Pourquoi le morbide nous fascine-t-il ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 28 octobre 2013.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

  2. Fenotte

    Fenotte
    Expand Collapse

    Je me suis toujours sentie bizarre par rapport aux autres parce que le morbide ne me fascine pas. Je déteste tout ce qui est séries policières, fictions criminelles, films avec des pan-pans et du sang... La dernière chose que je regarderais à la télé est une série sur les hôpitaux (p... on y va déjà assez souvent dans sa vie sans en plus les regarder à la télé).

    J'explique cela par le fait d'avoir été renversée par une bagnole en étant petite, ce qui m'a 1) traumatisée à vie et 2) fait prendre conscience très tôt que non, ça n'arrive pas qu'aux autres. Du coup, voir un accident de voiture ne provoque aucune fascination malsaine chez moi. Juste une panique à l'idée de devoir remonter en voiture :lol:

    Bref, le Grinch d'Hallowe'en, c'est moi :yawn: Cachez ces têtes de mort que je ne saurais voir :yawn:

    Et la dernière phrase est tellement vraie. Parfois je clique sur des liens que je ne devrais jamais voir en me disant "ne lis pas ça, t'es une traumatisée chronique, c'est contre-indiqué, tu ne pourras plus jamais l'oublier"... Un petit article sur l'incapacité de ne pas faire ce qu'on sait qui est mauvais pour nous? :lunette:
     
  3. pepparshoes

    pepparshoes
    Expand Collapse
    Pas assez de boulot !

    C'est drôle parce que j'adore les films qui font bien travailler le psy, genre The Conjuring toussa toussa.; Et du coup hier soir je me suis permise de traîner mon copain aux Horror Nights d'Europa Park, le parc infesté de zombies, de psychopathes à tronçonneuses qui nous courent après, d'elfes, de clowns etc. De laboratoires on on crée des monstres, et d'un China Town où on va vous manger! Et on se demandait ce qui avait fait qu'on ai l'envie de venir dans ce genre de parc à thèmes, en l’occurrence l'horreur. Parce que c'est franchement glauque, et en même temps c'est très drôle tant qu'on perd pas de vue que c'est du fake.

    Du coup, merci Madmoizelle, j'ai ma réponse :d
     
  4. katnissvsw

    katnissvsw
    Expand Collapse
    Guest

    Merci beaucoup pour cet article @Justine_ qui est très intéressant comme d'hab.
    C'est d'ailleurs comme ça que certains partis qui récupèrent toute cette angoisse comme fond de commerce pour tomber dans des travers xénophobes au sens large du terme (peur de l'Autre)
     
  5. Elys

    Elys
    Expand Collapse
    complètement tarée

    Eh bien je ne sais pas trop quoi dire, pourtant je devrais, puisque j'écoute du death et du black metal et aime beaucoup les films comme Salò, Cannibal Holocaust, Philosophy of a Knife, Seul Contre Tous... Par contre je trouve ça bizarre d'admirer des tueurs en série, c'est quelque chose que je trouve carrément déplacé et j'ai tendance à me méfier des gens qui ont une passion pour ça.
    Et oui, AHS c'est super, mais ça reste gentil quoi. Comment on peut avoir "peur" ? Il n'y a que le générique de cette série qui me met mal à l'aise.

    Et les films d'horreur, ça ne me fait pas peur, je n'ai aucune empathie pour les victimes, car je sais que ce n'est qu'un film.

    Mais bon, j'ai déjà vu des "vrais trucs", perdue dans les profondeurs d'internet. A en avoir la gerbe et à n'en plus dormir, puisque c'est réel justement...

    Bon article, tout de même.
     
