Pourquoi les filles sont plus fragiles que les garçons ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 6 janvier 2011.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

  2. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

    Puis-je répondre "MOI AUSSI" ?
    MOI AUSSI !

    Ca mérite bien un petit James Van Der Memes...
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je savais déja que j'aimais Bourdieu, mais aujourd'hui plus que jamais, il résume très bien la réalité des faits.
    Nous sommes tous inconsciemment des produits de la société, la culture crée les différences de genre basées sur les différences de sexe.
    Il a une thèse à laquelle j'adhère totalement dans La distinction (si ma prof lisait ça elle m'égorgerait :shifty:), nous sommes toujours déterminés par notre milieu social et je pense que la différence des genres créee dans la société dépend également du milieu social dont nous sommes originaires. L'habitus est au centre de tout.
     
  4. Heynen

    Heynen
    Expand Collapse
    Cinéphile accomplie

    J'ai trouvé cet article très intéressant. Je n'avais pas connaissance de l'existence du masculinisme (ça semble pourtant logique ... il faut bien un contraire au féminisme).

    Et j'adhère à ce que Arwen vient de dire.

    Mais je ne suis pas sûre que supprimer toutes les différences sociales entre les hommes et les femmes soit une chose bénéfique, ou même réalisable.
     
  5. chocogirlsama

    chocogirlsama
    Expand Collapse

    L'étudiante en socio est satisfaite mais attention une mauvaise lecture de Boudieu peut donner lieu a une vision de la société complètement paranoïaque.
     
  6. Damaris

    Damaris
    Expand Collapse
    Carpe Diem.

    Article très intéressant, bravo!
    J'ajouterai: "on ne naît pas femme on le devient".
     
  7. Deer Deer Darling

    Deer Deer Darling
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Il faut savoir que le féminisme n'existe que dans un monde créé par les hommes pour les hommes.. donc je ne pense pas que le terme "masculinisme" soit approprié ou puisse réellement exister (je ne parle pas contre toi hein ;) ) d'autant plus que proclamer le féminisme revient à reconnaitre la soumission des femmes par rapport aux hommes.. donc au lieu de dire "masculiniste" je dirais juste "phallogocentré" :)
    et je pense comme toi que supprimer les différences sociales est quelque chose d'irréalisable, il faudrait créer une nouvelle société dans laquelle il n'y aurait aucune domination de personne sur personne, et c'est justement cette domination qui créé des tensions et fait exister une société avec tous les partis et débats différents qui puissent exister.

    Et autrement, le genre même ("garçon" ou "fille") est une invention sociale, donc il faudrait une société où notre genre sexué ne serait pas reconnu...

    Il y a tellement d'autres sociologues que Bourdieu qui parlent de ça, Butler, Bourcier, un peu plus subversifs mais tout aussi intéressants :)
     
  8. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    C'est ce que je répète en boucle dans mon blog mad (que personne ne lit mais ça ne me vexe pas), qui ne parle que de ça.
     
  9. Lady Von Duck

    Lady Von Duck
    Expand Collapse
    Blame It On The Boogie

    y'a pas longtemps j'ai lu dans ub grazia un article sur une maman qui élevait son enfant de façon neutre

    « J’élève mon enfant de façon neutre, ni fille ni garçon  « Devine qui vient bloguer?

    en gros elle cache le sexe de l'enfant à ses proches pour les empêcher de se comporter d'une manière prédéfinie avec lui/elle, elle lui a donné un prénom mixte, l'habille tantôt en fille, tantôt en garçon, lui achète des jeux des deux types. Et l'enfant n'a pas l'air perturbé, il joue avec les petites filles indifféremment des garçons, va jouer avec des camions comme avec des barbies

    Bref son témoignage m'a beaucoup marqué et je pense que je suivrais son exemple quand j'aurais moi même des enfants

    Pour ce qui est de la domination masculine je ne la ressens pas. Je vis dans une famille avec assez peu d'hommes (3, père, oncle, grand père) pour 9 femmes. Mes parents partagent les taches ménagères de manière naturelle, je n'ai que des s?urs et mon père claironne fièrement que ses 3 filles valent au moins "10 garçons chacune" (oui bon je sais la formulation même pose un problème) et on m'a toujours dit que je pourrais devenir ce que je voulais dans la vie (mais si jamais je veux faire plaisir à papa, il me rêve en future présidente de la république ...)
    Ma grand mère est le boss des boss chez elle, et mon grand père doit pas moufté
    Je parle des mêmes sujets avec mes amies, qu'avec mes amis

    Bref objectivement je vois bien qu'il y a une discrimination homme femme dans la société en général, mais je ne le ressens pas à mon niveau (comme le racisme par exemple) et dans mon entourage
     
  10. Tracy Jacks

    Tracy Jacks
    Expand Collapse
    suckcess

    Très bon article.
    J'ai été choquée par les propos recueillis dans le premier lien, à la qualité de la vidéo je dirais que c'est récent, mais quelle en est la date exacte ? Parce qu'en effet, comme les madmoizelles précédentes, je ne sais pas si la suppression de la différenciation des sexes soit possible ou même utile ; néanmoins, j'arrive à peine à croire que des hommes (et des femmes, probablement !) peuvent aujourd'hui encore prétendre à une domination du mâle aussi marquée, et y croire réellement.
     
  11. Marie-C

    Marie-C
    Expand Collapse

    Non mais la blague... Je suis actuellement en terminale ES, je viens de me farcir deux heures d' SES et je viens sur Madmoizelle pour me détendre et sur quoi je tombe?? Je vous le donne en mile: mon cours de socio du jour --' YOUPIII
    Bon relativisons: c'est beaucoup plus intéressant quand c'est ici que sa se passe et non dans un salle surchauffée aux éclairages qui donnent mal a la tête et face a une prof possédant un étrange pouvoir soporifique!!

    Pour ma part je n'ai jamais réellement consenti à me plier a cette "pression de la société" selon le genre de l'enfant. Je m'explique: il est vrai que lorsque j'était petite on m'offrait souvent des barbies et autres poupées du genre mais elles sortaient rarement du placard, je préférais effectivement jouer aux playmobil ou aux billes (qui sont des jeux destinés aux deux genres) avec mon frère, et, croyez le ou non, les seuls jour de sortie des barbies concordaient aux jours de visite de mon cousin!!
    De plus, je suis majoritairement entourée d'hommes (2 frères, 3 cousins, sans compter les enfants des amis de mes parents qui sont tous a une ou deux exceptions près des garçons) mais ce n'est pas pour autant qu'il y a une quelconque "domination masculine" ou autre phénomène du genre et au pire, ayant plutôt mauvais caractère je l'admet, je ne suis pas du genre à me laisser faire!!
    Tout sa pour dire que, même si la différenciation des sexes de notre société est indéniable elle n'en est pour le moins pas systématique et qu'il faut donc nuancer les choses. [​IMG]
     
  12. hackergirl

    hackergirl
    Expand Collapse
    Singing in the rain

    Ben moi je suis d'accord avec plusieurs filles plus haut :

    Je ne suis pas sûre qu'empêcher la différenciation des sexes soit vraiment bénéfique. Je ne vois pas plus de désavantages à être une femme ou un homme, mais je trouve ça plutôt bien ces petites différences... En plus sinon, il faudrait aussi faire un madmoiZeau... lol

    Après, évidemment, si la différentiation empêche les femmes d'être heureuses, c'est pas pareil, mais aujourd'hui, je ne suis pas sûre que ce soit le cas..
     
Chargement...