ne me connaît pas réellement, parce que j'ai toujours agi "comme ils pensent que j'agirais" (ou plutôt comme je pense qu'ils pensent que j'agirais, vous avez saisi l'idée), toujours fait ce que je suis "censée" faire, comme si je n'avais pas changé depuis genre mes 10-12 ans, de peur d'entendre le fameux et redouté "mais enfin, ça ne te ressemble pas..!" :erf: (Ce qui est con, on va pas se le cacher, j'ai beaucoup changé depuis le temps, et je ne parle pas seulement de la puberté :lunette:)

    Enfin en tout cas, merci pour cet article, je ne m'étais jamais penchée sur cette histoire d'être déçu par et pour... Et en fait, au fond, j'ai plus peur qu'ils soient déçus par "qui je suis" que "ce que je fais", réellement. Et du coup, je crois bien qu'il y a moyen que je travaille avec ça. Enfin, je ne dis pas que d'ici demain j'aurai réussi à me débarrasser de mes mauvaises habitudes, mais ça devrait déjà bien m'aider à tenter plus de dialogue avec ma famille :nod:

    Merci :highfive:
     
    Lisabel a BigUpé ce message
Chargement...