Porter du cuir ...

Sujet dans 'Sciences, Nature et Ecologie' lancé par Ethyline, le 31 juillet 2011.

  1. Ethyline

    Ethyline
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Salut à toutes !
    Je ne sais pas si je poste ce sujet au bon endroit, j'ai hésité à le mettre dans le forum "mode" ...
    Je porte beaucoup de cuir, parce que cela dure plus longtemps que le synthétique, et je n'aime pas trop l'idée du gâchis, de jeter mes vêtements parce qu'ils sont trop abîmés ...
    Mais je me demandais: le fait de porter du cuir, concrètement, est-ce que c'est aussi "mal" que de porter de la fourrure de bête ? Jusqu'ici je pensais que non, parce qu'on m'a toujours dit que la peau pour le cuir était récupérée sur des animaux déjà morts pour une autre raison (consommer la viande, chose à laquelle je ne suis pas du tout opposée); et que pour récupérer la fourrure de bête on "dépèce" les animaux vivants pour qu'elle soit plus esthétique, chose que je trouve vraiment immonde. Mais est-ce qu'on en tue uniquement pour récupérer le cuir ? Et en terme de bilan "écologique", vous pensez qu'il faut mieux tuer des animaux pour en faire du cuir ou produire du cuir synthétique avec des matières mauvaises pour l'environnement, d'autant plus que le vêtement ne tiendra pas longtemps, sera jeté puis renouvelé ?
     
  2. Betty Blue

    Betty Blue
    Expand Collapse
    Work in progress

    Je n'ai jamais entendu dire qu'on enlevait la peau directement sur l'animal vivant. Concrètement, je ne vois d'ailleurs pas très bien comment on pourrait le faire.

    La plupart du temps, les cuirs proviennent d'animaux d'abattoirs, donc d'animaux qui serait de toute façon morts même si on n'en avait pas récupéré la peau. On ne les a pas tué pour leur prendre leur peau mais pour leur viande. (ce qui peut d'ailleurs aussi être discutable mais ce n'est pas le sujet de ce post)

    Le cuir est lui-même est une matière 100 pour cent naturelle et donc biodégradable. Pour qu'elle ne se décompose pas, on a dû la tanner. Et c'est là ça peut devenir beaucoup moins respectueux de l'environnement. La technique la plus utilisée actuellement est le tannage chimique qui utilise beaucoup de métaux lourds. Mais il y a aussi le tannage écologique à base de tannins naturels (source).

    Les matières synthétiques sont obtenues par synthèse de composés chimiques. Ces composés chimiques viennent presque exclusivement d'hydrocarbures (donc pétrole, gaz, charbon). (source wikipédia).

    Les fibres synthétiques posent des problèmes particuliers, notamment liés à leur moindre dégradabilité, biodégradabilité faible ou nulle, et à leurs composants qui peuvent poser des problèmes pour la santé parce que toxiques (colorants, additifs), allergènes, ou assez fines pour pénétrer l'organisme (asbestose). Quand elles sont produites à partir de pétrole, charbon ou gaz naturel, ou agroproduits ayant nécessité des engrais, pesticides et un important travail du sol, elles ont un impact en terme d'émission de gaz à effet de serre, de bilan carbone ou d'empreinte écologique qui sont encore difficile à évaluer quand elles se substituent à des fibres naturelles issues de cultures ou de la nature.(wikipédia)

    Les fibres synthétiques représentent donc une vraie catastrophe environnementale et sont donc à éviter le plus possible.

    Je pense que en matière de respect de l'environnement le cuir l'emporte sur les matières synthétiques.

    Le lin est ,d'après mes faibles connaissances en la matière, le tissu le plus écologique , beaucoup moins exigeant en eau et engrais que le coton.
     
  3. Gorgophoné

    Gorgophoné
    Expand Collapse
    envie d'un gros hamburger

    Pourrais tu m'indiquer vers quel moment ? J'ai été militante pour la protection des animaux, les autres images je les ai hélas vu de multiples fois :'( pas trop envie de voir et revoir alors que tu prêche une convertie. Je voudrais cependant en savoir plus sur le cuir.

    Pour le cuir, de façon historique, on a eu un usage raisonnable, mais nous avons dérapé déjà par le passé : je pense aux bisons exterminés pour la peau qui était vendue 3 dollars à l'époque (conquête de l'ouest, début des chemins de fer). De plus, celà n'était que rarement pour le vêtement. La peau servait surtout à produire des courroies pour le monde de l'industrie (merci Arte !).

    Son usage me gène surtout quand à mes yeux, la pièce ne justifie pas l'usage de cuir. Chaussures : pourquoi pas... mais un corset ? Un pantalon ? est ce bien nécessaire ? J'ai envie de dire non.

    En tout cas, tu pose une très bonne question !
     
