Pourquoi la mention « inspiré de faits réels » me fait courir au cinéma

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Kalindi, le 22 janvier 2018.

  1. Kalindi

    Kalindi
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    #1 Kalindi, 22 janvier 2018
    Dernière édition: 22 janvier 2018
  2. Bananou

    Bananou
    Expand Collapse

    Je me suis tellement reconnue dans cet article !
    Dès l’instant où je vois « inspiré de faits réels », il faut que je le voie, je me dis que c’est nécessairement un bon film. Objectivement, je n’en sais rien, mais subjectivement j’en suis persuadée.
    C’est moche à dire mais sur des films d’horreur, qui ne me font plus grand chose la plupart du temps, le fait que cela se soit vraiment passé rajoute à l’horreur et aide à me plonger vraiment dans l’histoire.
    Enfin bref, ce commentaire hyper décousu juste pour dire que t’es pas seule :yawn::hugs:
     
    Syloene, Flowercream- et Kalindi ont BigUpé ce message.
  3. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    Contrôler ses réflexes, c'est comme se vanter de sa modestie.

    Personnellement, je n'appellerais pas «cartésien» l'esprit de quelqu'un à qui on peut faire adhérer aussi facilement à une croyance. Moi, il me faut bien davantage que des films se prétendant réalistes pour me convaincre.

    Quand je vois un film sur le paranormal «inspiré de faits réels», tout ce que j'imagine est une part de réel très largement exagérée (voire en grande partie inventée) par l'équipe marketing, bref une technique bassement mercantile plutôt qu'un facteur d'effroi.
     
    Naurore, Tayaka, Bulle mousseuse et 8 autres ont BigUpé ce message.
  4. Ritala

    Ritala
    Expand Collapse



    Une video tres interessante sur le sujet!
     
    Lacus_Clyne a BigUpé ce message
  5. Nienke

    Nienke
    Expand Collapse

    A l'inverse, j'ai tendance à me méfier quand je vois "inspiré de...", que ce soit romans, faits réels, etc.

    Justement à cause de l'aspect fantasmé via le cinéma. Je vais constamment me demander ce qui était réel ou non, ce qui a été exagéré ou non par les personnes qui l'ont vécu, si les récits étaient vraiment objectif, si le réalisateur n'a pas rajouté ça ou ça pour tenter d'exagérer la chose et tenter de nous rendre le tout plus effrayant. Des fois je trouve aussi que le réalisateur force trop en essayant de coller à certains points pour qu'on voit bien que c'est "inspiré de....".

    Bon cela dis, en termes de films d'horreur, je suis déjà difficile je pense, parce que je n'aime pas ceux qui font un peu boucherie. Je trouve que le plus terrifiant sera quand l'imagination va travailler avec un film qui joue beaucoup sur l'ambiance. C'est ceux-là qui font qu'après coup, je vais avoir peur de la pénombre chez moi. Enfin c'est propre à moi-même, je le sais. Mais là où j'arriverais à remettre en doute un "fait réel", j'aurais toujours plus de mal à venir à bout de la peur imaginaire que je peux ressentir chez moi quand je vais au WC en pleine nuit, par exemple.
     
    PousseMoussue, Naurore, Suomi et 2 autres ont BigUpé ce message.
  6. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    Contrôler ses réflexes, c'est comme se vanter de sa modestie.

    Par contre, il y a des cas où la mention «inspiré de faits réels» me fait fuir, c'est quand ça raconte une histoire dramatique. Là, c'est garanti que ça me déprime puisque je ne pourrai même pas me dire que «c'est que de la fiction» puisque c'est réellement arrivé.
     
    Syloene et Naurore ont BigUpé.
  7. NibheartTone

    NibheartTone
    Expand Collapse

    Alors, j'adore les films d'horreur quand je les regarde et je me déteste de les regarder une fois qu'il fait nuit et que je suis toute seule. Par contre, ça ne m'a jamais rien provoqué de voir "inspiré de faits réels" parce que depuis toujours je considère cette phrase comme un pur argument marketing. Il y a tellement d'histoire de fantômes, d'évènements paranormaux, de témoignages etc qu'il est très très facile d'apposer cette mention a un film d'horreur.
    Du coup, je trouve que ça ne change rien ! Mais si ça fonctionne bien sur des gens, c'est que, certains, dans leur boîte de comm font très bien leur boulot à mon avis ;)
     
    doudouillitsa a BigUpé ce message
  8. Jenjirah

    Jenjirah
    Expand Collapse

    Dès qu'il y a cette notion. Il y a 90 % de chance que le film soi mauvais.
    Pour les films dramatique, c'est souvent larmoyant avec de la musique à la John William en fond en mode "avant de mourir John je devais te dire... Je t'aime mon frère... Donne à Marta un enfant ahhhhhhhhdjdushdsslsjdks (bruit d'agonie) " plot twist il se reveille car il a oublié de lui dire une dernière info.

    Je conçois que certain.e.s, soient excités en mode "omg ca a vraiment eu lieu CQFD WTF popopo"
    mais les scénaristes sont des beaux rigolos.

    Ce terme est avant tout commercial à 100 %
    La réalité est modifié x500 donc histoire vrai ou pas. Rien ne change sur le script.

    Le créateur de la série Viking a été le premier a dire sur sa série qu'il est avant tout payé pour divertir.
    Qu'il n'est pas historien et qu'il ne réalise pas de documentaire.
    Donc il a modifié le quotidien des Vikings X500 comme tous les films sur les Vikings aujourd'hui

    Quand on découvre qu'en vrai les vikings étaient + des marchands sur des bateaux avec la violence seulement en dernier recours.
    Que leur exploits étaient avant tout contre des moines inoffensif. On est très très loin de ce qu'on nous présente à l'écran.

    So. L'argument "inspiré de fait réel" . Mouais.
    Chaque oeuvre de fiction à une part de documentaire et chaque documentaire à une part de fiction.

    Tu peux toujours autant chercher le réel dans une oeuvre de fiction dites original car aucune oeuvre est 100 % original.
    Les idées viennent souvent d'inspiration du quotidien, du passé, de notre vie. On invente jamais a 100 % du neuf
     
    Lord Griffith et Ritala ont BigUpé.
  9. Syloene

    Syloene
    Expand Collapse
    Les licornes doivent trouver qui est notre Saint Fromage. Les armées des Roquefort, Maroilles et Cabécou sont en marche. À vos baguettes !!!

    J'avoue que la mention "inspiré de faits réels" me fait courir aussi voir le film, à condition qu'il soit d'horreur. Mais justement, avant d'y aller, j'aime bien me documenter sur le fait en lui-même (merci internet). Je me sens encore plus concernée, et effrayée, car niveau angoisse, je pense être rodée... Retrouver les mêmes sensations que lorsque j'avais entre 5 et 7 ans et que ma grand mère nous installait toutes les deux avec glaces , gâteaux et coussins dans le noir devant les vendredi 13, massacre à la tronçonneuse, amytiville, L'Exorciste, etc... Qu'elle belle invention c'était le magnétoscope dans les années 80 ! Bref, cet article m'a donné envie de voir Veronica ;)
     
Chargement...