Pourquoi (et comment) j'ai dû suivre une trithérapie d'urgence contre le VIH

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 7 février 2017.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. Ayami-Moto

    Ayami-Moto
    Expand Collapse

    Je me demandais quand même, puisque finalement elle n'a jamais eu de réponse de sa part : est-ce qu'il existe des témoignages de personne ayant eu des rapports avec une personne séropositive et qui ont pu s'en sortir grâce à la trithérapie d'urgence ? Parce que si ça se trouve, il était tout simplement séronégatif ce qui fait qu'elle n'aurait finalement jamais rien pu contracter. Enfin je me demande si ça peut vraiment marcher s'il y a une transmission confirmée ??
     
    mielou35, melumelo, Shadowsofthenight et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    @Ayami-Moto Je ne sais pas si ce genre de témoignages seraient pertinents, parce que tout les rapports sexuels ne sont pas contaminants, qu'il le soient avec une personne séropositive ou une personne séronégative.
    Ça ne veut pas dire que la trithérapie d'urgence ne marche pas, loin de là, mais juste qu'on évalue pas son succès sur les mêmes critères (premièrement plutôt sur des critères "scientifiques", et ensuite on regarde le taux de contamination global d'une population avec et sans, ça ne se détermine pas au niveau individuel).
    De plus, statistiquement c'est lorsque que l'on ne connait pas le statut sérologique de la personne (et qu'elle ne le connait probablement pas non plus) qu'on a le plus de chance d'être contaminé. Le risque qu'un rapport sexuel soit contaminant est beaucoup beaucoup plus élevé avec une personne qui viendrait d'être contaminée par le VIH (primo-infection) qu'avec une personne séropositive sous traitement.
    Source: http://les-bons-reflexes.org/les-traitements
    Autres infos sur les risques de transmission:
    http://sidasciences.inist.fr/?Quels-facteurs-influencent-le
    http://vih.org/20160601/risque-transmission-acte-sexuel-evaluation-2015/138187
     
    #3 adita, 7 février 2017
    Dernière édition: 7 février 2017
    Skorpions, Manea, Allitché et 7 autres ont BigUpé ce message.
  4. Ayami-Moto

    Ayami-Moto
    Expand Collapse

    @adita Je ne savais pas qu'on pouvait avoir un rapport avec une personne séropositive sans être contaminé... Je pensais que c'était assez inévitable sans protection, c'est dire comme on nous informe bien sur le sujet ^^;

    Après je ne disais pas forcément qu'on avait plus de chance de l'avoir si l'autre sait qu'il est séropositif (bon déjà s'il est au courant, qu'il se protège pas et qu'il n'informe pas son partenaire il peut avoir de gros problème avec la justice donc voilà), je me demandais simplement si c'était déjà arrivé qu'il y avait eu transmission de la part d'une personne ne se sachant pas séropositif mais que le traitement ait pu empêcher son partenaire de devenir séropositif. Parce que finalement, c'est surtout pour ce cas de figure que le traitement est utile, même s'il est fait dès qu'il y a un eu un risque possible.
     
    mielou35, Letes Nuv, Shadowsofthenight et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. lafillelabas

    lafillelabas
    Expand Collapse
    Echange cookies contre PV

    Ce mec est vraiment une enflure... La madz en question a en tout cas eu raison de ne pas prendre de risques et d'appeler le SAMU le soir même ! Merci pour ton témoignage <3
     
    mielou35, Allitché, Letes Nuv et 3 autres ont BigUpé ce message.
  6. Napoléon.

    Napoléon.
    Expand Collapse
    Où est le printemps?

    @Ayami-Moto , j'avais lu quelque part (désolée je ne me souviens pas de la source) qu'en fait lorsque l'on couchait avait quelqu'un qui a VIH sans protection en fait la contamination était loin d'être automatique, qu'il y avait même très peu de chances (peut-être de l'ordre de 1 chance sur 100 mais je dis surement des bêtises). Dans l'article que j'avais lu ils prenaient l'exemple d'un couple qui a couché pendant deux ans ensemble sans protection avant de se rendre compte que l'un des deux était séropositif et l'autre personne n'avait pas été contaminée!