  4. Gorgophoné

    Gorgophoné
    Expand Collapse
    envie d'un gros hamburger

    Louis ça me fait du bien de lire ça. Végétarienne pendant 8 ans et ancienne militante pour la protection des animaux, c'est surtout l"hypocrisie qui m'a bien pété les c.... cacahuètes ces dernières années.
    J'ai vécu pendant quelques années avec un homme qui mangeait de la viande, mais qui ne voulait pas la cuire lui même et qui ne voulait surtout pas que ça ressemble à un morceau de chair morte (nuggets, cordons bleus, ce genre de c...). Ça ma mis les nerfs en pelote plus que toutes les vestes en cuir de la terre.

    Maintenant, je suis passée du coté piscivore et je déclare une paire de bottes en cuir. C'est pas bien, je le sais. Je gère ma nature humaine (et donc parfois faible) du mieux que je peux. Je ne cherche pas à passer pour une sainte bien au contraire : ces écarts, je ne me les suis autorisé que pour en éviter de plus gros à mes yeux (manger trois vaches et leurs veaux sur un coup de tête, m'acheter un canap en cuir... horreur malheur !). Je comprend quand tu parles de faire le point. Trouver le juste millieu, j'entend par là ce que l'on peut changer dans son mode de vie à long terme (si c'est pour peter les plombs en 6 mois ça sert à rien), c'est certainement le travail d'une vie non ?
     
  5. Betty Blue

    Betty Blue
    Expand Collapse
    Work in progress

    Ah non , je ne sais pas si c'est moi qui était visée par "Les gens qui te disent que le cuir est récupéré sur les animaux déjà abattus pour la viande, je me demande d'où ils tirent l'information, mais c'est surtout pour se donner bonne conscience et continuer à fonctionner de façon non-responsable (De toute façon ils ont déjà été tués).".

    Mais je tiens à me défendre (non mais :cretin:). Je m'était déjà renseignée sur la question (bouquin emprunté à la bibliothèque, j'essayerai de retrouver la source mais bon ça date. Donc à voir...). Une énorme majorité des peaux proviennent bien d'animaux d'abattoirs (vaches, moutons et chèvres). D'animaux donc tués pour leur viande et effectivement pour leur peaux. Il n'est pas question de se donner bonne conscience (d'ailleurs en ce qui me concerne, je suis ,à une ou deux cuisses de poulets par mois près, végétarienne). (Je précise d'ailleurs dans mon premier post que élever et tuer des animaux pour leur viande est aussi discutable.)

    EDIT: sur ce site:
    "Les dépouilles et les peaux du bétail, moutons et chèvres fournissent les principales sources de matières premières pour les tanneurs américains.
    Elles proviennent principalement de plus de 35 millions de bovins qui sont abattus et consommés chaque année et des vaches laitières qui sont tuées une fois qu'elles ne sont plus rentables pour la production laitière.
    Le box (cuir de veau) est un dérivé de l'industrie laitière et de la viande de veau qui soumet les animaux, dans toutes les fermes industrielles, à quelques-unes des conditions les plus inhumaines qui soient.
    La peau d'un veau mort-né, obtenu au cours de l'abattage d'une vache gestante, fourni des prix particulièrement élevés et est utilisée pour faire de la suédine.
    La plupart des peaux de mouton vient d'Australie et de Nouvelle-Zélande quand les "vieux" moutons à laine sont abattus pour la boucherie"


    Je ne raconte donc pas n'importe quoi. C'est un site des amis des animaux qui le dit, alors.

    Après il y effectivement des tas d'autres bêbêtes dont on tire du cuir: autruches, crocodiles de tous genres, serpents. Et ceux là par contre sont tués uniquement pour leur peau. Leur viande est jetée ou utilisée pour nourrir les braves toutous et les chachats domestiques. Ces cuirs-là sont généralement (à l'exception du kangourou), réservés à la maroquinerie de luxe, tandis que les cuirs d'abattoirs servent de manière générale plutôt pour l'ameublement et les vêtements en cuir (donc l'énorme majorité des cuirs que l'on trouve dans le commerce).
     
  6. Citronnelle

    Citronnelle
    Expand Collapse
    Since everything is a reflexion of our minds... Everything can be changed by our minds. - Buddha -

    Oui, en chine par exemple on enlève la peau des animaux vivants (chiens, renards, lapins, chats, singes, etc...) : c'est le dépeçage.
    Tapes sur google si ça te dit mais c'est pas beau à voir.
     
  7. Galia

    Galia
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Pas qu'en Chine!
     
  8. Citronnelle

    Citronnelle
    Expand Collapse
    Since everything is a reflexion of our minds... Everything can be changed by our minds. - Buddha -

    Oui c'est pour ça que j'ai mis "par exemple" mais malheureusement ça ne se fait pas qu'en Chine...
     
  9. KBi

    KBi
    Expand Collapse
    Onk Onk

    Pour ce qui est chaussure, il y a des marques qui se démarquent à ce niveau là : El naturalista par exemple que tu peux trouver assez facilement. Il y a patagonia aussi. Tu peux aller verifier pour chacune d'elle si tu le souhaite. Pour en trouver d'autres, sarenza a une rubrique "green" .
     
Chargement...