Première édition du Curvy Market, le salon des rondes

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Josephine, le 25 septembre 2012.

  1. Josephine

    Josephine
    Expand Collapse

  2. Schottky

    Schottky
    Expand Collapse

    Mais quel concept génial. Faisons un salon pour les maigres pendant qu'on y est, avec thé aux racines et feuille de salade pour les p'tit creux. Non mais sérieusement, je trouve ça totalement ridicule. Je trouve que regrouper des gens par rapport à leur poids c'est malsain et ça renforce juste l'idée qu'au final on se réduit à un chiffre sur une balance.
     
  3. Vilaine

    Vilaine
    Expand Collapse
    Milite pour la mort de l'expression "Paillettes et licornes".

    Ah ouais franchement je trouve ça super limite :oo:

    Comme l'as dis la mad au dessus, c'est naze de se focaliser sur le "ronde", en fait... Ca me ferais chier de participer à ça pour la seule raison que je suis "ronde" ...

    J'ai aussi trouver la dernière phrase "Un très joli programme qui donne envie d’être ronde à celles qui ne le sont pas" un peu limite. Enfin je vois pas vraiment pas les poids de cette manière...

    Bref, j'ai du mal. :neutral:
     
  4. Altheea

    Altheea
    Expand Collapse
    20, 24 hours to go, I wanna be sedated

    Le principe même du salon est stigmatisant, et l'interlude "Bouffe" ne me paraît pas plus choquant que quand on dit que dans un salon pour "hommes" il y aura un bar à bière ou dans les salons "girly" une pause macarons Laduré.

    Ici je crois que le principe vient plutôt de la triste constatation que dans les "salons" de mode classique globalement les rondes sont oubliées ou renvoyées au corner régime, et qu'il y a encore énormément de filles rondes qui ne savent pas Où trouver de quoi s'habiller et qui seront donc surement ravies de trouver un endroit qui pourra les guider vers des marques qui leurs conviennent etc...

    Naturellement dans un monde idéal (et un brin bisounours) les salons modes feraient la part belle à toute et on aurait jamais besoin de faire des évènements spéciaux "rondes" , "beauté ethnique" , "grand", mais pour le moment ce n'est pas le cas donc on peut comprendre que les gens appartenant aux catégories lésées par la mode se mobilisent.
     
  5. cuztomization

    cuztomization
    Expand Collapse
    super freak !

    Si je peux me permettre, je ne trouve pas que ce soit aberrant d'avoir un salon pour rondes, grandes ou petites. C'est clairement un salon dédié à la mode et il vise à aider les rondes à trouver des vêtements, ce qui n'est pas évident en france (par les vides-dressings) et donner des conseils mode qui leur sont destinés, et qui ne sont pas toujours les mêmes que pour les plus minces, du fait de la morphologie différente. Tout le reste des activités proposées sont je pense là pour mettre les gens à l'aise. Maintenant je comprends très bien celles qui parlent de stigmatisation, je l'ai pensé aussi. Il faut juste garder en tête que c'est un moyen de regrouper des choses qui ont trait à la mode grande taille, qui ne concerne donc que les rondes.
     
  6. lysalice

    lysalice
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Il faut arrêter de voir de la stigmatisation partout! :annoyed: Je suis ronde et si j'étais à Paris j'irais parceque le fait que j'accepte et aime mon corps n'est pas incompatoble (au contraire) avec le fait que je veux apprendre à mettre des choses qui me vont vraiment bien, me mette en valeur, et ce n'est pas dans des salons ou magasins à vêtements "normaux" (donc en général créé principalement pour des filles à une morphologie plus fine que le mienne qui constitue la majorité de la population) que je pourrai le faire!

    Il ne faut pas stigmatiser les différences mais il ne faut pas les nier non plus! ET c'est n'est pas parcequ'on reconnait qu'elles existent qu'on doit forcément penser que tel ou tel est meilleur! Elles sont simplement différentes! Et cela vaut pour moi qu'on parle de morphologie, de culture, de style, de musique, de relgion....
     
  7. MaryonP

    MaryonP
    Expand Collapse
    Music Addict

    Je suis grosse (arrêtons de dire "rondes", "pulpeuses" ou autres, le mot "grosse" n'est justement pas un gros mot -héhé, tournure de phrase de ouuuuuuuf-). Je taille entre du 46, et il m'est déjà arrivé d'acheter du 50 (vu que le système de taille varie selon les marques), et je trouve qu'il est difficile de s'habiller dans ces cas-là.

