Pourquoi le « Loft Story des enfants » me paraît être une bonne idée

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 28 avril 2016.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Lunafey

    Lunafey
    Expand Collapse
    Une communauté qui empêche le dialogue, les points de vues alternatifs et la critique est une communauté malade.

    Bon, en voyant le titre j'étais venu pousser une beuglante. Z'avez de la chance que je lise toujours les articles avant de les commenter :cretin:
    Du coup en voyant la vidéo... Bah ça a l'air d'être une super expérience épanouissante en fait :oo: Et pour le coup c'est vraiment fait de manière intelligente ! J'ai hâte de voir. Ma seule peur, c'est que le concept grandisse via d'autres chaînes bien moins regardantes sur la qualité...

    Mais cette émission la à l'air vraiment très bien. Regardez bien la vidéo avant de commenter ! :d
     
    #2 Lunafey, 28 avril 2016
    Dernière édition: 28 avril 2016
    Gunnm, Furie Nocturne, lafillelabas et 17 autres ont BigUpé ce message.
  3. Madeline et cie

    Madeline et cie
    Expand Collapse
    Objectif : Conduire une tuture sans être un danger !

    J'allais râler aussi et j'ai regarder la vidéo en mode *mouais pourquoi pas* et en fait ça m'intéresse vraiment je suis curieuse.
    De plus des participants ont l'âge de ma sœur, c'est un peu une interrogation, sur sa génération que je charrie pas mal...
    J'ai hâte pour le coup.
    Et surtout que ça reste bienveillant comme concept contrairement à l'émission sœur américaine où forcément 40 gosses seuls ça dégénèrent un peu... (Essayez en accueil de loisir pendant 5 minutes ^^")

    @Calistina_. Si ça ce fait pas ou pas assez de monde pourquoi pas par messagerie ici ?
     
    Cofeesama et Calistina_ ont BigUpé.
  4. mnonox

    mnonox
    Expand Collapse

    Ouiii, moi aussi j'ai été vachement septique en voyant le titre XD Mais finalement, je pense que cela peut faire une bonne expérience. ça m'a fait pensé à une émission qui s'appelle "Romans d'ados". En gros c'est une émission qui a suivi 6 ados de leurs 12 ans à leurs 18 ans. Ils n'étaient pas filmé H24 mais ils devaient faire plusieurs points par an devant la grande caméra, et ils en avaient une plus petite au cas où ils avaient besoins de faire part de leurs ressentis... Enfin breef, ça me fait toujours sourire ce genre d'émission :)
     
    Table a BigUpé ce message
  5. Kwack

    Kwack
    Expand Collapse
    ta maman l'ornithorynque

    Mouaiiiiiiiiiff…
     
    Siobhàn Salomé a BigUpé ce message
  6. Cofeesama

    Cofeesama
    Expand Collapse
    Wait for it.

    Pareil, le titre d l'article est plutôt du genre à déchaîner les réactions (Surtout sur facebook o, on va pas se mentir, beaucoup commentent l'article sans même avoir été le voir) et du coup j'avais peur mais après avoir regardé l'émission, eh bien c'est dans la veine de ce que fait France 4, ça se veut plus sociologique que dans le divertissement pur et c'est pas inintéressant au final.
     
  7. KOREGRAPHIC

    KOREGRAPHIC
    Expand Collapse
    Mon nickname= SDA; mon nom de famille= KOREGRAPHIC. Je fais partie de la famille des...des...Sapeurs-danseurs-blablateurs bien sûr !

    Le concept en lui-même, observer l'autonomie des enfants, l'encourager, c'est plutôt sympa. En gros que font les enfants quand ils sont sans les parents...
    ...Oui mais avec les caméras8) ! Petits, nous savoir regardés par la maîtresse, nous faisait, mes copains et moi parler plus mieux, écrire plus plus mieux, dessiner plus plus mieux mieux, en gros: faire nos intéressants :joy::caprice::gnih:...Alors si on nous avait raboulé la télé je ne sais pas ce qui serait resté de notre spontanéité de bambinos
     
  8. Uryuu

    Uryuu
    Expand Collapse
    être humain

    Cette émission qui est en soi assez intéressante me fout les nerfs en boule devant cette génération d'enfants. Les grands de 12 ans sont complètement paumés et ne savent pas se faire cuire une omelette quand même, je peux encore comprendre que les plus jeunes d'entre eux ne maîtrisent pas mais c'est effarant de voir comment il y a une régression de l'autonomie des enfants depuis quelques années. Tout ce qui leur intérêt se limite aux jeux vidéos, tablette et compagnie...ce qui les rend complètement dépendants des parents et non désireux d'apprendre des choses utiles. Ce qui est vraiment horrible et m'a donné envie de pleurer c'était de voir l'acharnement des filles à faire participer les garçons aux tâches ménagères...et de voir les parents des garçons en mode "boys will be boys", "haha c'est trop poilant, mon enfant il n'aide pas, il est trop drôle, il fait des blagounettes"==> mais vous n'avez pas un peu honte de le voir agir comme ça?! Bref, on voit une mini société où les rôles sont bien répartis et stéréotypés, c'est une réalité bien triste. Honnêtement, j'aurais bien aimé être un homme, visiblement parce que le fait de posséder une paire de couilles peut justifier aux yeux de la société de ne pas se coltiner les tâches ménagères ingrates.

