Pourquoi je ne fêterai pas Halloween - Chroniques de l'Intranquillité

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Ophelie, le 28 octobre 2012.

  1. Ophelie

    Ophelie
    Expand Collapse
    Monarchiste au crépuscule

  2. Xanthelasma

    Xanthelasma
    Expand Collapse
    Good name is better than silver and gold

    Moi je ne fête pas Halloween parce que j'étudie comme les 9/10 de mes amis :pray:
    C'est bizarre, en voyant le titre je pensais que j'allais lire une critique acerbe de la société et de tout le commerce inutile (et allez, tant qu'à faire ridicule) du phénomène d'Halloween, mais l'article est vraiment sympa même s'il est moins aigri que ce que je pensais (j'aime bien quand c'est aigri :cretin: )
     
  3. AHS_Lover

    AHS_Lover
    Expand Collapse

    Oui je pensais tout à fait comme toi Xanthelasma, d'ailleurs ça commençait "bien" avec les fameux commentaires chauvins, et puis d'un coup on dérive sur autre chose. Bon bah tu peux être rassurée Ophélie puisque finalement en France tout le monde fait comme toi, tout le monde se fout de cette fête, donc tu pourras sortir tranquille le soir du 31, à part un chat c'est tout ce que tu devrais croiser! Par contre tu peux avoir peur les autres jours, parce que les attaques zombies (les épisodes Bath salt) et les psychopathes meurtriers n'attendent pas le 31 octobre eux ;)

    Bon sinon moi je ne fêterai pas Halloween malheureusement car en France ça n'a juste aucune saveur, on ne le ressent nulle part, personne ne fait de jolies petites fêtes macabres en mode portes ouvertes, entrez tous, les gens n'ouvrent même pas aux gosses ... d'ailleurs les gosses ne frappent même plus aux portes! A part aller se peler les miches chez Disney ou Asterix, pas évident d'aller s'amuser ce soir là! Ha si y'a le manoir de Paris, mais bon à part m'occuper 45 mn ... HhhHHh c'était la complainte d'une fille qui aurait voulu être dans le pays idéal le soir d'halloween ^^
     
  4. Paixriznoeud

    Paixriznoeud
    Expand Collapse
    J'attends.

    Merci pour cet article que je trouve juste génial. <3
    Je m'imaginais la même chose exactement à propos de moi en tant que personnage dans un film d'horreur. Y'a des choses que je ne pourrais supporter et je suppose que je mourrais certainement d'une crise cardiaque avant que le moindre sadique psychopathe sanguinolent vienne poser sa hache sur moi.
     
  5. morgwen

    morgwen
    Expand Collapse
    Il y a des jours où tout vas de travers et d'autre où un sourire suffit à vous donner la pêche

    C'est vrai qu'Halloween en France n'a pas la même signification que chez nous.

    Je parles ici d'un point de vue Historique, maintenant ce n'est plus vraiment le cas.
    Dans les zones imprégnés de culture Celtique, ça reste la fête des morts. Le seul jour de l'année ou culturellement les morts pouvait passer dans le monde des vivants profitant de la barrière qui séparait les deux mondes.

    Flippant? pour nous oui, eux non. Les Celtes (historiquement parlant) ont un rapport à la mort différent. Pour eux la mort n'est qu'un passage vers une autre vie. Les morts ne sont sensé rester qu'un certains temps dans les limbes le temps de se séparer des chaines de leurs anciennes vies pour en commencer une nouvelle. C'est pour que le jour de Saman était le premier jour de l'année.

    Dans le Royaume-uni, l'Irlande et l'Amérique du Nord. Halloween symbolise le voyage de Jack o lantern, qui pour s'éclairer alors qu'il est condamné à errer sans pouvoir aller ni au paradis ni dans l'enfer, creuse un navet. Il revient chaque année pour Halloween.
    Voilà le pourquoi et le comment de la traditionnelle citrouille d'Halloween.
    (Entre nous, c'est subterfuge pour tromper le diable, me fait un peut penser à ceux utiliser par le forgeron misère pour tromper la mort, dans un conte pyrénnées de chez moi)
     
  6. Lanivia

    Lanivia
    Expand Collapse
    Joyeuse et enjouée

    Très honnêtement, et ça va être ma première critique acerbe, un article qui commence par dire "tagueule avec ta culture que t'as obligatoirement pompé sur wikipédia, parce que tous ceux qui s'interessent à la culture celte vont obligatoirement sur ça et sont incapables de lire des livres d'universitaires ou autre ont faux. Halloween c'est américain." ressemble pour moi à un gros navet frustré (tant qu'à faire, allons y). Même si c'est drôle après.

    Je vais donc faire mon intello à lunettes qui n'a jamais pu sortir de Wikipédia et qui refuse la vérité de masse mais à la base, que tu le veuilles ou non cette fête se nomme Samhain et dure normalement trois jours. Trois jours ou, certes la barrière entre les vivants et les morts est la plus mince mais pas que trois jours de cela. il se trouve aussi que cela correspond au nouvel an du calendrier celte. Et que tout comme notre 1er de l'an, on y fait la fête joyeusement. Dans l'esprit celte, c'est le moment de faire le bilan sur son passé et l'année écoulée, de tout intégrer et de passer à autre chose.

    Une autre caractéristique de cette fête, c'est qu'elle est liée au Chaos parce que tout le reste du temps leur vie est régie par un certain ordre (comme nous, sauf quand on est bourré). C'est ainsi que durant ces trois jours tout le monde se travestissait, les barrières des champs tombaient, les enfants étaient terriblement impolis et allaient demander des cadeaux aux voisins (ah mais non suis je bête, c'est américain hahahahaha!)

    Voilà, donc les celtisants forcément intellos espèrent avoir contribué à ta culture, de rien.<3
     
  7. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    Moi, il y a un aspect d'Halloween qui m'horripile: le racket de bonbons.

    En temps normal, les enfants du quartier ne prennent même pas la peine de vous tenir la porte ou de vous saluer poliment. Un soir par an, ils sonnent chez vous, vous menacent de vous jeter un sort, ne disent ni "merci", ni "s'il vous plait" et s'attendent à être remerciés pour leur comportement! Et le pire, c'est qu'ils crient à l'injustice quand on refuse de leur donner des bonbons qu'ils n'ont pas mérités!

    Mes parents m'ont bien élevée. Quand j'étais enfant, il fallait dire "s'il vous plait" pour demander un bonbon et ne jamais accepter quoi que ce soit de la part d'inconnus. Je sais que je passe sûrement pour une vieille grincheuse mais pour moi, cette "tradition" est limite, limite.
     
Chargement...