« Pourquoi le viol, c'est vraiment hilarant », la vidéo qui brise le coeur

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 28 mars 2014.

  1. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

  2. -Boobi-

    -Boobi-
    Expand Collapse
    Amoureuse

  3. Miaou-nerys

    Miaou-nerys
    Expand Collapse
    Un chat dans un corps de gonzesse.

    Il est vraiment touchant, cet Andrew. :crying: Et c'est lamentable de voir que c'est encore un tel tabou. Ça doit être tellement culpabilisant, pour un homme, le fait d'avoir eu une érection. Pourtant on sait bien qu'il s'agit de stimulation mécanique sur laquelle on n'a pas tous les pouvoirs ...
    Et ce qui me dégoute encore plus, ce sont les femmes qui ne doivent pas du tout culpabiliser. Genre "oh bah si on a pu le faire, c'est qu'il devait le vouloir aussi hein ! Je le ai juste un peu forcé la main ohohoh"

    Ça me fait penser à ça : http://www.slateafrique.com/202637/zimbabwe-gang-violeuses-terrorise-harare
    mes potes trouvaient que c'était "trop cool" et qu'il avait "de la chance"... :facepalm:
     
    Maud Kennedy a BigUpé ce message
  4. Lyncis

    Lyncis
    Expand Collapse
    Ecrivain en herbe

    Article très intéressant. J'ai connu pas mal de personnes qui ne "croyaient" pas au viol masculin (ou plutôt, qui niaient sa réalité), à part dans les cas de pédophilie. L'argument inattaquable, à leurs yeux ? Un homme pubère ne pourra que "sauter sur l'occasion" de baiser, car un homme est évidemment une sous-créature perpétuellement en rut, qui ne cherche qu'à baiser tout ce qui bouge, et blabla... Et s'il bande, c'est qu'il était consentant, non ? :facepalm:

    En gros, on nie le consentement de toutes les victimes, femmes ou hommes, et on leur balance gaiement dans la figure que si c'est arrivé, c'est quand même qu'ils le voulaient un peu et/ou de leur faute.

    Il y a encore beaucoup de chemin à faire au niveau des mentalités et de l'éducation sexuelle (et éducation tout court, d'ailleurs)...
     
    Lord Griffith et Isjaki ont BigUpé.
  5. nka

    nka
    Expand Collapse
    I have OKD - obsessive knitting disorder

    Quand j'ailu le titre de l'article sur Facebook je me demandais quelles conneries il allait dire !
    Grosse surprise, Vidéo très très touchante. J'ai envie de pleurer, bh ça m'a flingué le moral.
     
  6. Nagoya

    Nagoya
    Expand Collapse
    My soul is painted like the wings of butterflies

    Merde faut prévenir qu'on pleure à la fin :'(, super article, c'est vraiment horrible et poignant, et pour lui, il a su en parler comme il fallait, j'espère qu'il sera entendu.
     
  7. deamone-iak

    deamone-iak
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste Guest

    Première réaction: "mais c'est qui ce con?"
    Deuxième réaction "What?" (pas encore réalisé ce qu'il disait)
    Troisième réaction: "putain de merde" (Envie de chialer...).

    C'est super courageux de sa part d'avoir parlé quand on pense qu'une grande majorité d'hommes taisent leurs agressions sexuelles, j'espère que cette vidéo aidera d'autres victimes à pouvoir enfin en parler.
     
  8. Evony

    Evony
    Expand Collapse
    I gave wrong people the right pieces of me.

    Oh, j'avais mis le son et je lisais en même temps. Et à la fin je suis remontée sur la vidéo, je l'ai vu avec des larmes au yeux, et j'ai pleuré. C'est beau, et courageux.

    C'est vrai que le viol des hommes, on en entend pas souvent parler. Je pense que ça doit être encore plus dur pour eux que pour nous, d'en parler.
    Pour les mêmes raisons, la peur, la honte, mais en plus, avec l'image de l'homme dans la société, où si tu pleures t'es une tapette.

    Il serait temps d'inverser les choses.
    Un homme qui pleure, c'est bien et c'est beau.
     
  9. Calo

    Calo
    Expand Collapse

    Moi aussi j'étais totalement furieuse en lisant le titre de l'article... et encore maintenant. :tears: Il a vraiment du courage pour faire cette vidéo et en plus elle est très bien faite!

    Seul détail, pourquoi avoir mis les chiffres du Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes alors qu'il ne répertorie que le nombre de plainte ? Parce qu'il n'y a pas 3 000 ou 4 000 femmes violées par an mais plutôt 75 000, et ça ne compte que les adultes, et la majorité des viols sont commis sur des mineurs. J'ai du mal à croire qu'ils ne soient "que" quelques centaines d'hommes à être dans ce cas là malheureusement. Ok je préfère pas faire de calcule ça va me déprimer.:crying:

    Mais quand même : immense big up à l'auteur de la vidéo!
     
    Lunafey a BigUpé ce message
  10. SoInLuv

    SoInLuv
    Expand Collapse
    La trentaine: check! Comme une envie de me pendre! 

    Cette vidéo m'a fait chialer! C'est malin!

    Superbe vidéo pour un sujet encore trop tabou!

    Mais pour info et bien qu'effectivement la loi française énonce la définition du viol comme « Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol. », cela s'entend comme sexe pénétrant ou sexe pénétré.
    Par conséquent, une fellation, pénétration vaginale, ou anale avec un pénis, non souhaitée,c'est un un viol, y compris si l'agresseur est une femme.
    Par contre, une pénétration anale avec les doigts ou un objet n'en est pas un, et c'est requalifié en attouchements sexuels.
     
  11. Panties Party!

    Panties Party!
    Expand Collapse
    Joy to the jobs you don't want to do and may your dearest dreams forgive you.

    Bien évidemment, dans un monde inégal, où les femmes ne sont pas considérées comme égales aux hommes, le viol sur homme n'est pas vraiment connu.
    Ce monsieur est très courageux de dévoiler son passé sur Internet. Et il essaye malgré tout de tourner la page, bien que tout le monde pense "c'est cool" ou "t'es trop balaise!", etc.
    Le viol, sur homme ou femme, mineur ou majeur, famille ou étranger, c'est pas cool. C'est pas "OMG! T'as baisé avec la prof! Comment tu gères!" NON.
    Et ce sont bien évidement les stéréotypes qui jouent: l'homme le plus fort, l'homme ne dit pas non, l'homme ... etc. La femme est fragile, la femme est ci, est ça.
    Déjà pour en finir avec la culture du viol, il faudrait mettre fin aux stéréotypes, et là on pourra faire quelque chose de ce problème qui empoisonne la vie des victimes.

    Je tire mon chapeau au monsieur.
     
  12. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Tu as raison, merci beaucoup pour cette précision. J'ai ajouté dans l'article :

    « Cependant, un arrêt rendu par la Cour de Cassation le 16 décembre 1997 ouvre l'interprétation de cet article en considérant l'acte de pénétration comme un viol « dès lors qu'il est imposé par violence, menace, contrainte ou surprise à celui qui le subit ou à celui qui le pratique ». Une pénétration forcée est donc un viol, peu importe dans quel sens elle s'opère. »
     
Chargement...