Pourquoi… est-ce qu’on me propose des médicaments génériques à la pharmacie ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Chloé P., le 19 octobre 2016.

  1. Chloé P.

    Chloé P.
    Expand Collapse
    Ancienne rédactrice sur la rubrique Devenir Adulte

  2. Khyra

    Khyra
    Expand Collapse

    Et aussi, ça peut s'expliquer avec les accords commerciaux que la pharmacie a pu passer avec le fabricants de génériques.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Si vous ne voulez pas avoir de génériques (autant pour du paracétamol ou spasfon, ça peut aller), il faut que votre médecin le signale sur l'ordonnance. Par contre, je ne sais plus s'il faut que ça soit écrit à la main ou au clavier :hesite: (avec un des deux, ça peut ne pas marcher si vous avez en face de vous un.e pharmacien.ne assez chiant.e.
     
    Shadowsofthenight, Babitty Lapina et Kyubey ont BigUpé ce message.
  3. VoyageuseNuageuse

    VoyageuseNuageuse
    Expand Collapse

    P'tit racontage de vie! Jusqu'à présent je me moquais de prendre des génériques ou non. Sauf que... j'ai l'habitude de prendre de l'efferalgan effervescent lors de douleurs menstruels. Et puis un jour la pharmacie m'a donné un générique parce que mon médecin a juste indiqué paracétamol... Je me suis dit peu importe... Et en fait, certes il n'y a pas de différence d'efficacité mais j'ai énormément de mal avec le goût! J'en ai des nausées et je lutte à chaque fois pour boire la dose en entier! Je finis les boites qu'on m'a prescrit puis après je retourne à l'efferalgan!
     
  4. aspirateur-killeuse

    aspirateur-killeuse
    Expand Collapse

    Non le médicament normal et le générique ne sont pas pareil. Non. J'ai un hypothyroïdie. Je suis sous levothyrox depuis plus de 6 mois. Mon médecin et ma pharmacienne m'ont tous les 2 dit que soit je commençais à prendre le générique et alors là je devrais prendre du générique durant tout mon traitement sous je prenais le medoc "normal" et je prendrais celui-là durant tout mon traitement, que les 2 n'étaient pas interchangeables. Donc non ce n'est pas la même chose. Si ton médecin et ton pharmacien qui te connaissent te disent d'insister pour avoir tout le temps le même c'est qu'il y a une différence.
     
    Nastja, Althéa Vestrit, maijuinjuillet et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. aspirateur-killeuse

    aspirateur-killeuse
    Expand Collapse

    @Into The Wild Non mais le problème est que on nous vend le truc "oui, c'est la même chose car c'est la même molécule" alors que au final non. On a tous vu passer les campagnes de pub de l'Etat sur les génériques mais si y a ne serais-ce qu'un excipients, additif ou bidule du genre de différent, au final ce n'est pas la même chose. Le problème est que j'ai l'impression que l'on se fixe beaucoup trop sur une gestion des coûts dans le domaine du médicale alors que ça ne devrait pas être le cas. Et ce quasi forcing des génériques à tous prix en est un exemple. Rien que pour le paracétamol, tous les individus qui ont des règles savent que elle réagissent mieux à certaines marques, si réaction différente = produit plus ou moins différent. Et que l'on ne vienne pas nous dire que c'est la même chose.
     
    DvasssT et payapapya ont BigUpé.
  6. segsi

    segsi
    Expand Collapse

    Hey ! Je suis pharmacienne ! j'ai quelques remarques à apporter !!

    - Concernant le Toplexil, tu as justement choisit un médicament piège ! En fait, lors de la sortie sur le marché du générique, le laboratoire fabriquant le Toplexil a choisit de le retirer de la liste des médicaments remboursables afin de profiter de sa notoriété (notamment le goût) et de faire de la publicité (alors que cela est interdit pour les médicaments remboursables) et donc éviter la baisse inexorable de chiffre d'affaire liée à la sortie du générique. Ainsi, le prix est librement fixé par le labo puis le pharmacien et non pas imposé par la Sécurité Sociale (SS pour la suite) comme c'est le cas des médicaments remboursables, donc forcément c'est plus cher (la SS passe des accords avec les labos pour faire baisser les prix des médicaments qu'elle rembourse et les labo ne veulent pas se fâcher avec leur plus gros client !). Dans tous les cas, le Toplexil ne sera pas remboursé par la SS.

    - Concernant la substitution. C'est une OBLIGATION légale du pharmacien. Nous sommes obligés de substituer une spécialité génériquable (sauf mention expresse du prescripteur, à la main SVP). Les pharmacies doivent avoir un taux de substitution de 85% minimum ou elles s'exposent à des sanctions financières de la SS. Vous pouvez refuser un médicament générique mais il faudra alors avancer le montant du médicament princeps en question et se faire rembourser plus tard par la SS (via la fameuse feuille marron). C'est une mesure dissuasive ( on appelle ça le tiers-payant contre génériques).
    Pour le Spasfon et le paracétamol, le problème est différent. Le Spasfon lyoc (uniquement) et son générique sont au même prix, donc cela n'a pas forcément d'incidence de délivrer l'un ou l'autre, sauf que la SS souhaite substituer au maximum, pour habituer les patients et contenter les labos génériques qui tirent les prix toujours plus vers le bas, donc elle demande la substitution. Le Doliprane ne fait pas partie des spécialités génériquables, pour deux raisons, premièrement, le prix a été négocié pour être le même que celui des génériques et le labo (SANOFI pour ne pas le citer) fait pression pour ne pas que cela change et pour continuer à vendre autant de boites (rappelons qu'ils possèdent encore quelques usines en France qui représentent de nombreux emplois)

    - Concernant le lévothyrox, il fait partie des molécules exclues de la substitution obligatoire. Généralement, les pharmacies délivrent exclusivement le princeps (= le "vrai") mais si un patient est équilibré sous générique, on continue le même produit. Il s'agit ici d'un traitement hormonal fin, dosé en microgrammes, ainsi, la moindre modification peut avoir des effets. Il existe plusieurs molécules exclues, souvent parce que le maintient à l'équilibre est délicat.