    Déjà que j'avais pas envie d'avoir d'enfant, cette émission me conforte dans le fait qu'il est impossible d'éviter l'exposition à une éducation genrée voire stéréotypée au possible. Et qu'il est quasi impossible d'échapper au baby-sitting high tech non plus. Et après on se demande pourquoi les enfnts de Steve Jobs ont grandis à l'écart des écrans. Notre société n'est pas faite (ou n'est plus faite ?) pour accueillir des enfants; ça tombe bien quand même on est plus en mode "survie de l'espèce" , on peut arrêter de se reproduire...
     
    MrsBlueSky, Shadeluna, lafillelabas et 3 autres ont BigUpé ce message.
  9. Amarantine

    Amarantine
    Expand Collapse
    You never own me again

    en tant que maman d'un loulou de presque 8 ans, je serai très très curieuse de savoir comment il se débrouillerait "comme un grand". Je n'ai plus de télé (paix à son âme), mais je vais regarder le replay.
    Fondamentalement, en tant que parent, on a toujours tendance à les sur-couver, surtout notre génération d'éternels flippés des accidents de la vie. A l'âge de mon fils, j'allais à l'école toute seule, par exemple, chose que mon fils ne fait pas encore (mais j'y travaille: il se débrouille seul le matin, et il est loin devant moi sur le chemin). Mais en tant que maman, je sais aussi que ce que j'aimerais (qu'il reste mon petit à moi pour toujours, je l'aime tellement!) n'est pas chose possible, alors je fais de mon mieux pour lui apprendre l'autonomie, et qu'il devienne un adulte responsable. Je crois que je suis devenue une adulte moi même le jour où je me suis rendue compte qu'un jour ou l'autre, il deviendrait adulte à son tour, qu'il serait toujours mon fils mais qu'un jour il n'aurait plus besoin de moi: il m'a fallu beaucoup de larmes (encore une fois, l'amour que je porte pour mes enfants est quelque chose de puissant), mais je suis fière de voir quand il prend des décisions bonnes pour lui (arrêter de jouer et s'habiller, par exemple, pour ne pas être en retard à l'école, ou quand il décide tout seul d'aller se coucher avant que je ne le lui dise, quand il va vider le lave vaisselle...).
    On ne naît pas parent, on le devient. Cette télé réalité sera je pense autant enrichissante pour les enfants que pour les parents.
     
    Siobhàn Salomé, Madeline et cie, Rin` et 3 autres ont BigUpé ce message.
  10. LaBeletteMasquée

    LaBeletteMasquée
    Expand Collapse

    Pareil que d'autres Madzs, j'allais m'insurger dès la lecture du titre. Après visionnage de la chose, je ne suis toujours pas convaincue par la nécessité de coller les enfants à la télé (dans ce type d'émission en tous cas), MAIS je trouve qu'elle est plutôt bien foutue, et oui elle se veut pédagogique. Non, elle ne dénonce pas tous les travers de l'éducation donnée à certains, mais elle a le mérite de les mettre en lumière.

    @Uryuu : je comprends ce que tu veux dire sur l'éducation donnée aux enfants, qui est la résultante des travers de notre société. Cela dit, l'éducation ça relève quand même beaucoup de choix individuels. J'ai notamment un couple d'amis, à peine plus âgés que moi, parents de 2 loulous de 2 et 4 ans. Ben ces deux -là ils ne savent pas ce qu'est un écran. Et il ne connaîtront pas non plus le sexisme au sein de leur famille.
    On ne peut pas tout mettre sur le dos de la société. Le numérique, c'est formidable, et dangereux aussi. Mais il ne tient qu'à nous d'en faire un usage raisonné et de l'apprendre aux enfants. Je trouve ça dommage de dire " de toute façon maintenant les gamins ils en ont que pour leurs écrans". C'est peut-être pas complètement faux, mais au lieu de raler, on pourrait aussi essayer de leur apprendre d'autres choses.
     
    MrsBlueSky, Furie Nocturne et Lunafey ont BigUpé ce message.
  11. Aamu.

    Aamu.
    Expand Collapse
    L'Âme d'un dragon

    Sa Majesté des Mouches version XXIème siècle...
     
  12. Uryuu

    Uryuu
    Expand Collapse
    être humain

    @LaBeletteMasquée j'ai été traîner sur les "questions pas si con" au sujet de l'éducation non genrée chez les enfants: c'est vraiment pas évident de leur donner cette éducation; dès qu'ils franchiront le pas de la porte de chez eux, on leur affublera de tout un tas de stéréotypes, que ce soit la maîtresse d'école (ou le maître) , la directrice (ou le directeur), le prof du centre aéré, les petits camarades de classe qui n'ont pas eu la même éducation ( et dieu sait qu'ils sont nombreux), et la liste est longue. Et là encore il s'agit quand même d'une grande chance s'ils ne subissent tout ça que dehors. Il peut y avoir les grands parents qui veulent faire plaisir aux enfants et qui ne recherchent que des jouets reine des neiges pour la fille et légo pour le garçon, qui ne comprendront peut être pas ce que c'est important d'élever les enfants en éducation non genrée et seront peut être moins soucieux de ça. Et ensuite faudra aussi expliquer ça aux autres membres de la famille et qu'ils acceptent de "jouer le jeu" . Il y avait aussi une madmoizelle qui montrait comme exemple: si mes enfants me voient porter une robe et que leur père n'en fait pas autant, ils en déduiront implicitement qu'il existe des vêtements pour fille et d'autres pour garçon. Bref c'est hyper compliqué de démêler tout ça, mais je ne veux faire perdre la "foi" à personne quand même; j'ai tellement envie de balayer tous ces stéréotypes d'un revers de main et faire table rase!
     
    LaBeletteMasquée a BigUpé ce message
Chargement...