Pourquoi simuler l'orgasme tue ta vie sexuelle à petit feu

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par QueenCamille, le 10 juin 2018.

  1. QueenCamille

    QueenCamille
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    #1 QueenCamille, 10 juin 2018
    Dernière édition par un modérateur: 10 juin 2018
    ----- Publicité -----
  2. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    C'est quand même paradoxal que l'organe qui symbolise la virilité soit aussi le plus fragile.

    J'applaudis cet article. C'est même la première fois que je vois la simulation présentée autrement que quelque chose de normal, voire comme un truc bien.

    Alors que si on persiste à faire comme si la situation était mieux qu'elle ne l'est réellement, comment peut-on espérer la moindre amélioration ?
     
    Coco.lalie, QueenCamille, Delah et 7 autres ont BigUpé ce message.
  3. ClemBouBou

    ClemBouBou
    Expand Collapse

    C’est parfois difficile d’en parler à son-sa partenaire quand ça fait pas longtemps qu’on se connaît je trouve. De mon expérience personnelle, j’ai l’impression que c’est plus facile d’en parler au sein d’une relation sur le long terme car on se connaît bien et on se fait confiance.

    Ça fait quelques semaines que je fréquente un garçon et je ne sais pas trop lui dire qu’au niveau des préliminaires, ce qu’il fait ne me fait ni chaud ni froid. Une fois, pendant un cunnilingus, j’ai fini par lui dire gentillement que je voulais passer à l’acte en lui-même.
    Oh lala il avait l’air tellement déçu! J’avais pourtant dit ce que j’aimais bien mais ça ne marchair toujours pas. Je ne sais pas comment lui dire sans passer pour un GPS « plus vite, non pas aussi vite, plus à droite, encore un peu plus à droite, dans 500 mètres tourner à gauche ».
    Du coup la fois d’après, j’ai fait semblant.

    Je crois qu’il y a aussi beaucoup de pression sur les hommes à satisfaire leur partenaire, qu’il y a cette croyance que c’est ça « un homme, un vrai ».
     
    yuyunaâ, Sunflowers, Cléo. et 14 autres ont BigUpé ce message.
  4. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    C'est quand même paradoxal que l'organe qui symbolise la virilité soit aussi le plus fragile.

    L'autre problème est que les hommes savent aussi que leur partenaire peut potentiellement simuler, ce qui fait qu'il va se demander si sa partenaire crie parce qu'il est un bon coup ou parce qu'elle simule. Du coup, l'objectif principal de la simulation passe à la trappe.

    Je me souviens d'une VDM où un mec s'était brouillé avec sa copine car il l'accusait à tort de simuler.
     
    yuyunaâ, Delah, Terpsichore. et 5 autres ont BigUpé ce message.
  5. Coco l'asticot

    Coco l'asticot
    Expand Collapse

    Moi je comprend pas trop l'intérêt de simuler à part si on veut que son partenaire arrête l'acte ?? Perso mon cheri sait que je n'ai pas d'orgasme, j'ai du plaisir et j'adore les big câlins mais je n'ai pas l'explosion comme dans les films on va dire, je vais pas faire la comédie avec la personne envers qui je dois avoir le rapport le plus sain ...
     
    severuspotter, Shadowsofthenight, Farfeluue et 2 autres ont BigUpé ce message.
  6. Berezina

    Berezina
    Expand Collapse

    J'avais 18 ans quand je me suis mise avec un homme qui en avait 28. Il venait de quitter sa copine de 30 ans.
    Après 1 an de relation il m'a dit : "Tu es quand même vachement frigide hein, parce que mon ex faisait plus de bruits...et elle avait des orgasmes et blablabla."
    J'étais très jeune c'était ma premiere relation sérieuse et ça m'a fait beaucoup de mal pour la suite, je me disais que je n'étais pas normale, que son ex devait être meilleure que moi, etc.
    Quand j'y repense, tous les mecs suivant semblaient avoir eu des ex qui jouissaient à la première caresse si je les écoutais. Alors qu'étrangement mes copines me disaient ne pas prendre tout le temps du plaisir. Bon.
    Donc je me suis mise à leur donner ce qu'ils voulaient, des cris, des faux orgasmes, pour qu'ils me fichent la paix et surtout ne plus jamais entendre ce genre de discours dans lesquels JE n'étais pas normale.
    J'ai mis beaucoup de temps à me rendre compte qu'en fait...ils étaient nuls au lit. Quand j'ai rencontré quelqu'un qui m'a fait avoir mes premiers orgasmes... en m'écoutant et en ne me culpabilisant jamais. <3
     
    #7 Berezina, 10 juin 2018
    Dernière édition: 11 juin 2018
    yuyunaâ, Coco.lalie, Sunflowers et 31 autres ont BigUpé ce message.
  7. Ermengarde

    Ermengarde
    Expand Collapse

    Je ne comprends pas comment font les personnes qui simulent. Moi j'en suis incapable, autant que de faire semblant d'aller bien quand c'est pas le cas. Je pourrais essayer mais personne n'y croirait XD

    Mais comme j'ai du mal à communiquer sur mon plaisir ma vie sexuelle est quand même pas ouf :crying:
     
    severuspotter, Shadowsofthenight et Lounala ont BigUpé ce message.
  8. Gontrand

    Gontrand
    Expand Collapse
    Oh non, encore une révélation mystique

    Une très bonne vidéo si jamais! :)
     
  9. pikalovescoke

    pikalovescoke
    Expand Collapse

    Je le fais encore souvent mais c'est plus car moi-même j'ai du mal à me mettre "dans le mood" (pas dans le sens où j'accepte d'avoir une relation alors que je veux pas, plutôt, j'ai envie de ce moment avec mon copain mais j'ai du mal à être dans le moment tout de suite) et, bon, si je reste le visage impassible en mode "je fais ma liste de course dans ma tête", ça va bloquer mon copain et on va commencer à parler et je serais encore moins dans le mood.
    Et puis bon, je connais mon copain: si je prends pas du plaisir, il va penser que j'ai plus envie de lui et que je l'aime plus et il va se renfermer et je vais plus l'entendre parler pendant des jours avant que ça pète et après j'en entendrais parler pendant des mois. (je précise que je simule pas spécialement l'orgasme, juste le fait de prendre du plaisir alors qu'en fait, je pense carrément à autre chose, même si c'est pas désagréable)
     
    Shadowsofthenight, Terpsichore., Thinocephale et 3 autres ont BigUpé ce message.
  10. LittleCerys

    LittleCerys
    Expand Collapse

    Je ne pensais pas qu'autant de personnes le faisaient. :oo:
    C'est bien de faire un article pour essayer d'atténuer ce phénomène !
    En tout cas, je serais incapable de simuler. Je ne crois pas que j'oserais pousser des bruits qui ne me viennent pas naturellement... Et je me sentirai mal à l'aise de mentir, de ne pas pouvoir être sincère avec la personne avec qui je partage pourtant mon intimité... :red:
    Je suis bien contente d'avoir pu établir un rapport de confiance avec mon chéri. Je me rends compte qu'on a une relation assez saine pour qu'on puisse être honnêtes l'un avec l'autre. :jv: (Oh mais... sauf si c'est lui qui simule ! :eek:)
     
    yuyunaâ, Coco.lalie, Hercynie et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  11. severuspotter

    severuspotter
    Expand Collapse

    la question que je me pose c'est pourquoi autant d'homme ne font pas attention a ce que leur copine ait du plaisir? ait des orgasmes? pourtant si on aime la personne on a envie qu'elle soit heureuse non?