    - Concernant les formes galéniques, cad sirop ou comprimé ou gélules... On substitut un produit au sein d'une même groupe générique. Un groupe générique est composé des médicaments présentant le même principe actif ET la même forme galénique. On ne peut pas substituer un comprimé par un suppo par exemple, ils ne font pas partie du même groupe et ne sont pas au même prix etc... Cependant, il peut arriver qu'une forme soit manquante, cad qu'on ne peut pas la trouver chez le fournisseur, dans ce cas, on propose une autre forme galénique pour ne pas laisser un patient sans traitement. Il est certain que la forme galénique joue sur la réponse de l'organisme au médicament.

    Voilà ! je pense que c'est tout ce que j'avais à dire ! Si vous désirez en savoir plus, n'hésitez pas !
     
    Shadowsofthenight, Ducotedemonvanity, Kounette et 8 autres ont BigUpé ce message.
  7. Owunih

    Owunih
    Expand Collapse

    Je pensais qu'il fallait même avancer tous les médicaments de l'ordonnance non ?
    En tout cas super réponse, merci pour toutes ces précisions ! :top:
     
  8. La Dame Grise

    La Dame Grise
    Expand Collapse
    Dear Sister, I do not spread rumors. I create them.

    J'ai pris le générique de ma pilule (lutéran) une fois, eh ben saignements pendant un mois non stop, alors que justement je n'ai pas de règles. Autant dire que j'ai pas réitéré l'expérience, et je demande toujours à ce qu'il soit écrit non substituable sur mon ordonnance. Cependant, j'ai été chez une nouvelle gynéco il y a quelques mois pour des douleurs aux seins et elle m'a fait une ordonnance pour 6 mois de pilule alors que je lui avait rien demandé (et puis 6 mois ? Sérieux, t'as cru que j'allais revenir dans 6 mois alors que t'es une connasse finies ?) et elle m'a engueulée comme du poisson pourri dans l'entrée du cabinet, juste devant la salle d'attente, quand je lui ai dit que je n'avais pas supporté le générique. Qu'il y avait 50 génériques et qu'il fallait tous les essayer jusqu'à trouver le bon. Ben voyons meuf, j'ai que ça à foutre de me coltiner 50 génériques avec tous leurs effets secondaires alors que le médoc de base me convient parfaitement :lol: Autant dire que je continue à utiliser mon ordonnance du PF qui est encore valable pendant plusieurs mois :lunette:
     
    Shadowsofthenight, Althéa Vestrit et Babitty Lapina ont BigUpé ce message.
  9. Gabibelle

    Gabibelle
    Expand Collapse

    Après les génériques ont leurs avantages et leurs inconvénients, mais par exemple par rapport aux anti-rétroviraux nécessaires à une bonne prise en charge des patients atteints du VIH, c'est grâce aux génériques et leur coût réduits qu'on peut traiter y compris des patients dans des pays beaucoup plus pauvres !
     
    Shadowsofthenight, Tubbs et adita ont BigUpé ce message.
  10. Khyra

    Khyra
    Expand Collapse

    @segsi : merci de ton post. Je parlais d'accord commerciaux (bon, c'est toujours possible) mais je faisais référence en fait à la sécu qui oblige à avoir un taux de substitution de 85 %. J'avais déjà entendu ce chiffre de la bouche de mes anciens collègues mais je l'avais oublié. ^^

    Sinon pour ce qui est du doliprane, je me moque ou non d'avoir un générique. Générique ou pas, mes maux de têtes occasionnels sont soignés. Par contre, je suis épileptique et même si mon neurologue m'a déconseillée de prendre le générique, ce n'est pas quelque chose que je veux.
     
  11. Pectine75

    Pectine75
    Expand Collapse

    Personnellement j'ai eu droit de manière importante à tous les effets secondaires plusieurs fois où j'ai pris des génériques alors que je n'avais pas le problème avec le princeps. Du coup maintenant soit je demande expressément au médecin d'indiquer non substituable sur l'ordonnance, soit je change de pharmacie jusqu'à ce que j'en trouve une qui n'insiste pas pour me refiler le générique.
    Par contre je trouverais tout à fait normal de ne pas être remboursée par la sécu si c'est mon choix d'insister pour avoir le princeps, je préfère payer et prendre ce qui me convient, tant pis.
    En revanche avant d'insister sur la vente de générique, pourquoi ne pas généraliser la vente de cachets à l'unité ? Combien de gens jettent des médicaments périmés ou les ramènent au pharmacien parce qu'ils n'ont pas tout utilisé...
     
  12. Chloé P.

    Chloé P.
    Expand Collapse
    Ancienne rédactrice sur la rubrique Devenir Adulte

    @aspirateur-killeuse sauf erreur de ma part, les médicaments liés à la thyroïde sont particuliers car le dosage est délicat (d'où la recommandation de ton médecin). Simplement comme c'est une exception très pointilleuse je n'ai pas jugé utile de le mentionner. Du coup merci pour ton commentaire qui apportera une précision aux personnes qui sont concernées :top:

    @segsi Eh merde (pour le Toplexil) ! Et moi qui voulais un médicament connu et pour un traitement bénin comme exemple, je me suis mal débrouillée on dirait :annoyed:. Autrement, gros big up pour toutes ces précisions que je n'avais pas trouvé sur le site du gouvernement !
     
Chargement...