Pourquoi parle-t-on avec les mains ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 22 avril 2014.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

  2. Maelyra

    Maelyra
    Expand Collapse

    Ça me fait penser que parfois quand je parle à un ami via teamspeak, il m'arrive assez souvent de faire des gestes alors que je suis face à mon pc à près de 1000km de l'ami en question ^^
     
  3. Sassinak

    Sassinak
    Expand Collapse

    Mais justement, est ce que ce n'est pas d'avoir à se concentrer pour garder les mains immobiles qui a fait perdre les 20% de mots dont les testeurs ne se souviennent plus ? Comme si leur cerveau était déjà accaparé par quelque chose ("ne pas bouger"), cela les a empêché de se concentrer à fond sur la restitution ? Les gens qui naturellement ne bougent pas ont peut être les même résultat ?

    Je ne sais pas si je suis claire.

    Je gesticule énormément, et surtout quand je parle une langue étrangère: je mime alors légèrement tout ce que je dis (c'est parfois tout à fait ridicule) pour être sûre d'être comprise :facepalm:
    Et combien de fois je me suis surprise à simplement hocher la tête au téléphone :facepalm: ton interlocuteur ne te voit pas, bon sang !!
     
  4. terrific-fluffy-bunny

    terrific-fluffy-bunny
    Expand Collapse
    Guest

    Au téléphone, je parle avec les mains et je fais des gestes dignes de chef d'orchestre.
    Face à face avec des gens pas trop proches, je ne sais pas quoi en faire, alors je les cache.
    Because fuck la logique.
     
  5. Aamu.

    Aamu.
    Expand Collapse
    L'Âme d'un dragon

    Je gesticule beaucoup en parlant, c'est aussi pour occuper l'espace. Je n'arrive pas à être assez charismatique pour m'imposer juste à la présence, j'utilise alors les gestes pour prendre ma place, et aussi pour "embarquer" les autres avec moi. On m'a déjà dit que j'avais l'air vraiment à l'aise à l'oral et que j'absorbais l'attention, donc je suppose que c'est une technique qui marche...

    Je sais que j'ai tendance à bien aimer les profs qui gesticulent beaucoup, et je retiens mieux ce qu'ils disent, parce que je me rappelle de leur "chorégraphie" en même temps qu'ils parlent du cours. À l'inverse j'ai un prof qui s'assoit et qui déblatère pendant 4h, ben... J'ai rien retenu :shifty:
     
  6. A Kane

    A Kane
    Expand Collapse

    Je suis pas hyper convaincue par l'explication de Susan Goldin-Meadow, ou plutôt je pense qu'il existe des explications alternatives qui sont soutenues par les théories de psycho qui semblent un peu plus crédibles.

    Quand je lis que la moitié des participants doivent inhiber une réponse "spontanée" et que leur performance en mémoire s'en ressent, ça me fait plutôt penser aux conséquences de l'auto-contrôle.
    D'après Muraven & Baumeister (2000), l'auto-contrôle (qui est typiquement demandé dans l'étude de Goldin-Meadow) demande l'utilisation de ressources qui sont limitées et s'épuisent assez rapidement.. n'en laissant pas pour une tâche subséquente (chez Goldin-Meadow le rappel en mémoire) qui va être moins bien réussie (ça s'appelle l'ego-depletion effect).

    Y a pas mal d'évidence empirique qui montre cet ego depletion effect dans pas mal de contextes alors expliquer la différence de rappel par le fait que les gestes libèrent de la place dans nos cerveaux me laisse un peu sceptique.. J'aurais plutôt spontanément tendance à penser que c'est les personnes qui doivent contrôler leurs mouvements qui brûlent plus de ressources cognitives parce qu'ils sont impliqués dans une tâche de contrôle :)

    Edit: je vois que c'est à peu près ce que tu as dit @Sassinak en fait :)
     
  7. Sassinak

    Sassinak
    Expand Collapse

    @A Kane voilà, ça ! C'est ça que j'essayais de dire ! Merci :fleur:
     
Chargement...