    Evidemment, il existe 2-3 rayons dans quelques magasins (New Look, H&M ...) mais les fringues partent encore plus vite que le premier mercredi des soldes et souvent, la taille la plus haute s'arrêtent au 44 et tu as l'impression d'avoir trouvé le St Graal quand tu tombes sur du 46.
    Il y a aussi l'option de la vente en ligne, mais comme beaucoup de filles, j'imagine, j'aime essayer mes vêtements avant de les acheter, et éviter un retour à l'expéditeur qui me fait perdre du temps, et parfois de l'argent (tous les retours ne sont pas gratuits).
    J'ai déjà eu l'occasion de faire le salon de la mode vintage à Lyon, friperies en tout genre, mais il est vrai qu'il est rare de trouver quelque chose qui pourrait couvrir mon postérieur en entier ou rentrer dans un pantalon qui fera ressortir ma bouée version "pneu de camion". Je suis souvent frustrée de trouver des fringues mimies comme tout et de ne pas pouvoir les porter car je ne fais ni du S, ni du M ni du L. Tout comme j'imagine le problème dans l'autre sens, celles qui sont grandes, petites, maigres, je sais qu'il n'y a pas que les grosses qui ont du mal à s'habiller.

    BREF, tout ça pour dire (oui, tout ceci n'était qu'une introduction, haha) que malgré le premier regard stigmatisant que l'on pourrait avoir sur ce type de salon, je trouve l'initiative plutôt sympa.
    Si j'étais parisienne, je serais allée faire un tour. Pouvoir regarder des fringues en direct, les toucher, les essayer sans chercher au fond de la rangée de cintres en priant pour que les tailles ne s'arrêtent pas au 40/42 (souvent, je trouve), je trouve ça chouette et plutôt rare.

    Après, peut-être aurait-il plus fallu faire un salon "toutes tailles confondues", en stand ou pas, pour un souci d'égalité. Mais je pense que ce salon ferait du coup 40 millions d'hectares. AU MOINS, OUI :d .
     
  8. tetelestai

    tetelestai
    Expand Collapse

    Personnellement je pense en moi-même, enfin ça n'engage que moi (autrement dit: pas taper, moi venir en paix)...C'est peut-être une très bonne chose, un premier pas vers un progrès dans le monde de l'habillement pour les filles "plus size".

    Je m'explique : l'argent est le nerf de la guerre, on aura beau manger de la paillette et se gaver de cupcakes jamais ça ne fonctionnera autrement. Ce salon (et les suivants car il ne fait aucun doute que s'il fonctionne d'autres suivront) démontrera aux géants de l'habillement qu'il y a une forte demande pour des produits dits "grandes tailles".

    Que va-t-il donc se passer ? On va voir apparaître dans les magasins davantage de rayons "grandes tailles", ou alors les marques vont progressivement produire leurs modèles dans une gamme de taille plus variées. PARCE QUE ÇA SE VEND et par pour une obscure raison philosophico-bisounours.

    (Regardez l'exemple des produits bio, pensez-vous vraiment que c'est pour la planète que les industriels ont commencés à produire et vendre du bio ???)

    Comme dit plus haut ça reste mon avis, je ne pense pas qu'il faille s'attarder sur le côté stigmatisant d'un salon "spéciale grosse" mais au contraire se réjouir que les organisateurs(trices) aient trouvés les soutiens et fonds nécessaires à la mise en place d'un tel évènement.

    Était-ce seulement envisageable il y a 5 ans ?
     
  9. Apprentie-Diva

    Apprentie-Diva
    Expand Collapse
    Fuck that shit, I am in holidays !

    Moi je trouve ça cool. Effectivement, l'idéal ce serait qu'on aie un salon pour toutes les tailles...

    Mais après, si faut attendre que les frileux organisateurs/magasins de fringues en organisent, on est pas rendues...
    Je trouve ça cool, à un moment, voila on décide de passer par d'autres voies, et c'est comme ça que les gens du milieu de la mode disons "standard" vont se rendre compte qu'ils passent à côté d'un énorme bizness.

    C'est comme les peaux noires, c'est après de nombreuses années que les gens aient commencé à faire leur propres salons de coiffure/maquillages que là, on commence à réaliser qu'il y a un énorme potentiel et qu'il y a un très bon marché. Et encore, c'est pas encore démocratisé.

    Yen a marre d'attendre que les autres daignent s'intéresser à nous, et encore. C'est pas faute d'avoir été patientes !
     
  10. Annie D'Astrée

    Annie D'Astrée
    Expand Collapse
    Blurry mind // Neat goals

    Moi j'aimerais bien qu'on m'explique en quoi c'est stigmatisant :shifty:
     
Chargement...