    (Attention: j'ai conscience que je dis des choses très inexactes, donc à prendre avec recul, si quelqu'un qui s'y connait mieux veux bien me corriger, merci d'avance :fleur: )

    Je trouve ça un peu rassurant dans un sens... Je paniquerais sans doute légèrement moins en cas d'accident de capote par exemple (enfin peut-être, je ne suis pas vraiment concernée actuellement). Même si bien sur ce n'est pas pour ça qu'il faut arrêter de se protéger :halp: Mais je pense que si la contamination était automatique le sida se propagerait beaucoup plus rapidement !
     
    mielou35 a BigUpé ce message
  7. Le_lA

    Le_lA
    Expand Collapse
    derrière toi

    Je savais pas que ça existait ça
     
  8. Mehdi87

    Mehdi87
    Expand Collapse

    Hello à tous !

    Alors, pour te répondre, oui la trithérapie d'urgence est bel est bien efficace. Je suis infirmière et je travaille aux urgences. J'ai récemment eu un accident d'exposition au sang d'une personne atteinte du sida et de l'hépatite C. En gros, cette personne a été admise suite à un accident et saignait beaucoup, j'ai fait la bêtise de m'occuper de lui sans gants (il fallait aller vite, le pronostic vital était en jeu) et avec des gerçures sur les doigts. Son sang a donc directement pénétré mon organisme via les plaies. Bref tout ça pour dire que j'ai eu toutes les chances d'être contaminée. J'ai immédiatement été mise sous traitement et pour un mois. Quatre mois, 6 bilans sanguins, 3 rendez-vous en hématologie et beaucoup de regards condescendants plus tard, je suis toujours séronégative! Donc le traitement pris très rapidement et régulièrement m'a permis de ne pas contracter le VIH! Il est très important de le suivre comme prescrit pour qu'il soit efficace mais il n'y a pas du tout de raison d'en douter :v:
     
    mielou35, lafillelabas, Ursinae et 8 autres ont BigUpé ce message.
  9. nataflo18

    nataflo18
    Expand Collapse

    Le comportement de ce Romain est inacceptable; Bravo à cette demoiselle d'avoir su relever la tête et d'être bien entourée. Comme quoi quand on est attirée par quelqu'un on peut toutes être" neuneu"; si un gars s'arrête à notre épilation ou tout détail aussi débile c'est qu'il est loin de nous mériter et qu'il peut passer son chemin; très facile à dire en étant extérieur à la situation
     
    mielou35, Heran., Aska et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. Aska

    Aska
    Expand Collapse
    “Vous voulez du courage ? Ayez déjà de la volonté.”

    J'en ai connu des gars comme ce "Romain", heureusement j'avais tellement la trouille de choper un truc que j'ai eu la force de le stopper le truc et de lui obliger à mettre un préservatif.
    Si un gars veut tremper son biscuit sans connaître votre état de santé ou s'il refuse de le faire sans capote, méfiez-vous, il est juste là pour votre c**...
    En tout cas j'admire la Madz qui s'en est sorti de là.
     
    mielou35 a BigUpé ce message
  11. Alexandra David-Néel

    Alexandra David-Néel
    Expand Collapse
    Dompteuse de donuts chocolat-noisette

    Juste une question: la trithérapie n'est pas un acte extrêmement cher ?!
     
    Allitché a BigUpé ce message
  12. Lady Stardust

    Lady Stardust
    Expand Collapse
    Ah wham bam thank you ma'am!

    D'après cet article une trithérapie coûte entre 1000 et 1500 euros par mois, je ne sais pas si ça s'applique au TPE (traitement post-exposition) mais ça peut donner un ordre d'idée (auquel il faut rajouter le coût d'un passage aux urgences, etc).

    Cet article indique que c'est entièrement pris en charge par la Sécu (j'imagine dans l'optique qu'il vaut mieux prévenir (en payant un TPE d'un mois, même si statistiquement le risque n'est pas si élevé que ça pour certaines populations / situations) que guérir (en payant un traitement à vie plus le coût du suivi médical, de possibles complications, etc).
     
Chargement...