  6. Miss Frambie

    Miss Frambie
    Expand Collapse
    Attention, je mords

    Ca me fait penser à l'engouement qu'il y avait eu pour le snuf movie de Luka Magnotta dans lequel on le voyait tuer et dépecer son copain. Ca m'avait paru malsain. Encore quand c'est un fake ou du cinéma, je veux bien comprendre mais aimer voir des vrais gens ou des animaux se faire décapiter alors ça non. Pareil quand je vois les gens s'attrouper lors d'un accident. Ils me font peur :goth:
     
  7. Skjoldmø

    Skjoldmø
    Expand Collapse

    Pourquoi Mads Mikkelsen nous fascine t-il?<3
     
  8. morrigan

    morrigan
    Expand Collapse
    Keep the smile Guest

    Je me demandais, qui est le charmant monsieur sur la photo du sujet? (Avec le crâne sous le bras).
    J'ai l'impression que c'est Peter Facinelli, mais impossible de retrouver la photo sur le net. Ça me perturbe. :ko:
     
  9. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    C'est Mads Mikkelsen qui joue Hannibal dans la nouvelle série !
    [​IMG]
     
  10. Ragamuffin

    Ragamuffin
    Expand Collapse
    Blop.

    Mon copain est fasciné par les tueurs en série, il a lu plein de bouquins et d'études sur les psycho/sociopathes et il matte régulièrement des docus sur des tueurs en série (de préférence pendant que je mange sinon c'est pas drôle :goth:) et je te rassure il ne ferait pas de mal à une mouche :) c'est le mécanisme psychologique du tueur en série qui le fascine, comprendre sa manière de fonctionner et les éléments de sa vie qui ont fait qu'il agit comme ça.
    Tu parles d'admiration donc ce n'est pas exactement la même chose c'est sûr mais pour la plupart des gens je pense (c'est un avis personnel hein je peux me tromper) que c'est plus de la fascination/répulsion que de l'admiration à proprement parler (genre t'as pas un poster de Wayne Gacy chez toi quoi)
     
  11. LadyHana

    LadyHana
    Expand Collapse
    Vieille nouvelle

    Haaa merci, je suis pas la seule à penser ça pour AHS c': Je n'ai regardé que la première & troisième saison mais bon... Au final, ouais, ce sont les génériques qui font le plus peur! (Même si le passage au début de la saison 1, quand Tade fait descendre Violet et la fille qui l'embête dans la cave...)
    Et oui aussi, à une époque, j'étais friande de toutes les histoires morbides de l'Internet... C'est plus la 'fascination' pour ce que l'humain est capable de faire; on a finalement souvent la même manière d'agir et les mêmes moeurs, donc voir ce que des personnes sont capables de faire, ça reste assez étonnant. Et d'essayer de comprendre: pourquoi/comment ont-elles fait cela malgré le fait qu'elles vivaient dans un environnement comme le notre?
     
  12. MissMachine

    MissMachine
    Expand Collapse
    "Booze tends to take the edge off. I wanna stay angry."

    Je confirme les propos de @Ragamuffin , j'ai une ou des potes qui sont fascinées par les serial-killers et dévorent tous les bouquins qui leur tombent sous la main sur le sujet (et je dois avouer que je suis un peu comme ça aussi), et elles sont vraiment douces comme des agneaux. C'est vraiment de la fascination et pas de l'admiration. Pour parler de ma petite expérience perso, je trouve le passage de l'article de @Justine_ sur le fait de contrôler sa peur très pertinent. À la base, je supportais vraiment pas les histoires de serial killers, ça me mettait très mal à l'aise, surtout les détails très glauques sur la manière dont certains d'entre eux ont tué leurs victimes. M'intéresser à eux, c'était une façon d'apprivoiser ma peur, de les démystifier. Comme c'est dit très justement dans l'article, les tueurs en série ont pris la place du monstre dans l'imaginaire collectif. Leur logique nous échappe, et je pense qu'il y a quelque chose de rassurant au fait de s'intéresser à cette logique, ces connaissances nous donnent le sentiment de reprendre le contrôle. (Même si je t'avouerai que je saurais pas quoi faire pour autant si j'en croisais un un jour...:ninja:) Donc voilà, je comprends que tu trouves ça déplacé, mais il ne faut vraiment pas le voir comme "ces gens trouvent les tueurs en série trop cools". Même ceux qui prétendent trouver ces histoires super cool, dis-toi bien qu'il y a plus de chances que toutes ces histoires leur fasse sérieusement se pisser dessus ;)

    @pepparshoes : Veinarde ! Moi j'étais malade le soir où mes potes y sont allés ! :scream:
     
Chargement...